AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de MonsieurHyacinthe


MonsieurHyacinthe
  06 décembre 2017
Frère Joyeux est une adaptation d'un conte méconnu des frères Grimm, une commande faite à Renaud Dillies pour la collection à 5€ Tekap chez Paquet (que je crois malheureusement éteinte, le site n'en fait même pas référence). le dessin me parle beaucoup. On y retrouve son trait caractéristique (qui me touche) et des personnages atypiques, construits comme des marionnettes de bric et de broc, à la manière d'un Tim Burton ou de Grazia La Padula avec qui Dillies fera son sublime "Jardin d'hiver" en 2009. Les angles de vue qu'il choisit sont très reconnaissables, on sait tout de suite à qui l'on a affaire, j'adhère vraiment à sa griffe.

Le format très court exigé (32 pages) me laisse cependant un peu sur ma faim, tout comme l'exercice du conte finalement. J'aurais aimé sentir davantage la profondeur du personnage, entrevoir sa personnalité, percevoir ses opinions. Frère Joyeux reste trop lisse, archétypal, les dialogues convenus, mais les contes veulent ça, on sent la marche à suivre, ce qui participe quelque part à nous transporter dans une ambiance moyenâgeuse, l'univers de Grimm respecté. le plaisir est donc ailleurs : dans les barbouillages éblouissants de Dillies et l'histoire qui s'égrène jusqu'à sa morale.

Ainsi, les codes du conte et les contraintes de cette collection brident certainement l'excellent Renaud Dillies, mais l'on ne peut le reprocher ni à l'auteur ni à cette collection à petit prix qui a vocation à mettre en lumière des auteurs. Reste une belle adaptation pour tout âge et la découverte d'une fable un peu étrange sur le mensonge, intellectuellement difficile à cerner, non politiquement correcte, parfois même immorale, mais bienveillante et plutôt positive.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus