AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B0000DWUX8
Éditeur : Penguin (30/11/-1)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
This volume contains sixteen examples of the short story at its best: concise, evocative and hugely entertaining. Some, for example James Joyce's "The Dead", are classics; others, like Evelyn Waugh's"Mr Loveday's Little Outing", are perhaps less familiar. Nevertheless, each one is a perfect demonstration of how subtle and satisfying the short story medium can be.
(Penguin Books © 1967)

Contents:
------------
Charles Dickens, The... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
klakmuf
  05 novembre 2014
Encore un menu 5 étoiles au guide Babelio des meilleures nourritures spirituelles ! Bien sûr, il ne faut pas, mais après ça, on finirait par ne plus avoir envie de donner son modeste avis que sur nos lectures les plus « étoilées »…
Dans cette édition de 1967, Christopher Dolley nous offre un florilège avec quelques unes des plus belles nouvelles de la littérature anglaise de la fin du XIXe et du début du XXe siècle :
Charles Dickens, The Signalman (1866) - Thomas Hardy, The Withered Arm (1888) - Joseph Conrad, An Outpost of Progress (1897) - Rudyard Kipling, At the End of the Passage (1890) - H.G. Wells, The Country of the Blind (1904) - W. Somerset Maugham, The Force of Circumstance (1928) - James Joyce, The Dead (1914) - Virginia Woolf, Kew Gardens (1919) - D.H. Lawrence, Fanny and Annie (1922) - Katherine Mansfield, The Voyage (1921) - Joyce Cary, The Breakout (?) - Aldous Huxley, The Gioconda Smile (1922) - V.S. Pritchett, The Fly in the Ointment (1932) - Evelyn Waugh, Mr Loveday's Little Outing (1936) - Graham Greene, Across the Bridge (1938) - Angus Wilson, Raspberry Jam (1946).
Par gourmandise, je recommanderai sans vergogne le menu intégral (328 pages seulement dans l'édition originale). Mais pour les plus pressés, gens sélectifs et exigeants, qui redouteraient – à tort – une indigestion, et qui préféreront le menu à la carte, je retiens surtout la nouvelle « The Dead » de James Joyce (adaptée également au cinéma en 1987 par John Huston sous le titre français « Gens de Dublin »). Cependant, choisir est un vrai crève-coeur, n'hésitez pas à picorer en y revenant régulièrement. La nouvelle d'Aldous Huxley m'a enthousiasmé (une histoire machiavélique sur l'insatisfaction et le destin tragique d'un homme entouré de trois femmes, dont l'une affiche un sourire de Joconde…). L'humour anglais, souvent indissociable d'une certaine cruauté, est bien sûr très présent. Témoin la nouvelle d'Evelyn Waugh, à consommer plutôt au début, rapport à l'acidité de son humour, qui pourrait quand même gâcher le festin. L'amour, la mort, le destin, la vengeance, le désespoir, la folie, le fantastique, l'irrépressible mais vain besoin de changer de vie: tous ces thèmes universels sont présents dans ce livre. Les ignares dans mon genre qui sont légions (et oui, je ne suis pas seul !) découvriront même quelques auteurs (pour ma part, Joyce Cary, V.S. Pritchett et Angus Wilson).
Après ce recueil de classiques, on salive d'avance à l'idée qu'il existe d'autres opus consacrés aux nouvelles en langue anglaise : « The Penguin Book of Modern British Short Stories », « The Penguin Book of American Short Stories”, “The New Penguin Book of American Short Stories”, etc. Restons calmes et ne nous bâfrons pas inconsidérément. Digérons celui-ci d'abord, en célébrant Sir Christopher Dolley, Grand Chef et Grand Ordonnateur de ce régal : "that was a real treat indeed ! ". Pour lui, chantons en choeur ce refrain d'outre-manche ultra-connu, qui une fois entonné ne nous quittera plus ♪:
♪ For he's a jolly gay fe-llow ♪
♫ For he's a jolly gay fe-llow ♫
♬ For he's a jolly gay feee-e-llow ♬ (pause)
♪ Which nobody can deny ♪.
P.S. Ici, les ignares susmentionnés qui de surcroît chanteraient faux s'abstiendront pour arrêter de se faire remarquer. La tolérance a quand même des limites…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
autres livres classés : gayVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14588 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre