AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Mato (Autre) Mato (Autre)
EAN : 9782344036495
240 pages
Éditeur : Glénat Manga (21/10/2020)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 89 notes)
Résumé :
Aki ne retrouve plus le chemin pour rentrer chez lui. Tout le monde semble indifférent à cet enfant perdu. Tous... sauf Jizo, un étrange garçon sorti de nulle part.

Est-ce un enfant des rues ? Va-t-il vraiment le ramener chez lui ? A-t-il raison de le suivre dans le temple où il l'emmène ?

Malgré son grand sourire, Aki peine à faire confiance à son nouvel ami. Surtout qu'une effroyable sorcière chasse les enfants à la tombée de la nui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
dancingbrave
  08 novembre 2020
Très beau manga tenant du conte fantastique et mystique.
Alors que deux enfants se débattent dans un monde étrange et terrifiant dans lequel personne ne semble les voir, la douceur des sentiments, d'une sorte d'amitié, de certains lieux, de l'amour d'une mère font de ce manga un objet magique et apaisant.
Un conte profondément bouddhique comme on pouvait s'y attendre – Jizo est le nom d'un des deux enfants mais ce nom n'est pas anodin.
Commenter  J’apprécie          331
unbouquinetuncafe
  28 avril 2021
J'ai adoré ce manga !
Quand on aime beaucoup un livre c'est assez difficile de lui rendre justice à travers une chronique. Mais je vais faire de mon mieux !
Pendant une bonne partie de l'histoire, on se demande qui est Aki, d'où il vient, mais surtout qui est ce mystérieux Jizo, et pourquoi lui vient-il en aide ? On n'obtient pas tout de suite les réponses à ces questions.
Quand on comprend enfin qui sont les personnages et pourquoi ils sont là, on est touché par la justesse du manga. Il est beau, poétique, plein de métaphores et doux, malgré les durs sujets qu'il aborde (je ne veux pas trop en dévoiler pour vous laisser la surprise si vous souhaitez le lire, mais un indice : c'est pas joyeux).
La naissance de l'amitié entre les deux personnages principaux est très belle à voir, j'ai été touchée par l'évolution de leur relation (de la méfiance au rejet, en passant par le soutien et enfin l'acceptation de l'autre).
Les illustrations sont magnifiques, assez détaillées, que ce soit au niveau des différents personnages ou des paysages. C'est donc un très beau livre, autant sur le fond que sur la forme.
Je vous recommande ce manga doux, touchant, émouvant (je vais bientôt être à court d'adjectifs pour le qualifier, il est temps d'achever cette chronique).
Lien : https://unbouquinetuncafe.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
CelineTH7854
  18 décembre 2020
Ce manga est une vraie réussite, sur un sujet difficile, que l'on devine assez vite et avec beaucoup d'émotion. Vraiment magnifique, profond, d'une grande sensibilité, avec une dose de fantastique qui se mêle aux croyances japonaises.
Babelio : pourquoi nous obliger à en dire plus ?! 250 caractères au minimum...? Une déception que cette nouvelle règle !
Commenter  J’apprécie          150
Koneko-Chan
  06 mai 2021
Ah les Jizo... Ces petites statues vêtues de rouge... J'en ai croisé beaucoup, beauuucoup quand j'étais au Japon. C'est même un des éléments qui m'a beaucoup marquée pendant ce voyage.
Alors forcément, le titre du manga, associé à sa couverture sombre mais lumineuse par endroits, m'a fait deviné d'emblée de quoi on allait ici parler, et c'est ce qui m'a donné envie de lire ce manga. Je ne vous en dirais pas plus sur l'intrigue, mais j'ai trouvé ce manga très beau et j'ai aimé la façon dont Mr Tan / Antoine Dole et Mato ont donné vie à cette croyance.
Commenter  J’apprécie          60
FMK
  14 novembre 2020
Jizo est un très beau projet éditorial. Il s'agit d'une collaboration entre l'auteur de BD français Antoine Dole, alias Mr Tan, et la mangaka japonaise Mato. le résultat est mon coup de coeur pour cette première moitié du mois de novembre ! Ce beau livre fera un cadeau de Noël idéal pour tout amoureux du Japon, mais aussi pour ceux qui aiment les histoires émouvantes et superbement illustrées.
Dans un parc, entouré par des groupes d'enfants en plein jeu, un jeune garçon est assis sur un banc, tout seul et le visage triste. Aki est perdu, il ne se souvient plus comment il s'est retrouvé là et cherche à retrouver sa maman. Un enfant de son âge, coiffé d'une casquette et affublé d'une couverture trouvée en guise de cape, ne tarde pas à venir à sa rencontre. Ce garçon souriant et amical se nomme Jizo. Il propose au petit Aki de lui tenir compagnie, puis de l'aider à retrouver le chemin de sa maison. Mais le soir tombé, les deux enfants doivent s'arrêter dans un temple pour y passer la nuit. En effet, une terrible sorcière rôde en ville, et attrape dans ses chaînes les enfants égarés pour pouvoir les dévorer…
Parlons d'abord de l'objet livre lui-même. Ce one-shot est présenté en format A5, plus grand donc que le format classique des mangas pour un plus grand confort de lecture. le papier utilisé est de très bonne qualité, agréable au toucher et faisant ressortir à merveille le noir et blanc des dessins de Mato. Les deux illustrations de couverture, représentant Aki et Jizo en miroir, l'un sur les marches du temple sous un magnifique ciel étoilé et le second dans le parc, à côté du banc et en plein jour, sont très réussies et ne peuvent que donner envie de se plonger dans sa lecture !
L'histoire de Jizo est racontée comme un conte. Au côté de Jizo, Aki va traverser plusieurs péripéties jusqu'au moment du face-à-face avec la sorcière pour arriver au bout de sa quête. Mais au fil de l'ouvrage, des indices savamment distillés vont faire comprendre à Aki, et au lecteur à-travers lui, que la réalité est bien différente de ce qu'elle semble être. L'implacable vérité, qui finira par être apportée par Jizo, bouleversera Aki tout autant que le lecteur. Je peux difficilement en dire plus sur l'intrigue au risque de basculer dans le spoil, mais en tout cas je l'ai trouvée très bien construite et surtout très émouvante. Puisque le titre parle des Jizo, la foi et l'amour sont évidemment les thématiques centrales du manga, et seront les éléments qui permettront aux deux enfants d'arriver au bout de leur voyage. Au-delà de l'intrigue principale, ce second niveau de lecture est exposé avec beaucoup de finesse et de sensibilité, et c'est un des aspects qui m'a le plus séduit dans l'écriture de cette belle histoire.
Graphiquement, le titre est également très réussi. Les décors sont très détaillés et réalistes, avec une mention spéciale pour le temple bouddhiste visible sur la première de couverture. Ce bâtiment perdu au milieu des bois semble surgir tout droit d'un rêve sous ce si beau ciel étoilé, et représente un vrai havre de chaleur et de sérénité au milieu des ténèbres glaciales que ses antiques lanternes éloignent de nos deux héros. Un cadre idyllique pour des scènes magnifiques… Les visages des deux enfants, Aki et Jizo, ont une palette d'expressions faciales très réaliste, et leurs traits fins sont empreints d'une grande pureté. À l'opposé, la sorcière est d'une laideur repoussante et inspire réellement la peur, avec ses chaînes qu'elle utilise pour capturer les enfants égarés afin de se repaître de leur désespoir. Clairement, son apparence évoque une fusion des sorcières du folklore occidental avec les démons des contes japonais traditionnels : le résultat est à la fois fascinant et terrifiant !
En résumé, j'ai vraiment adoré ce one-shot émouvant et sensible. Aki devra affronter ses peurs d'enfant et traverser les ténèbres les plus noires pour arriver au bout de sa quête. Mais Jizo sera là pour éclairer son chemin de sa douce lumière, guidé par ces innombrables étoiles dans la nuit qui sont autant de prières et de pensées bienveillantes…
Lien : https://lesaffamesdelecture...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (3)
ActuaBD   02 novembre 2020
"Jizo", collaboration franco-nippone chez Glénat manga dans la catégorie seinen, nous plonge dans le folklore japonais le temps d'un conte aussi émouvant que passionnant. Une très belle réussite à mettre entre toutes les mains.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
MangaNews   26 octobre 2020
Tour à tour hypnotique, horrifique, poétique, captivant dans ses empreints réussis à la culture nippone, Jizo touche là où il faut pour nous offrir un récit authentique, parlant d'amour et de mort avec autant de simplicité que de sincérité.
Lire la critique sur le site : MangaNews
BDZoom   22 octobre 2020
Un conte franco-japonais mortel  !
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
dancingbravedancingbrave   11 novembre 2020
Description d’une image de ce manga:

En noir et blanc : Deux enfants assis sur un banc ; l'un abandonné, habillé en hayon, l'autre perdu.
Celui qui est perdu ne veux plus de l'aide de l'autre. Il a peur. Il prend son courage à deux mains, se lève. Au dessus d'eux un arbre immense se dessine sur le ciel sombre. Le vent souffle et fait voler ses feuilles. Nous sentons peser le poids effrayant de la nuit qui approche avec son lot de dangers.
Les deux enfants sont si démunis au pied de l'arbre.
Oui tout cela se sent dans cette unique image.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
LesvoyagesdelyLesvoyagesdely   21 octobre 2020
Quelque chose sur cette Terre continuera de briller. Chaque fois que tu auras peur, que tu douteras, que tu chercheras en toi la force de l'affronter. Souviens-toi, que toi aussi, tu as été aimé. Et qu'un peu de toi reste là, près de moi.
Commenter  J’apprécie          50
FleurdepapillonFleurdepapillon   29 octobre 2020
On doit empêcher les gens qu’on aime de se perdre, tu ne crois pas ? Garder une lumière allumée pour eux, pour qu’ils retrouvent toujours leur chemin. Et s’il n’y a pas de lumière, alors il faut en devenir une.
Commenter  J’apprécie          50
ClioInoClioIno   04 novembre 2020
- Tu as déjà vu un ciel avec autant d'étoiles ?
- Ce sont des pensées, des promesses et des larmes aussi. Elles s'accrochent dans le ciel et brillent pour qu'on ne les oublie pas.
Commenter  J’apprécie          60
LesvoyagesdelyLesvoyagesdely   21 octobre 2020
On doit empêcher les gens qu'on aime de se perdre, tu ne crois pas ? Garder une lumière allumée pour eux, pour qu'ils retrouvent leur chemin. Et s'il n'y a pas de lumière, alors il faut en devenir une.
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Videos de Antoine Dole (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antoine Dole
https://www.mortelleadele.com/portfolios/livre-audio-mortel-un-jour-mortel-toujours
Ça fait quel bruit un détecteur de mortellitude ? Et qui a bien pu inventer bien ça ? Mortelle Adèle bien sûr ! Enfin un moyen de reconnaître ses semblables, des gens bizarres et mortels à la fois ! Adèle décide de tester son invention à l'école : Geoffroy, Jade, Miranda, Jennyfer... tous ses camarades y passent mais aucun ne fait bouger l'aiguille du détecteur Adèle va-t-elle trouver quelqu'un d'aussi mortel qu'elle ? Plonge les oreilles grandes ouvertes dans cette adaptation audio du roman Mortel un jour, Mortel toujours pour le savoir ! Une aventure audio… trop mortelle ! Un roman audio de Mr Tan, illustré par Diane le Feyer Lu par Dorothée Pousséo, habillage sonore : Little Big Music
------------------------------------------ Abonnez-vous à notre chaîne Youtube : https://tinyurl.com/ya2scuvg
+ Lire la suite
autres livres classés : mortVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce qui ne nous tue pas

Comment s'appelle les deux amies de Lola ?

Clémence et Cali
Lola et Simone
Juliette et Claire
Mathilde et Adélaïde

7 questions
16 lecteurs ont répondu
Thème : Ce qui ne nous tue pas de Antoine DoleCréer un quiz sur ce livre

.. ..