AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Les Dames du Faubourg, tome 3 : Le Génie de la Bastille (6)

jeunejane
jeunejane   28 novembre 2015
On verra pour le reste, dit celui-ci, mais je suis sûr que tu es un bon compagnon. La scie ne trompe pas. Tu n'as pas essayé de forcer pour faire de l'effet au risque de dévier ou de blesser le bois. Ta lame chante bien, je sais ce que je dis.
Commenter  J’apprécie          200
domisylzen
domisylzen   23 septembre 2015
Aussi violente et brève qu'un cyclone, la révolution de Juillet laissait les Parisiens stupéfaits. Après avoir compté leurs morts et leurs blessés, ils commençaient à se demander ce qu'ils avaient gagné dans cette bataille où ils s'étaient laissé entraîner par leur générosité et la magie des mots-symboles.
Commenter  J’apprécie          40
philippe91
philippe91   02 septembre 2019
La lutte qui s'est livrée la nuit dernière, sous la pluie, au Père-Lachaise, fut à la fois horrible et impie. Ce lieu de repos éternel, où s'étaient retranchés les derniers défenseurs de la Commune, a servi de champ de bataille durant de longues heures. On s'est battu avec acharnement, à l'arme blanche, entre les tombes. Imagines-tu l'hallucinant spectacle de fusiliers marins, l'uniforme dégoulinant de pluie, le visage noir de poudre et de sueur, sanglant parfois, poursuivant les communards dans les caveaux. Ces combats corps à corps dans le cimetière, ces égorgements sur les dalles mortuaires, cette furie aveugle dans dans la ville morte constitue l'acte le plus étrange de ce drame monstrueux.
Commenter  J’apprécie          20
philippe91
philippe91   02 septembre 2019
La garde nationale avec tous ces drapeaux, les corps de troupe casernés dans les environs de Paris entouraient la colonne de bronze mais le public n'avait d'yeux que pour le génie doré qui, là-haut, s'envolait pour la Liberté. On avait monté la statue de Dumont au sommet de la colonne dans le plus grand secret, puis on l'avait recouverte d'un grand drapeau tricolore. Le peuple de Paris et Elisabeth découvraient donc ce matin-là le génie de la Liberté qui se démenait à 52 mètres du sol. Tout le monde l'appelait déjà "le génie de la Bastille".
Commenter  J’apprécie          00


    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Quelle guerre ?

    Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

    la guerre hispano américaine
    la guerre d'indépendance américaine
    la guerre de sécession
    la guerre des pâtissiers

    12 questions
    1739 lecteurs ont répondu
    Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre