AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782259306485
Éditeur : Plon (23/09/2021)
4.13/5   75 notes
Résumé :
Quoi de plus désarmant que de regarder un nouveau-né s'endormir dans vos bras... Mais êtes-vous certain qu'il se réveillera ?

L'homme remonte l'escalier de la cave. Il a la démarche saccadée d'un automate brisé et tient dans ses mains deux petits sacs-poubelles recouverts de cristaux de givre. La dernière vision qu'il aura avant de plonger dans le néant restera éternellement gravée dans sa mémoire : du sac noir a glissé une chose atroce, innommable.>Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (57) Voir plus Ajouter une critique
4,13

sur 75 notes
5
29 avis
4
20 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

Kirzy
  10 octobre 2021
Comme dans ces précédents romans, François-Xavier Dillard creuse le thème de la famille jusqu'à l'os en questionnant sur l'impact de l'arrivée d'un enfant dans la vie d'un couple, dans la vie intime de chacun des parents. L'enfant, annoncé dès le titre, est omniprésent : celui qui vient de naître, fragile, dépendant ; l'enfant qui grandi élevés par ses parents ; l'adolescent qui se cherche et peut s'égarer ; l'adulte dont l'enfance a façonné la psyché et dont l'empreinte traumatique peut marquer au fer rouge; et même la poupée Reborn avec son réalisme troublant derrière le silicone.
Le talent de l'auteur est d'avoir orchestré un scénario impeccable, de son terrifiant prologue qui remonte le passé, jusqu'à l'ultime rebondissement de son dénouement dans les dernières pages, absolument impossible à deviner tant il est terrible et met à mal tout ce que le lecteur avait pu projeter sur les personnages.
Il parvient à enchâsser trois arcs narratifs dont les liens n'apparaissent pas immédiatement mais se construisent très subtilement. D'abord il y a l'enquête sur la disparition de deux nouveaux-nés enlevés dans des maternités parisiennes, enquête menée par l'atypique Jeanne Muller ( excellent personnage ! ). Puis se rajoute l'histoire de Samia, jeune fille ayant connu la prostitution, que Jeanne a pris sous son aile dans la Brigade des Mineurs. Et enfin, les relations dysfonctionnelles entre un père et un fils qui ont connu un horrible drame familial une quinzaine d'années auparavant : le père tente de se reconstruire par le biais de la fondation de protection à l'enfance qu'il a créé ; son fils, lui s'est réfugié dans une colère profonde qui confine à la haine de son père. On est totalement happée, la dynamique insufflée par des chapitres courts alternant les trois histoires est très efficace.
Je n'avais plus que cela accroché avec d'autres romans de l'auteur ( notamment son précédent, Prendre un enfant par la main ), gênée par des invraisemblances trop importantes. Il y en a également ici mais cette fois, c'est passé car l'agencement des scènes et leur imbrication fonctionne avec fluidité. Il faut juste accepter le genre thriller «  bigger than life ». Même si j'ai tendance aujourd'hui à préférer les romans noirs plus réalistes ou plus ancrés dans une profondeur historique, sociologique ou géopolitique, ce thriller glaçant qui colle à la psychologie des personnages m'a vraiment embarquée !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1174
Ladybirdy
  09 octobre 2021
Certains thrillers se lisent en une nuit blanche, en sueurs froides, en apnée, ils nous tiennent en haleine, nous amenant à tourner les pages avec frénésie. D'autres, comme moi, traînent le même livre cinq jours… Mauvais signe.
Ce roman s'ouvre sur la scène d'un homme marié qui remonte de sa cave avec une macabre découverte. Cette scène marquera tout ce livre où il y est question, comme dans tous les livres de cet auteur, d'enfants, perdus ou traumatisés.
Michel Bejart en a fait du chemin depuis ce jour morbide. Il a mis sur pied une entreprise d'aide aux enfants et aux parents désireux d'adopter.
Seul dans son hôtel où il vit depuis le drame, il essaye de garder la tête hors de l'eau avec son fils Hadrien tétraplégique qui lui voue une haine sans précédent.
En parallèle, on va suivre les tourments d'une femme fantôme qui enlève des nouveaux nés à la maternité. Mais aussi Samia jeune adolescente qui aimerait tourner la page d'une vie trouble et toxique.
Ce petit monde sera sous la houppe de Jeanne Muller, commissaire qui fume cigarette sur cigarette, aime le whiskies, sa Maserati de 450 chevaux, autant d'artifices pour l'aider à supporter ce monde qui part en vrille.
Beaucoup de personnages dans ce thriller qui m'ont perdue les premières pages. Difficile de cerner l'histoire d'autant plus que ce roman regorge d'éclipses. C'est d'autant plus difficile quand on passe cinq jours comme moi pour en venir à bout. le thème de la maternité, des enfances saccagées aurait mérité un ancrage psychologique plus important. Sans compter que l'histoire m'a semblé fourmiller d'invraisemblances qui m'ont parfois fait lever les yeux.
Une lecture en demi teinte.
Un thriller qui plaira aux amateurs de suspens et de rebondissements.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1146
Cancie
  08 novembre 2021
Plus qu'un thriller, L'enfant dormira bientôt de François-Xavier Dillard s'avère être une véritable investigation de l'âme humaine avec la mise en avant de toutes ses turpitudes et ses noirceurs, mais aussi des sentiments plus nobles tels que l'amitié, l'amour et la compassion. Troublant, angoissant, déroutant et même glaçant, il est avant tout un livre sur l'enfant, le désir ou non d'en avoir, la possibilité ou pas et une fois né, la place qu'il va occuper au sein du couple, de la famille, l'amour ou la haine qui lui seront réservés selon qu'il a été voulu ou pas et, conséquences ultimes, les répercussions des souffrances subies dans l'enfance sur la vie d'adulte. Ce sont toutes ces questions et d'autres encore que l'auteur soulève avec brio dans ce bouquin au suspense haletant.
Plusieurs histoires sont menées en parallèle. le fil rouge en est la commissaire divisionnaire Jeanne Muller, cette femme haute en couleurs qui dirige une brigade dont la mission quotidienne n'est tournée que vers un seul objectif : la protection de l'enfance contre toutes les formes de violence.
Nous suivons ainsi Michel Béjart, qui a revendu sa société pour créer la fondation pour la protection de l'enfance et pour l'adoption, fondation dont il assure la présidence. Il rêve d'une existence heureuse et apaisée avec son fils Hadrien, mais arriveront-ils à guérir du drame familial qui est survenu quinze ans plus tôt et dont les premières lignes du thriller nous dévoilent quelques bribes, leurs relations étant plus que conflictuelles ?
Nous accompagnons aussi Samia, cette belle et jeune prostituée traumatisée dès l'enfance qui a été ramassée quelques mois plus tôt en train de tapiner et pour qui la commissaire Jeanne Muller, surprise par son intelligence et sa sensibilité a décidé de remuer ciel et terre pour lui trouver une famille dans laquelle elle pourrait développer ses qualités.
Il y a aussi cette femme apeurée qui souffre des regards appuyés des gens et des paroles qui lui sont adressés et plus inquiétantes ces deux disparitions de nouveau-nés dans des maternités de la région parisienne, dont l'enquête a été confiée à notre commissaire de choc dont la Maserati, ce V8 Ferrari lui rappelle immédiatement, lorsqu‘elle tourne la clé de contact, qu'elle est vivante !
Si dans un premier temps, le prologue très glauque m'a ramenée au roman d'Agnès Laurent « Rendors-toi, tout va bien », par la suite c'est le titre la chanson de Jean Ferrat « Nul ne guérit de son enfance » qui m'a trotté dans la tête lors de ma lecture !
Car, comme je l'ai évoqué plus haut, c'est de l'enfant principalement dont il est question dans ce thriller et la question primordiale est de savoir si la résilience est possible lorsque l'enfant a été piétiné, bafoué, violé, a vu et entendu des choses non regardables et inaudibles pour lui. Il lui faut, tout au moins, une force, une lucidité, un accompagnement bienveillant pour peut-être ne pas sombrer dans la folie, ou au minimum dans des troubles du comportement bien compréhensibles.
Sont évoqués aussi, la difficulté pour certains couples d'avoir des enfants et leur souffrance, la PMA, le parcours du combattant pour ceux qui choisissent l'adoption, et les effets ravageurs, destructeurs et irrémédiables que peut engendrer la perte d'un enfant. Les enfants « reborn », (dont j'ignorais l'existence jusque-là), peuvent parfois apporter quelque réconfort auprès de mères ne pouvant enfanter ou de mères endeuillées suite à la perte de leur bébé, avec tout de même un côté malsain, me semble-t-il.
La prostitution, la drogue, les effets délétères de la prison, qui brise l'individu, davantage, qu'elle ne le corrige, ont également une large place dans ce roman.
De nombreux rebondissements et pas des moindres, peut-être trop, jalonnent ce récit et empêchent le lecteur de faire quelque pause, le suspense étant maintenu jusqu'au tout dernier paragraphe où il atteint son paroxysme
Ce résumé sombre ne doit pas vous faire fuir, tout au contraire, car de magnifiques moments de tendresse nous sont réservés et nous amènent les larmes aux yeux.
Et comment ne pas être touchés, nous, qui aimons tant les livres par cette déclaration de Samia : « Mais en vrai, ce que je veux, ce que je désire plus que tout, c'est travailler dans une librairie. Être entourée d'ouvrages, d'auteurs, oser conseiller des lecteurs. Essayer de leur faire partager le bonheur d'avoir croisé, pour quelques jours, pour quelques heures, quelques centaines de pages, une histoire qui a changé mon regard sur le monde et sur les hommes. C'est ça que je cherche et que parfois je trouve dans mes livres. » Ces livres grâce à qui, elle a appris à faire abstraction de ses souffrances, avant de décider enfin, de respecter son corps.
L'enfant dormira bientôt, titre tiré d'une petite comptine que tous les parents chantent à leurs enfants a été pour moi une révélation pour un auteur que je ne connaissais pas encore, malgré six romans déjà publiés. C'est dans le cadre de l'opération masse Critique Spéciale Plon et en tant qu'ambassadeur de leur collection de polars sur Babelio que j'ai découvert François-Xavier Dillard avec L'enfant dormira bientôt et je les en remercie très sincèrement.

Lien : https://notre-jardin-des-liv..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1045
Jeanfrancoislemoine
  27 septembre 2021
Le titre , " l'enfant dormira bientôt " pourrait , par exemple , ouvrir un chemin d'apaisement pour des parents éreintés par une longue journée de travail , un moment de béatitude satisfaite , assis sur le canapé , à regarder sans la voir une télé où s'agitent les héros jamais fatigués d'une série en vogue ....Non ?
" L'enfant dormira bientôt " et les jeunes parents pourront enfin " souffler " un peu en attendant ...la tétée du milieu de nuit.....Oui , bon , ça , c'est banal , c'est chez tout le monde pareil , les cris du bébé , la maman qui s'y colle ....Comment ? Des ennuis avec les féministes ? C'est plus comme ça aujourd'hui ? Ah bon , je vais encore vous dire que les traditions se perdent et que , franchement , " c'était tout de même mieux avant "......
Bon , finie cette discussion de toute façon, parce que , le titre n'a rien à voir avec ça. Non . Déjà , la couverture . No comment . Pas très gaie , voire inquiétante. Et puis l'auteur . François- Xavier Dillard . Prompt à mettre des enfants au centre de ses romans mais pas pour leur changer les couches , hein . D'ailleurs , pour vous mettre dans l'ambiance , c'est simple . Dans votre librairie préférée, vous saisissez l'ouvrage ( il est souvent en tête de gondole , un signe ) , vous trouvez un coin tranquille , vous vous asseyez ( pour ne pas tomber ) et vous lisez , allez , dix pages . Dans l'ambiance , je vous le dis , vous y êtes. Ça y est ? Vous avez lu ? Bien . Maintenant , c'est certain , le bouquin , soit vous le posez , soit vous passez immédiatement à la caisse et rentrez chez vous le lire , sans vous arrêter, jusqu'à la dernière page .
Vous allez en vivre des aventures , fréquenter des personnages qui , outre de nombreuses blessures morales personnelles , " cachent " des trésors d'ingéniosité pour rendre ce qu'on leur a fait . La plupart sont bi- faces , Docteur Jekkyl et Mister Hyde , oeil pour oeil ... Jeanne , Béjart, Samia , Monique , Marco , Jean-Pierre et les autres, on croit les avoir cernés et ...Oups ! C'est pas possible ? Ben si .Ils voudraient bien , mais ...
Ce roman est incroyablement rapide , addictif , passant de l'un à l'autre par des chapitres courts et " nerveux " .
Pour ma part , il m'a été impossible d'abandonner pour une pause , même si je ne sais pas vraiment si je pourrais choisir un personnage " fédérateur " dans " le lot " et ça, ça me plait bien , la nature humaine ne se divisant pas entre " bons " et " méchants " ...
La maternité est source de " petits tracas " et " grandes tragédies " , contrariés , elle a vite fait de modifier les comportements , d'exacerber les plus grandes folies , d'entraîner dans la " puanteur de la vase " les plus équilibrés des couples ....François- Xavier Dillard excelle dans " ce genre " , c'est un auteur glaçant mais d'une habileté démoniaque. J'aime beaucoup .
Allez , amies et amis , c'est pas tout ça, bébé pleure , je réveille mon épouse pour qu'elle aille porter le biberon , moi , je me rendors ...Je voulais voir votre réaction !!!! Je vous ai bien eues , hein ...Mais je le répète, " même pour le biberon de la nuit , c'était mieux avant " .
Je remercie toute l'équipe de Babelio et Estelle et les éditions PLON pour ce magnifique cadeau offert dans le cadre d'une masse critique privilégiée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          756
sylviedoc
  08 octobre 2021
Dès les premières pages, le ton est donné : Valérie, l'épouse de Michel, rentre chez elle avec Hadrien, leur fils. Michel vient de remonter de la cave, effondré, deux sacs poubelle noirs à la main. Il vient de les trouver dans le congélateur. Elle lui" jette sa haine au visage, comme si elle le giflait.
- Pourquoi ! Pourquoi es-tu allé chercher ça ?! Qu'est-ce que tu as fait ! Tu n'avais pas le droit, ils sont à moi !"
On pense bien sûr immédiatement à l'affaire dite des "bébés congelés", qui avait provoqué beaucoup d'émotion il y a quelques années. Il y a effectivement quelques points communs, mais l'auteur, qui semble fasciné par la maltraitance exercée sur des enfants, va beaucoup plus loin, et nous entraîne dans une histoire aux multiples facettes, à l'image des différents personnages qui se révèlent parfois bien différents de l'image qu'on avait d'eux.
Le récit est constitué d'un patchwork d'histoires, de protagonistes qui semblent n'avoir aucun point commun, de temporalités qui se télescopent, et de narrations passant du "je", quand le chapitre concerne Samia, à l'impersonnel quand il est centré autour de quelqu'un d'autre. Même les typographies varient selon que l'on est dans le présent ou le passé. Je ne ferai pas de résumé de ce roman, de toute façon il est presque impossible à synthétiser, mais j'ai quand même envie d'en présenter les "héros", si l'on peut dire. Dans l'ordre d'apparition : Michel Béjart, dont la vie tourne autour de la protection des enfants, à travers la Fondation Ange, qui aide également des couples infertiles à adopter. Hadrien, fils de Michel, handicapé en fauteuil suite à un terrible accident survenu alors qu'il n'avait que 5 ans. Il est maintenant adulte, et vit chez son père. Valérie, mère d'Hadrien, qui a causé l'accident en question suite au drame évoqué dans les premières pages. Elle a disparu du paysage ensuite...
Alex et Juliette, heureux parents d'Aurore, qui vient de naître, mais dont le bonheur sera de courte durée. Tout comme celui d'Adélaïde et Charles de Murgy, eux aussi parents d'un nouveau-né, qu'on croisera un peu plus loin dans l'histoire.
Jeanne Muller, commissaire divisionnaire à la brigade des mineurs de Paris, quinqua encore séduisante, sans enfants mais avec Maserati Grandturismo. Comme on est dans un polar, il va y avoir une enquête, et c'est elle qui va s'en charger avec son équipe. Mais elle est également impliquée dans une autre affaire...
Une autre affaire qui concerne Samia, jeune protégée de la commissaire qui l'a sortie de la prostitution et placée chez un couple bienveillant qui l'aide à se remettre sur les rails. Mais parfois il est compliqué de tirer un trait sur son passé, surtout lorsqu'on n'a pas totalement coupé les ponts avec les relations d'avant, dont Jennifer, une amie pas toujours très fiable...
Le couple bienveillant, c'est Monique et Jean-Pierre, qui ont déjà traversé de dures épreuves au cours de leur vie. Parfois, ça laisse des traces indélébiles...
On croisera Daniel aussi, ancien "client" de Samia, mais qui ne cherchait qu'une oreille compatissante lors de leurs rendez-vous.
Et puis il y a cette femme sans nom, qui fréquente les pharmacies, qui fait ses courses très vite, et qui aime les enfants, mais pas quand ils pleurent...
N'oublions pas la poupée "reborn", ce jouet pour adultes en mal de bébé.
Et les plus importants, ceux autour desquels l'histoire tourne, même si on ne les entend pas trop : les bébés !
Voilà, maintenant je vous laisse imaginer les interactions entre tous ces personnages, et croyez-moi, vous serez surpris ! Jusqu'à la dernière ligne de la dernière page, vous découvrirez qui ils sont vraiment derrière les façades, et accrochez-vous, parce que ce n'est pas toujours très joli...
Vous l'aurez compris en voyant ma note, j'ai adoré ce thriller psychologique riche en rebondissements, où l'auteur nous balade d'un chapitre à l'autre sans lien apparent, jusqu'à ce que la connexion se fasse, parfois où on ne l'attendait vraiment pas. C'est l'un de ces livres dont on a un mal fou à s'arracher, même s'il est deux heures du matin et qu'il faudrait vraiment dormir, parce qu'on se lève très tôt... Beaucoup de noirceur dans l'âme de certains personnages, beaucoup de cruauté, mais pas de descriptions sanglantes ou malsaines, ça "passe" relativement en douceur, alors qu'en fait le sujet est l'un des plus cruels qui soit. On n'est ni dans la suggestion ni dans l'exhibition crue, et cet entre-deux nuancé m'a séduite.
Je ne connaissais pas François-Xavier Dillard, mais j'avais vu ses premiers romans exposés dans une librairie, et je m'étais fait la réflexion qu'il semblait vraiment focalisé sur les enfants en voyant ses titres et les couvertures. (D'ailleurs celle de "L'enfant dormira bientôt" représente un angelot recroquevillé, yeux fermés, sur la joue duquel coule une larme.) Et j'avoue que j'avais eu un mouvement de recul, trouvant cela vaguement malsain, en tout cas je n'ai eu aucune pulsion de lecture à cette vue. Et quand Nathan de Babelio m'a envoyé le mail m'annonçant le titre du dernier polar de la série envoyé aux "Ambassadeurs Plon" dont je fais partie, j'ai même été un peu déçue. Bien à tort, je le reconnais, puisque finalement parmi cette série de six romans, celui-ci est l'un de mes favoris.
D'ailleurs c'est le moment de remercier Nathan, Babelio, et les éditions Plon de m'avoir fait la faveur de me choisir pour cette Masse critique spéciale, une bien belle aventure que je continuerais volontiers. Mais voilà, les meilleures choses ont une fin, et celle-ci est parvenue à son terme, en beauté.
Maintenant, place à une série de lectures Jeunes Adultes, et entretemps à la MC de septembre, que je n'ai pas encore eu le temps d'ouvrir. Pas de pénurie de livres en vue ces prochains temps !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5920

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
CancieCancie   09 novembre 2021
Un vigile, pense-t-il alors que la cabine l’emporte vers le sixième et dernier étage… Avant il n’y en avait pas besoin. Qui viendrait s’introduire dans une fondation pour la protection de l’enfance et pour l’adoption ? Les autres étages sont occupés par les ateliers d’un couturier et par une agence de publicité. Rien qui, pensait-il, aurait pu activer le cerveau malade d’un terroriste. Enfin, depuis qu’ils exécutaient aussi des dessinateurs et des humoristes, tout cela était, hélas, peut-être nécessaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
CancieCancie   11 novembre 2021
Mais en vrai, ce que je veux, ce que je désire plus que tout, c’est travailler dans une librairie. Être entourée d’ouvrages, d’auteurs, oser conseiller des lecteurs. Essayer de leur faire partager le bonheur d’avoir croisé, pour quelques jours, pour quelques heures, quelques centaines de pages, une histoire qui a changé mon regard sur le monde et sur les hommes. C’est ça que je cherche et que parfois je trouve dans mes livres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          302
SamDLitSamDLit   30 septembre 2021
- Il sait qu’il ne retrouvera plus jamais l’enfant souriant et joyeux qu’il a connu. Il se souvient de ses premiers sourires, de l’immense émotion qu’ils ont fait naître dans son cœur. De l’innocence absolue que l’on pouvait lire dans ses yeux, de son étonnement sur le monde. Souvent, il l’avait comparé à un ange. Mais Satan aussi était un ange. -
Commenter  J’apprécie          230
CancieCancie   10 novembre 2021
Il m’a laissée là, comme une épave. J’ai réuni le peu de forces qu’il me restait et j’ai marché, pliée en deux par la douleur, jusqu’à la maison des Quillet. Une ou deux voitures ont ralenti en me croisant mais personne ne s’est arrêté. Les gens ne s’arrêtent plus depuis longtemps sur le malheur des autres.
Commenter  J’apprécie          260
CancieCancie   13 novembre 2021
Il était plutôt beau gosse, pas trop con, n’avait pas peur de grand-chose et ne possédait aucune forme d’empathie pour la détresse, la souffrance et la misère. Le candidat idéal pour devenir le parfait petit dealer en plus de l’efficace souteneur.
Commenter  J’apprécie          310

Videos de François-Xavier Dillard (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François-Xavier Dillard
COFFRET DÉTENTE GRAND FORMAT • Petite de Edward Carey et Jean-Luc Piningre aux éditions du Cherche Midi  L'Étoile brisée de Nadeije Laneyrie-Dagen aux éditions Gallimard  Pachinko de Min Jin Lee et Laura Bourgeois aux éditions Charleston  https://www.lagriffenoire.com/100810-coffrets-coffret-roman-historique.html • COFFRET HISTOIRE •  Miss Dior de Justine Picardie et Gabriel Boniecki aux éditions Flammarion  Les visiteurs d'Histoire: Quand l'histoire de France s'invite chez moi de Bruno Solo aux éditions du Rocher  Marie Curie et ses filles de Claudine Monteil aux éditions Calmann-Lévy  Les grandes affaires des services secrets de Rémi Kauffer aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/132522-coffrets-coffret-essais-historique.html • COFFRET LITTÉRATURE FRANÇAISE •  L'Embuscade L'Embuscade de Emilie Guillaumin aux éditions Harper Collins  Ma double vie avec Chagall de Caroline Grimm aux éditions Héloïse d'Ormesson La carte postale d'Anne Berest aux éditions Grasset  https://www.lagriffenoire.com/132522-coffrets-coffret-essais-historique.html • COFFRET LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE •  Tokyo, la nuit de Nick Bradley et Maxime Berrée aux éditions Belfond  Ces héroïnes qui peuplent mes nuits de Mia Kankimäki et Claire Saint-Germain aux éditions Charleston  La seconde vie de Jane Austen de Mary Dollinger aux éditions Attilla  https://www.lagriffenoire.com/100773-coffrets-coffret-litterature-etrangere.html • COFFRET LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE POCHE •  Étés anglais: La saga des Cazalet I de Elizabeth Jane Howard et Anouk Neuhoff aux éditions Folio  Tant qu'il y aura des cèdres de Pierre Jarawan aux éditions Livre de Poche  Les Fabuleuses Aventures de Nellie Bly de Nellie Bly et Helene Cohen aux éditions Points  La fiancée américaine de Éric Dupont aux éditions J'ai Lu  https://www.lagriffenoire.com/132721-coffrets-coffret-etranger-poche.html • COFFRET LITTERATURE FRANÇAISE POCHE •  La Soustraction des possibles de Joseph Incardona aux éditions Pocket  Il est des hommes qui se perdront toujours de Rebecca Lighieri aux éditions Folio  Le pays des autres de Leïla Slimani aux éditions Folio  Crénom,
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura






Quiz Voir plus

Austerlitz 10.5

En 1910, le niveau maximal de la Seine avait atteint :

8.60m
8.62m
8.64m
8.66m

15 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Austerlitz 10.5 de François-Xavier DillardCréer un quiz sur ce livre

.. ..