AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Ice Planet Barbarians tome 1 sur 4
EAN : 978B09GBG4QXR
290 pages
BMR (06/10/2021)
3.51/5   53 notes
Résumé :
On pourrait penser qu'être enlevée par des extraterrestres serait la pire chose qui puisse m'arriver… Mais la situation s'empire lorsque ces extraterrestres rencontrent des problèmes avec leurs navires et décident d'abandonner leur cargaison de femmes humaines - moi y compris - sur une planète faite de glace.
Nous ne sommes pas équipées pour survivre dans ce désert hivernal. Pour nous sauver, je pars dans la neige dans l'espoir de trouver de l'aide.
Et... >Voir plus
Que lire après Ice Planet Barbarians, tome 1Voir plus
Dark Olympus, tome 1 : Neon Gods par Robert

Dark Olympus

Katee Robert

3.60★ (396)

4 tomes

Les cinq meutes, tome 1 : Rejetée par l'alpha par Wells

Les cinq meutes

Cate C. Wells

3.97★ (81)

1 tomes

La Sorcière Nokwell, tome 1 : Brasier par Heck

La Sorcière Nokwell

Inès Heck

4.43★ (161)

2 tomes

Shadow Guild, tome 1 : Morsure maudite par Hall

Shadow Guild

Linsey Hall

4.14★ (59)

3 tomes

Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
3,51

sur 53 notes
5
3 avis
4
5 avis
3
6 avis
2
1 avis
1
1 avis
J'ai débuté ce livre sans rien en attendre et finalement, j'ai été agréablement surprise ! Alors, certes, il y a des "facilités scénaristiques" qui tombent toujours au bon moment mais dans l'ensemble, le récit est prenant !

Déjà, l'auteure ne nous épargne rien par rapport au calvaire que vivent les jeunes femmes enlevées par de monstrueux extraterrestres "qui font du commerce d'êtres vivants" (et qui n'ont rien à voir avec les futurs héros masculins de cette saga, qui sont d'une autre race extraterrestre et qui vivent tranquillement sur leur "petite planète enneigée"...).

Toutes les humaines enlevées ont 22 ans, et viennent, à priori, principalement des Etats-Unis (mais je sais qu'il y a aussi d'autres nationalités, en tout cas, il y a deux françaises....).

La saga comporte un certain nombre de tomes déjà sortis en VO, et comme c'est courant dans ce genre littéraire, chaque tome est consacré à une héroïne, qui va trouver l'amour de sa vie....

Dans ce cas présent, les "mâles" héros, les Sa-khui, sont des extraterrestres avec des cornes (un peu comme les béliers), ils sont grands (souvent 2 mètres) et ont la peau bleue (plus ou moins foncée, certains ont la peau qui tire plus vers le gris...), ils ont aussi une queue...Je ne détaille pas plus mais ils sont assez "humanoïdes" pour pouvoir plaire à des humaines.

En fait, il faut les imaginer un peu à la "Avatar", ils ont également une manière de vivre très "rustique" (comme dans Avatar...) et surtout, la planète où vont atterrir en urgence nos humaines n'est pas non plus la planète d'origine de ces "mâles"....

On va apprendre qu'une expédition de "tourisme" de cette espèce extraterrestre s'était échouée sur cette planète enneigée il y a presque 300 ans et qu'ils avaient - à cette époque - une grande technologie - d'ailleurs, un vaisseau, maintenant plutôt transformé en "grotte" est toujours présent et sera fort utile car l'ordinateur vocal donnera des infos intéressantes quand les humaines les découvriront....

Et cet ordinateur a aussi la capacité de faire apprendre la langue des uns et des autres par un simple "passage de scanner" (d'où mon évocation de facilité scénaristique) mais bon, cela, ça arrive vers la fin de ce tome donc pour le moment, nous nous retrouvons avec une bande de filles qui ont subit le pire avec leurs "kidnappeurs" (des petits "verts" et des gros "ballons de basket" - violeurs, à leur temps perdu) qui ont, fort heureusement perdu la vie, soit tués par l'héroïne, soit par le crash du vaisseau/prison (au passage, des filles aussi sont mortes durant le crash...).

Il faut savoir aussi qu'en plus des filles prisonnières dans une cellule et traitées comme des animaux (toutes en pyjamas car à chaque fois enlevées la nuit), il y avait aussi des "mets de choix", six femmes tenues en "hibernation" dans des couchettes/cabines/sarcophages (donc, pour ces six filles, elles, elles ne sont encore rendu compte de rien et vont se réveiller quand "le pire sera passé" mais ça, c'est une autre histoire....).

Les trois premiers tomes (déjà sortis en France au moment où j'écris cette chronique) concernent des filles qui ont été tenues prisonnières, maltraitées, affamées et mises dans des conditions d'hygiène à la limite du supportable (il fallait qu'elles fassent toutes caca dans le même seau....Vous imaginez l'odeur.....Et pas de douche, rien....Et une alimentation dégueulasse, juste de quoi être maintenue en vie....).

Georgie est l'héroïne de ce premier tome. Elle est l'avant-dernière à avoir été enlevée, pour une destination que les autres filles ignorent sauf qu'elles vont être vendues comme esclave sexuelle (ou comme nourriture ?).....

Elle va vite se lier avec Kira (qui a été la seule à avoir "subit" une greffe spéciale à l'oreille, une sorte de gros coquillage qui permet de faire la traduction de leurs geôliers)....Mais évidemment, cet appareil est douloureux (et n'a pas été "incéré" de la manière la plus douce)....

Il y a aussi Liz, la "dure à cuire" du groupe, qui est assez cynique, mais c'est Georgie qui va prendre les choses en main et se battre réellement....C'est elle aussi qui va sortir en repérage dans la neige après leur crash sur la "planète enneigée".

Une fois dehors, elle va donc finir par tomber sur Vektal, le beau extraterrestre bleu avec des cornes, musclé et sexy (dans son genre....Car ils ont moins de doigts aux mains et aux pieds, par exemple, ils ont aussi une espèce de fourrure et des yeux luisants)....Pour les yeux luisants, cela est dû au Khui, une espèce de vers qui vit sur cette planète et qui leur permet, à lui et son peuple, de survivre (pour l'air ambiant et aussi la température froide).....Et justement, ce petit vers est capable de faire résonner les "couples compatibles" et devinez ce qui va arriver quand il va tomber sur Georgie ????

Et oui, c'est "son âme soeur" et cela tombe bien car ils ne sont maintenant plus qu'une trentaine de survivants (presque 300 ans après le crash de leur vaisseau), et il ne reste seulement quatre femelles (en âge de se reproduire)....Donc, l'arrivée de ces humaines est inespérée pour eux (même si elles sont un peu différentes physiquement mais pour l'essentiel, ça fonctionne pour la reproduction, si vous voyez ce que je veux dire...).

Ce premier tome a été sympa à lire car il pose les bases de l'arrivée de ces humaines dans ce nouveau monde, très hostile au niveau météorologique, mais aussi pour leur accueil dans la tribu, comme de potentielles futures mères dans un peuple qui s'éteint peu à peu....

J'ai aimé la manière dont ils essayent de communiquer au départ, car évidemment, aucun des deux ne se comprennent (il faudra attendre que Georgie découvre l'ancien vaisseau et se fasse "scanner" la langue de son Vektal...Et lui et certains de ses compagnons feront de même en se faisant "scanner" la langue anglaise....).

Vektal va ensuite amener ses compagnons (et Georgie) avec lui pour récupérer les humaines dans le vaisseau, en prenant de quoi les transporter et les protéger du froid.....Avec un peu de chance, une fois que les humaines vont avoir, elles aussi le khui (le vers parasite dans leur corps), elles résonneront peut-être aussi pour certains de ces guerriers, signe qu'ils pourront fonder une famille....

Evidemment, vous l'aurez compris, Georgie va aussi résonner pour Vektal quand le "vers symbiote" va s'introduire en elle (je vous passe les détails mais imaginer un vers qui s'introduit dans une plaie sur votre corps....)...Mais c'est ça ou alors la mort car les humaines non plus ne sont pas "faites" pour résister longtemps dans l'atmosphère particulière de cette planète...

Sinon, attention, l'auteure s'est fait plaisir avec les scènes sensuelles ! Il y en a vraiment beaucoup, parfois certaines étaient très cocasses car évidemment les habitudes des uns ne sont pas celles des autres et puis, les sa-khui ont certaines particularités physiques - je n'en dis pas plus.... (ah oui, et le fait de s'embrasser avec la bouche et la langue ne faisait pas parti de leurs habitudes....Pour le moment....).

Bref, c'était un 1er tome sympa à lire et qui m'a donné envie d'enchaîner sur la suite, surtout que le prochain tome concernera Liz, la rebelle, grande gueule et le sa-khui qui va devenir son âme soeur est décrit comme un mâle peu aimable....Cela va sans doute faire des étincelles entre eux-deux, surtout la manière dont se termine ce tome-ci....Bref, j'ai vraiment envie de lire ce qui va arriver pour ce nouveau couple.....Et voir aussi si les "méchants extraterrestres" vont revenir sur cette planète où leurs "collègues" ont disparu avec la "marchandise humaine".....Wait and see.....

Ma note : 17/20
Lien : https://lespassionsdeviedefu..
Commenter  J’apprécie          20
Suivez-moi sur La Passionnée, sur Facebook: @LaPassionDesLivres

Ice Planet BarbariansRuby Dixon

« Les hommes se dispersent, mais je doute qu'aucun d'entre eux ne puissent dormir. Ils rêveront de femmes humaines aux visages plats, aux troisièmes tétons et aux corps accueillants. »

Une romance de science-fiction drôlement érotique, très bien décrite et sensuellement entraînante. Hors du commun, le mot est faible : c'est une histoire EXTRAORDINAIRE entre une jeune femme humaine et un extraterrestre d'une très lointaine planète. Une auteure que je vais surveiller de très très très près!

Georgie Carruthers ne doit pas faire un bruit… Elle est traumatisée, mais ne peut pas crier. Elle avait une belle vie, jusqu'au jour où elle se réveille dans un vaisseau spatial, enlevée par de petits hommes verts. Elle est enfermée avec quelques jeunes femmes, dans une petite « cage » d'où une odeur de puanteur s'échappe. L'une des prisonnières semble vouloir la calmer et lui explique en chuchotant :

« -Ok, laisse-moi voir si je peux te donner les grandes lignes. Toutes celles qui sont là… elles ont été enlevées, elles aussi. Toutes des terriennes, la plupart américaines… On a toute le même âge. Laisse-moi deviner : tu vis seule, pas de grossesse, pas de problème de santé connu, aucune famille proche… On est toutes dans le même bateau. Chaque fille qu'ils choisissent à la même histoire. »

Rapidement, Georgie réalise qu'elles n'ont aucun moyen de sortir, sauf si elles attaquent l'un des gardiens extraterrestres en forme de ballon et drôlement costauds… Malheureusement, son plan tombe à l'eau lorsque leur « vaisseau » semble avoir des soucis mécaniques et leur cargaison (la partie de leur vaisseau et ses occupantes) s'écrase sur une planète glacée.

« Je ne connais rien à la survie en conditions hivernales. Je viens de Floride, bordel! Les insectes, je peux gérer. Les alligators, je peux gérer. Mais mes bottes qui s'enfoncent jusqu'aux genoux dans la neige dès que j'avance? Ça, je ne peux pas gérer. »

Étant élue leur cheffe (car elle a abattue l'un des extraterrestres et qu'elle seule n'est pas blessée sérieusement à la suite à l'atterrissage), Georgie doit partie à la recherche de nourrir, d'eau et de personnes pouvant les sauver. Elle fera tout pour aider les femmes prisonnières et blessées… sauf si elle tombe elle-même dans un piège?! Et c'est ainsi qu'elle fait la rencontre d'un extraterrestre distinct de ceux qui l'ont kidnappée.

Vektal est différent… « Son front est strié de crêtes qui descendent jusqu'au bout de son nez. Sa peau gris-bleu est légèrement plus foncée à cet endroit. Et ses yeux sont d'un bleu éclatant que je n'avais jamais vu auparavant… » C'est grâce à lui qu'elle a pu survivre dans ce milieu hostile… et il a su émoustiller ses sens à bien des niveaux. Malgré leur différence, Georgie ne peut nier son attirance pour son bel extraterrestre.

Ils ne se comprennent peut-être pas, mais Vektal fera tout pour la protéger des dangers de cette planète. « Shorshie est un mystère pour moi. Elle n'a pas de queue, pas de fourrure. Elle porte d'étranges cuirs et parcourt les dangereux territoires de chasse sans arme. » Par ailleurs, elle semble bien petite pour se défendre… Vektal sent son khui battre pour cette petite humaine, elle est celle qu'il attendait depuis très longtemps. Ensemble, ils devront faire face à leurs différences, à la barrière du langage ainsi qu'aux divers dangers.

« Si je suis totalement honnête avec moi-même, j'ai couché avec lui parce qu'il m'attire. Les cornes, la peau bleu-gris, la queue, la bite bizarre, tout ça. Son comportement bourru et protecteur. Ça me suffit. »

Lorsqu'ils découvrent enfin un moyen de communiquer ensemble, Vektal fera tout pour la convaincre de rester avec lui, sur cette planète. Cependant, avant cela, il doit rassembler des guerriers afin d'aller sauver le reste de la tribu de sa douce moitié: d'autres femelles potentielles pour son propre clan.

« -Elle est belle, pour moi. Différente, mais belle quand même, dit-il en passant ses doigts dans mes cheveux. J'ai vu sa bravoure, son esprit, et sa volonté. Elle m'a fait confiance alors qu'elle n'avait aucune raison de le faire. Elle m'a donné son corps alors qu'elle n'avait aucun khui pour l'y contraindre. Et peu importe ce que d'autres yeux que les miens pensent d'elle… et pour moi, elle est la plus merveilleuse, la plus attirante et la plus irrésistible des créatures. »

Une romance pleine de péripéties, d'amour, d'action et de suspense. Une histoire totalement originale, intéressante et on voit rapidement que l'auteure a fait un magnifique travail de recherches pour créer son univers. Les personnages sont attachants, et le fait d'avoir les deux points de vue était FANTASTIQUE. Cependant, j'en voulais encore, beaucoup plus… Il manquait plusieurs chapitres, voir tellement plus…

Une romance particulière, originale et sensuellement addictive. Une première pour moi dans ce genre : une science-fiction romantique sur des aliens. Une histoire extrêmement bien structurée, merveilleusement bien décrite. Ruby Dixon a une plume entraînante, addictive. Une histoire mélangeant le style de John Carter et de Hellboy, j'ai ADORÉ. Une histoire mélangeant science-fiction, érotisme et fantasy, rendant ce roman particulièrement ORIGINAL. 12/10

Merci pour ce service presse. #NetGalleyFrance #IcePlanetBarbarians #sciencefiction #fantasy #romance #érotisme #enlèvement #extraterrestre #aliens #humains #froid #suggestiondelecture #livres #books #série #reading BMR Ruby Dixon

Date de sortie : 6 octobre 2021 (France)

Résumé :
Découvrez la romance hors du commun entre Georgie, une femme humaine, et Vektal, un extraterrestre d'une autre planète.
On pourrait penser qu'être enlevée par des extraterrestres est la pire chose qui puisse m'arriver... Mais la situation s'empire lorsque ces extraterrestres rencontrent des problèmes avec leurs navires et décident d'abandonner leur cargaison de femmes humaines - moi y compris - sur une planète faite de glace.
Nous ne sommes pas équipées pour survivre dans ce désert hivernal. Pour nous sauver, je pars dans la neige dans l'espoir de trouver de l'aide.
Et j'en trouve ! Mais il s'agit d'un grand et imposant extraterrestre à cornes bleues qui se présente de façon plutôt… surprenante. Sa poitrine vibre en ma présence et Vektal dit que c'est parce que je suis sa compagne, sa femelle choisie. Il m'aidera, moi et mon peuple, à survivre, mais je ne suis pas sûre qu'il accepte de me laisser partir.
Lien : https://www.facebook.com/LaP..
Commenter  J’apprécie          00
Lu en livre audio.

En toute honnêteté, je m'attendais à bien, mais bien pire ! Et j'ai été surprise. L'histoire n'est pas folle, loin de là ! Mais elle divertie et fait passer le temps. de toute façon, il était évident que ce roman n'allait pas être une grande lecture et c'était donc parfait car je n'avais pas envie de me prendre la tête.

L'action commence dès les premiers paragraphes où nous découvrons Georgie, la protagoniste, prisonnière d'aliens, de même que plusieurs autres jeunes femmes. Ces dernières semblent être une marchandise très spéciale pour les kidnappeurs venus des étoiles. L'histoire commence sur les chapeaux de roue et le lecteur est tout de suite plongé dans l'horreur où les "petits hommes verts" n'hésitent pas à vi*ler les femmes qui osent crier. Comment dire que je n'ai pas apprécié ce passage mais l'auteure n'a pas oublié de bien prendre en compte le traumatisme des victimes.

Puis c'est la rébellion et le crash sur une planète inconnue. Par chance, les rescapées peuvent respirer. Mais c'est bien leur unique chance car c'est un territoire de neige et de glace. Georgie, qui est décidément la seule à se bouger, décide de partir en quête de secours et tombe sur un natif, grand, avec une queue et des cornes et à la peau bleue! Ce dernier, qui répond au nom de Vektal, la déclare comme étant sa "mate" et c'est parti mon kiki ! Lors de leur première rencontre, il a sa tête entre ses jambes donc je me suis vite demandée sur les scènes spicy allaient prendre le pas sur l'histoire. Et la vérité est que cela s'équilibre pas trop mal avec les scènes d'action.

Le récit se fait à deux voix et cela était appréciable car cela nous a permis de découvrir Vektal et Georgie par le regard de l'autre. Forcément, ils ne se comprenaient pas et leurs premières tentatives de communication étaient attendrissantes. J'ai moins accroché sur le trope du "mate" au premier coup d'oeil et d'autres point m'ont gênée au cours de ma lecture, en particulier la grossesse surprise (WTF) et le fait que Georgie tombe amoureuse de Vektal en -48h (j'abuse à peine). Certaines facilités scénaristiques sont aussi à souligner.

Cependant, j'ai apprécié découvrir la planète et les traditions des natifs. L'auteure a été inventive, comme pour les Khui et je le reconnais bien volontiers. L'histoire est tout de même prenante car nous voulons connaître le destin des rescapées.

J'écouterai la suite afin de connaitre le reste des aventures de Georgie et de sa troupe !
Commenter  J’apprécie          00
Pour commencer, je remercie les éditions BMR pour l'envoie de ce service presse.

J'ai choisi ce roman avant tout par rapport aux avis positifs et enthousiastes que j'ai pu lire dessus et également à cause de son côté… plus qu'exotique. La couverture étant assez banale, dans l'ensemble, ce n'est pas ce qui a appuyé mon choix. le résumé est assez intriguant, mais encore une fois, ce n'est pas ce qui m'a motivée.

Dans ce premier tome nous découvrons Georgie, femme visiblement seule, s'endort chez elle et se retrouve dans un vaisseau alien à son réveil. le personnage paraît tout de suite posséder un certain tempérament, elle a peur mais ne se démonte pas, et est révoltée par ce qu'elle peut voir sur ce vaisseau mais est contrainte, malgré elle, à accepter les règles sans bouger. Elle me paraissait intéressante de prime abord mais j'ai très vite déchanté, son caractère s'est vite envolé et elle est devenue complètement incohérente à mes yeux. Georgie ne m'a pas marquée plus que ça, au final c'est un personnage qu'on ne connait pas, aucun souvenir de sa vie d'avant, on ne sait même pas si elle est attachée à quoi que ce soit, ce qui rend le personnage vide. Certaines situations dans l'histoire contraignent à prendre des décisions importantes ou appellent des réactions plus ou moins fortes, choses qui ne sont pas présentes ou trop peu pour l'enjeux présent dans ce livre.

Pour Vektal, c'est un peu différent, c'est l'équivalent de Conan le barbare mais sur une autre planète, donc les codes changent. Son attirance pour Georgie le rend plutôt attendrissant, il la protège, veille sur elle etc. Son cadre de vie plutôt préhistorique nous pousse à voir les choses autrement, il souhaite la survie de son espèce et ce qui est dérangeant pour nous, ne l'est pas pour lui. Malgré ça, ce n'est pas un personnage qui va rester dans ma mémoire, le fait qu'il agit selon son « instinct » m'a poussé à me demander s'il faisait tout ça par amour, ou par besoin et rien dans le livre indique la première option, et on ne découvre pas son caractère propre au final.

Le couple en lui-même était plutôt sympa à suivre, la barrière de la langue a fait qu'ils devaient apprendre à se connaître et à se comprendre de façon différente, chacun faisant découvrir des choses à l'autre, et j'ai trouvé ça vraiment agréable à imaginer. Malheureusement, certains choix de Vektal auraient dû faire réagir Georgie, mais le problème reste le même, les réactions attendues ne sont pas ou peu présentes, et quand il y en a une, elle accepte avec une facilité déconcertante et passe vite à autre chose. J'ai trouvé ça vraiment exaspérant, elle qui me paraissait plutôt déterminée et caractérielle.

De mon point de vue, je suis plutôt mitigée sur ce bouquin, il se lit plutôt facilement, j'ai trouvé l'univers plutôt sympa à découvrir, mais manque cruellement de description vis-à-vis des créatures qui y vivent, l'immersion n'était pas totale. Je regrette aussi certaines facilités scénaristiques qui ont, pour moi, gâché l'essence de ce livre qui veut nous montrer que l'on peut s'aimer malgré nos différences, qu'elles soient corporelles ou culturelles. Beaucoup d'éléments non-exploités, des questions laissées sans réponse (il y a plus de 30 tomes donc je ne peux trop m'avancer là-dessus).
Pour conclure sur mon avis, je dirais simplement que tout est trop facile dans ce livre, les questions primordiales trouvent leurs réponses très vite avec une hésitation peu marquée, des choix cruciaux avec des décisions super importantes trop facilement prises, comme si ce n'était rien.

Malheureusement je ne peux pas avancer mes arguments sans vous spoiler donc je vais m'arrêter là, mais je vous invite, malgré tout, à vous faire votre propre avis sur ce livre qui pour moi peut tout de même plaire et trouver son public.

Lien : https://lesplumesensorceleus..
Commenter  J’apprécie          10
L'histoire : Alors nous sommes ici dans un roman de SF érotique, et la SF est présente, avec voyage interplanétaire, vaisseaux et extraterrestres. L'érotisme aussi. le début est assez violent, avec des femmes qui se font enlevées par des aliens, avec viol comme moyen de garder le calme dans les rangs. Les filles sont vouées à être vendues à d'autres aliens. Sauf que suite à avarie, la soute où elles sont est larguée sur une planète gelée, et qu'il faut donc sortir pour essayer de trouver de l'aide. Et c'est Georgie qui s'y colle. Et forcément elle tombe dans un piège de chasse, et se réveille avec un barbare à la peau bleue, la tête entre ses cuisses.
Et je ne vais pas en dire plus pour vous laisser découvrir comment ils s'apprivoisent tous les deux. Mais Vektal est très touchant, et Georgie sait ce qu'elle veut et s'en donne les moyens, malgré leurs incompréhensions mutuelles. J'ai beaucoup aimé ce personnage de barbare certes super viril, mais hyper doux avec cette humaine perdue et gelée. Un peu comme un highlander au coeur tendre.

La plume de l'auteur : Cette plume m'a fait rire. J'ai tellement pouffé en lisant qu'on m'a regardé un peu bizarrement ici, surtout quand j'ai expliqué que je lisais de la SF érotique. Mais j'ai ri. le roman défile vite, et il semble cohérent, surtout du côté des barbares bleus. Pour ce qui est des jeunes femmes, elles ont une conduite et une cohérence que j'ai pu appréhender bien facilement, alors ça m'a convenu aussi. J'ai ri aussi avec les incompréhensions dues à la différence de langage, et à toutes les descriptions du corps de Vektal et de ses particularités. On va dire que Georgie est plutôt curieuse !

Mon avis général : Alors je me suis tellement amusée dans cette lecture que je ne serai probablement pas objective. Je l'ai pris très à la légère ce roman, et je ne le regrette pas. Il y a apparemment une trentaine de tome, et sur amazon j'ai pu voir que les suivants ont l'air d'avoir pour héroïne à chaque fois une autre des filles naufragées. Pas sûre de tous les lire, mais une fois de temps en temps, si j'ai besoin de rire, sûrement ! L'autrice arrive à rendre le sujet assez vivant, il faut l'avouer.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
-Elle est belle, pour moi. Différente, mais belle quand même, dit-il en passant ses doigts dans mes cheveux. J’ai vu sa bravoure, son esprit, et sa volonté. Elle m’a fait confiance alors qu’elle n’avait aucune raison de le faire. Elle m’a donné son corps alors qu’elle n’avait aucun khui pour l’y contraindre. Et peu importe ce que d’autres yeux que les miens pensent d’elle… et pour moi, elle est la plus merveilleuse, la plus attirante et la plus irrésistible des créatures.
Commenter  J’apprécie          10
-Ok, laisse-moi voir si je peux te donner les grandes lignes. Toutes celles qui sont là… elles ont été enlevées, elles aussi. Toutes des terriennes, la plupart américaines… On a toute le même âge. Laisse-moi deviner : tu vis seule, pas de grossesse, pas de problème de santé connu, aucune famille proche… On est toutes dans le même bateau. Chaque fille qu’ils choisissent à la même histoire.
Commenter  J’apprécie          00
Je ne connais rien à la survie en conditions hivernales. Je viens de Floride, bordel! Les insectes, je peux gérer. Les alligators, je peux gérer. Mais mes bottes qui s’enfoncent jusqu’aux genoux dans la neige dès que j’avance? Ça, je ne peux pas gérer.
Commenter  J’apprécie          00
Si je suis totalement honnête avec moi-même, j’ai couché avec lui parce qu’il m’attire. Les cornes, la peau bleu-gris, la queue, la bite bizarre, tout ça. Son comportement bourru et protecteur. Ça me suffit.
Commenter  J’apprécie          00
Les hommes se dispersent, mais je doute qu’aucun d’entre eux ne puissent dormir. Ils rêveront de femmes humaines aux visages plats, aux troisièmes tétons et aux corps accueillants.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : aliensVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (101) Voir plus



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4758 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

{* *}