AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Nicolas Segalla tome 1 sur 3

Éric Moreau (Traducteur)
EAN : 9782264038067
285 pages
10-18 (01/10/2005)
3.74/5   21 notes
Résumé :
Historienne de renom, Ann Dukthas se penche sur les grandes énigmes qui ont traversé les siècles en emportant avec elles leurs secrets. Pour l'heure, l'affaire qui la passionne se résume en une seule question : la belle Marie Stuart, reine d'Écosse, a-t-elle assassiné son mari en cette nuit de février 1567 ou a-t-elle été la victime d'un complot ? Sa conférence sur le sujet à peine achevée, elle fait la connaissance d'un bien curieux personnage qui prétend pouvoir l... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
cmpf
  02 novembre 2016

Voici le premier titre d'une série d'Ann Dukhtas, qui apparaît sous son nom et dans son rôle l'historienne. En réalité c'est un des pseudonymes d'un auteur qui signe aussi sous son nom de Paul Doherty les enquêtes de Hugh Corbett, clerc royal du 13e siècle. Également celles de Katheryne Swinbrooke, médecin au 15e siècle sous le pseudonyme de L. C. Grace, et de bien d'autres se situant au Moyen-Âge ou dans l'Antiquité.
Le propos est de revenir sur des énigmes de l'Histoire, à travers un personnage témoin qui de siècle en siècle se trouve sur les lieux. Nicholas Segalla tel le comte de Saint Germain est immortel. Il prend contact avec une historienne afin de lui livrer ses souvenirs. Cette première aventure se situe en Écosse au temps de Mary Stuart, et plus précisément à Kirk O'Field lors de l'assassinat de son mari lord Darnley en 1567.
L'auteur précise que plus de 95 % des évènements racontés sont historiques de même bien sûr que la plupart des personnages.
C'est finalement un polar puisqu'il y a des morts et une enquête par Nicholas Segalla.
Il me faudrait lire un second titre afin de me faire une opinion définitive sur cette série. Mais je ne suis pas sûre qu'elle m'ait passionnée à ce point.

Challenge ABC 2016-2017
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
stefmet
  07 mars 2014
La première fois que j'ai tenté de lire ce livre, il y a un an, je n'avais absolument pas accroché. Je venais de finir «Dans l'ombre de la reine» de Fiona Buckley, qui m'avait ennuyé, et retourner à cette période de l'Histoire, avec des similitudes historiques importantes ne me disait rien. J'avais donc renoncé rapidement à poursuivre ma lecture. Et presque oublié son existence.
Et puis en mettant à jour ma bibliothèque, je suis retombé dessus. Entre temps J'avais appris à aimer Doherty par le biais de sa série «Amerotke». Je me suis donc laissé tenter par une nouvelle tentative.
J'ai bien aimé le principe de base: une historienne est contactée par un inconnu qui se prétend immortel, afin de l'éclairer sur la mort du mari de la reine Marie Stuart, événement dont il a été un témoin de premier ordre.
Doherty en profite pour nous livrer son hypothèse à travers un roman policier assez classique, tout en mêlant astucieusement les divers théories sur l'assassinat de ce roi par alliance. Bon comme je ne suis pas vraiment expert de l'histoire du royaume d'Écosse, je me garderai de porter un jugement sur la théorie défendue par Doherty.
Ce n'est peut-être pas le meilleur livre de cet auteur mais il se laisse lire avec un certain plaisir. Toutefois je regrette que le côté immortel soit si peu exploité et que nous n'en sachions si peu sur les raisons de son immortalité. Peut être sera-ce le cas avec le prochain tome qui à pour sujet Louis XVII, il me semble.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
stefmetstefmet   05 mars 2014
- Êtes-vous historien?
Segalla repoussa son assiette.
- D'une certaine manière.
- Vous êtes déjà allé à Oxford? insista-t-elle.
- Oui.
Toujours aussi courtois, il avait cette fois répondu plus lentement.
- Quand vous y êtes vous rendu, la dernière fois?
- Pour de bon?
Ann haussa les sourcils.
- Oui c'est ce que je vous demande.
- Pendant l'hiver 1561, quand Edmund Campion a dit l'oraison funèbre lors des funérailles d'Amy Robsart, la femme de Robert Dudley, comte de Leicester. Elle a chuté dans l'escalier, à Cumnor Place, et elle s'est brisée la nuque.
- Vous... Vous vous payez ma tête ! bégaya-t-elle
- Non, pas du tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Video de Paul C. Doherty (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul  C. Doherty
Paul Doherty - La reine de l'ombre
autres livres classés : marie stuartVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2451 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre