AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-Odile Probst-Gledhill (Traducteur)
ISBN : 2877308375
Éditeur : Editions Philippe Picquier (27/04/2006)
Résumé :
Dans la Vallée d'Argent, Anand et Nisha perfectionnent leurs dons magiques au sein de la Confrérie des guérisseurs.
Mais bientôt une vision avertit Anand : le mal est en marche ! Pour venir en aide à des villageois qu'un très puissant djinn vide de leurs âmes, ils vont se trouver projetés loin dans le passé de l'Inde, à l'époque du nawab Haider Ali. Un monde inconnu, somptueux et inquiétant, où Anand devra user de tout soi courage pour lutter contre les puiss... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Sharon
  31 décembre 2015
Le deuxième volet des aventures de la confrérie de la conque nous emmène cette fois-ci dans le passé, jouant avec le cadre spatio-temporel. Ce sont bien les mêmes personnages, mais dans d'autres lieus, à la fois dans le présent, puis dans le passé. Je vous rassure : les changements temporels restent faciles à suivre.
En revanche, il n'est pas facile pour Anand se s'adapter aux moeurs du temps, même si des éléments merveilleux maléfiques sont bien présents, histoire de lui rappeler qu'il ne voyage pas dans le passé pour son plaisir personnel. Anand est quasiment seul puisque non seulement lui et ses compagnons ont changé d'identité mais certains ont aussi perdu la mémoire, quand ce n'est pas leur don. Ce n'est guère pratique, même si Anand découvre un autre objet de pouvoir et parvient à nouveau à presque bien communiquer avec lui. « Presque », parce qu'Anand est un personnage qui évolue, qui grandit. Les personnages de cette saga ne sont pas manichéens. L'erreur est humaine, les sentiments, les impulsions aussi. Certains savent très bien reconnaître leurs erreurs et tenter de les réparer. Il faut parfois plus de courage pour le faire que pour livrer un combat, aussi il est bon qu'un livre jeunesse montre que les conflits peuvent aussi se régler par des mots.
Je terminerai cependant par un regret : certains personnages du passé sont véritablement attachants, et il est dommage de ne plus les revoir.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
SharonSharon   23 décembre 2015
Il est naturel de désirer ce que nous ne sommes pas supposés désirer. Mais si nous n'apprenons pas à contrôler nos désirs, ces désirs peuvent nous détruire.
Commenter  J’apprécie          10
SharonSharon   26 décembre 2015
- Parfois, la vulnérabilité inspire plus d'amour que la perfection. (p. 342).
Commenter  J’apprécie          20
SharonSharon   23 décembre 2015
Dans le monde de la magie, on comprend la nécessité des secrets et on les respecte.
Commenter  J’apprécie          00
SharonSharon   26 décembre 2015
- Jusqu'à mon dernier souffle, je t'appartiens, dit-il à la conque.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Chitra Banerjee Divakaruni (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chitra Banerjee Divakaruni
An Interview with Chitra Banerjee Divakaruni
autres livres classés : asieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1072 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre