AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2264044942
Éditeur : 10-18 (01/03/2007)

Note moyenne : 3.28/5 (sur 138 notes)
Résumé :
Avec Doggy bag saison 2, Philippe Djian remporte son audacieux pari: nous tenir en haleine avec le récit du destin pour le moins extravagant de la famille Sollens. L'on y retrouve le même casting de choc. Irène, la mère des frères Sollens, alcoolique et bigote; Josianne, infirmière torride, divorcée d'un mari impotent et rancunier; Béa, spécialiste en marketing direct sur canapé et enfin la sulfureuse Edith, accompagnée de sa fille de vingt ans, à la recherche d'un ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Sea
  07 décembre 2015
DOGGY BAG
Saison 2
Philippe Djian
7/10
La saison qui promet !
Voilà c'est fait je suis presque fan de la série Doggy Bag. Plutôt, j'aime vraiment cette série de Philippe Djian, et je vais essayer de toutes « me les taper », les six saisons, en un minimum de temps. Philippe D. a vraiment inventé quelque chose avec Doggy Bag, le style est toujours aussi dramatique et parfois imprévisible.
La suite commence doucement et je me demandais au début si le rythme et les rebondissements de la première saison allaient enfin me surprendre encore. Oui c'est arrivé. de la moitié à la fin de la deuxième saison l'histoire reprend une forme intéressante.
Voilà, Victor essaie de reconquérir sa femme, et il a de nouveau envie d'elle, il arrive à ses fins à un moment donné. Irène et Victor sont des seniors alors le sexe est pour eux d'une considération différente qu'à 25 ans … Irêne guérit passablement de la trahison et des turpitudes de son mari, Victor. Pour autant, Irêne n'est jamais très loin de la rechute. Victor essaie de recoller les morceaux de sa petite famille laissé en miette à la fin de la première saison.
Un mariage et un enfant. En effet, Josianne et David n'ont pas perdu de temps. Josianne crie à la victoire et elle est enfin heureuse. Elle méritait tant ce bonheur. Elle a eu son David, il est à elle maintenant. Elle a utilisé les bons arguments au bon moment, et ses armes, entre autres armes sexuels, se sont révélés les meilleures. David, lui, doute encore ? Il est au bord de l'abîme jusqu'à la veille de ce fameux mariage . Il est soudain remis. Il est sur d'aimer Josianne, mais …
Sonia ne sais plus où elle en est, elle est perdue. Edith l'ex des deux frères continue de jouir d'une vie qu'elle mérite aussi. Marc ne s'engage pas. Toutes ces personnes aussi stables qu'au bord d'un gouffre les happant en permanence continuent de vivre de formidables moments de joies et de peines.
Dans la ville des Solens d'extraordinaires inondations viennent s'ajouter à l'histoire. La concession est noyée les habitations aussi, c'est terrible ...
Irêne décide d'assumer, le jour du mariage de de son fils, elle disparaît une nouvelle fois. Elle va tromper Victor. Elle se fait tringler par un menuisier beaucoup plus jeune qu'elle. Il glisse sa main entre ses fesses tellement bien. Et sa queue dans son vagin glisse bien aussi. Il la baise comme rarement elle a connue. Mais ce moment et surtout délicieux parce qu' Irêne tient là sa vengeance. Elle jouit enfin. Elle se venge. Mais plus dure sera la chute …
Je me sens proche de la famille Sollens, Doggy Bag ressemble à la vie.
Reste une question, la saison 3 sera t-elle aussi une réussite ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
valeriane
  08 août 2017
Philippe Djian propose au lecteur une saga littéraire calquée sur le mode de construction des séries télés. L'idée m'a tout de suite séduite. Point positif en plus, Djian a été inspiré par des séries telles que six feet under, les Sopranos, etc...J'ai débuté la série l'année dernière. J'ai fait la connaissance des protagonistes. Je suis entrée dans leur milieu. J'ai découvert leur situation géographique (que je ne suis pas encore arrivée à situer). Les frères Sollens, la mère, le père, le retour de la femme qui a failli causer la mort des deux frères, un enfant, une autre femme, un procès...Les tomes 1 est sorti fin 2005, le 2 et le 3 en 2006. Les trois prochains sont prévus pour 2007 et 2008.L'aventure Djian s'annonçait bien. Je zieutais déjà le tome 3, fin 2006, alors que je n'avais pas encore entamé le tome 2.Bref, je décide de me lancer avant de perdre le fil de l'histoire. Je n'avais pas envie de laisser passer trop de temps entre les tomes. Histoire de ne pas me désimprégner.Et là, voici que je me traîne de page en page. Je soupire. Mes yeux se ferment. Je m'énerve.Je ne suis pas emballée.L'histoire qui avait un début plutôt sympathique s'enlise, me perd, m'enfonce dans un sable mouvant. Je n'accroche pas à la dynamique... peut-être parce qu'elle n'y est pas.Je ne veux pas mettre la faute sur l'auteur. Je suis peut-être tout simplement dans une période peu réceptive à ce texte. Toujours axé sur le cul, il est facile de constater qu'il s'agit du moteur du récit. Tout tourne autour des histoires de fesses des personnages. Allez, il y a aussi le thème des disputes familiales. Mais bon, pas de quoi fouetter un chat.C'est donc clair. Il s'agit de ma première lecture de l'année, mais je décide d'une main ferme de rabaisser la couverture et de le ranger sur la bibliothèque... un jour meilleur lui rendra peut-être son sort moins triste (quoique c'est déjà pas mal de se retrouver au chaud auprès des autres bouquins! Bon ok, il ne va pas siéger la tête haute, avec fierté. Mais on ne peut pas tout avoir dans la vie!)Une bonne chose de faite : ne pas avoir déjà acquis le tome 3.Je suis quand même triste d'avoir lâché cette série. La critique de Sébastien Ministru dans son close up m'a poussé vers Doggy bag 1. Les critiques des autres tomes sont aussi sympathiques, elles donnent envie de s'y plonger.Tous les goûts sont dans la nature.Je vais tout de même lui accorder une cote, provisoire ou pas...2 étoiles pour le second tome de Doggy bag de M. Djian.Ca aurait pu être pire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Bit-Lit-Fantasy
  25 août 2012
Comme pour le premier, je trouve pas que c'est le "roman de l'année", mais je ne sais pas, il y a quelque chose dans ce livre, qui me pousse à continuer...
Et donc, comme on peut s'en douter, je lirai le troisième tome de cette série, pour savoir ce qu'il va se passer, parce que bon, j'aimerai bien avoir une explication par rapport à la fin de ce deuxième tome!
Commenter  J’apprécie          11
HermanHattan1979
  11 mars 2017
Ce deuxième volet de la série, est bien moins réussi, que le premier. Sans doute, parce que l'histoire tourne trop autour des deux jeunes de l'histoire. le tempo s'en ressent, mais il y a toujours de belles scènes et quelques passages chocs.
Commenter  J’apprécie          00
alicejo
  02 septembre 2010
Divertissant. Meilleur que le premier tome. A juger sur la longueur.
Commenter  J’apprécie          21
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
alicejoalicejo   02 septembre 2010
Sa femme l'attendait la haut. Voilà qu'il était devenu propriétaire , dites donc. Et voilà donc ce qu'il avait gagné : une femme. La sienne. Magnifique. C'était magnifique. C'était d'une cruauté inouïe.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Philippe Djian (44) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Djian
"Impardonnables" (film 2011), adapté du roman éponyme de Philippe Djian. Bande-annonce.
autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Philippe Djian - méli-mélo de titres

Avant d'attaquer ses titres, on commence par son année de naissance.

1939
1949
1959
1969

12 questions
58 lecteurs ont répondu
Thème : Philippe DjianCréer un quiz sur ce livre