AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 234401859X
Éditeur : Glénat Manga (04/07/2018)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Alors qu’elles étaient tranquillement installées dans le bus en direction d’un concours de cosplays, quatre amies sont victimes d’un accident de la route. À leur réveil à l’hôpital, plus rien n’est pareil ; elles développent des pouvoirs liés aux tenues qu’elles portaient au moment de l’accident.
Quand les jeunes filles commencent à découvrir l’étendue de leurs nouvelles capacités, de mystérieuses créatures envahissent la ville et semblent attirées par les ad... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Bouvy
  23 avril 2019
Cali, Mina, Tam et Sara sont quatre amies. T'as est plus jeune, les autres ont dix-sept ans. Elles sont passionnées par les mangas et adorent les cosplays. Elles viennent touts les quatre de milieux différents. Elles se sont préparées pour se rendre à la convention nipponne. Déguisées, chacune dans sont personnage préféré, elles s'y rendent en car quand celui-ci bascule et se renverse. le pire reste à venir car un camion ne sait pas éviter le véhicule couché sur la route et le choque est effroyable. Les quarte amies se retrouvent à l'hôpital, miraculeusement vivantes. Elles tentent de retrouver une vie normale après un tel traumatisme. Mais, le monde semble différent. Quand elles portent leur costume, celui-ci les transforme en leur donnant le pouvoir de leur héros. C'est alors qu'une ombre attaque la ville et dévore les habitants. Seules, les filles savent combattre les ombres…
Sur le plan graphique, ce manga et très bien dessiné. Les personnages sont expressifs, leurs sentiments sont bien retranscrits par leurs attitudes. le scénario, au début, est très emballant mais il s'essouffle rapidement. On peut se demander ce qui arrive aux bonnes copines. le monde autour d'elles s'effondre. Les parents deviennent des ennemis, les ombres sont puissantes et dévorantes. Bizarrement, elles sont plus agressives avec Cali, Mina et Tam. Elles donnent l'impression qu'elles veulent épargner Sara. Les jeunes filles n'ont d'autre choix que l'affrontement. Elles découvrent leurs pouvoirs au fur et à mesure qu'elles les utilisent. le scénario Rio s'empêtre alors dans des combats sans fin, sans passion. C'est la culture française qui se veut devenir japonaise mais je trouve qu'il manque d'ingrédients pour que ce manga décolle vraiment. La fin de ce premier tome est, je trouve, par trop révélatrice de la suite qui sera publiée cette semaine. Ce sera l'ultime tome de cette courte série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Kmye
  25 juillet 2018
Petite déception à la lecture de ce nouveau global manga ou manga français. J'avais plusieurs remarques donc je vais essayer d'organiser tout ça.
Graphiquement, l'ensemble est dynamique mais les décors sont souvent simplistes ou inexistants ; de nombreuses cases sont remplies par l'une des héroïnes sur fond blanc. Utiliser des personnages à la bouille ronde chibi en contraste de l'univers gore dans lequel ils se trouvent n'est en revanche pas une mauvaise idée !
Pour rester sur cette idée de contraste, parlons du concept de ce manga : déjà, partir d'héroïnes adolescentes à la sauce otaku est évidemment une bonne idée pour appâter les lecteurs. Ça leur permet de mieux s'identifier, bien que les demoiselles en question soient des clichés ambulants et manquent cruellement de nuance et de profondeur. (Non, je ne vais pas m'apesantir sur le fait que sur la première page de l'histoire, on trouve l'une des héroïnes en sous-vêtements devant sa fenêtre car ok les héroïnes doivent aussi avoir des gros seins)
Je sais bien que c'est encore et toujours la mode des survival horrifiques mettant en scène des adolescents, mais quand même... Malgré l'horreur qui s'abat sur elles, je n'ai ressenti de grande empathie pour elles, et à certains moments, elles sont mêmes devenues irritantes.
Ceci dit, l'immersion dans la culture nippone (joli clin d'oeil à la "Nippon Expo") donne quelques occasions à Dole de briser le quatrième mur et d'envoyer références et private jokes directement au lectorat concerné.
Concernant l'intrigue principale, j'ai quand même apprécié qu'il s'agisse d'un survival et aussi d'un détournement des saintes magical girls. J'avoue que ce premier tome ne figure pas parmi mes favoris, mais pour les lecteurs de Puella Magi Madoka Magica ou Magical Girl Boy (que j'avais adoré il y a quelques années, deux volumes chez Akata), ça vaut le coup d'essayer.
Le fil conducteur de cet opus est l'adolescence, bien entendu. Non seulement les héroïnes vont être propulsées dans une version gore à souhait de leur univers, mais leurs liens d'amitié vont être mis à rude épreuve. Toutes les épreuves qu'elles vont être amenées à confronter ne sont que des métaphores des difficultés de l'adolescence, ce passage à l'âge adulte parfois très effrayant et violent moralement. Pour moi, cet aspect central est la force de ce manga et ce qui me fera lire le tome 2. Je reste mitigée car il y a encore beaucoup de chemin à parcourir, mais les deux auteurs ont tous les outils en leur possession pour se révéler dans le tome 2.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
gayane
  12 mai 2019
4 amies cosplayeuses ont un accident de bus sur le chemin de la Nippon expo. A leur réveil elles se découvrent dotées de super-pouvoirs qui semblent être liés à leurs costumes.
Et comme si ce n'était pas suffisent, la ville est envahi pr une ombre qui paraît en avoir après elles.
Un premier volume mitigé pour moi.
Un dessin de prime abord plutôt qui se révèle pas toujours très heureux, voir inégal. Les cases ne sont pas toujours claires meme si peu chargées.
La composition des cases et la position des personnages sont parfois bizarres voir peu naturelles et donc pu vraisemblables manquand de lisibilité.
De même, l'histoire me paraissait au début plutôt convainquante. Alors oui mais entre le manque de lisibilité de certaines cases, des enchainements trop vites réalisés avec une ou deux scènes inutilements redondantes ou à la temporalité inutilement dilatée j'ai eu l'impression qu'il y avait un manque de cohérence dans l'évolution des personnages....
Bref, je vais lire le second volume parce que je l'ai sous la main, pour confirmer mon idée mis pour l'instant je n'accroche pas...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LadyChantilly
  14 juillet 2018
Ce premier tome de 4LIFE est un des premiers mangas que j'ai acheté cette année à la Japan Expo 2018. En plus d'avoir rencontré son auteur super sympa et d'avoir eu une jolie dédicace, j'ai vraiment bien apprécié cette découverte.
L'histoire se déroule à Paris, alors que quatre amies se préparent pour partir à la Nippan Expo, une convention de pop culture qui fait directement référence à notre Japan Expo évidemment ^^ Adeptent de cosplay, elles ont toutes leur propre caractère et leur situation familiale. L'amitié est un sujet crucial au centre du manga, car c'est en comptant les unes sur les autres que Sara et ses amies vont pouvoir survivre. Alors qu'elles prennent la navette pour se rendre au salon, elles ont un accident qui coûte la vie à plusieurs personnes, mais heureusement elles s'en sortent presque indemnes. Je dis presque, car depuis ce jour, une étrange ombre se propage dans la ville et les jeunes filles développent des pouvoirs en rapport avec leur cosplay.
J'ai beaucoup aimé les quatre personnages principaux. Sara, Mina, Tam et Cali sont très différentes et permettent aux lecteurs de s'identifier à au moins une du groupe. Il est chouette de découvrir au fur et à mesure des pages leurs différents pouvoirs et comprendre qu'elles ont toutes une place importante dans l'intrigue. Même si certaines peuvent paraître plus badass que d'autres, il ne faut pas se fier aux apparences.
Le contexte de base est original, mais comme il s'agit d'une saga en deux tomes, l'intrigue avance très vite et ne permet pas de s'immerger totalement dedans. À la fin de ce tome un, il reste beaucoup de zones d'ombres et je ne sais pas dire si l'histoire me plaît réellement ou non.
Les dessins, bien que réalisés par un illustrateur français, sont très jolis et ne sont pas trop marqués par le coup de crayon européen de Vinhnyu.
J'ai hâte de lire la suite et d'être fixée sur ce nouveau manga français ^^
Lien : https://ladychantilly.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Corinne31
  30 novembre 2018
Je suis partagée à la lecture de ce manga car je ne m'attendais pas du tout à ça.
Il est surprenant, dérangeant, il a un côté sombre et inquiétant et reste très mystérieux.
Comme il est indiqué qu'il n'y a que deux tomes, ce dernier sera très certainement intense et plein de révélations.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
BouvyBouvy   23 avril 2019
Gestes anodins, répétés mille fois… des habitudes, rien de plus. Tous les jours se ressemblent… les choses s’alignent toujours naturellement quand on a dix-sept ans. On espère qu’une fois, même une seule, l’un deux nous surprendra.
Commenter  J’apprécie          40
Lire un extrait
Videos de Antoine Dole (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antoine Dole
Avis sur Mortelle Adèle au pays des contes défaits à 14:25
autres livres classés : cosplayVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce qui ne nous tue pas

Comment s'appelle les deux amies de Lola ?

Clémence et Cali
Lola et Simone
Juliette et Claire
Mathilde et Adélaïde

7 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Ce qui ne nous tue pas de Antoine DoleCréer un quiz sur ce livre