AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290343456
348 pages
Éditeur : J'ai Lu (30/03/2005)
3.74/5   36 notes
Résumé :
Nous sommes sous Louis XV, à l'aube des Lumières. Un salon de verdure éphémère accueille des curistes à Bourbon-L'Archambault. Dans la foule bigarrée qui profite du printemps, on distingue deux jeunes filles, des amies inséparables.

L'une, Jeanne-Antoinette, surnommée « Reinette », accompagne sa mère, Madame Poisson. L'autre, Agnès d'Estreville, remarquable par sa beauté et la vivacité de son esprit, subit les tracasseries d'une tante revêche.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Pchabannes
  29 novembre 2009
La fin des années 1730. le Grand Siècle, le Siècle des Lumières. Les trajectoires de deux demoiselles exceptionnelles, demoiselles des Lumières, qui du couvent des Ursulines de Poissy surent conquérir le respect et développer des influences qui marquèrent leur époque.
C'est un magnifique livre d'histoire écrit par un conteur. Au beau milieu des 350 pages, l'on se prend à penser :''Mais ou est l'intrique ?''. D'intrigue, lecteur, ne cherche pas. le sujet est l'H(h)istoire. Cette Histoire du XVII où les évènements se déroulent à une vitesse vertigineuse contrôlée avec talent par Jean Diwo. Simplicité, clarté, érudition discrète, justesse de ton, Jean Diwo est un maître pour celui qui veut découvrir l'Histoire de notre pays.
Qui sont ces femmes ? Agnès d'Estreville et Mme de Pompadour. Toutes deux brillantes, belles, intelligentes, combattantes. Jean Diwo trace leurs chemins pour la première, passionnée d'astronomie et de calculs, celui du Salon de Mme Geoffrin, des Encyclopédistes, des artistes, poètes, philosophes, mathématiciens, astronomes aux noms restés célèbres tels D Alembert, Rousseau, Montesquieu, Grimm, Boucher, Fragonard ou Clairaut et bien sur Voltaire…pour la seconde l'improbable de Melle Poisson devenue Mme de Pompadour celui du Pouvoir aux cotés du Soleil protégeant activement les Lumières, ces esprits cultivés, passionnés et talentueux.
Des salons ˝Le bon usage, l'élégance du discours comme de la mise sont pour moi les garants d'une liberté absolue de parole. Provoquons, mais avec esprit, disputons, mais sans gravité, médisons, mais avec finesse, enfin, pardonnons la licence pourvu qu'elle s'exprime avec délicatesse.”
Des distances. En déplacement ces dames parcouraient 17 lieues en 9 heures soit un peu plus de 6 Km/h de moyenne. Patience et longueur de temps !
Le livre s'achève sur ces Lumières qui allumèrent le Siècle s'éteignant progressivement à la suite de Mme de Pompadour laissant la place à leurs fils…
Merci à mon amie Véro à qui revient le choix de lecture.
Lectori salutem, Pikkendorff
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Seraphita
  27 mai 2009
A l'aube des Lumières, sous le règne de Louis XV, deux jeunes femmes – qu'unit l'amitié - s'éveillent aux subtilités des mondanités : il s'agit d'une part, de Jeanne-Antoinette Poisson, surnommée « Reinette », et d'Agnès d'Estreville. Nous les suivons pas à pas dans leur progression sociale. Jeanne-Antoinette, qui a de grandes ambitions, épouse à 17 ans le seigneur d'Etiolles, puis se fait remarquer par Louis XV et devient sa favorite ; elle se fera connaître sous le nom de Marquise de Pompadour. Agnès quant à elle fréquente assidûment les salons où se retrouve la bonne société. Elle y côtoie Voltaire, D Alembert, Diderot, et bien d'autres gens de lettres ou de sciences. Elle se découvre une passion pour les sciences, notamment l'astronomie, et sera reconnue de ses pairs.
Je n'ai pas du tout pris plaisir à lire ce roman, du fait de sa relative froideur, qui transparaît à travers le déroulé objectif des faits historiques. Les personnages n'ont pas d'épaisseur psychologique, ils sont insérés dans l'Histoire. J'aurais également aimé davantage de descriptions. La fin du roman est curieuse, dans la mesure où celui-ci se termine sur un fait qui paraît anodin, qui ne laisse pas à penser, qui n'ouvre pas sur une perspective nouvelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Loubhi
  20 juillet 2013
Voilà un auteur, mieux un conteur dont on ne revient jamais déçu, il fait ici le roman d'une époque, du parcours exceptionnel et inespéré de deux esprits féminins totalement lié au siècle des Lumières mais dont on penseait jusque là qu'il serait celui des hommes.....
Parcours, conte romancé des difficultés de ces deux êtres, à la volonté intangible et au caractère bien trempé qui vont aller au bout de leur rêves. Rencontre de ces deux femmes attachantes et de toute l'énergie, les ruses et autres stratagèmes pour arriver à leurs fins et cela malgrè les préjugès et les résistances nombreuses d'une société purement masculine où la femme ne peut être qu'un simple artifice de beauté, d'accompagnement et d'esthétisme et en aucun cas un être instruit, curieux d'apprendre. Émulation et émancipation auprès des auteurs et philosophes, Diderot, d'Alemebert, Fragonard, Montesquieu et Voltaire.
Roman et destin étonnant mais aussi chronique du règne de Louis XV bien pâle après celui du Roi Soleil.....
A lire sans modération et au besoin se plonger dans les autres livres de cet auteur : " La Fontainière du Roi", "Les Ombrelles de Versailles", "Les Chevaux de Saint Marc" ou "Le Printemps des Cathédrales"......
Lien : http://passiondelecteur.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Laumie
  11 avril 2017
Cet ouvrage met en lumière la place des femmes au milieu de la société des Lumières, ces philosophes de l'époque de Louis XV.
Un roman intéressant et qui titille notre soif d'en apprendre davantage sur ces dames qui contribuèrent à la renommée de la France à cette période-là.
Commenter  J’apprécie          10
melodbellaisa
  28 février 2020
À la fin des années 1730, deux jeunes filles font leur apparition dans la haute société de l'Ancien Régime. Mlle Poisson et Mlle d'Estreville sont intelligentes, belles, charmantes, et brûlent du désir de s'élever dans la société. Il faut n'avoir pas froid aux yeux quand on est, à cette époque, une femme ambitieuse ! Mlle Poisson, qui ne déteste rien tant que son nom, souhaite plus que tout être admise dans l'aristocratie. Et pourquoi pas à la cour ? Son destin extraordinaire fera d'elle Mme de Pompadour, favorite de Louis XV, première dame de France. Quant à la jolie Agnès d'Estreville, passionnée de mathématiques et d'astronomie, elle voudrait devenir, en dépit des préjugés, une scientifique reconnue. Deux vies et deux femmes d'exception au coeur du siècle des Lumières !
Lien : https://books.google.fr/book..
Commenter  J’apprécie          00


Video de Jean Diwo (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Diwo
"Chez Lipp" livre de Jean DIWO
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2444 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre