AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Celles qui attendent (111)

Marsup
Marsup   17 octobre 2010
Les coups de fil s'étaient largement espacés. Les femmes accusèrent le coup. Mais on finit toujours par s'inventer une manière de faire face à l'absence. Au début, on compte les jours puis les semaines, enfin les mois. Advient inévitablement le moment où l'on se résout à admettre que le décompte se fera en années; alors on commence à ne plus compter du tout. Si l'oubli ne guérit pas la plaie, il permet au moins de ne pas la gratter en permanence. N'en déplaise aux voyageurs, ceux qui restent sont obligés de les tuer, symboliquement, pour survivre à l'abandon. Partir c'est mourir au présent de ceux qui demeurent.
Commenter  J’apprécie          320
PiertyM
PiertyM   07 juin 2016
Si l'oubli ne guérit pas la plaie, il permet au moins de ne pas la gratter en permanence. N'en déplaisent aux voyageurs, ceux qui restent sont obligés de les tuer, symboliquement, pour survivre à l'abandon. Partir, c'est mourir au présent de ceux qui demeurent.
Commenter  J’apprécie          210
ChezLo
ChezLo   01 décembre 2010
Issa savoura son effet. Il n'avait pas bien préparé son discours, mais le mot Europe fut son meilleur talisman. La fiancée, subjuguée, acquiesça de tout son coeur. Amoureuse et pleine d'espoir, Coumba ne sentit pas les mains calleuses du pêcheur fauché lui gratter les joues en essuyant ses larmes de joie. Elle se voyait déjà, princesse rayonnante, un soir de couronnement, parée de ses plus beaux atours, accueillant son amoureux, de retour d'Europe et riche à millions.
Commenter  J’apprécie          190
Ellane92
Ellane92   15 novembre 2013
Mais on finit toujours par s'inventer une manière de faire face à l'absence. Au début, on compte les jours puis les semaines, enfin les mois. Advient inexorablement le moment où l'on se résout à admettre que le décompte se fera en années ; alors on commence à ne plus compter du tout.
Commenter  J’apprécie          160
PiertyM
PiertyM   03 mai 2016
Au village, l'absence ne fait pleurer que les proches, mais les retours sont attendus par tous.
Commenter  J’apprécie          150
Bouvy
Bouvy   01 novembre 2015
Derrière les grilles de Ceuta et Melilla bat un cœur que l'Europe économique voudrait anesthésier. Mais, répondant avant tout aux consignes humanistes, les militants de diverses associations accourent, soignent, nourrissent, encadrent et consolent les enfants de la misère qui viennent se briser les ailes contre la vitrine européenne, comme des oiseaux happés dans les lames d'une girouette. Les lois contre l'immigration changent en permanence, tels des pièges sans cesse repositionnés afin de ne laisser aucune chance au gibier. Ainsi, dans cette chasse qui ne dit pas son nom, le chemin de la veille devient le guet-apens du lendemain, quand la mauvaise foi des politiques légitime tous les appâts. Mais que faire, quand, inconsciente ou suicidaire, la proie se montre aussi entêtée que le chasseur ? « Barcelone ou Barsakh ! » répètent hardiment les malheureux, prêts à jouer leur vie à la roulette russe. Les âmes sensibles se démènent, soucieuses du salut des infortunés : on s'agite, on râle, on s'époumone, on s'épuise en alerte. Affamés, les louveteaux mordent à tout, même au chiffon rouge. Qu'ils mordent donc ! S'ils ne se cassent pas les dents, ils finiront par comprendre que tout ce qui est rouge n'est pas viande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
aouatef79
aouatef79   15 janvier 2019
A ma grand-mère
Un jour , tu m' as dit :
N' oublie pas de lever les yeux
Pendant l' attente ,
Nos yeux se croisent ,
Sur le même soleil ,
Sur la même lune .
Depuis , je te sens toujours
près de moi .
Alors , n' oublie pas ,
Ton sourire est le plus beau cap
de ma vie .
Commenter  J’apprécie          110
PiertyM
PiertyM   03 mai 2016
L'ignorance est le premier obstacle à la démocratie. Citoyens libres et égaux, soit, encore faut-il connaître ses droits pour avoir la velléité de les défendre.
Commenter  J’apprécie          110
Ellane92
Ellane92   27 novembre 2013
Les mots avaient mûri en elle comme des chrysalides prêtes à livrer leur trésor. Les yeux dans les yeux de son amie, Bougna libéra les papillons qui battaient déjà des ailes dans la bouche.
Commenter  J’apprécie          110
Ellane92
Ellane92   15 novembre 2013
On relate, on discourt, on commente avec tant d'emphase la pénibilité de l'accouchement, qui n'est jamais qu'une douleur éphémère. Mais nul ne songe à prévenir les futures mères de leur carrière de veilleuses de nuit, qui démarre avec les premières tétées nocturnes et dure toute la vie. Enfanter, c'est ajouter une fibre de vigile à notre instinct naturel de survie.
Commenter  J’apprécie          110




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    L'Afrique dans la littérature

    Dans quel pays d'Afrique se passe une aventure de Tintin ?

    Le Congo
    Le Mozambique
    Le Kenya
    La Mauritanie

    10 questions
    264 lecteurs ont répondu
    Thèmes : afriqueCréer un quiz sur ce livre