AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2344003797
Éditeur : Glénat (15/06/2016)

Note moyenne : 2.81/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Paris, hiver 1893. Par l'intermédiaire de son ami le marchand d'art Paul Durand Ruel, Auguste Renoir rencontre Erik Satie au cabaret montmartrois du Chat Noir. En discutant, Renoir se rend compte qu'il connait la future épouse de Satie qui fut un temps l'une de ses muses. À l'époque, le peintre avait deux modèles féminins favoris qui étaient également ses maîtresses : Suzanne Valadon, qui posa pour Danse à la Ville, et Aline Charigot pour Danse à la Campagne. Deux r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Arthore
  01 août 2019
Pierre-Auguste Renoir : 1841 à Limoges - 1919 à Cagnes/Mer.
Si ce n'est l'intéressant dossier en fin d'album réalisé par Dimitri Joannidès, ce nouvel opus est décevant. Bien qu'il nous permette de voir quels étaient les contemporains de Renoir, "le peintre du bonheur", il se concentre essentiellement sur la rivalité entre deux femmes pour être la muse du peintre : Marie Clémentine Valade qui deviendra Suzanne Valadon (qui posa pour Danse à la ville) et Aline Charigot (qui posa pour Danse à la campagne)
L'ironie de l'histoire veut que ces deux tableaux soient toujours exposés côte à côte.
Acteur de premier plan de la révolution impressionniste, nous découvrons aussi dans cet album le pourquoi de l'éloignement de Renoir avec l'impressionnisme et de façon plus globale, l'influence des muses sur les artistes de l'époque, peintres et musiciens - Erik Satie dans cet album.
Au seuil du XXème siécle, Renoir est devenu l'un des peintres les plus connus du monde. Dommage que ce rayonnement ne soit pas évoqué car il a vu naître un nouveau type de soutien, celui des marchands d'art qui éclipseront petit à petit les Salons officiels.
.
Le dessin est assez grossier, peu flatteur pour l'époque et les personnages...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Cyelle
  25 avril 2017
Cet album retrace la période dite de maturité de Renoir. C'est l'époque où le peintre s'éloigne du mouvement impressionniste pour un style plus réaliste et figuratif. Il s'intéresse à peindre des portraits et du nu féminin.
Le graphisme est rond et sensuel par moment. L'illustration permet de mettre en avant ce pour quoi Renoir se concentrait.
L'album est complété par une annexe biographique instructive. Celle-ci vient appuyer le point de vue de l'auteur et renseigner le lecteur.
Commenter  J’apprécie          80
Derfuchs
  13 février 2019
J'ai été déçu par cette lecture car l'histoire se limite, pratiquement, à la rivalité entre les deux modèles ayant servi à Renoir pour ses oeuvres "Danse à la ville" et "Danse à la campagne", dont, notamment Suzanne Valadon, mère de Maurice Utrillo, elle même, par la suite, peintre. Elle laisse supposer dans la BD que Renoir pourrait être, entre autres, le père de son enfant. La rencontre avec Erik Satie et la présence de Paul Durand-Ruel, Monet, Cézanne, etc. aurait pu conduire à des échanges plus riches plutôt que ces modèles, cousette et poivrote qui ne riment à rien.
Le dessin au style personnel indéniable est, cependant, trop caricatural à mon goût ou le crayonné trop prononcé. Les couleurs ont du mal à sortir du bistre et sont, bien souvent, ternes.
Je ne suis pas un grand admirateur de Renoir et ce n'est pas ce livre qui m'incitera à changer d'avis.
Une biographie à la fin de l'ouvrage intéressante.

Lien : https://www.babelio.com/livr..
Commenter  J’apprécie          40
Moomin60
  31 mai 2018
Si j'ai adoré Monet, j'ai été bien moins charmée par Renoir. Tout l'album ne tourne qu'autour de la rivalité entre ses deux muses. Dommage.
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (1)
Sceneario   07 juillet 2016
Un album que je vous recommande sans hésiter. La collection Grands Peintres s'est encore enrichie d'un nouveau petit chef d'oeuvre.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ArthoreArthore   01 août 2019
Echange entre Paul Cézanne et Auguste Renoir :
-R : je t'assure Paul, ce voyage en Italie m'a ouvert les yeux. Je dois changer ma façon!
-C : tu es en train de me dire que tu suis mon exemple, que tu te détaches de l'impressionnisme!
-R : je sens, comment dire? Je crois, je sais que je suis juste arrivé au bout... il me faut encore chercher.
-C : chercher est notre raison d'être et ne jamais perdre la passion, c'est elle qui nous tient en vie.
-R : Raphaël... Ingres, ils ont compris l'importance du dessin et je m'aperçois que je ne sais pas dessiner.
-C : Le dessin oui... moi seuls les volumes m'intéressent. Trouvez les volumes Auguste, les volumes!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
DerfuchsDerfuchs   13 février 2019
Renoir :
Raphaël, Ingres, ils ont compris l'importance du dessin et je m'aperçois que je ne sais pas dessiner.
Cézanne :
Le dessin, oui, moi seuls les volumes m'intéressent. Trouver les volumes, Auguste, les volumes !
Commenter  J’apprécie          60
DerfuchsDerfuchs   13 février 2019
Renoir, peintre de la joie de vivre.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
autres livres classés : artVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
820 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre