AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2708707221
Éditeur : Editions Présence Africaine (05/11/2001)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 42 notes)
Résumé :
De son île natale au sol français, de la mendiante au professeur, de ses premiers émois à ses récentes déceptions, c'est à un triple voyage - géographique social et mental - que nous convie la narratrice de ce recueil. Usant d'une langue incisive et colorée, la jeune romancière et poétesse sénégalaise y dépeint tant la brutalité des sociétés traditionnelles que la calme violence qui sourd de nos sociétés d'exclusion. Sombre tableau que vient animer l'allégresse féro... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
brigittelascombe
  10 septembre 2011
Six nouvelles, six tranches de vie entre Dakar et Paris.
L' âme de l'écolière, qui a subi la douloureuse injustice du nerf de boeuf pour un vol qu'elle n'a pas commis, reçoit le baume au coeur d'une mendiante lépreuse et aveugle.
Le coeur de la lycéenne, qui bat pour l'un sur le tempo d'Aimé Césaire, cinq ans plus tard, scelle son destin sous ses yeux avec un autre.
Le destin de la jeune femme qui répond petit nègre à ses employeurs qui lui parlent petit nègre, en niant son intelligence, court à vitesse grand V.
L'intelligence de l'ex-épouse d'un français dont le cerveau n'est pas reconnu à sa juste valeur préfère ne pas rester sur sa faim.
La valeur d'une fausse femme de ménage qui faute de mieux vit le pire chez les Dupire n'attend pas le nombre des années.
Le pire repas de l'étudiante en faculté qui passe à la casserole d'un égoïste professeur va exclure le mot bio de ses menus.
Professeur de français,Fatou Diome, la sénégalaise obstinée, l'est à présent devenue.Douée pour les études,mariée à un français puis divorcée,après avoir travaillé comme femme de ménage, elle a écrit ce premier livre de nouvelles autobiographiques :une réussite!
Que de chemin parcouru entre larmes et vitriol!
Quelle belle carapace d'espoir et de détermination pour conserver une dignité qu'à chaque coin de rue on voudrait vous oter!
Une sacrée leçon de vie et de courage que nous livre Fatou Diome dans La préférence nationale, récit émaillé de citations africaines empreintes de bon sens, points de repère dans un monde où la loi du plus fort s'exerce plus que de raison,aussi bien en Afrique où le patriarche a tous les droits qu'en France où les bourgeois bourrés d'idées préconçues affichent leur mépris sans vergogne.
Une plume mordante, un sourire à toutes épreuves celui qui dit "Oui Madame" et pense "Je vous emmerde".
Un beau témoignage puisqu'il s'agit de vécu.
J'avais chroniqué Celles qui attendent avec plaisir mais ce premier livre vaut lui aussi le détour!
A lire et à méditer!

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
le_Bison
  04 mars 2012
Salie est partie en France. Son frère veut la rejoindre. Pour lui, la France représente le pays où tout est possible, où tout peut lui réussir, une Terre promise. Il a ses modèles : les footballeurs sénégalais. Ils sont les rois dans leur pays d'origine et leur avenir en France est une réussite, une intégration parfaite… Une seule idée en tête : fuir son triste destin. Mais Salie voit les choses différemment. Elle vit en France, rencontre quotidiennement des galères, se frotte à la ségrégation, au racisme, à la pauvreté. Comment faire comprendre l'autre coté du miroir à son frère ? Un frère qui ne comprend pas les craintes de sa soeur, qui ne veut pas croire en ses difficultés et n'accepte pas que la France ne soit pas le pays idéal alors que ses idoles arrivent si bien à le faire rêver là-bas…
"La préférence nationale" parle simplement de la vie d'une jeune sénégalaise venu étudié en Alsace. C'est sa vie, son intégration, sa vision d'immigrée dans ce pays qui fait tant rêver les Africains. Mais, une fois sur place, cette vie ressemble plus à une galère, une vision désenchantée de la France. Un sombre tableau où Fatou Diome se sent exclue, en France mais aussi au Sénégal où là-bas, on ne comprend pas ses difficultés.
Un constat bien amer de ce que peut être la vie d'une expatriée dans un pays qui est loin d'être une terre d'accueil.
Lien : http://leranchsansnom.free.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
bina
  29 mars 2012
Un recueil, témoignage sur l'émigration vécue par l'auteur, avec une écriture très proche de l'oralité. Voici un résumé de certaines des nouvelles.
• La mendiante et l'écolière : Les portraits et les paysages de cette nouvelle sont tracés comme un dessin à l'encre de chine, qui permet la visualisation de la scène et des lieux. L'écriture va droit au but. Les personnages ont un rôle à jouer : comment une mendiante au ban de la société peut-être le révélateur de pratiques sociales ?
La narratrice apparait au bout de 8 pages. Nouvelles descriptions et nouvelle compréhension des mentalités. le quotidien forge le caractère de cette fillette, future auteur de ce recueil.
• le visage de l'emploi : Ce qu'on attend d'une jeune sénégalaise au travail, où l'expression « avoir la tête de l'emploi » n'a pas tout son sens. Ou bien : Comment clouer le bec de petits bourgeois qui acceptent difficilement que leur femme de ménage soit plus cultivée qu'eux.
• La préférence nationale : Une tirade incendiaire, haute en couleur et truculente au sujet des lois françaises de naturalisation. Un régal qui sent le vécu et qui donne toute sa puissance au texte.
• Une Cunégonde à la bibliothèque : Une autre nouvelle qui dénonce l'étendue de la bêtise d'un employeur vexé d'avoir une femme de ménage en DEA de lettres moderne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Shan_Ze
  03 juin 2013
Une demi-douzaine de nouvelles qui racontent le Sénégal et la France, le pays d'adoption de Fatou Diome. Elle raconte une amitié, un mariage et… du racisme en France. Les dernières nouvelles racontent l'attitude de certains Français avec les Africains.
On commence avec les couleurs joyeuses mais pauvres de l'Afrique, on finit en France avec une triste réalité. J'ai beaucoup aimé le dépaysement avec la découverte de l'Afrique, les autres nouvelles déclinent le racisme au quotidien et surtout à l'emploi. Je pensais pas qu'il pouvait être pénible à ce point (je suis d'origine antillaise). Nouvelles assez inégales mais l'ensemble a le mérite d'être vrai et sincère.
Commenter  J’apprécie          50
coccibulle
  05 septembre 2015
Un recueil des nouvelles qui bousculent où font rêver.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
genieblancgenieblanc   23 mai 2010
Mais revenons à la préférence nationale.Si nous admettons que le char du dieu Poséidon fut tiré par des hippocampes, nous comprendrons que le grand tronc du baobab ne repose que sur de frêles racines. Les lois des grands ne prennent de l'envergure que lorsque les plus petits décident de les appliquer avec zèle. Les caélcédrats des tropiques doivent parfois leur chute à de petits termites, et tout comme la taille d'une fourmilière dépend du nombre des petites ouvrières, une cour royale ne serait rien sans ses valets. Ce sont donc les petits employeurs qui donnent sa consistance à la préférence nationale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
genieblancgenieblanc   23 mai 2010
Le visage, c'est un aéroport, une entrée, et son décor ne dévoile jamais assez le labyrinthe qu'il cache. Le visage, réceptacle de gènes et de culture, une carte d'immatriculation raciale et ethnique. Voilà donc pourquoi on me regardait tant : l'Afrique tout entière, avec ses attributs vrais ou imaginaires, s'était engouffrée en moi, et mon visage n'était plus le mien, mais son hublot sur l'Europe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
NotaBeneNotaBene   12 juillet 2013
J'ai la meilleure des grands-mères. Elle ne me lisait pas d'histoires pour m'endormir et ne m'embrassait pas pour mon anniversaire. Mais elle m'a gavée de couscous et raconté la vie telle qu'elle est vraiment. Elle a refusé le mensonge de tous les grands-parents du monde, qui empruntent la bouche d'une fée pour raconter à leurs petits-enfants la vie telle qu'elle ne sera jamais.

Le meilleur des grands-pères est le mien. Dans les champs de mil fécondés par les pluies sahéliennes, mon grand-père ne m'offrait pas de petites fleurs. Il me tendait la houe et me disait de gratter le sol. A force de transpirer, j'ai compris que seule la sueur faisait pousser les plus belles fleurs, celles qui garnissent une vie digne, la seule qui mérite d'être vécue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
genieblancgenieblanc   23 mai 2010
"Pote-Pote", j'entends la théière bouillir, la feuille du fond vient narguer celle du dessus. Etrange magma que celui de notre vie, sédiment d'histoires. L'archéologue gratte la strate qui lui intime dans un craquement "Vil fouineur, laisse-moi en paix ! De ma surface, j'offre l'asile aux sédiments de demain, comme sur la couche de fond je prends mon appui" L'arôme du thé monte avec la culbute des feuilles. Celle du fond est maintenant au-dessus. Lessivée, elle garde encore un peu de sa couleur et laisse paraître une image.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
le_Bisonle_Bison   04 mars 2012
Je rêvais qu’un jour un homme me ferait jouir, même sans dîner de traiteur, juste en me disant « je t’aime. ». Je pourrai ainsi oublier ce cœur de pierre qui ne respirerait pas de sentiments. L’horreur, ce n’est pas le sexe et l’effroi, mais le sexe froid.
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Fatou Diome (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fatou Diome
http://www.passion-bouquins.com http://www.facebook.com/pages/Blog-Passion-Bouquins/327561607257926
34e Forum du livre Saint Louis 2017
Entretien avec Fatou Diome pour son livre Marianne porte plainte ! publié chez Flammarion
autres livres classés : sénégalVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

L'Afrique dans la littérature

Dans quel pays d'Afrique se passe une aventure de Tintin ?

Le Congo
Le Mozambique
Le Kenya
La Mauritanie

10 questions
234 lecteurs ont répondu
Thèmes : afriqueCréer un quiz sur ce livre