AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2764424582
Éditeur : Les Éditions Québec Amérique (30/01/2013)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Stéphane Dompierre se fâche contre tout et n’importe quoi.
Surtout n’importe quoi.


Tu tombes toujours sur la caissière la plus lente à l’épicerie. Le guichet automatique est en panne chaque fois que tu veux t’en servir. Tes voisins sont les gens les plus bruyants du quartier. Ta vie est une suite de mésaventures, de contretemps et d’imprévus. Tu serais tenté de te fâcher, mais ce n’est pas nécessaire. Stéphane Dompierre s’en occupe à ta... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
AgenceLitteraireLaens
  20 mars 2013
Difficile de rester fâché, lorsqu'on lit ce délicieux recueil de chroniques de Stéphane Dompierre. Chacun vit des situations irritantes et fait ses montées de lait dans son coin. Lire Fâché noir : chroniques permet de sortir de l'isolement de la frustration et de rire de soi.
Stéphane Dompierre a sélectionné 52 chroniques parmi celles qu'il écrit pour Yahoo ! Québec. Certaines font rire plus que d'autres selon le vécu du lecteur, mais chacun y trouve son compte. de sourire en éclat de rire, c'est bon de se défouler en lisant des textes mordants sur des sujets aussi variés et anodins que les guichets automatiques, la quarantaine, le mot « urbain », les phrases toutes faites, le snobisme alimentaire, les tatouages, le touriste québécois, les écrivains français, les salons du livre, la pensée positive…
Stéphane Dompierre saisit la substantifique moelle des irritants quotidiens, les exorcise par la mauvaise foi et les transforme en sketches hilarants. le blog d'humeur à son meilleur !
www.lerapportlaens.blogspot.ca
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Errant
  22 septembre 2015
C'est un recueil de courtes chroniques (2-3 pages) sur plus d'une cinquantaine de sujets allant du vin ,au mode de vie urbain, en passant par les files d'attente et les chiens. L'écriture est soignée et le ton plutôt léger malgré le titre. Certaines chroniques tombent à plat, d'autres font sourire sans plus, bref on est loin de Foglia. Mais je ne suis pas certain que c'est fait pour lire en bloc non plus, l'idée d'en faire un livre me parait questionnable. Bref je ne vous le recommande pas, mais si vous tombez dessus ça vaut le coup d'oeil.
Commenter  J’apprécie          10
GB
  01 juin 2013
Ce livre de chroniques m'a bien fait rire. Toutes des situations de tous les jours, des réflexions intelligentes sur des sujets quotidiens, des commentaires où on se dit " mais oui, c,est vrai!! ". Tous ces textes ne durent que 2 pages, Ca se lit tout seul. Bravo à l'auteur et tant pis pour ceux qui n,apprécient pas.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
LaPresse   29 janvier 2013
À prendre au second degré, faut-il préciser, ce que n'ont pas compris certains internautes outragés...
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   19 mars 2013
L’erreur de jugement vient d’une dualité entre plusieurs parties du cerveau qui ont chacune une lecture particulière des événements. Le lobe frontal te dira : « Cette mayonnaise a passé deux heures au soleil et en mettre dans ton sandwich est probablement une très mauvaise idée », tandis que le cervelet dira plutôt : « Ah ! Qu’est-ce qu’il fait beau ! La vie est belle ! Mettre de la mayonnaise qui surit au soleil depuis des heures dans ton sandwich, c’est comme y mettre une bonne beurrée de soleil ! J’aime la vie, troulalaïdi ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   19 mars 2013
Il ne faudrait pas confondre intelligence et connaissance. C’est pas parce que tu viens tout juste de mémoriser une nouvelle information que ton quotient intellectuel vient de bondir vers les sommets. Un gros con capable de citer de mémoire le nom des sept nains dans Blanche-Neige reste tout de même un gros con.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   19 mars 2013
La citrouille, on la mange en tarte une fois par année, et les autres jours on ne s’en ennuie pas du tout. On n’en fait ni des bonbons, ni des yaourts. J’ai l’impression qu’on la mange seulement pour lui faire plaisir, pour qu’elle puisse se sentir utile.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   19 mars 2013
Ce qui m’exaspère, c’est quand on essaie de me convaincre que le chien est le meilleur ami de l’homme. Si tu crois ça, je me demande vraiment à quoi ressemblent tes amis.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   19 mars 2013
Les phrases toutes faites ressemblent à ces sandwichs emballés dans du cellophane que l’on trouve dans certains dépanneurs ; en plus d’être flétries, on ne sait jamais vraiment d’où elles viennent et c’est toujours désagréable d’en avoir une à la bouche.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Stéphane Dompierre (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane Dompierre
Concours Nouvel Auteur, la vidéo
autres livres classés : chroniquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15316 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre