AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Emilie Maj (Traducteur)
ISBN : 9791093466125
Éditeur : Boréalia Editions (01/02/2016)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Aux confins de la taïga sibérienne vivent des hommes profondément attachés à leur terre natale.
Pourtant, aujourd'hui, certains sont prêts à bafouer les traditions pour arriver à leurs fins.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Xian_Moriarty
  17 mars 2016
Une courte nouvelle.
En premier lieu, je tiens à remercier les Éditions Borealia pour l'avoir offert ce SP.
C'est une nouvelle relativement courte donc je ne pourrais pas en faire une longue chronique.
Ceci dit, l'auteur, en un seul texte, met en scène le monde Yakoute-Sakha – dont l'auteur est originaire – avec ses croyances et ses liens à la nature.
Il évoque aussi avec tendresse la transmission des savoirs et de la culture aux jeunes générations.

Nous voyons aussi la lutte de cette minorité sibérienne contre un pouvoir central qui ne comprend pas (et/ou ne veut pas accepter) les traditions. La modernité et le confort ne peuvent pas se faire au détriment de ce qui fait l'homme.
Le combat pour sauver un arbre de la destruction, afin de construire une route qui apportera « le progrès », illustre très bien le combat quotidien pour le maintien d'une culture.

Si je dois avoir des regrets sur cette nouvelle, c'est que c'est une nouvelle. J'aurai bien voulu plus.
J'aurai aussi aimé peut-être un peu plus d'information sur le monde Yakoute : je pense que cela aurait pu donner plus de clés de compréhensions pour nous, Européens, qui ne sommes pas forcément familiers avec les traditions et modes de vie Sakha.

Une nouvelle poétique et engagée à la fois qui nous fait découvrir le monde Yakoute.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
jeronimusjeronimus   22 octobre 2017
Depuis les temps anciens, les Yakoutes considéraient cette clairière comme la demeure de l'esprit maître des lieux, Darkha-Khotoun, qui vivait, invisible et silencieux, au cœur même de l'arbre. Les gens venaient ici chaque été pour décorer le mélèze et honorer les esprit aïyy, bienfaiteurs du Monde du Haut. C'est pour cette raison que les branches de l'arbre étaient couvertes d'innombrables bouts de cordes qu'on appelait salama, de jouets d'enfants, de blagues à tabac cousues de perles, de foulards, de manchons rouillés, de pièces de monnaie. Suspendues à des cordes en crin, des plumes d'oiseaux et des touffes de crin de cheval se balançaient sous la brise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : sibérieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Des Villes en Musique

Julien Clerc chante : Elle voulait qu'on l'appelle ....................... Indice : Elle voulait Que je l'appelle .........?.............. Vous me voyez, Maillot rayé, la voix soumise En gondolier...

Roma
Pise
Venise
Napoli

12 questions
136 lecteurs ont répondu
Thèmes : esprit , faste , aikidoCréer un quiz sur ce livre