AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Anne Bruneau (Traducteur)Christiane Poussier (Traducteur)
EAN : 9782264028266
277 pages
Éditeur : 10-18 (02/11/2000)
3.76/5   45 notes
Résumé :
Angleterre, 1379. Un double crime est commis dans l'église des Blackfriars. Pendant ce temps, le coroner de Londres, Sir John Cranston, est tout à sa joie d'assister au somptueux banquet donné par Jean de Gand au palais de Savoie. Mais au cours du repas, Gian Galeazzo, seigneur de Crémone, le met au défi de résoudre l'énigme de la chambre écarlate, une pièce close d'un manoir familial qui tuait inéluctablement et visiblement de peur quiconque voulait y passer la nui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Under_the_Moon
  12 août 2019
Encore un excellent moment passé en compagnie de l'incroyable duo formé par frère Athelstan, le dominicain, et Sir John Cranston, le coroner royal.
Une fois de plus je ne me suis pas ennuyée une seconde à la lecture de ce policier médiéval aussi rythmé qu'instructif sur la période médiévale anglaise retranscrite avec une précision qui fait qu'on s'y croit tout simplement !
J'ai d'ailleurs du mal à comprendre pourquoi la série n'a pas davantage de lecteurs, sachant que le genre à le vent en poupe et que Ken Follett a remis cette période de l'histoire au goût du jour.
Tout ce que je peux conseiller c'est de foncer très vite sur cette série intelligente, prenante et palpitante et dans laquelle, d'une enquête à l'autre, on s'attache aux personnages de la petite communauté !
Commenter  J’apprécie          190
belette2911
  14 juin 2021
Fallait tout de même oser inventer pareil duo improbable, aux antipodes l'un de l'autre et pourtant, complémentaires.
Oui, le duo formé par frère Athelstan, le dominicain et Sir John Cranston, le coroner royal est atypique. Autant où le dominicain est réservé (sauf quand il se fâche sur ses ouailles), autant où le coroner est un sanguin qui aime faire ripaille et boire jusqu'à s'endormir sur sa chaise (ou son cheval).
Bizarrement, les deux personnages sont attachants, complémentaires, s'apprécient beaucoup et ça fonctionne très bien, leur équipe.
Ce que j'ai apprécié le plus dans ce polar historique, ce sont les descriptions de la vie en Angleterre en l'an de grâce 1379 (même si je n'ai absolument pas envie d'aller y vivre), sans que cela tourne au cours d'histoire soporifique ou que cela entrave le cours du récit.
C'est au gré des pérégrinations de nos deux acolytes que nous en apprendrons plus sur la société anglaise, que ce soit sur l'Histoire, la gastronomie, les boissons locales ou les jeux de pouvoir.
Pas le temps de s'ennuyer durant leur enquête car nous en aurons trois pour le prix d'une : un squelette retrouvé sous les pavés de l'église de notre frère ; une énigme en chambre close soumise à Cranston par le seigneur de Crémone (et qu'il a intérêt à résoudre) ; des morts à la pelle dans l'ancien monastère de Athelstan.
L'auteur a réussi l'équilibre parfait entre des enquêtes qui prennent leur temps sans toutefois devenir trop lente, mélangeant habillement les pérégrinations de nos deux enquêteurs afin de récolter indices et témoignages, sans pour autant négliger la vie paroissiale qui a lieu à côté ou la vie de famille de Cranston le coroner, sans que tout cela endorme ses lecteurs.
C'est ce dosage subtil entre différents éléments qui font que ces romans soient toujours aussi intéressants et plaisants à lire et qui fait que je reviens vers eux.
Les enquêtes de frère Athelstan et du coroner Cranston, c'est une gourmandise, un petit chocolat que l'on garde pour certaines occasions (comme le Mois Anglais) parce que l'on sait que l'on ne sera pas déçue.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
salingerJD
  23 juillet 2016
J'ai lu les 8 tomes réédités par 10/18, de ceux là, ce tome est mon préféré. En effet , on découvre un peu l'historique d'Athlestan car il revient enqueter à BlackFriar, d'ou il a ete en quelques sorte banni. On croise ses anciens "collègues". L'atmosphère des Freres de BlackFriar me plait assez. Ce n'est pas ce que je qualifie de "litterature", c'est de la lecture plaisir, du club des 5 pour adultes, distrayant. A lire en vacances ou dans le métro pour échapper à un boulot de cons :) D'ailleurs 10/18 publie/ et republie ces livres chaque année vers le 20 juin.
Commenter  J’apprécie          00
Obi974
  03 juin 2018
Paul Harding signe encore un bon ouvrage avec cet opus. Cependant, la fameuse énigme de la chambre écarlate, n'occupe qu'une place minime vers la fin du roman et est surtout éclipsée par les meurtres des religieux au sein d'une communauté remplie de mystères...
Commenter  J’apprécie          00
Trottinette
  04 octobre 2017
J'apprécie de plus en plus cette série. A force, je m'attache aux protagonistes. La reconstitution historique est toujours bien amenée même si quelques longueurs dans les déplacements auraient pu être évitées.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
GrouchoGroucho   14 novembre 2014
- Je suis navré, finit-il par murmuré.
- De quoi ?
Le Grand Inquisiteur haussa les épaules.
- Nous nous sommes trompés. Vous êtes un prêtre de valeur, Athelstan, un dominicain hors pair.
Il esquissa un sourire gêné.
- Vous auriez fait un Grand Inquisiteur remarquable.

- Il a raison, vous savez Athelstan. Vous avez été assigné à St Erconwald en expiation de votre faute et, comme pénitence, je vous ai moi-même ordonné de servir Sir John en qualité de clerc.
- Je vous remercie pour ce que vous avez accompli et vous prie de me pardonner la dureté de mes paroles tout à l'heure. Vous aviez raison. La vérité est la vérité, le mensonge est un chancre qui croît et finit par tout pourrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Under_the_MoonUnder_the_Moon   08 août 2019
[...] tous les assassins pèchent par arrogance. Comme leur ancêtre Caïn, ils pensent pouvoir échapper à l'oeil de Dieu et à celui de leur prochain.
Commenter  J’apprécie          70
Under_the_MoonUnder_the_Moon   06 août 2019
Si Dieu avait voulu que nous déchiffrions Ses pensées, Il n'aurait pas passé son temps à mettre le plus de distance possible entre lui et nous !
Commenter  J’apprécie          50
Under_the_MoonUnder_the_Moon   06 août 2019
Drôles d'oiseaux que certains ecclésiastiques ! [...] Ils connaissent des secrets. Ils détournent le Bien à leur propre avantage. Pas tous, bien sûr, mais quelques-uns. Certains sombrent dans la cupidité, et ne pensent qu'à amasser des richesses. D'autres se glissent dans les draps d'autrui. Et un petit nombre vise plus haut : acquérir des pouvoirs magiques.
Commenter  J’apprécie          10
Under_the_MoonUnder_the_Moon   06 août 2019
Le sacrilège, mon cher inquisiteur, est affaire d'intention, comme tout péché.
Commenter  J’apprécie          60

Video de Paul C. Doherty (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul  C. Doherty
Paul Doherty - La reine de l'ombre
autres livres classés : policier historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

LNHI-56311

Quel traité, signé à Washington DC le 1er décembre 1959, entre en vigueur, le 23 juin 1961?


10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thèmes : décès , naissances , histoireCréer un quiz sur ce livre