AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782331017810
50 pages
Glénat (01/07/2015)
2.92/5   33 notes
Résumé :
"Le Mont du péril ? Automne 1936. Un soir, alors que et la brume vient de tomber sur le Mont-Saint-Michel, la petite Lucie est témoin d'un meurtre ! Terrorisée, la fillette a un geste de recul qui trahit sa présence et, aussitôt, se retrouve prise en chasse par le meurtrier. Dès l'aube, tous les habitants se mettent à fouiller la baie et le Mont à la recherche de Lucie, portée disparue, mais c'est le corps sans vie de la bonne du curé qui est retrouvé ! La panique e... >Voir plus
Que lire après Meurtre au Mont-Saint-MichelVoir plus
Dent d'ours, tome 1 : Max par Yann

Dent d'ours

Yann

3.97★ (1052)

6 tomes

Les beaux étés - Intégrale par Zidrou

Les beaux étés

Zidrou

4.13★ (3802)

7 tomes

Croisade - Intégrale - Cycle 1 : Hiérus Halem par Dufaux

Croisade - Cycle 1

Jean Dufaux

3.63★ (413)

5 tomes

Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
2,92

sur 33 notes
5
1 avis
4
2 avis
3
6 avis
2
2 avis
1
1 avis
Mont-Saint-Michel. Octobre 1936.

Lucie et Rémi ramassent des palourdes dans la baie lorsque retentit la cloche qui leur indique qu'il est temps de rentrer.

Gravissant une ruelle en escaliers Du Mont, Lucie surprend une conversation. Il y est question de lettres, d'argent, de curé… La demoiselle qui parle avec un inconnu ne veut plus trahir la confiance de l'ecclésiastique qui a été si bon avec elle. Elle veut tout confesser. L'individu ne compte pas la laisser faire et la tue. Secouée par ce qu'elle a vu et entendu, Lucie commet la maladresse de laisser tomber des palourdes. Aussitôt l'inconnu se lance à sa poursuite. Lucie ne rentrera pas ce soir…

Critique :

J'adore le travail à l'aquarelle de Marie Jaffredo. Il s'en dégage une foultitude de sentiments tellement c'est beau et poétique. Ses couleurs, fort dans les tons sépia, nous rappellent, mais en compagnie d'autres couleurs, ces photos anciennes, vieux souvenirs de famille.

Cette intrigue policière est là pour rendre hommage au Mont-Saint-Michel à la demande des Editions du Patrimoine (Centre des Monuments nationaux) en collaboration avec Glénat.

Ce lieu est une des grandes merveilles du monde. J'ai pu l'apprécier même si contrairement à ce qu'il se passe dans la BD, c'était au XXIe siècle avec des centaines (des milliers ?) de touristes en plein été par un soleil éclatant et non en automne en 1937 avec des brumes qui peuvent être à couper au couteau. Marie Jaffredo, architecte urbaniste de formation, excelle dans le rendu des bâtiments. Mais ses personnages, magnifiquement typés, ne sont pas en reste.

On n'a aucun mal à s'immerger dans l'histoire même si le scénario n'est pas des plus originaux. Après tout, je pense que l'objectif est vraiment de faire découvrir la complexité de ce Mont que l'on vient visiter depuis le monde entier (enfin, quand il n'y a pas de pandémie). le scénario est « tout public » et c'est parfait comme cela même si en tant qu'adulte j'aurais préféré davantage d'originalité.

Je ne me lasse pas de contempler et de contempler encore les dessins et les couleurs de Marie Joffredo et cette ambiance de huis-clos. Je vous laisse… J'y retourne !
Commenter  J’apprécie          290
Une BD qui nous plonge dans un univers très Cluedo. Un meurtre et une disparition viennent chambouler le train train du Mont-Saint-Michel. Huis-clos imposé par la nature des lieux, l'assassin est sur le mont… La gendarmerie n'ayant point d'hommes disponibles, les habitants commenceront la chasse au meurtrier dans une enquête dont le maire prend la tête.
Un scénario pas spécialement original, des dessins plein de rondeurs avec de jolies couleurs sépia font de cet album un ouvrage pas indispensable mais pas déplaisant.
Commenter  J’apprécie          180
Des dessins attirants dans une atmosphère sépia qui confère une ambiance brumeuse et mystérieuse enveloppant le Mont Saint Michel à une époque pas si lointaine où l'on ne construisait pas de digue et où on n'avait guère besoin de canaliser les touristes ...

1936, mais la date n'a pas vraiment d'importance, Rémi et Lucie deux gamins d'une dizaine d'années reviennent de la pêche aux coques, seulement Lucie n'est toujours pas rentrée à l'heure du diner .
Effroi des parents , Lucie a t'elle été la victime d'un malfaisant, on a vu d'ailleurs rodé un vagabond , ou alors s'est-elle laissée surprendre par la marée, pourtant elle connait bien la baie et ses dangers .
Stupeur le lendemain matin lorsque Julienne, la bonne du curé est retrouvée assassinée alors que la fillette est toujours introuvable .
L'hôtelier qui est aussi le maire du village mène l'enquête ...

Un petit air d'Agatha Christie mais si le début est plutôt prometteur, l'intrigue reste menue, les personnages juste ébauchés et on reste sur sa faim !
Commenter  J’apprécie          130
Meurtre au Mont-Saint-Michel.
Le titre sonne comme une invitation au mystère brumeux. On imagine un assassin retors, tapi dans la lande, profitant des alcôves multi séculaires pour perpétrer ses crimes.
Bon....ici il n en est rien. Ou si peu. le cameo d'Agatha Christie était pourtant prometteur. Mais l'hommage s'arrête là. L'enquête est plutôt moribonde. le maire de la ville s'improvise détective mais il faudra attendre les dernières pages du livre pour qu'il prenne la mesure de son rôle. La psychologie des personnages est absente, les auteurs ne s'attardent sur aucun des protagonistes, empêchant le lecteur de s'immerger dans l'enquête.
Les dialogues sont simples, crédibilisant l'époque de l'action. le dessin sépia donne un certain cachet à l'ensemble, c'est le seul point fort de l'oeuvre.
Une petite déception au final.
Commenter  J’apprécie          130
Le point fort de cette BD, c'est indéniablement les dessins. Simples, ronds, élégants et doux, ils sont traités dans des couleurs un peu passées qui donnent à l'ensemble une image un bien désuète tout à fait à propos.
L'histoire n'est, par contre, pas du tout à la hauteur. C'est plat et sans intérêt, l'histoire est sans originalité et plutôt morne. Les personnages essayent de se démarquer sans y parvenir un seul instant.
Par moment, l'histoire tourne en rond, nous entrainant dans les recoins du Mont Saint-Michel dans une successions de vues comme autant de tableaux. A croire que les auteurs en sont amoureux et voulaient avant tout nous donner un aperçu de ses divers décors. Resteront quelques jolies images sépia, aux traits doux comme autant de cartes postales du temps jadis.
Commenter  J’apprécie          110


critiques presse (1)
ActuaBD
07 août 2015
Le scénario alterne des passages d’huis-clos, quasiment muets, assez contemplatifs, dans lesquels l’atmosphère du Mont-Saint-Michel est très bien rendue, et des moments où l’histoire s’accélère de manière parfois peu crédible.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Un assassin quel qu'il soit, ne laisse jamais de témoin derrière lui...
Commenter  J’apprécie          180
Nom de Dieu ! Et cet étranger qui rôde dans le coin depuis quelques jours ? Vous l'avez bien remarqué vous aussi non ?!

Avec sa barbe, ses cheveux hirsutes, son sac en bandoulière et sa dégaine de vagabond... vous trouvez pas qu'il y a de quoi s'inquiéter ?!!
Commenter  J’apprécie          40
Le Mont n'est pas si vaste !
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Jean-Blaise Djian (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Blaise Djian
Dans le 159e épisode du podcast Le bulleur, on vous présente Le souffle des choses, premier tome de la série La marche brume que l'on doit à Stéphane Fert et qui est édité chez Dargaud. Cette semaine aussi, on revient sur l’actualité de la bande dessinée et des sorties avec : - La sortie de l'album Shiki, 4 saisons au Japon que l'on doit à Rosalie Stroesser et aux éditions Virages graphiques - La sortie de l'album La loi des probabilités, titre que l'on doit au scénario de Pascal Rabaté, au dessin de François Ravard et c'est édité chez Futuropolis - La sortie de l'album Tous ensemble !, album que l'on doit au scénario de Kris, au dessin conjoint d'Arnaud Michalak et Juliette Laude ainsi qu'aux éditions Delcourt - La sortie de l'album Au nom du fils, sous-titré Dans l'enfer de la prison de San Pedro que l'on doit au scénario conjoint de Jean-Blaise et sa fille Pauline Djian, au dessin de Sébastien Corbet et c'est édité chez Rue de Sèvres - La sortie de l'album Le seul endroit que l'on doit au scénario de Séverine Vidal, au dessin Marion Cluzel et c'est édité chez Glénat - La sortie d l'album collector pour les 77 ans du journal Tintin, album collector que signent de nombreuses plumes et des dessinateurs de renom et qu'éditent Le Lombard
+ Lire la suite
autres livres classés : mont saint michelVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (64) Voir plus



Quiz Voir plus

quiz :Les Quatre de Baker street tome 4

comment s'appelle le garçon a la casquette rouge et Blanche ?

Tom
Tommy
Billy
Ben

7 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Les Quatre de Baker Street, tome 4 : Les orphelins de Londres de Jean-Blaise DjianCréer un quiz sur ce livre

{* *}