AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 226809488X
Éditeur : Les Editions du Rocher (23/08/2017)

Note moyenne : 2.9/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Professeur de lettres classiques à Roubaix et Tourcoing pendant plus de vingt ans, Isabelle Dignocourt incarne la crise de l'Éducation nationale. Fille d'ouvriers, Isabelle a choisi d'enseigner le français et les langues anciennes par passion et parce qu'elle voulait partager son amour des mots et de la culture antique avec des élèves pour la plupart issus de milieux modestes. Cette envie de transmettre ne l'a pas quittée, mais sa colère contre la machine administra... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Harioutz
  09 décembre 2018
J'ai commencé ce livre, attirée il est vrai par le titre très racoleur, et il m'est tombé des mains !
Les critiques contre le "système éducatif" ne sont suivies d'aucunes propositions sérieuses, et l'intérêt de l'enfant n'est nullement au centre de la réflexion de l'auteur. Son "règlement de compte" n'est donc valable que pour elle seule ...
Commenter  J’apprécie          425
Gribouille_idf
  31 octobre 2017
Je dois l'annoncer d'emblée; la seule chose qui m'a véritablement attiré dans cet ouvrage, c'est le titre et le sous-titre: « L'éducation nationale, une machine à broyer. Comment sauver nos enfants ? ». J'ai cru qu'il s'agissait d'une défense des élèves passés au broyeur du corps professoral. Mais, en compulsant l'ouvrage, car j'ai l'habitude, comme beaucoup, de parcourir un livre avant de l'acheter ou de l'emprunter, il n'en est rien.
Hormis la citation de Marguerite Duras sur l'écriture que je partage, je lis le plan et les remerciements, et là je tombe sur Jean-Paul Brighelli; on le retrouvera d'ailleurs à la page 185, car de toute évidence le témoignage d'Isabelle Dignocourt constitue une opportunité en or pour un réactionnaire qui a fait la promotion du programme du FN pendant la dernière élection présidentielle. A dire vrai, je ne m'en étonne pas et je m'attends donc à lire un ouvrage naviguant dans les mêmes eaux. Eh oui, j'ai lu ce livre avec des préjugés qui se sont en partie confirmés.
Combien sont-ils ces enseignants à critiquer un système qui en réalité les protège plus qu'il ne les broie. Je concède à l'auteure les cas d'enseignants maltraités par l'Institution. Elle relève un seul cas qu'elle cite très généreusement. Mais, Isabelle Dignocourt qui enseigne les lettres classiques ne fait pas partie de cette catégorie d'enseignants. Elle a une véritable passion pour sa discipline (d'après ce qu'elle écrit) et elle tient à la transmettre aux élèves (qui témoignent eux-mêmes dans le livre pour dire à quel point leur enseignante est formidable et compétente).
Dans son témoignage, elle consacre tout un chapitre, le plus long, peut-être un peu trop d'ailleurs, aux réformes qui se sont succédés pendant ses 25 ans de carrière. Elle a vu passer 13 ministres. Elle déverse, trop facilement à mon goût, sa colère et son mépris à l'encontre des derniers ministres de l'Education nationale, notamment Benoît Hamon et Najate Vallaud-Belkacem. Elle se déchaine contre les experts et conseillers de la rue de Grenelle et voue aux gémonies les théoriciens et les praticiens du constructivisme et du pédagogisme (comme Meirieu). Là, nous sommes à la limite du complotisme. Elle s'attaque enfin à l'ancien président du conseil supérieur des programmes, le géographe Michel Lussault. A ce propos, elle ne fut pas aussi critique et virulente face à lui lors de l'émission de France culture du 26 octobre 2017; « L'Ecole manque-t-elle de pragmatisme ? » lorsqu'elle dut l'affronter. le courage avait soudainement disparu, les certitudes envolées et les généralisations tellement excessives qu'elles ont rendu peu crédibles les arguments de l'enseignante. Empêtrée dans ses contradictions dévoilées au moment de l'émission, Madame Dignocourt est en fin de compte tombée dans le piège qu'elle a tenté péniblement et maladroitement de dénoncer dans son livre : sortir d'une approche idéologique de l'instruction et de l'Ecole. Or, elle a choisi de prendre un chemin qui risque de l'amener sur des terrains davantage ensemencés par la préférence nationale et la méritocratie que par l'égalité des chances. Peut-être serait-elle bien inspirée de garder un peu de l'optimisme de Michel Lussault et de croire qu' « une école démocratique et de qualité est possible. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lalivrophile
  23 octobre 2017
L'une des raisons pour lesquelles je recommande ce livre, c'est qu'Isabelle Dignocourt expose les idées reçues que beaucoup ont quant au professorat, et démontre leur ineptie. Je caricature (à peine), mais on entend souvent un peu partout que les professeurs ne travaillent que dix-huit heures par semaine (ils refont toujours les mêmes cours, sont toujours absents, ont quatre mois de vacances... À ces remarques, une de mes amies répond que ceux qui les font devraient suivre des professeurs pendant un an, ou même passer le concours.
D'autres réponses apportées par Isabelle Dignocourt concernant d'autres idées reçues me semblent tomber sous le sens. Par exemple, des personnes de mon entourage ne comprenaient pas le désarroi des professeurs à l'idée de faire de l'accompagnement personnalisé en classe entière, et donc de faire trois choses différentes, voire davantage.
[...]
Lire la suite sur:
Lien : https://www.lalivrophile.net..
Commenter  J’apprécie          30
Miguel33
  23 octobre 2017
Il s'agit d'un livre que tous les parents devraient lire afin de bien comprendre la situation dans laquelle se trouve l'éducation nationale dans notre pays. Les explications sont claires, précises, même si parfois, il est un peu délicat de bien comprendre certaines notions pour qui ne travaille pas dans ce monde-là. On sent que le métier de l'auteur ressort à travers l'ouvrage, car elle est très pédagogue. Elle ne se cache pas derrière des faux semblants et va droit au but.
[...]
Lire la suite sur:
Lien : https://www.aupresdeslivres...
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Gribouille_idfGribouille_idf   09 septembre 2017
Ma relation avec le monde de l'éducation ressemble effectivement à une histoire d'amour, mais plutôt du genre "Je t'aime, moi non plus". Parce que, contrairement à quelques idées notablement reçues, voyez-vous, les professeurs ne sont pas seulement de bons élèves qui aimaient tellement l'école qu'ils ne se sont jamais résolus à la quitter, et je fais partie de ceux qui ne l'ont pas toujours aimée, voire qui l'ont, parfois, cordialement détestée. Et aujourd'hui plus que jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Gribouille_idfGribouille_idf   13 septembre 2017
Si mes élèves sont toujours mes amours, mon métier n'est plus qu'emmerdes.
Commenter  J’apprécie          40
Gribouille_idfGribouille_idf   29 octobre 2017
Il n'y a pas que le Dieu Socle qui fait enfin son apparition dans la loi, il y a aussi ce fameux gros mot qui va grossir, grossir, grossir, sa divinité associée: la COMpétence.
Commenter  J’apprécie          10
Gribouille_idfGribouille_idf   13 septembre 2017
Il existe aussi une race de professeurs qui n'ont pas eu une scolarité idyllique, qui n'ont pas tout aimé de l'école, qui s'y sont ennuyés, qui y ont fait des bêtises, qui n'ont pas été des élèves particulièrement brillants et même, révélation ultime, qui ont détesté certains de leurs professeurs !
Commenter  J’apprécie          00
Gribouille_idfGribouille_idf   29 octobre 2017
L'Education nationale broie les gens, les élèves, ma famille. Elle me broie moi qui aimais mon métier, ce défi quotidien d'enseigner mais que lui importe ... Show must go on... (témoignage d'une enseignante)
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : inégalitésVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
108 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre