AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anne Krief (Traducteur)
ISBN : 2070696073
Éditeur : Gallimard (28/10/2010)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 214 notes)
Résumé :
La vie est facile et légère pour Chris et Hellen. Ils s'aiment. Quand Hellen découvre qu'elle est enceinte, elle n'a que seize ans.
L'univers bascule.
A qui parler, que faut-il faire?
Elle entreprend de se confier à cet être qui prend peu à peu possession de sa vie, de son corps. Cet inconnu qu'elle rejette tout d'abord puis qu'elle apprend à accepter. Ses relations avec Chris, avec ses parents, avec ses amis se transforment, ses certitudes sont... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
darkmoon
  18 octobre 2013
Quel beau moment avec ce livre entre les mains... Rares sont ces mots qui savent vous capter au plus profond de votre âme, vous retourner l'esprit encore et encore, vous arracher toutes les larmes de votre corps. Ces mots-là vont encore plus loin.
Quand l'art de la littérature mêle un sujet tabou de la société...Aux allures de livre pour ados, l'histoire, à travers le sujet qu'elle traite, prend une tournure des plus humanistes. Tout commence avec Chris, un jeune homme qui s'apprête à aller à l'université, et qui nous raconte ce qui lui est arrivé dix mois plus tôt, en janvier. le mois où, pour la première fois, Chris et Helen, sa petite amie, font l'amour. Quand Helen, alors âgée de 16 ans, apprend qu'elle est enceinte, tout son monde chamboule devant ses yeux. Cependant elle trouve un petit réconfort en écrivant des lettres à ce « Cher inconnu » qui prend place dans son corps. La vie de ces deux adolescents bascule d'un coup. Eux, dont l'avenir semblait si simple et tellement prometteur (l'université pour Chris, le conservatoire de danse pour Helen), se retrouvent à gérer une situation bien compliquée. Que faire ? Comment en parler ? A qui en parler ? Chris alterne dans son récit, en forme de journal intime, ses souvenirs et les lettres d'Helen.
Le thème de la grossesse non désirée est traité avec beaucoup de finesse et de poésie dans ce petit roman qui nous permet aussi de suivre la jeune Helen dans son apprentissage de la vie, de son passage à l'âge adulte, de ses sentiments, des responsabilités qui la forcent à quitter sa jeunesse. Ainsi la réalité s'entrechoque souvent avec une angoisse omniprésente. J'ai été particulièrement touchée par Helen qui, au fur et à mesure que l'histoire avance, devient cette fragilité admirable de par son courage. Car devant un tel ouragan, elle se défend bien je trouve.
L'alternance des points de vue entre Chris et Helen permet de voir l'évolution que suit chacun des personnages, leurs pensées et leurs sentiments respectifs. de plus, on oublie totalement qu'on est face à un récit fictif. Coté psychologie, tous les personnages sont très travaillés, chacun ayant une histoire propre, qui explique les réactions face à cette situation imprévue. Attachants et très réalistes, ils s'inscrivent dans un quotidien déformé par le regard adolescent émouvant sans jamais sombrer dans l'excès dramatique.

En résumé, cette histoire poignante et bouleversante est une de ces histoires qui nous frappe et que nous n'oublions jamais. Car Cher inconnu est un roman qui touche de par ce qu'il véhicule, de par les sentiments qu'il ose exprimer. Une très belle oeuvre qui restera longtemps gravée dans mon esprit !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
linabdl
  13 octobre 2012
La couverture est très jolie, mystérieuse et le titre est très intriguant. le résumé me tentait beaucoup, et j'ai vu beaucoup d'avis positifs sur ce livre, voilà pourquoi je l'ai lu. Et, j'ai bien fait.
Helen et Chris vivent une histoire d'amour passionnée. Ils sont jeunes, ils pensent qu'ils sont les rois du monde, que leur amour résistera au temps, jusqu'au jour où Helen tombe enceinte suite à leur première fois. A 16 ans, leurs projets ne sont plus aussi certains, leur avenir n'est plus aussi prévisible. le ciel bleu s'assombrit et l'orage menace d'éclater à tout moment.
Le thème de la grosse non désirée chez les adolescentes m'a beaucoup intéressé, je n'ai pas croisé beaucoup de livres qui abordaient ce sujet.
J'avoue qu'au premier abord, Helen m'a un peu agacée. J'avais l'impression qu'elle n'aimait pas vraiment Chris, je l'ai trouvée capricieuse et immature, mais au fur et à mesure, j'ai appris à l'apprécier. C'est une jeune fille courageuse, sûre d'elle et qui apprend à assumer sa fragilité.
Chris, oh Chris... Je l'ai adoré ! Premièrement car il est différent des autres garçons. Sans tomber dans les clichés, nous découvrons un jeune homme amoureux, sensible, sincère. Il m'a ému, m'a touché, j'ai eu les larmes aux yeux plusieurs fois. Car dans des histoires comme celle-ci, on se dit que le futur papa qui est si jeune va prendre la fuite, eh bien non. Chris aime Helen, et il veut rester avec elle quoi qu'il arrive. Mais elle, ressent-elle la même chose que lui ? Chose que je vous laisse découvrir. En bref, Chris, c'est juste le garçon dont toutes les jeunes filles peuvent rêver.
La structure du roman est très originale, le lecteur alterne entre des lettres d'Helen et entre la partie narrative où cette fois-ci, c'est Chris qui a la parole ! Et bon sang, j'ai adoré ! Enfin un roman où le narrateur est un garçon ! C'est intéressant, c'est agréable, c'est wahou !
La fin m'a laissé un brin mitigée, mais après mûre réflexion, je me dis qu'aucune fin n'aurait pu convenir à part celle-ci.
Je pense que c'est un livre qui peu convenir autant aux filles qu'aux garçons. Même si l'histoire est bâtie sur un fond de romance, cette histoire est loin d'être niaise, elle est douce, ouvre les yeux aux lecteurs et ne peut que les envoûter.
Berlie Doherty nous fait passer un message avec sensibilité, c'est un très beau roman qui se lit très vite et très facilement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
glow
  26 mai 2012
Un très beau roman, plein de sensibilité sur une thématique difficile : les grossesses non désirées chez les adolescentes
Ce roman de l'anglaise Berlie Doherty a été réédité chez Pôle Fiction (collection de poche pour ados de Gallimard) mais il date en fait d'il y a presque vingt ans. La preuve s'il en est que le thème de la grossesse chez les adolescentes n'est pas un « phénomène de société » récent mais bien un sujet de fond qui traverse les époques et les moeurs.
Une histoire d'amour sans aucun nuage à l'horizon…
Ce que vivent Helen et Chris, c'est de l'amour mêlé à de la passion. Ils ont le sentiment qu'ils sont invincibles, que l'avenir leur souri… et il va leur sourire plus ou moins, mais pas de la manière dont ils l'espéraient.
Ils n'ont partagé qu'une seule fois l'intimité qui unis deux êtres qui s'aiment, et cette seule fois à suffit à créer la vie… un fait dont la possibilité même ne leur avait pas effleuré l'esprit, le genre de chose qui n'arrive « qu'aux autres ».
Le style d'écriture est original, mêlant récit épistolaire et journal intime d'adolescent (eh oui, une fois n'est pas coutume, c'est le garçon qui écrit).
Un récit tout en douceur qui ménage ses lecteurs tout en leur ouvrant les yeux
Fini l'insouciance pour le couple d'amoureux qui va devoir prendre de nombreuses décisions sur leur avenir proche. Et même si nos deux adolescents sont loin d'être niais, ils n'étaient pas préparés à être parents si tôt.
La notion de bien et de mal s'efface au fur et à mesure que l'on découvre Helen et Chris. L'une est bonne élève et souhaite entrer au Conservatoire, l'un est un garçon tout ce qu'il y a de plus normal hormis le fait que sa mère ait quitté très tôt le domicile familial pour ne jamais revenir… ils sont insouciants, mais pas irresponsables (on peut toutefois se demander comment ils n'ont pas déjà entendu parler de grossesse et de contraception, chacun ayant seize ans…).
Il faut saluer ici la performance de Berlie Doherty qui expose dans son roman tous les points de vues possibles sur cette grossesse inattendue : celui des parents et des autres membres de la famille, des amis, des élèves du lycée… sans jamais prendre parti pour l'un des camps.
Un exercice d'écriture difficile qui ne peut empêcher le lecteur de prendre parti pour l'un ou l'autre des points de vue, ce qui est d'ailleurs un bien car il pousse ce dernier à fournir une réflexion qui lui est propre sur la question.
Alors pour ou contre, la question n'est pas là mais plutôt dans ce que vous penserez vous après la lecture de cet ouvrage sensible et merveilleux. A lire dès l'âge de quinze ans pour tous ceux qui veulent découvrir un très bon ouvrage sur thème décidément fort délicat.
Lien : http://glowmoonlight.unblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
MrsNobody
  18 octobre 2014
Cela faisait quelque temps que je connaissais " Cher Inconnu " de nom, mais je n'avais pas plus que ça envie de le lire, même s'il me tentait assez. Néanmoins, quand je l'ai vu dans les rayons de la bibliothèque, je me suis dit que c'était l'occasion de le découvrir et je l'ai emprunté. Et je ne regrette pas du tout car c'est un coup de coeur ! ♥
Ici, on découvre l'histoire d'Hélène et de Chris, qui sont très amoureux et vivent une belle histoire d'amour. Ils sont tous deux intelligents, bons dans leurs études et promis à un bel avenir. Malheureusement, les choses se compliquent lorsque Hélène découvre qu'elle est enceinte. Que faire ? Comment le dire à leur parents ? Ils sont encore très jeunes, et ne savent pas comment réagir, ni s'ils sont prêts à accueillir un bébé qui était loin d'être prévu... Hélène est-elle prête à devenir mère ? Doivent-ils renoncer à leur rêves ? La situation n'est pas évidente, et Hélène et Chris devront prendre les bonnes décisions...
Bon, ce résumé ne rend PAS DU TOUT justice à ce magnifique roman, mais j'espère être plus convaincante dans le reste de ma chronique !
Tout d'abord, parlons des personnages. Je dois dire que j'ai eu un peu de mal avec Hélène durant les premiers chapitres, car je la trouvais assez antipathique, mais ça s'est arrangé au fil du livre et finalement, je l'ai plutôt bien aimé. J'ai beaucoup aimé Chris en revanche, son côté littéraire et romantique, sa dévotion à Hélène qu'il aime plus que n'importe qui... Il est vraiment attachant, même s'il peut être un peu agaçant de temps en temps. J'ai également bien aimé la famille de Chris, son père, son petit frère Guy et sa tante Jill, qui sont tous les trois plaisants. Je ne suis pas très sûre de ce que j'ai pensé de sa mère en revanche, je suis mitigée. Elle est plutôt sympathique, mais certaines choses ne m'ont pas plus. J'ai eu un peu de mal avec la mère et la grand-mère d'Hélène également. Son grand-père en revanche est vraiment plaisant. D'une manière plus générale, ce que j'ai surtout aimé, c'est que chaque personnage est vraiment travaillé. On en apprend sur le passé de chacun, on apprend vraiment à les connaitre, même les personnages secondaires, et c'est très appréciable. Cela rend l'histoire plus réelle, plus touchante, et cela implique plus le lecteur dans l'histoire, car on s'attache réellement aux personnages. On a le sentiment d'en savoir beaucoup sur eux alors que le livre est assez court. Quant aux relations entre les personnages, elles sont elles aussi très travaillées. La relation principale est bien sûr celle entre Hélène et Chris, mais on suit également celle entre Chris et sa mère, ou encore celle entre Hélène et sa mère.
Au niveau de l'histoire, je l'ai trouvée incroyablement bien pensée, juste, réaliste, et très plaisante à lire. Berlie Doherty traite le sujet de la maternité adolescente de manière brillante et " complète ". Ce que j'entend par complète, c'est qu'elle a décrit vraiment en détail toutes les étapes de réflexion par lesquelles peut passer une jeune fille dans cette situation. Au début, Hélène n'est pas du tout prête à être enceinte. Lorsqu'elle a des doutes après avoir couché avec Chris, elle essaye de se convaincre qu'elle n'est pas enceinte, que ce " petit inconnu" n'existe pas, elle ne veut pas de lui. On suit vraiment toutes la progression de sa pensée, de son acceptation de la situation lorsqu'elle apprend qu'elle est bel et bien enceinte, de l'évolution de ses envies, et c'est très intéressant. La réaction des différents proches d'Hélène et de Chris est également très bien pensée et réaliste. Les réactions de leur parents notamment sont très crédibles. Berlie Doherty traite vraiment son sujet entièrement et merveilleusement bien. de plus, bien que le livre soit court, l'histoire est étonnamment riche. La grossesse d'Hélène n'est pas le seul thème, il y en a plusieurs autres, tels que l'absence de la mère de Chris, ou la relation entre la mère et la grand-mère d'Hélène. Tout est réfléchi, chaque réaction des personnages est expliquée à un moment ou à un autre, non, vraiment, j'ai trouvé cette histoire très bien écrite !
D'ailleurs, au niveau de l'écriture, je suis complètement conquise par l'écriture de Berlie Doherty. J'ai trouvé ce livre merveilleusement bien écrit, très poétique et très facile à lire. Il dégage une vraie atmosphère. de plus, j'ai aimé le fait d'alterner entre le point de vue de Chris, qui est le narrateur principal de l'histoire, et celui d'Hélène, au travers de ses lettres ( et si vous êtes en train de vous demander " quelles lettres ? " eh bien lisez le livre (a) ^^ ). Cela permet de les connaitre vraiment bien tous les deux, de connaitre leur sentiments vis à vis de la situation, et de s'attacher plus facilement à eux. Je sais que je suis un peu dithyrambique, mais je ne m'attendais vraiment pas à autant aimé ce livre, alors je ne peux qu'en dire du bien !
En résumé, ce livre est un coup de coeur, je suis très contente de m'être laissée tenter et je lirai très certainement d'autres livres de Berlie Doherty ! Si vous ne l'avez pas encore lu et que vous aimez ce genre d'histoires, je vous le conseille vivement !!! :)
Lien : http://anaislovestoreadbooks..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Aryia
  26 décembre 2018
Si j'en crois mon petit carnet où je répertoriais toutes mes lectures lorsque j'étais au collège, j'avais déjà lu ce livre au cours de mon année de troisième : ceci explique sans doute pourquoi, lorsque je l'ai trouvé sur les étagères de la bibliothèque municipale, le résumé me disait vaguement quelque chose. Et, effectivement, au fur et à mesure de ma lecture, des bribes de mémoire me revenaient … mais cela ne m'a nullement empêchée d'apprécié ce petit roman, dévoré en l'espace d'une soirée. J'aime énormément les ouvrages de la collection Scripto, et ce livre ne fait pas exception : beaucoup d'émotions, une plume fort sympathique, mais surtout, une thématique grave abordée sans détour et avec beaucoup de délicatesse … ainsi qu'une couverture vraiment très jolie, simple mais vraiment belle avec ses couleurs toutes douces !
Cher inconnu … Voilà comment débutent toutes les lettres que Chris a entre les mains. Aussitôt, son coeur s'emballe : est-ce à lui qu'Helen s'adresse ainsi ? est-ce qu'il est devenu à ses yeux ? Malgré la peine et la colère, le jeune homme commence sa lecture. Et, par l'intermédiaire de ces missives, il revit les événements des derniers mois du point de vue d'Helen. Leur amour, simple et innocent. Et puis, l'électrochoc : Helen est enceinte. Et ils n'ont que seize ans. A la rentrée, Chris devait entrer à l'université, et Helen au conservatoire de danse. Que vont-ils faire maintenant que ce petit être grandit dans le ventre de sa trop jeune maman désemparée ? A qui se confier : les parents d'Helen désapprouvent déjà leur amour, et le père de Chris reste profondément marqué par le départ de sa femme il y a dix ans. Au fil des mois, à travers les mots couchés sur le papier, l'adolescente se confie à ce bébé, qui n'a pas choisi d'exister mais qui est là. Elle raconte les doutes, les peurs, les regrets … et puis, progressivement, elle raconte aussi l'attente, la fébrilité, l'amour naissant …
Rarement abordée dans la littérature jeunesse, la thématique de la grossesse non-désirée à l'adolescence est ici traitée avec énormément de douceur, de justesse, de délicatesse. A travers les points de vue entremêlés de Chris et Helen – à travers la narration pour le premier et les lettres de la deuxième –, le lecteur découvre deux adolescents simples et banals, l'un aimant la littérature, l'autre la musique, les deux s'aimant tout simplement. Ils s'aiment comme on peut s'aimer à l'âge de seize ans : sans se poser de questions. Après tout, le chemin est tout tracé devant eux : après le lycée, les études, et puis ensuite seulement la vie d'adulte, le mariage, le travail, les enfants … Que faire lorsque ce programme est soudainement complétement chamboulé par l'arrivée imminente d'un bébé ? Pour Chris, si romantique, les choses sont simples : ils ne doivent pas se quitter, et affronter cela ensemble. Il aime Helen, il l'aime tellement qu'il est prêt à renoncer à tout pour la soutenir, l'aider.
Mais pour Helen, c'est plus compliqué : elle n'en veut pas de ce bébé, de cet étranger à l'intérieur d'elle-même, à cause de qui ses relations déjà compliquées avec sa mère viennent de se déchirer pour de bon. C'est bien simple : elle ne veut pas être maman, et elle est profondément en colère. Contre lui, contre Chris, contre elle-même, contre le monde entier. Et pourtant … et pourtant … Helen, elle l'aime ce bébé, elle s'en rend compte au moment où on veut le lui arracher, où sa mère a choisi pour elle qu'elle devait avorter, pour ne pas gâcher sa vie. Ce que je trouve vraiment très intéressant, dans ce livre finalement très court, c'est l'évolution des personnages. Confrontés à ce problème qui les dépasse, ils sont obligés de grandir à toute vitesse. Avoir un bébé, c'est une sacrée responsabilité, et nos deux amoureux vont tous les deux affronter cette grande question : suis-je capable d'assumer cette responsabilité ? suis-je prêt à renoncer à mes rêves pour ce bébé ? Mais également : sommes-nous prêts à être parents, à choisir de vivre ensemble pour le restant de nos jours, nous qui n'avons que seize ans et ne voyions pas aussi loin avant cette annonce tonitruante ?
Mais cette histoire ne parle pas uniquement de la grossesse à l'adolescence : elle parle aussi et surtout de la maternité. Helen et sa mère ne s'entendent pas bien, sa mère et sa grand-mère ne se parlent plus. le conflit est sous-jacent, la tension omniprésente : Helen a le sentiment de décevoir en permanence cette mère hautaine et exigeante, et elle sent qu'il se passe quelque chose entre elle et sa grand-mère, cette grand-mère si peu bavarde, si lunatique, si fragile. Dans cette famille, la maternité est visiblement quelque chose de très compliquée … Et chez Chris, le constat n'est pas plus brillant : sa mère est partie avec un autre homme il y a dix ans, laissant son père seul avec deux garçons. Et lorsque Chris renoue avec elle, c'est une inconnue qu'il retrouve et non une mère. Celle-ci a choisi de quitter ses enfants, et ne se sent plus mère depuis bien longtemps. Il y a également sa tante Jill qui lui confie son secret, un secret qui tourne également autour de cette thématique … Il y a les sourires qu'Helen remarque chez les jeunes mamans qui se croisent, comme si elles faisaient partie d'une même communauté. Ce livre parle du lien qui existe entre une maman et son enfant, un lien qui prend tellement de visages, tellement de formes, un lien souvent magique mais parfois difficile à se nouer …
En bref, vous l'aurez compris, ce petit roman raconte une histoire très touchante, celle de deux adolescents qui se préparent à devenir parents, celle de deux amoureux qui découvrent qu'ils ne sont plus deux … mais trois. Sans jamais tomber dans les clichés, avec beaucoup de douceur et de sensibilité, Berlie Doherty nous offre un récit profond et puissant sur un sujet grave et délicat. Ici, simplicité rime avec beauté : la plume est sobre, mais riche en émotions. Les mots expriment les maux avec tellement de justesse, tellement de délicatesse, que le lecteur a le sentiment d'être le témoin privilégié de cette histoire pleine de tendresse malgré les doutes et les peurs. J'ai vraiment beaucoup apprécié ce petit livre, très émouvant et puissant malgré sa brièveté. Un livre que je conseille bien volontiers, car la thématique se doit d'être abordée avec les adolescents, et ce joli roman le fait vraiment très bien …
Lien : https://lesmotsetaientlivres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Astrid2479Astrid2479   24 mai 2012
Je ne savais pas à quel point j'aimais ta mère jusqu'à ce jour où elle m'a dit qu'elle me quittait. On aurait pu croire que je la haïrais. C'est ce que j'ai fait plus tard, il n'est agréable pour personne d'être quitté. Je l'ai haïe parce qu'elle ne voulait plus de moi et parce qu'elle brisait une famille. Je ne voulais pas voir arriver cela et je ne pouvais rien faire pour l'en empêcher. (...) Si elle avait été morte, vois-tu cela aurait été plus facile à supporter. On arrive toujours à s'arranger avec la mort. Il y a l'enterrement, les fleurs, les larmes. C'aurait été terrible mais au moins, j'aurais été certain qu'elle ne serait jamais revenue. Je me serais fait à ma vie, avec vous. Mais quand la personne est encore vivante, il y a toujours une chance pour qu'elle revienne, et ça, on y pense presque tout le temps. Je voulais qu'elle revienne, malgré toute la haine que j'avais pour elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Burnt-creamBurnt-cream   29 octobre 2010
C'est étrange de penser qu'on peut tomber amoureux et ne plus s'aimer, que l'amour peut se transformer en haine, et que ce sont les gens qui nous ont le plus aimé qui nous ferons le plus de mal.
Commenter  J’apprécie          521
LineloLinelo   08 septembre 2014
A la maison, il y a un robinet de la salle de bains qui ferme mal. Maman dit qu'il suffirait de changer le joint. Il y a des fois où on ne l'entend pas du tout, et d'autres où il goutte toute la nuit, toc, toc, toc ; et ce bruit régulier, monotone et obsédant empêche tout le monde de dormir.

C'est un peu ce que je ressens à ton égard.

C'est comme si j'entendais les battements de mon coeur sans pouvoir les arrêter.

On dirait des bruits de pas dans la nuit.

Je ne sais absolument pas si tu es là ou non.

Mais l'idée que tu puisses être là est comme cette goutte qui goutte, goutte, goutte, jour et nuit, nuit et jour, régulière, monotone et obsédante, comme une pulsation qui refuse de s'interrompre, comme une horloge dont le tic-tac ne s'arrête jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ArriettyArrietty   28 juillet 2014
Cher inconnu,
A la maison, il y a un robinet de la salle de bain qui ferme mal. Maman dit qu'il suffirait de changer le joint. Il y a des fois où il goutte toute la nuit, toc, toc, toc ; et ce bruit empeche tout le monde de dormir.
C'est un peu ce que je ressent à ton égard. C'est comme si j'entendais les battements de mon cœur sans pouvoir les arreter. On dirait des bruits de pas dans la nuit. Je ne sais absolument pas si tu est là ou non. Tu n'est qu'une ombre, tu n'est qu'un murmure. Tu est un robinet qui goutte jour et nuit. Laisse-moi tranquille. Je ne veut pas de toi.
Va-t'en. Va-t'en, s'il te plait
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
linabdllinabdl   09 octobre 2012
De quoi s'agit-il au juste ? De l'amour ? Je ne sais pas ce que c'est, l'amour... sinon une escroquerie destinée à perpétuer le genre humain, un point c'est tout.
Commenter  J’apprécie          220
autres livres classés : grossesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quizz Cher inconnu

Comment s’appelle la fille enceinte ?

Helen
Berlie
Chris
Jill

5 questions
17 lecteurs ont répondu
Thème : Cher inconnu de Berlie DohertyCréer un quiz sur ce livre
.. ..