AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Mortelle Adèle tome 6 sur 19
EAN : 9782848018416
95 pages
Tourbillon (19/09/2013)
4.22/5   124 notes
Résumé :
J'ai enfin réussi une de mes expériences ! J'ai créé un zombie ! Mais difficile de le faire passer inaperçu à la maison ou à l'école tellement il sent mauvais et ne pense qu'à manger tout ce qui bouge... Je l'ai appelé Owen, et tout le monde croit que c'est mon correspondant en Transylvanie... Chut !
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
4,22

sur 124 notes
5
4 avis
4
3 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

Josephine2
  02 septembre 2016
En effet, Adèle a ENFIN réussit à créer un vrai monstre digne de Frankenstein. Elle aura du mal à le canaliser, car il ne pense qu'à une chose : MANGER et manger quoi à votre avis ? de la chair fraîche. Mais pour Adèle il est décevant car il ne veut pas manger le chat…
Encore un bon moment de passer…
Commenter  J’apprécie          180
Lornaric
  15 décembre 2020
Adèle peut être fière, une de ses expériences a enfin fonctionné. Elle vient de créer un zombie qu'elle prénomme Owen. Mais ce dernier ne pense qu'à une seule et unique chose : MANGER ! Tout ! Sauf le chat ...
Pas le meilleur de la série. L'humour y est moins corrosif que dans les tomes précédents mais on passe tout de même un bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          170
La_Licorne_a_lunettes
  07 juin 2016
Ah bah voilà, moi qui croyais que j'allais pouvoir parler d'une nouveauté, et bien crotte-de-nez, ce livre date de 2013. Mais j'étais où en 2013 ? Il aura fallut les 9 ans de Théa, ma licornette, pour faire la connaissance de Mortelle Adèle. (Allez savoir pourquoi résonne dans ma tête Mortadelle… sans doute un énorme hasard, mais bien sûr !).
Bref, c'est une belle rencontre car côté déjanté, Mlle “J'aime personne”, se tient là. Avec son ami imaginaire Magnus et contre tous les autres – surtout ces pestes de Jade et Miranda, des gnagnateuses de première, et ses parents so-boring – Adèle va tenter l'expérience impossible : créer un zombie ! Vous me direz, on a toujours besoin d'un petit zombie chez soi. Et bien voilà : pouf pouf et plop, en un tour de cuillère à popo, voici Owen, le Zombie qui pue et qui ne pense qu'à manger… les autres. Trop mortel !
Quand Ana-Ana avec quelques années de plus et déguisée en Mercredi de la Famille Adams rencontre Frankenstein Junior de Mel Brooks au pays de Gudule, cela donne l'hilarante et sardonique Adèle ! Je kiffe. Un univers visuel un peu barré à la South Park, des répliques taillées au scalpel, au bistouri, au couteau, à la hache et même à la tronçonneuse… J'aGore ! Et en plus dans un français farpait silvouplé, ça fait plaisir dans une BD. Humour noir assuré, lecture au 2e degré, pour enfant et pour adulte car de jolies références et blagues se sont glissées par-ci par-là. C'est monstrueusement drôle.
Lien : http://la-licorne-a-lunettes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
sassenach
  13 décembre 2013
Adèle est une petite fille qui n'a pas les caractéristiques habituelles de la gent féminine : elle adore les films d'horreur, ne pense qu'à se débarrasser de son chat (qui n'est hélas pas un bébé lion), attend impatiemment que son hamster devienne un grizzli de taille normale et déteste les filles de son école qu'elle trouve superficielles et nunuches …
Une bande dessinée avec une petite fille complètement décalée par rapport à la vision qu'on a des fillettes, ça ne pouvait que m'attirer ! Bon, ok, il y a une chose avec laquelle je ne suis pas d'accord : c'est son attitude envers son pauvre petit chat Ajax mais elle est comme ça, Adèle et il faut la prendre comme elle est ! Elle a des réflexions qui m'ont beaucoup fait rire, qu'on n'attend pas d'une gamine mais qui sont souvent pleines de bon sens (même si elles sont cruelles). Les sketches s'étalent sur une page ou deux, avec une chute toujours remplie d'humour noir et j'ai été étonnée de ne voir aucune faiblesse d'un album à l'autre car en général, il y a souvent une sorte de lassitude ou de répétition dans ce genre d'humour. Mais là, Adèle s'en sort haut la main, se renouvelant en variant les sujets et en tombant même amoureuse au tome 4 … incroyable pour cette fille qui ne pense qu'à faire des expériences où elle n'est pas tendre avec ses cobayes. Les dessins sont colorés et simples, presque enfantins sans l'être tout à fait, histoire de donner un joli contraste avec l'attitude d'Adèle. Certaines scènes sont peut-être moins amusantes que d'autres mais dans l'ensemble, j'ai beaucoup ri devant cette gamine à la langue bien pendue, au caractère étrange mais décidé, qui ne laisse aucun répit aux adultes qui l'entourent (mais qui n'en laisse pas non plus à certaines filles de l'école ou à son chat !)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AnneNY
  05 mai 2016
L'intérêt d'avoir une soeur qui travaille avec des enfants, c'est qu'ils sont fiers de lui prêter les livres qu'ils aiment. du coup elle nous a ramené Mortelle Adèle.
Dans le tome 6, Adèle a créé un zombie : Owen. Il pu, il part en morceaux régulièrement et veut manger ses parents. Malheureusement il n'est pas à la hauteur de ses ambitions de destruction.
Dans le tome 7 elle part en colonie de vacances perdue en pleine nature et surtout sans télé. Et on ne peut pas dire que les animateurs et ses camarades de jeux soient sur la même longueur d'ondes qu'elle.
Adèle est intelligente, sarcastique, féministe. Il y a son ami imaginaire Magnus, fantôme de la révolution. Il y a son chat Ajax qu'elle cherche à tuer régulièrement. Et ses parents qui essaient de suivre le rythme.
C'est drôle, c'est rafraîchissant de lire les aventures de cette petite fille. Elle râle sur tout. La société de consommation, le côté superficiel des ses camarades de classe. Son but ultime être un tyran qui régnerait sur tous les Hommes.
Je n'ai qu'une chose à dire, il faut que ma soeur me ramène de toute urgence les tomes 1-2-3-4 et 5.

Lien : http://le-club-des-incorrigi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
manU17manU17   21 février 2021
- Adèle, ta mère et moi avons quelque chose à t'annoncer... Et ça va sûrement te faire plaisir !
- Vous allez divorcer, et comme ça j'aurai deux maisons et deux fois plus de jouets... ?
- Euh... non.
Commenter  J’apprécie          60
ClioInoClioIno   23 mai 2021
- C'est quand même bizarre... Comment ils ont fait pour faire rentrer autant de petits bonhommes dans une si petite console ?
- Pourvu que tu ne sois pas la première personne que les extraterrestres croiseront quand ils viendront évaluer l'intelligence de notre espèce !
Commenter  J’apprécie          20
GabyghibliGabyghibli   15 août 2021
- Hey, Adèle ! Viens voir !
Dis-moi, ce verre, il est à moitié vide ou à moitié plein ?

- Je ne sais pas.
Moitié-moitié...

- Non, tu dois choisir, c'est comme ça qu'on distingue les gens optimistes des gens pessimistes.

- Ou qu'on voit ceux qui ont du temps à perdre.

Adèle et son père. page 58.
Gabyghibli ( ;
Commenter  J’apprécie          10
Nattila5Nattila5   01 janvier 2014
Vous avez été contactés par mes vrais parents extraterrestres qui exigent mon retour pour que je dirige la planète d'où je viens?
Non plus ... on t'a déjà dit cent fois que tu n'as pas été adoptée!
Commenter  J’apprécie          10
Nattila5Nattila5   01 janvier 2014
Si un navet et une courge prenaient forme humaine, ils ressembleraient sûrement à Jade et Miranda.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Antoine Dole (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antoine Dole
Dans le cadre de l'exposition "Mortelle Adèle, l'exposition interdite aux nazebroques" qui sera présentée du 17 au 20 mars au Festival d'Angoulême, Baptiste Lecaplain nous parle de Mr Tan et Diane le Feyer ainsi que de leur personnage Mortelle Adèle.
Abonnez-vous à notre chaîne ! https://www.youtube.com/user/bdangouleme/videos
Programmation et infos sur bdangouleme.com ou sur les réseaux avec @bdangouleme
RAJA partenaire principal du Festival : www.raja.fr
autres livres classés : humour noirVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus





Quiz Voir plus

Ce qui ne nous tue pas

Comment s'appelle les deux amies de Lola ?

Clémence et Cali
Lola et Simone
Juliette et Claire
Mathilde et Adélaïde

7 questions
16 lecteurs ont répondu
Thème : Ce qui ne nous tue pas de Antoine DoleCréer un quiz sur ce livre