AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782731615265
200 pages
Éditeur : Les Humanoïdes associés (06/02/2002)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Dans un temps si lointain que la mémoire des hommes l'a oublié, en des contrées ravagées par la guerre, l'orgueil des hommes et leur soif de pouvoir, Arn a connu l'humiliation et l'exil. Banni de son royaume, bafoué par ses ennemis, il n'aura de cesse que de se venger et de recouvrer sa dignité perdue. Un récit magistral qui plonge aux sources même de l'heroic fantasy, signé de l'inclassable Jean-Pierre Dionnet et du génial dessinateur Jean-Claude Gal, trop tôt disp... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Foxfire
  30 mai 2018
Je n'ai découvert Jean-Claude Gal que récemment avec ma lecture de "Diosamante", lecture dans laquelle je m'étais lancée avant tout pour le scénariste, Jodorowxy. le dessin m'avait plu mais sans m'emballer plus que ça, je l'avais trouvé un peu impersonnel et pas tout à fait à la hauteur de ses influences (Druillet notamment). Ceci dit, j'avais eu envie de me pencher d'avantage sur son travail, d'autant plus que "Diosamante" n'est pas le plus réputé de ses ouvrages. En voyant que ma bibliothèque avait en rayon "épopées fantastiques", j'ai sauté sur l'occasion, et avec encore plus d'enthousiasme en voyant que le scénariste n'est autre que Jean-Pierre Dionnet. de Dionnet, je connais principalement la facette du cinéphile enthousiaste et érudit (que j'apprécie énormément) et ça faisait bien longtemps que je voulais découvrir son travail en tant que scénariste de B.D. Une autre raison de lire ces "épopées fantastiques" donc... J'ai passé un excellent moment de lecture.
J'ai été ici complètement séduite par le trait de Gal, à qui le noir et blanc sied à merveille. le trait est fin et les cases fourmillent de détails tout en étant totalement lisibles. La mise en page et le découpage sont dynamiques. Les décors sont simplement magnifiques, que ce soient les grandes étendues sauvages ou les cités.
Cette intégrale commence avec l'histoire courte "la cathédrale" qui est assez différente des autres histoires du recueil (et plus tardive). D'ailleurs, ce n'est pas Dionnet mais Bill Mantlo qui signe le scénario. Cette histoire permet d'admirer des planches magnifiques représentant une magistrale cathédrale gothique flottante. Certaines cases sont vertigineuses. L'intrigue est efficace et bien menée.
"Les armées du conquérant" regroupe plusieurs histoires courtes indépendantes mais qui évoquent toutes une invasion initiée par le conquérant du titre mais qu'on ne verra jamais. L'ambiance fantasy antique de ces récits est très réussie.
Puis vient le diptyque constitué par "la vengeance d'Arn" et "le triomphe d'Arn" qui est selon moi ce qui peut se faire de mieux en matière d'heroïc-fantasy. Il y a du Conan là-dedans, et pour moi c'est un énorme compliment. Quel dommage que Gal n'ait pas eu l'occasion de prendre la suite de Buscema sur le comics Conan comme cela lui a été un moment proposé... Je pense que ça aurait été énorme. Dans Arn sont regroupés plein d'ingrédients qu'on trouve dans le Conan de Howard : un héros violent mais un brin mélancolique, un tyran cruel, une ambiance fantasy orientalisante, des combats épiques, des décors variés, des peuples et cultures qu'on rencontre au gré du récit...
Les esprits chagrins se plaindront du classicisme de l'oeuvre de Gal et Dionnet, arguant qu'une histoire d'orphelin vengeur c'est du déjà vu. Et bien moi, c'est aussi ce classicisme qui me plait, qui fait que "Arn" n'a pas pris une ride.
Tout simplement un sommet de la fantasy dessinée !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          306
jamiK
  25 août 2018
Entre Alexandre le Grand, Conan le Barbare, cette bande dessinée nous embarque dans un monde ancien, magique, de guerres, de vengeances, de violence, de massacres, présenté par un graphisme baroque, grandiose et kitsch. Je trouve cette bande dessinée très réussie dans son genre, le graphisme est en parfaite adéquation avec l'histoire, mais je dois avouer que c'est un genre que je n'affectionne pas spécialement, c'est juste un récit de guerre avec en arrière plan des histoires de vengeance et de destin, les caractères des personnages sont plutôt stéréotypés et l'histoire se lit comme un simple récit historique ne s'attardant que sur des faits qui se succèdent. Je l'ai lu quand même avec un réel plaisir, mais plus comme un livre d'images, plus attiré par les détails des armures, des architectures que par le récit lui-même.
Commenter  J’apprécie          50
silverfab
  18 mars 2013
Les Humanos ont l'excellente idée de ré éditer la mythique série de Dionnet et Gal, qui, plus de 35 ans après, à su conserver toute sa puissance narrative et surtout visuelle. L'épopée de ce héros au bras métallique qui, des mines de cuivre aux marches du palais impérial va conduire une révolte épique est un véritable précurseur de la Fantasy, au même titre que les oeuvres de de la Fuente ou Corben, avec qui, outre une époque, il partage beaucoup. Influence majeure de pas mal d'artistes des décennies suivantes, la saga d'Arn devrait être étudiée par tout bon artiste qui veut faire de la Fantasy aujourd'hui tant ces deux albums sont loin au dessus de la majeure partie de ce qui sort actuellement. Particularité de cette ré édition, les planches de Gal ont été colonisées, dans l'absolu je crierais au crime de lèse majesté, mais il faut reconnaître que, sur la majeure partie de la série, c'est du travail qui fait honneur au travail d'orfèvre du dessinateur. Un classique. Et en musique je vous dis même pas!...Allez, si , je vous dit: http://bobd.over-blog.com/
Lien : http://bobd.over-blog.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Erik_
  20 novembre 2020
J'ai lu la version colorisée de 2013. Si j'avais su que l'oeuvre datait de 1977, je ne l'aurais sans doute pas choisie tant je suis allergique à une certaine forme de bd. En l'espèce, on est à mi-chemin entre Thorgal ou plutôt Conan le Barbare et certaines oeuvres contemplatives de Moebius à ses débuts.
Je dois bien avouer que le dessin est magnifique car les détails des décors peuvent surprendre par leur richesse. C'est franchement beau. La colorisation n'a rien gâché à l'ensemble bien au contraire.
Après, on aura droit à un scénario assez naïf assez caractéristique de cette époque. Il faut accepter la faiblesse du scénario pour pleinement apprécier l'oeuvre.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Erik_Erik_   20 novembre 2020
La guerre est une épopée pour les nigauds qui croient qu'une médaille vaut la vie.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jean-Pierre Dionnet (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Dionnet
Jean-Pierre Dionnet vous présente son ouvrage "Mes moires : un pont sur les étoiles" aux éditions Hors collection.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/1659977/jean-pierre-dionnet-mes-moires-un-pont-sur-les-etoiles
Notes de Musique : You Tube Audio Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : épopéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2275 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre