AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de jongorenard


jongorenard
  06 novembre 2018
J'ai dévoré "Frère d'âme", court roman dans lequel on vit dans sa première partie la guerre au ras du sol, sur la "terre à personne". La politique et ses enjeux en sont absents. L'auteur nous décrit la guerre et ses effets dans ce qu'elle a de plus brutal, fou et absurde au travers des yeux d'Alfa, un tirailleur sénégalais qui a perdu son ami d'enfance lors d'un assaut. Cette mort qu'il va porter sur la conscience le conduira à semer l'effroi en mutilant l'ennemi. Mais la « guerre civilisé » interdit ce genre de pratiques et le récit d'Alfa se poursuivra dans une deuxième partie à l'arrière du front, l'occasion pour lui de nous relater son passé africain. J'ai apprécié la douceur de cette remémoration qui permet de reprendre son souffle. D'autant qu'avec le choix d'un récit à la première personne, j'ai eu l'impression d'être dans la tête d'Alfa, d'être au contact de sa conscience. Émotionnellement, c'est intense, tant pour l'horrible que le merveilleux. Et le tricotage du français au rythme du wolof rend le texte encore plus puissant, cruel, déchirant et sublime. Un « plus que » livre que je recommande absolument.
Commenter  J’apprécie          220



Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (19)voir plus