AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Laurany


Laurany
  10 avril 2017
Orient Extrême nous plonge dans le quotidien de l'Asie du Sud au travers de cinq petits récits, cinq tableau de vie.
Mireille Disdero retranscrit la vie des gens qu'elle rencontre en parcourant l'Asie. Certains de ces 5 tableaux sont très courts, ils sont telles des photographies pour décrire au lecteur une scène quelconque et ordinaire dans une ville asiatique. Par le biais de quelques phrases, l'auteur permet d'informer le lecteur de la pauvreté et de la corruption de ces lieux.
Deux récits sont plus centraux car plus développés.
Le "premier", "Do you want a cup of tea", raconte l'histoire de Sinath, une jeune fille qui vit au Cambodge. Sa soeur Sinoun a été "vendue" par son père pour devenir domestique en Malaisie. Elle a été victime d'esclavagisme et va revenir auprès de sa famille totalement désorientée. Sinath va tenter de trouver une solution pour sauver sa soeur d'une misérable existence recluse.
Le deuxième récit, "Dans le cratère", permet de découvrir la tranche de vie d'un jeune garçon, fils de médecin. Ce dernier était venu à Bali pour les vacances avec sa famille et avait pu découvrir "l'envers du décors" des villes touristiques avec leurs hôtels et leurs richesses. Quelques semaines plus tard, il revient dans ce cratère où il avait découvert la prostitution des enfants... il veut retrouver cette jeune enfant et lui trouver une solution pour sortir de sa misère.
La forme de cet ouvrage peut surprendre mais finalement ce procédé en "recueil" permet un tour d'horizon des conditions de vie d'adolescents en Asie. le lecteur en apprend peu à peu par la description des passants dans la rue ou par le récit plus complet des événements qui rythment la vie des personnages.
Cet ouvrage permet de traiter de la pauvreté, la misère, les coulisses du tourisme ou encore l'esclavagisme moderne. Il est à noter pourtant que l'auteur ne tourne pas sa narration vers le drame mais reste dans la description et dans la prise de recul. Malgré les faits racontés, il reste de l'espoir comme en témoigne les derniers mots du court récit ''une chienne de vie".
J'ai apprécié cet ouvrage qui m'a permis de mieux connaitre les conditions de vie dans les pays asiatiques. Les personnages sont décrits avec justesse et ont des tempéraments intéressants.
Je remercie Babelio et les éditions Lemuscadier de m'avoir permis de découvrir ce recueil de nouvelles.
Je recommande la lecture de ce livre dès la 3ème, vers 14-15 ans.
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox