AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782371001084
196 pages
Le nouvel Attila (14/05/2021)
3.29/5   53 notes
Résumé :
Imaginez que Jane Austen vit et écrit aujourd'hui dans un village de la Drôme. Son installation bouleverse la vie de la communauté, d’autant que chouchou des médias, elle intègre très rapidement la liste des best sellers !

Fable irrésistible sur les coulisses de la presse et de l’édition, ce récit assume son anachronisme, tout en soulevant quelques problématiques : comment serait reçue l’œuvre d’Austen si elle avait été écrite aujourd’hui ? Son messa... >Voir plus
Que lire après La seconde vie de Jane AustenVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
3,29

sur 53 notes
Comme il est plaisant de redécouvrir Jane Austen de nos jours ! La voilà bien plantée dans notre mode actuel, très sûre d'elle-même et toujours accompagnée de son langage châtié, très prude.
C'est un roman plaisant à lire, drôle, bien troussé et très proche de notre grande auteure. Mais... ha voilà que le mais survient... parfois trop long et presque ennuyeux. Oui, puisque le lecteur a bien compris de quoi il retournait depuis le début, donc de suspense il n'y a point ou presque et l'intrigue se déroule doucement, dans un ronron tranquille et agréable certes, mais un ronron quand même qui incite à l'engourdissement.
L'auteure n'a pas boudé son plaisir à redonner vie à son écrivain favori. C'est un vrai exercice de style et une vraie performance, un bel hommage à son idole, et je salue ici son travail. C'est fabuleux d'offrir une seconde chance aux êtres aimés et de le faire en connaissant les limites imposées par la propre vie de la personne choisie.
Le récit, très bien construit, est un maelström de lettres envoyées à Cassandra (soeur de Jane), d'articles de journaux, d'extraits d'émissions télévisées ou radiodiffusées. le tout saupoudré de féminisme bien de notre époque.
Un roman pour en apprendre bien plus sur un auteur à succès et ses inévitables dérives collatérales que sur Jane Austen elle-même.

Le retour de Jane Austen.
Entre 2010 et 2017, nous suivons les pas de cette auteure célèbre, revenue à la vie grâce à l'élégante plume de Mary Dollinger.
C'est dans un petit village de la Drôme où elle s'est installée qu'elle écrit. Très vite, ses romans vont connaître un succès phénoménal qui la propulseront vers les milieux littéraires parisiens.
Commenter  J’apprécie          381
Curieuse de découvrir "La seconde vie de Jane Austen".
Aujourd'hui (à notre époque), imaginer Jane Austen dans la Drôme, pourquoi pas en effet ?
J'ai apprécié cette transposition qui aurait pu être une expérience pour Jane Austen qui en aurait tirer sans nul doute profit.
A recommander.
Commenter  J’apprécie          361
Le résumé de ce livre tient en une phrase : Jane Austen fait un voyage en France, dans la france contemporaine, s'installe dans un petit village de la Drôme, et y écrit ses livres.
Dès le début, j'ai eu des problèmes avec le livre lui-même. Ce bouquin, il SENT. Un je-ne-sais-pas-quoi qui n'est pas habituel. L'encre, ou le papier, a une odeur bizarre. Et pour une migraineuse, une odeur peut déclencher une crise. Ce que ce livre a fait, merci bien. de plus, ma lecture a été fortement gênée dans sa fluidité par une mise en page loupée, la marge du haut faisant 1,8 cm, celle du bas plus de 6 centimètres. Et il y a sur certaines pages des traces d'encre déteintes....Je mets une photo ci-dessous. (Photo sur mon blog)
Je n'ai rencontré ces soucis qu'avec des livres en auto-édition. C'est quand même sérieux, et ça fait beaucoup. Je me demande si cet éditeur a vérifié ses épreuves. Parce que moi, j'ai acheté ceci 18€ dans le commerce !
Mais revenons au roman. le medecin de Jane Austen lui conseille d'aller en France, dans la Drôme, pour se remettre de ses problèmes pulmonaires. Elle s'installe dans un petit village, et donc vit..... au milieu des "gueux" ??? Jane Austen qui n'a jamais vécu dans un autre milieu que la gentry anglaise, se retrouve à copiner avec le facteur et lui offre le pastis tous les jours.
Est-ce que, comme moi, vous vous étonnez, voire avez un sursaut incrédule ? Ça n'est pas Jane Austen. Effectivement. Pourtant, elle se met à écrire ses romans, ceux que nous connaissons. Elle les envoie aux éditeurs parisiens, reçoit de chez Gallimard une réponse rigolotte, c'est vrai, mais il n'y a que là que je rirai. Elle écrit à sa soeur Cassandra qui est de l'autre côté de la Manche (et qui est morte depuis trois siècles, je l'écris pour ceux qui ne connaissent rien de Jane Austen). Finalement son manuscrit est accepté par les éditions A. T., et lorsque Jane se présente chez l'éditeur, elle est tout de noir vêtue, avec des gants et des talons très hauts. Malgré le fait que cette histoire se passe en 2015, son "Raison et Sentiments" est un immense succès. Elle court les radios, les émissions de télé, et très curieusement, les descriptions de Jane me font penser non à Jane, mais à Amélie Nothomb. Tout en noir, très hauts talons, cheveux en chignon, rouge à lèvres très rouge.
Quasiment tout le reste du livre ce sont des "coupures de journaux", même pas mises en page comme ça aurait pu l'être, mais présentées comme des petits billets de journalistes connus tapés à la machine.
Déjà frustrée de ne pas du tout retrouver Jane Austen, ni dans son style lorsqu'elle écrit à sa soeur Cassandra, ni dans sa façon d'être, ni dans son éducation, ni dans son style un peu moqueur qu'elle avait souvent j'ai cherché mais il n'y a aucun commérage, pas de "bons partis", pas d'argent comme rente ni comme rien du tout d'ailleurs, aucune description des autres personnages, on saura juste qu'elle se "met en ménage" avec le Facteur.

Je ne "descends" pas un livre pour le plaisir. Je ne cherche pas "la petite bête". Mais lorsque je lis et que je fais une pause de quelques minutes, les pensées et les sensations, je les retiens. Je les écris dans mes notes. Je n'ai jamais été déshonnête dans mes critiques. Elles sont argumentées. Et là, je dis que ce livre est ennuyeux au possible. Même pour ceux qui ne connaissent pas Jane Austen. Pour ceux qui la connaissent, c'est encore pire: c'est un ratage total, en plus d'être ennuyeux. Pas de suspense, d'histoire qui nous tienne ou nous fasse tourner les pages pour en savoir plus.. zéro. Autant j'ai aimé "Miss Austen" de Gill Hornby, autant je déteste ce livre.
Aucun intérêt, ni dans le style ni pour l'histoire, même pas pour l'idée de transposition dans une autre époque, ce n'est même pas distrayant, même pas une lecture légère pour l'été, ce livre est vide, et mal mis en page. Ce livre est une erreur dans tous les domaines. Mon avis : j'ai perdu quatre heures de ma vie à lire ce pensum, une heure et demi pour mettre en forme cette chronique, et j'ai perdu 18€ que j'aurais pu investir dans un bouquin de la prochaine rentrée littéraire.
Lien : https://melieetleslivres.wor..
Commenter  J’apprécie          127
Sympa et originale, cette idée d'uchronie autour de Jane Austen. L'auteure est anglaise mais écrit admirablement en français. Elle a délocalisé son héroïne en France, dans la Drôme, rendant ainsi l'histoire encore un peu plus savoureuse. Les rencontres de Jane dans le monde de l'édition et du PAF sont également savoureuses. L'auteure en profite pour régler quelques comptes avec certains acteurs dans le monde des médias.
Un livre à savourer même si on ne connaît pas ou peu Jane Austen. Il rend aussi hommage à son oeuvre et donne ainsi envie de découvrir ou relire ses romans. Pour moi, il est clair que la lecture d'un livre de Jane Austen n'est pas un monopole réservé à la gente féminine. Considérée comme l'une des toutes premières féministes en son temps, Austen fait aujourd'hui partie de la littérature universelle et son oeuvre ne se doit pas d'être l'apanage des dames. Personnellement, je conseille aux novices le lecture d'Orgueil et Préjugés.
Commenter  J’apprécie          140
Sans être du tout une spécialiste de Jane Austen, j'ai lu ses six romans et depuis l'adolescence j'adore complètement sa plume et son univers.

J'ai été enchantée par La seconde vie de Jane Austen, un roman frais, divertissant et délicieusement anachronique. Nous sommes en 2010 et sur les conseils de son médecin, la jeune anglaise Jane Austen vient s'installer dans le sud de la France. Elle écrit en français et rêve d'être publiée, mais les éditions Gallimard commencent par refuser le manuscrit de Raison et Sentiment. Ce n'est heureusement pas le cas d'Anne Tellier, des éditions AT, qui tombe sous le charme. le succès est immédiat et retentissant.

La seconde vie de Jane Austen est une suite de lettres de Jane à sa soeur Cassandra, d'articles de journaux et d'interviews télévisées et radiophoniques. Olivia de Lamberterie craque pour Jane, François Busnel regrette de l'avoir invitée, l'animateur Nikos Aliagas lui fait tourner la tête. Jane est plutôt imbue d'elle-même – elle a de faux airs d'Amélie Nothomb en public -, drôle et piquante, elle est adepte du subjonctif et boit du whisky en compagnie de son facteur Frédéric.

Ce roman ne plaira sans doute pas à tout le monde, mais j'ai pour ma part complètement adhéré à sa fantaisie et à son humour. La seconde vie de Jane Austen est léger, drôle et improbable. Mary Dollinger assume les décalages et même nous en amuse. Ce roman est écrit en français avec beaucoup de talent et d'énergie. J'ai trouvé à sa plume une patine et un charme uniques. Mary Dollinger revisite l'oeuvre de Jane Austen au prisme de la société actuelle. Quel accueil auraient pu avoir ses romans si elle nous avait été contemporaine ? C'est un bel hommage intelligent et décalé à Jane Austen, avec de l'ironie et de l'auto-dérision à tous les étages. C'est franchement savoureux. J'ai enfin l'explication au pourquoi je n'ai pas aimé Mansfield Park, la crise. Je ris toute seule en me rappelant certains passages.
Lien : https://lettresdirlandeetdai..
Commenter  J’apprécie          132

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
François Busnel, tranquillement enjoué, décoiffé avec soin et très légèrement barbu, sourit à la France...
Installée en face de son hôte, Jane Austen attend. Tranquille. Sereine. François Busnel parle tandis que ses bras moulinent élégamment. Arabesques, pirouettes, double salto latéral, avant, arrière, le tout sans essoufflement et sans cesser de sourire. Il parle toujours, mais elle ne l’écoute plus.
Commenter  J’apprécie          140
J'ai visité toutes les librairies des villes avoisinantes, comme tu me l'as conseillé. Elles sont plus nombreuses que chez nous, mais leur contenu est bien similaire : tueurs en série, romans historiques vaguement ésotériques, l'amour insipide et mal écrit, beaucoup de vécu du plus mauvais goût, et toujours ces livres ridicules qui vous expliquent comment devenir riches, mince et heureux. La seule différence majeure : la présence des philosophes. Je n'ai pas très bien compris comment, en France, on devient philosophe. Certains semblent y être arrivés par la voie universitaire, ce qui suppose un certain savoir, mais d'autres se sont manifestement autoproclamés. J'ai donc décidé que si mes livres ne plaisaient guère au grand public, je deviendrais, à mon tour philosophe et écrirais d'interminables tomes où j'ennuierai prodigieusement mes lecteurs en leur expliquant comment mener leur vie. (p 16-17)
Commenter  J’apprécie          20
Raisons et sentiments est un roman d'amour. Un roman où la recherche du bonheur est sobre et digne, où les deux héroïnes, aux caractères diamétralement opposés, trouveront l'homme de leurs rêves, mais sans jamais faillir à leur dignité de femme, sans jamais s'abaisser à des tromperies, et sans jamais brader leur vertu. Dans un siècle où flirter a été remplacé depuis bien longtemps par coucher, où l'ivresse remplace les préliminaires amoureux, et la gueule de bois scelle l'union sans lendemain, quand union il y a. Elinor et Marianne affichent une âme pure et, pour citer Marmontel, un enthousiasme de la vertu qui les protègent des souillures du monde. (p 46)
Commenter  J’apprécie          00
Le manuscrit de Mansfield Park est sur son bureau. Ce roman, l'antithèse du merveilleux Orgueil et Préjugés, n' a nul besoin d'eau micronisée pour faire baisser sa température ni pour assagir les pages. Le tout semble en état de coma dépassé. Pas complètement pourtant, car en penchant l'oreille, on entend, très faiblement, la marche funèbre de Saül, composé par Haendel un jour d'extrême mélancolie. La lenteur de ses notes a réussi à se glisser entre les feuilles du manuscrit, qu'elle semble tétaniser pendant que le style indirect se fraye un chemin entre prédication et introspection. Que faire d'un texte qui exsude un tel monceau de tristesses ? (p 73)
Commenter  J’apprécie          00
Il ne se passe pas une journée sans que je fasse une promenade solitaire. Frédéric insiste pour m'accompagner, mais même la compagnie de cet être si cher me pèse. Il est d'une patience admirable et comprend que, pendant ces sorties, je suis à la recherche de ce qui me manque douloureusement : les mots. Les mots, mes compagnons bien-aimés, m'ont abandonnée. Mais le temps est un grand consolateur et je reste persuadée que si je les laisse un moment batifoler à leur guise, ils auront pitié de mon désespoir et reviendront, bien sagement, auprès de moi. (p 174)
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Mary Dollinger (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mary Dollinger
COFFRET LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE GRAND FORMAT • Tokyo, la nuit de Nick Bradley et Maxime Berrée aux éditions Belfond Ces héroïnes qui peuplent mes nuits de Mia Kankimäki et Claire Saint-Germain aux éditions Charleston La seconde vie de Jane Austen de Mary Dollinger aux éditions Attilla https://www.lagriffenoire.com/100773-coffrets-coffret-litterature-etrangere.html • • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #conseillecture #editionsbelfond #editionscharleston #editionsattilla
+ Lire la suite
autres livres classés : éditionVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus


Lecteurs (121) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5304 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}