AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les Quatre de Baker Street tome 6 sur 10
EAN : 9782749307794
56 pages
Vents d'Ouest (06/05/2015)
4.12/5   91 notes
Résumé :
Sherlock Holmes est de retour ! Le crime aussi...

1893. Dissimulé dans l’East End londonien, Sherlock Holmes poursuit sa guerre secrète contre les anciens associés de Moriarty : le redoutable Colonel Moran et le superintendant Blackstone de Scotland Yard... Bien décidé à débusquer Holmes avant qu’il ne refasse surface, l’Homme du Yard va tout mettre en œuvre pour remonter sa piste – une piste qui est aussi celle de nos héros, indispensables auxiliaire... >Voir plus
Que lire après Les Quatre de Baker Street, Tome 6 : L'Homme du YardVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
4,12

sur 91 notes
5
7 avis
4
14 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis
Cela fait un an que Sherlock Holmes se cache et que tous le croient mort. Avec l'aide de nos 4 amis il espère mettre fin à la succession de Moriarty. Mais ces derniers ne vont pas se laisser faire et vont se mettre en "chasse" des 3 gamins.

Un tome un peu moins intense que les précédents tout simplement parce qu'il est prévisible, même si le scénario reste intéressant. Un tome qui pour moi va servir de tremplin pour le suivant. Néanmoins les émotions restent fortes dans cet épisode au point de renforcer l'amitié des 3 gamins des rues.

J'ai vraiment hâte que le prochain tome sorte et de voir ou vont nous mener Sherlock et ses francs tireurs
Commenter  J’apprécie          300
Après avoir affronté Keene, l'un des lieutenants du colonel Moran, les Quatre de Baker street sont confrontés au surintendant Blackstone dans un album qui compte plus de points communs avec Les orphelins de Londres qu'avec La succession Moriarty.

La chasse est donnée et les Quatre doivent se cacher, les amenant à investir un nouveau quartier, un bas fonds regroupant les marginaux les plus dangereux et plus retors. Là, ils devront s'adapter à un mode de vie bien particulier alors que leurs ennemis ne désarment pas et qu'ils s'en créent de nouveaux. le trio d'auteurs poursuit une approche du Grand Hiatus toujours aussi immersive.

L'album est peut-être moins bon que les précédents. Les quatre perdent ici beaucoup de ce qui leur restait d'innocence. Certaines pistes suggérées dans les albums précédents sont ici utilisées sans réelle surprise. le dénouement est également assez attendu. C'est avec plaisir que celui-ci tombe mais il est assez classique au demeurant. Les dessins sont assez curieux : le trait est ici plus impressionniste que dans les albums précédents.

L'homme du Yard n'est donc pas aussi exceptionnel que les chefs d'oeuvre précédents (qu'il faut impérativement avoir lu). Il n'en demeure pas moins un très bon cru, qui se lit avec plaisir et qui donne envie de poursuivre les pérégrinations des Quatre. L'attente se fera toutefois avec une certaine appréhension : quelles seront leurs prochaines mésaventures ?
Commenter  J’apprécie          170
Il semblerait que je sois arrivée à l'avant-dernier tome de la série... Ainsi, les événements vont s'enchaîner. Cela fait un an qu'Holmes se cache, et tous les flics sont à la poursuite de nos trois héros·ïne·s, tandis que leur but est encore de venir à bout de l'enquête Moriarty.

Durant ma lecture, j'ai été surprise par la violence de certaines scènes : les pièges tendus (dont celui qui a faillit tuer Billy), mais aussi la manière dont les policiers vont traiter les différents protagonistes... Et puis, le deuil auquel Black Tom, Charlie et Billy vont devoir faire face. Je ne m'attendais pas du tout à cela, et je me demande où ça va nous mener pour la suite. Les moments d'émotions sont plus importants, et apportent véritablement un plus à l'intrigue.

En revanche, malgré toutes ces péripéties, j'ai trouvé ce sixième tome moins bon... Peut-être parce que les personnages perdent toute leur innocence, ou peut-être parce que leur enquête s'étire un peu en longueur ?

Néanmoins, c'était une bonne lecture et je pense que ce volume va largement servir pour le suivant (et le dernier ?), ce que j'ai hâte de découvrir.
Lien : http://anais-lemillefeuilles..
Commenter  J’apprécie          210
Que d'émotions ! L'ouverture de cette sixième histoire laissait présager un album sombre et ce fut le cas. Des morts brutales, des pleurs, de la peur et une affaire qui touche bientôt à sa fin.

Les auteurs ne nous ménagent pas du tout... pour notre plus grand plaisir ! J'ai trouvé cet opus très angoissant, j'ai eu plusieurs fois la trouille pour nos jeunes héros.
Le récit est riche en péripéties et j'ai la sensation que l'on arrive à un tournant de l'histoire. J'ai hâte de découvrir le septième tome.

Quitte à radoter mais je le répète : j'ai adoré le graphisme. Les dessins sont décidément à tomber !

Les Quatre de Baker Street est une série de très belle qualité dont le niveau ne cesse de progresser. Bravo aux auteurs et au dessinateur.
Commenter  J’apprécie          100
Cela fait 1 an que Sherlock Holmes se fait passer pour mort, et pourtant il est bien là, à Londres, toujours à courir derrière les collaborateurs de son ennemi juré le professeur Moriarty. Et pour cela il peut compter sur le soutien de ses francs-tireurs. Billy, Tom et Charlie sillonnent les rues Londoniennes sous ses ordres, quitte à se mettre la police à dos et à devoir se réfugier dans le dangereux quartiers irlandais de Dead End.

Un nouveau tome des Quatre de Baker Street toujours aussi plaisant à lire. Cette fois-ci Sherlock Holmes est un personnage central dans l'intrigue. La faune du quartier irlandais est également une découverte intéressante bien que nos jeunes amis est peu le temps de s'y adapter.
Bref, c'est frais et réjouissant.
Comme d'habitude ce nouvel opus offre une conclusion à l'enquête même si Holmes nous le promet, "la partie n'est pas encore finie".
Les dessins sont quant à eux toujours dynamiques et agréables.
Commenter  J’apprécie          80


critiques presse (1)
Sceneario
13 avril 2015
L'Homme du Yard, nouvel opus des aventures des Quatre de Baker Street, ne décevra pas les amateurs du célèbre détective (...) et de bonnes bandes dessinées !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
- "Affaire de sécurité nationale"... À lire ça, on croirait qu'on est des ennemis publics ! Comment ils peuvent penser que...
- Cherche pas ! Quand les cognes veulent te coincer, ils inventent ce qui les arrange...
Commenter  J’apprécie          110
Tout bon illusionniste vous dira que l'oeil humain ne voit que ce qu'il veut bien voir... Et que l'esprit fait le reste!
Commenter  J’apprécie          100
- Il n'y a qu'une seule façon de vaincre de tels hommes, Lestrade... a présent, vous le savez aussi bien que moi.
- En oubliant les règles. C'est ça ?
- Disons, en jouant de façon irrégulière... en franc-tireur.
Commenter  J’apprécie          50
- Tu crois que tu peux me larguer comme ça ? Je vais pas te laisser me foutre la honte devant tout Dead End, sale morue !
- Mon paternel m'a jamais cognée, et c'est pas avec toi que ça changera. Et cause-moi meilleur, sinon c'est moi qui t'en colle une, parole !
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Jean-Blaise Djian (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Blaise Djian
Dans le 159e épisode du podcast Le bulleur, on vous présente Le souffle des choses, premier tome de la série La marche brume que l'on doit à Stéphane Fert et qui est édité chez Dargaud. Cette semaine aussi, on revient sur l’actualité de la bande dessinée et des sorties avec : - La sortie de l'album Shiki, 4 saisons au Japon que l'on doit à Rosalie Stroesser et aux éditions Virages graphiques - La sortie de l'album La loi des probabilités, titre que l'on doit au scénario de Pascal Rabaté, au dessin de François Ravard et c'est édité chez Futuropolis - La sortie de l'album Tous ensemble !, album que l'on doit au scénario de Kris, au dessin conjoint d'Arnaud Michalak et Juliette Laude ainsi qu'aux éditions Delcourt - La sortie de l'album Au nom du fils, sous-titré Dans l'enfer de la prison de San Pedro que l'on doit au scénario conjoint de Jean-Blaise et sa fille Pauline Djian, au dessin de Sébastien Corbet et c'est édité chez Rue de Sèvres - La sortie de l'album Le seul endroit que l'on doit au scénario de Séverine Vidal, au dessin Marion Cluzel et c'est édité chez Glénat - La sortie d l'album collector pour les 77 ans du journal Tintin, album collector que signent de nombreuses plumes et des dessinateurs de renom et qu'éditent Le Lombard
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (183) Voir plus



Quiz Voir plus

quiz :Les Quatre de Baker street tome 4

comment s'appelle le garçon a la casquette rouge et Blanche ?

Tom
Tommy
Billy
Ben

7 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Les Quatre de Baker Street, tome 4 : Les orphelins de Londres de Jean-Blaise DjianCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..