AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Le journal intime de Cléopâtre Wellington, tome 2 : Autan.. (13)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Latetedansleslivres
  28 octobre 2018
J'avais passé un très bon moment avec le premier tome et cette suite a aussi été une réussite dans le genre journal intime d'adolescente. J'ai adoré retrouver Cléopâtre et ses amies. Il faut le dire, Cléopâtre a une sacrée personnalité bien affirmée et plutôt loufoque.

Je trouve que ce n'est pas forcément l'adolescente que l'on rencontre tous les jours mais c'est l'adolescente que l'on a envie de rencontrer: avec un super cercle d'amis, assumant ses délires personnels et avec beaucoup d'imagination. Elle a pourtant aussi des problèmes d'adolescente comme des peines de coeurs, des disputes avec sa mère, des parents divorcés… Comme pour le premier tome, je me suis demandée ce qui était autobiographique.

Au niveau de l'histoire, on avance doucement dans l'année scolaire et les intrigues, j'ai d'ailleurs été très frustrée de devoir abandonner là les personnages au bout de deux mois seulement. Je le sens bien que je ne suis plus la cible de cette lecture et c'est sûrement pour ça que j'ai trouvé que le tout passait trop vite. J'ai pourtant passé un excellent moment, attendrie et amusée par le personnage principal. Mais il faut le dire, je ne me suis pas du tout identifiée à Cléopâtre et à part quelques références, je n'ai pas non plus retrouvé mon adolescence. Je pense qu'avec mon regard d'adulte, c'est une adolescente que j'admire mais qui ne me ressemble absolument pas et que je n'aurais pas non plus voulu être. Ça n'a tout de même pas gâché mon plaisir.

Le gros bémol est que ça se lit beaucoup trop vite à mon goût et on ne passe finalement que les mois de novembre et décembre avec les personnages dans ce tome. A peine le temps de se replonger dans l'histoire! Je me dis que ceci est peut-être dû au fait que le public visé est jeune donc le livre doit rester court.
Lien : https://latetedansleslivres...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
lemillefeuilles
  08 avril 2019
Décidément, cette série me plaît ! J'avais beaucoup aimé le premier volume, Mémoires d'une jeune guenon dérangée, et celui-ci n'est pas en reste !

Nous allons suivre Cléopâtre sur deux mois (novembre et décembre), après les événements qui ont eu lieu lors de l'énorme soirée d'Halloween. Rapidement, de nouveaux problèmes vont pointer le bout de leur nez, entre des collégiennes qui l'accusent d'avoir volé le mec d'une d'entre elles, le port d'un appareil dentaire et le premier chagrin d'amour... les fêtes de Noël ne s'annoncent pas très bien, alors que Cléo adore ces moments, d'ordinaire !

Encore une fois, son journal intime nous permet de savoir les choses directement de son point de vue et se profiter de son humour. Ainsi, Maureen Wingrove, alias Diglee, nous fait vivre des moments drôles mais aussi d'autres plus dramatiques (notamment à la toute fin), des événements que la plupart des adolescent·e·s vivent.

Pour certains aspects, je me retrouve pas mal lorsque j'avais 13 ou 14 ans, tout particulièrement lorsque Cléo est harcelée par d'autres élèves. Mais heureusement, l'autrice parvient à ne pas rendre la chose trop triste, sans pour autant minimiser de tels comportements.

Cléopâtre est un personnage attachant, qu'on aimerait avoir pour amie, ainsi que ses "potesses" comme elle dit. Elles forment un très bon groupe, soudé, et c'est vraiment chouette de pouvoir voir une amitié comme celle-ci dans la littérature jeunesse ! C'est une des forces de la série - composée pour le moment de deux volumes - et ce qui fait que je l'apprécie autant.

Diglee nous offre un véritable moment de détente, à la fois passionnant et amusant. Mais c'est également un livre engagé, notamment sur des questions féministes. Une formidable lecture, en somme !
Lien : http://anais-lemillefeuilles..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
mybooksntea
  22 novembre 2018
Quel plaisir de retrouver Cléopâtre dans ce deuxième tome ! Maureen Wingrove (aka l'illustratrice féministe Diglee) m'a encore une fois bluffée par son style frais et décapant ! J'ai ri tout au long des 200 et quelques (bien trop courtes !!) pages.

Cléo est une adolescente pétillante et pleine d'auto-dérision. Il vaut mieux, lorsqu'on enchaîne comme elle, les situations embarrassantes. Que ce soit le roulage de pelle raté, les premiers émois amoureux avec son petit copain, le passage à l'appareil dentaire, les embrouilles dans la cour de récré, elle s'en sort toujours !

Il est très facile de se retrouver en tant qu'ado dans les baskets de Cléopâtre. J'ai moi-même pu expérimenter quelques unes de ces mésaventures qu'on vit à 12/13 ans. C'est ce qui rend ce livre si touchant, on s'identifie sans problème à l'héroïne.

En plus de proposer un personnage attachant et réaliste, Maureen Wingrove donne un angle d'analyse féministe qui change des journaux intimes typiques d'ados. Certes, Cléopâtre veut trouver l'amour, mais elle n'en fait pas une obsession. Les copines avant les mecs ! A cela s'ajoute le petit côté witchy qu'on retrouve sur le compte instagram de l'illustratrice, avec l'utilisation de cartes et de cristaux.

En bref, gros coup de coeur pour le deuxième tome du journal de Cléopâtre ! Je ne pensais pas pouvoir l'aimer encore plus que le premier tome. J'ai hâte de voir ce que la suite nous réserve.

Le petit plus ? l'histoire se déroule pendant les mois de novembre et décembre… ambiance cozy garantie, idéale pour le froid qui s'intalle !
Lien : https://boldreadings.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Allisonline
  05 novembre 2018
C'est avec enthousiasme que j'ai dévoré Autant en emporte la musaraigne, deuxième tome du Journal Intime de Cléopâtre Wellington, saga jeunesse presque autobiographique de l'illustratrice Maureen Wingrove. Cette série, c'est un peu mon péché mignon de lectrice de fantasy, ma petite incartade vers le contemporain. Si j'ai découvert le premier tome à cause de l'autrice, plus connue pour son travail d'illustratrice engagée, c'est par intérêt que j'ai souhaité poursuivre ma lecture des aventures de Cléo, jeune adolescente déjantée et féministe en puissance. Et j'ai ri ! La jeune fille continue à affronter les déboires dus à son âge et à les retranscrire avec humour dans son journal intime. Ce deuxième tome se consacre à la fin de l'année et aux fêtes de Noël, assez… particulières, chez la collégienne. L'ambiance est douce et chaleureuse, alors que Cléo se retrouve entourée de sa famille loufoque, même si les fêtes lui réservent quelques surprises…

Cette fois encore, Maureen Wingrove pioche allégrement dans son passé pour raconter l'adolescence, rendant le texte aussi accessible aux jeunes de l'âge de l'héroïne qu'aux ados des années 2000, de l'âge de l'autrice. Autant en emporte la musaraigne est, comme l'était le précédent tome, une ode à l'amour propre et à l'acceptation. Cléo grandit, elle a des poils, un appareil dentaire et plein de complexes, mais elle est pleinement elle-même, même quand les autres la trouvent bizarre ou exubérante. Maureen Wingrove n'oublie pas de distiller des pensées féministes dans son roman, toujours avec autant de subtilité. L'héroïne se pose des questions sur la place des femmes dans l'Histoire et dans la société avec toute la fraicheur et l'innocence d'une adolescente curieuse. Une conversation avec le professeur d'arts plastiques de Cléo fait échos à l'Inktober de l'illustratrice, qui s'est appliquée à mettre en scène des poétesses peu connues. Avec un discours drôle et éveillé, mais surtout jamais culpabilisant, elle sait donner envie d'aller plus loin et de se poser les bonnes questions.

Cette suite du Journal intime de Cléopâtre Wellington est une réussite. On ne peut lui reprocher que son format court et son côté addictif, qui font que ce tome se dévore un peu trop vite. La plume de l'autrice est toujours aussi fluide et agréable à lire, l'histoire est drôle et réconfortante et de nombreuses pistes de réflexion subtiles ajoutent à l'intelligence du récit. Vite, la suite !

Lien : https://allison-line.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
May_lis
  18 décembre 2019
Dans ce deuxième tome, Cléopâtre va encore vivre pleins de péripéties. En effet, elle va vivre une peine de coeur qui va beaucoup l'affecter. Mais heuresement, Noël approche…

J'ai énormément aimé ce deuxième tome, toujours autant bourré d'humour. Il m'a un peu sorti d'une panne de lecture, où j'enchaînais les livres qui m'ennuyaient. Alors que là, c'est tout le contraire. J'adore vraiment l'écriture de Diglee qui est à la fois simple et recherchée aussi. Il n y a aucun stéréotypes ou clichés. Pour finir, dans ce genre de livre il peut y avoir quelques longueurs alors que là tout s'enchaînait facilement. Bref à lire surtout si vous n'aimez pas trop ça à la base où que vous voulez sortir d'une panne de lecture comme moi.

Commenter  J’apprécie          10
PopcornandGibberish
  11 octobre 2018
Reçu le samedi, Autant en emporte la musaraigne a fait mon dimanche après-midi. Armée de mon thé, de mon pyjama tout doux et d'un plaid, je n'ai fais qu'une bouchée des aventures de Cléo. Comme pour le premier tome, Cléo m'a fait hurler de rire plusieurs fois et j'ai été ravie de retrouver ce personnage si attachant ainsi que sa bande de copine.

Comme dans le premier tome, Maureen Wingrove aborde plusieurs thèmes propre à l'adolescence : l'amitié, les parents, les cours, mais également les premiers petits copains. Et on se rend compte qu'on est tous passé par là et que la vie au collège ce n'était pas de la tarte. On reste vraiment dans la lignée du premier tome et c'est ce qui m'a beaucoup plu. Quant à l'écriture de Maureen, on est toujours dans cette fraîcheur et cette modernité. Vraiment, si vous avez beaucoup aimé le premier tome, il n'y a aucune raison de ne pas aimer celui-ci !

Et c'est pour cela que ma chronique va être assez courte car j'ai l'impression d'avoir tout dit il y a un an. Autant en emporte la musaraigne est une excellente suite et j'ai hâte d'avoir le tome 3 dans les mains. Si des parents, tantes ou oncles passent par ici et cherchent une idée de cadeaux pour de jeunes adolescentes, vraiment je vous conseille cette série.

Lien : https://popcornandgibberish...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Jennae
  22 mai 2019
comme le tome 1 Il est juste parfait. L'auteure a réussi le pari de garder cette fraîcheur et cette humour qui m'a tant plu dans le premier tome... hâte de lire le suivant !!!
Commenter  J’apprécie          00
Cranberries
  24 janvier 2019
Alors que l'année dernière j'avais énormément apprécié le premier tome du Journal intime de Cléopâtre Wellington, j'étais on ne peut plus impatiente d'en découvrir la suite, surtout vu la scène finale offerte par l'autrice.
Autant vous dire que ce deuxième tome n'a pas fait long feu entre mes mains et qu'il m'a autant (voire plus) transporté que son prédécesseur.

On retrouve donc Cléo juste après la soirée d'Halloween et son baiser avec Clyde (ou Toni si vous préférez, moi j'aime les surnoms donnés par notre héroïne, ils sont tellement parlant !)
Premier baiser et première amourette pour Cléo qui ne se passera pas forcément comme elle l'espérait.
Heureusement la jeune fille est toujours aussi bien entourée par ses copines du collège et par sa famille complètement barrée. Entre la mère un brin possessive, le beau-père hyper gentil mais très maladroit et la petite soeur assez surprenante, notre ado a fameusement de quoi s'occuper.

De plus, cette partie de l'histoire se concentre sur les mois de novembre et décembre, ce qui induit forcément une ambiance hivernale et festive qui n'est pas pour nous déplaire.
Surtout si celle-ci implique la venue d'autres membres de la famille de Cléo, qui - est-il utile de le préciser - sont complètement à la hauteur des protagonistes déjà présents.
On en redemande !

Comme pour le premier tome, on se laisse très facilement happer par la plume addictive de Maureen Wingrove. Sa capacité à décrire avec justesse et l'humour le quotidien de son héroïne relève d'un véritable talent ! Si bien que les quelques 220 pages qui constituent le roman passent à toute vitesse, ce qui est à la fois la principal qualité de celui-ci, mais également son plus grand défaut.
Notre lecture s'arrête bien trop vite ! On en veut toujours plus !

Ajoutez à cela des passages contenant des réflexions et interrogations féministes et vous obtenez un roman de littérature jeunesse à partager sans répit autour de vous !
J'aurais tellement aimé avoir une héroïne comme Cléopâtre à laquelle m'identifier lorsque j'étais ado. Bon ok, j'avais Hermione Granger à l'époque, mais il faut bien avouer que le quotidien de Cléo est un tantinet plus réaliste...

Ses idées, ses réflexions et même ses différentes frasques pas toujours très intelligentes font d'elle une héroïne à laquelle les ados pourront facilement s'identifier, et ça c'est vraiment cool.
Je n'ai qu'une seule hâte: pouvoir rapidement découvrir le tome 3 !
Lien : http://www.cranberriesaddict..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
paulinedumont86
  13 janvier 2019
Cléo est de retour ! Et dans ce tome 2, il lui en arrive des vertes et des pas mûres… pour notre plus grande joie ! Maureen Wingrove, alias Diglee, continue les aventures de son héroïne adolescente pour notre plus grand plaisir.

La fête d'Halloween est passée et il semble que Cléo reprenne les cours doté d'un petit-ami… A la stupéfaction de plus d'un ! Mais elle n'imaginait pas ça du tout comme ça… Surtout que les embrouilles s'enchaînent ! Tout ne peut être rose et le bonheur durer éternellement. Alors quand elle vit son premier chagrin d'amour, la trahison de sa mère et la pose d'un appareil dentaire qui lui abîme les lèvres, sa vie prend des allures d'enfer… Mais c'est sans compter ses potesses, les missions d'espionnage, la cartomancie – sa nouvelle passion – et l'approche de Noël : tout ne peut pas aller si mal !

L'auteur nous fait suivre deux nouveaux mois de la vie de Cléo et c'est avec délectation qu'on se repaît de ses aventures ! Notre adolescente préférée nous conte ses mésaventures avec un humour à toute épreuve et nous fait partager ses exploits, ses craintes, ses bévues, ses injustices. Et on en redemande ! La magie de Diglee opère encore et toujours.

On retrouve tous les ingrédients qui avaient fait du premier tome un coup de coeur : sa famille déjantée – dont on rencontre de nouveaux membres, pour notre plus grande joie – ses amies si différentes les unes des autres, les terreurs du lycée qui lui mènent la vie impossible, et dont les rangs s'agrandissent, ses chats, qui se voient rejoindre par une musaraigne, ses histoires adolescentes universelles mais racontées avec un humour décapant. Ce tome est la suite parfaite du premier, on ne pouvait attendre mieux !

La magie de Noël s'invite à la fête pour notre plus grand bonheur, surtout quand le roman est lu en décembre, emmitouflé sous un plaid et accompagné d'un bon thé chaud (ou chocolat, à votre convenance !). La famille qui ne parvient pas à s'entendre sur un menu – paella de Noël ? couscous peut-être ? – le sapin à décorer, le calendrier de l'avent craignos de sa mère, les films de Noël et les cadeaux, tout est propice à nous faire sourire dans cette famille pas tout à fait comme les autres. Mais qu'on aimerait avoir quand même !

L'écriture simple et sans fioriture de Maureen Wingrove est parfaite pour le public visé et nous embarque directement dans l'univers de l'adolescente. L'auteur nous prouve qu'elle connaît bien son sujet, tant les situations sont réalistes et nous renvoient à notre propre passé. Pour sûr, ce tome confirme si cela était nécessaire que tous les jeunes lecteurs vont adorer ! Et que les plus vieux seront pris d'une douce nostalgie en se rappelant leur premier chagrin d'amour, les premières indiscrétions des parents, et leur envie déchirante de savoir ce que leur avenir leur réserve !

La série le journal intime de Cléopâtre Wellingtonest un petit bijou à mettre dans toutes les mains. C'est bien écrit et d'une extrême drôlerie, c'est vivant et actuel, ça ne se lâche pas avant d'en être arrivé à la fin. Dis, Diglee, à quand la suite ? Vite, le tome 3 !
Lien : https://breveslitteraires.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
nathlie93100
  26 novembre 2018
Je suis le travail de Diglee depuis quelques années et quand j'ai vu l'année dernière qu'elle sortait le premier tome d'une série jeunesse, je me suis jetée dessus à sa sortie. J'avais adoré le premier tome et attendu cette suite avec impatience. Je profite de la sortie du Tome 2 pour enfin proposer une chronique de cette série jeunesse.

Cléopâtre est une adolescente pleine d'énergie et un peu loufoque qui vit ses premiers émois amoureux et qui se rend très vite compte des nombreux changements qui s'opèrent sur son corps : poils, règles et tous autres changements qui surviennent à ce moment charnière de la formation du corps des femmes.

Ces romans sont frais, drôle et le tout est appuyé par les membres de sa famille farfelue, tous un peu dingues. Autant la famille que les amis de Cléo sont complètement déjantés, pour notre plus grand plaisir. C'est avec joie que l'on fait la connaissance de ces personnages hilarants !

Autre chose qui m'a tout particulièrement plut : la touche de féminisme bien dosée, qui est une belle entrée en matière pour un lectorat adolescent. Cléo pose tout un questionnement sur la place de la femme dans la société, en plus de toutes les interrogations relatives au corps. J'ai néanmoins trouvé que certains de ces passages étaient peut-être un peu trop mature pour l'âge de l'héroïne, mais ils n'en restent pas moins intéressants et nécessaires !

Le Journal intime de Cléopâtre Wellington a été pour moi une excellente découverte ! C'est avec une immense joie que j'ai retrouvé l'adolescente que j'ai pu être, ainsi que toutes les questions que j'ai pu me poser à cette époque-là. J'ai terriblement hâte de retrouver Cléo, Chaco et toute la bande dans le prochain tome !
Lien : https://reveuseeveillee.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1137 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre