AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B08PTK8Z3D
473 pages
Éditeur : Black Ink Editions (21/12/2020)
4.38/5   12 notes
Résumé :
Son avenir à elle était tout tracé, son futur à lui ne pouvait être plus incertain.

Appartenir à l’Élite est synonyme d’une perfection dénuée de libre-arbitre.

Nellyanna, fille du Conseiller Mavoy, s'apprête à célébrer le mariage fastueux de sa soeur aînée.

À cette occasion, elle croise Lander, un homme mystérieux déterminé à brouiller tous ses repères.

Mais l’événement de l’année est perturbé par un attent... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
carine13400
  08 février 2021
Que vous dire…. Lorsque l'on referme un roman qui nous a autant emporté, il est tellement difficile de devoir mettre de l'ordre dans son ressenti pour vous le partager à sa juste valeur après un tel engouement pour cette lecture…
Nellyanna est une jeune Élitaire à l'avenir tout tracé qui comme toutes les femmes de son rang, devra se plier aux exigences des coutumes et sages familiaux. Sauf que Nellyanna est plutôt du genre à vouloir faire le contraire de ce qu'on attend d'elle. Sans pour autants se rebeller, elle n'a pas d'autre choix que d'être irréprochable. le paraitre… La chose la plus importante qu'on lui apprend et qui est le miroir de son éducation, elle se doit d'être parfaite. Peu importe ce qu'il se cache derrière chaque porte, de chaque maison, la clé de la réussite n'a rien avoir avec celle du bonheur. Toute la beauté de son monde est en surface, mais si elle creuse, que découvrira-t-elle ? Chose qu'elle avait commencé à faire en cherchant déjà à comprendre d'où viennent les employés de maison, ou encore à quoi ressemble la vie en dehors de L'Élite ? Mais elle fut vite remise à sa place de Femme qui n'a aucun droit de penser et encore moins d'émettre une opinion. Sa triste réalité… Jusqu'à ce qu'un groupuscule investisse le plus grand évènement de l'année et qu'elle se fasse kidnapper au nom de la vérité…
Black Haters : Tome 1 Action ! Un premier tome qui pose les bases, mais tout en nous plongeant directement dans l'univers. Ce qui est très rare dans une dystopie qui généralement met du temps à démarrer car il faut vraiment poser les éléments pour nous mettre en main tous ce dont on a besoin pour nous immerger. Mais pas là ! Non bien au contraire. On démarre notre lecture avec juste ce qu'il faut pour nous situer en nous montrant la surface et nous expliquant les grandes lignes. Il est clair qu'on ne va justement pas tout comprendre d'un seul coup. Dans quel monde vit Nellyanna ? Que cache L'Élite ? Qui sont les Blacks Haters et surtout, pourquoi les rebelles vont agir de cette manière ? Pourquoi elle, alors qu'elle est « juste une femme » ? Tant de questions dont on attend les réponses au même rythme que Nellyanna va les découvrir. Et j'ai vraiment adoré ce mélange de découverte à la fois de l'univers mêlé à l'action tout en cherchant quel est le rôle de qui. On extrapole, on juge même, on condamne. On tourne les pages l'une après l'autre avec une certaine frénésie qui nous pousse à toujours aller plus loin, toujours en savoir plus. En espérant un rapprochement et des révélations qui tardent à venir et qui nous frustrent autant que notre héroïne. On fond nous aussi pour les beaux yeux émeraudes de Lander qui cache beaucoup plus de choses qu'une simple attirance pour la belle Élitaire. Mais qui est-il vraiment ? Un bourreau ou un chevalier noir ? Nellyanna peut-elle lui faire confiance ? Que voit-il en elle qui le pousse à la penser différente ?
Entre intrigue, manipulation, deal, spéculations, mensonges et vérités, les sentiments s'en mêlent sans pour autant les accepter et encore moins renier tout ce pour quoi chacun des deux héros se battent. Il y a des décisions qui seront irréversibles, d'autres pas, mais dans cette quête de vérité l'étau va se resserrer petit à petit au gré des révélations et des stratégies misent en place. L'envers du miroir n'est parfois pas celui auquel on peut s'attendre et les décisions ne seront pas simple à prendre pour les deux parties. Faire le bon choix… Avoir toutes les cartes en main suffit-il à le faire ? Derrière une cause, l'être humain peut-il être transformé au point de trahir les siens ? Lorsqu'on a toujours obéi à un code de conduite où tout n'est qu'illusion et faux-semblants, où seul le « Conseil » règne en maître de génération en génération et où les riches hypocrites se complaisent dans ce monde faux sans pour autant vouloir en changer quoi que ce soit, se pliant aux US et coutumes et le devoir qu'on leur impose. Est-il simplement possible de croire que faire un choix est possible ?… Mais d'un autre côté, espérer reprendre le cours de sa vie n'est-il pas aussi illusoire ?
C'est d'une plume fluide et très imagée au point d'être en plein coeur de notre lecture en visualisant chaque détail des lieux dans lesquels on se trouve, que Manon Donalson nous emporte sans préavis d'un bout à l'autre en nous laissant dans une frustration extrême sur le mot fin de ce premier tome. le suspense est omniprésent et chaque révélation est un rebondissement dans notre tête qui nous force à changer notre vision des choses mais, qui reste trop flou, tout comme les attentes de Lander, pour pouvoir comprendre de nous même ce qu'il va se passer. Néanmoins, une question se pose. La violence est-elle nécessaire pour aboutir à la vérité ? Élitaires ou Rebelles, ne se ressemblent-t-ils pas dans le fond dans leurs manières d'agir ?
Une atmosphère plutôt sombre qui nous offre des scènes dures à certains moments sans pour autant nous empêcher de nous attacher aux protagonistes, les principaux tout comme les secondaires, mais aussi ceux auxquels on n'aurait jamais pensé, qui malgré tout, se battent aussi pour leur cause. Mais qu'elle est-elle justement ? Quelle est cette vérité qu'ils veulent tant mettre au grand jour quitte à briser des êtres humains pour l'obtenir ?
Entre vérité et liberté… Nellyanna doit faire un choix. Pour ce faire, chaque protagoniste de ce roman la poussera à la réflexion que ce soit dans leurs attitudes ou leurs secrets . Que ce soit les bons ou les méchants. D'ailleurs qui est bon est qui est méchant dans l'histoire ?… Il vaut mieux ne se fier à personne. Peut-être à Tillie, cette jeune femme pour qui j'ai eu un coup de coeur et qui illumine le côté sombre des Blacks Haters ? Et encore… Pour Nellyanna, cela devient compliqué, elle ne peut faire confiance à personne tout comme plus rien n'a de sens. Y compris les battements de son coeur pour cet homme qui lui fait bien trop d'effet… Mais Nellyanna est avant toute une femme, vif d'esprit, loyale qui va s'affirmer au fil des pages et qui devra d'abord affronter sa propre réalité avant d'abattre ses cartes. Reste à savoir qu'elles seront-elles ?… Et qui sera digne de confiance ?…
Black Haters Tome 1 : Action ! Est une première lecture coup de coeur qui m'a fait vivre des sensations et des émotions dignes des montagnes russes dans une ambiance amère faisant virevolter autant mon coeur que mes nerfs. Une fin qui nous laisse sur notre faim en nous donnant un nouvel os à ronger et quel os ! Comme si Manon Donaldson nous jettais en cellule le temps de le ronger et réfléchir à ce qui nous attend par la suite comme elle le ferait avec Nellyanna ! Merci de ne pas m'envoyer Sven Manon ! Mon choix est tout fait de lire vite le tome 2 😉
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Beli_LivreSaVie
  22 janvier 2021
Ce qu'il me tardait de lire ce roman ! Une dystopie, j'adore en lire et il n'y en a pas tant que cela qui sortent J'ai adoré l'idée dès la lecture du résumé, et je suis tombée sous le charme de cette couverture, qui nous promettait d'oeuvrer dans un monde sombre et mystérieux. Je trouve après lecture du roman, que la couverture est sublime et parfaitement représentative de l'histoire et des Black Haters et si j'ai hâte de lire la suite de cette première partie, il me tarde aussi de découvrir la couverture du tome 2, peut-être que cela sera elle, le personnage féminin, cette fois-ci en couverture ?
Quand j'ai ouvert le roman sur ma liseuse, qui est donc une première partie d'une histoire sur deux volumes, j'ai été agréablement surprise de constater qu'il faisait plus de 500 pages ! Cela promettait un très bon moment de lecture. Alors tout du long, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, le récit est fascinant à suivre et l'histoire si passionnante à découvrir. J'ai trouvé que certaines révélations étaient incluses dans des dialogues un peu longs par moments. Cela semble toutefois nécessaire pour que l'on est tous les éléments en main pour tout bien appréhender, d'où cet enchainement d'informations sur certains échanges. En dehors de ces moments, le rythme est soutenu car nous sommes constamment dans l'action ou l'évolution d'une situation qui reste tendue tout du long. C'est vraiment très prenant et j'ai adoré l'univers et ses secrets que nous propose de suivre Manon Donaldson. Cette société que nous découvrons est pleine de travers et chacun en souffre à sa manière, même quand on vit du “bon côté“ de la barrière.
A travers le personnage féminin : Nellyanna, nous pouvons découvrir le monde du côté de l'Elite, un monde d'apparence ordonné, soigneux et où il est bon vivre, mais qui malgré sa suprématie, cache des travers de société qui sont condamnables. Nellyanna Mavoy est la fille d'un Conseillé, un des hommes les plus importants de la société dans laquelle vivent les personnages de cette histoire, appartenant à ces quelques familles qui représentent le pouvoir. Elle vit donc sous le regard de tous, et elle se doit de bien se comporter, sa mère est intransigeante sur ce point. le protocole est quelque chose qui n'est pas pour plaire à la jeune femme, on la découvre un brin rebelle et désobéissante, et nous nous rendrons compte à quel point, plus nous avançons dans la découverte de ce monde. Les règles de vie sont très claires et la façon dont ils se doivent de vivre sont définies selon un protocole très strictes, notamment pour les jeunes femmes, qui ne sont pas libres de vivre avec la personne qu'elles souhaitent et qui doivent se garder pure pour celui qu'elles épouseront, et ce à un moment bien défini de leur vie. C'est à travers un événement en particulier, que nous aurons l'occasion de découvrir toutes ces règles qui régissent leur vie : le mariage de la grande soeur de Nellyanna.
Comme dans toute dystopie, il y a des castes, l'Elite régit l'ensemble de la société, viennent ensuite ceux qui les servent, puis il y a ceux dont on ne parle jamais, qu'il n'est pas bon de mentionner et qui sévissent dans l'ombre. Ils agiront lors de ce mariage et c'est ainsi que Nellyanna sera kidnappée en compagnie d'autres représentants de ce gouvernement contre lequel les Black Haters, ce groupe de l'ombre lutte. Nous pourrons ainsi découvrir cet autre aspect de ce monde, celui qui abrite les rejetés, les rebelles, ceux qui ont décidé de vivre autrement et surtout de vivre librement ! Je resterai très vague sur ceux et celles qui composent ce monde, vous permettant ainsi de les découvrir tout comme moi je l'ai fait à la lecture de cette première partie, mais sachez que nous allons faire la connaissance de bon nombre de personnages tout aussi intéressants les uns que les autres. Il y aura bien entendu des hommes, beaucoup plus que de femmes, et qui ont cet avantage de l'être et d'avoir ce pouvoir et cette force qu'on leur confère pour s'exprimer et ordonner que l'on leur obéisse.
Toute la première partie se passe au coeur de l'Elite, pour ensuite enchainer sur une partie qui nous montre l'autre côté du mur. le contraste est certain tant dans le décorum que dans ce qu'il s'y passe, et si tout y parait plus sombre, c'est aussi un monde où tant de vérités seront dévoilées. le but de cette action que les Black Haters mènent, nous sera dévoilée au fil des pages que l'on tourne, et nous ne sommes pas au bout de nos surprises, tant le scénario est mené de façon à ce que tout nous soit révélé en temps voulu. Si nous nous doutons à la lecture de certains faits, d'autres nous échapperont et les découvrir est délectable et très entrainant. le roman se découpe selon un schéma bien défini à l'avance, chaque partie nous permettant d'avancer en toutes connaissances de causes mais toujours avec cette incertitude sur ce que l'avenir réserve aux personnages. Nellyanna va être en danger, plus encore que ses compagnons de fortune, vous découvrirez pourquoi assez rapidement, et la rencontre avec les Black Haters ne se passera pas sans heurts, ils ne vont pas être épargnés.
Ce que j'aime dans les dystopies, c'est que l'on se fait souvent des idées préconçues sur les personnages et on a de cesse de douter des uns et des autres. Leurs actions parlent pour eux, c'est ainsi que nous les jugeons assez vite, mais ce qui est surprenant et fort intéressant, c'est de constater que ces personnages sont souvent plein de surprises. On les déteste au début, puis petit à petit, on change d'avis et on les découvre aussi différemment, il faut dire que les situations dans lesquelles ils se retrouvent tous, sont parfois périlleuses et déroutantes, entrainant des réactions exacerbées et très souvent très individualistes. On peut alors constater que chacun réagit différemment à la situation de danger dans laquelle il se trouve, certains sont plus courageux que d'autres, d'autres seront en colère, vindicatifs ou encore prêt à tout pour sauver leur peau. Ici dans cette histoire, nous serons donc amenés à faire la connaissance de nombreux personnages, et ce dans un climat tendu et dangereux, où les personnages sont complètement incertains de leur devenir, et cela peut ainsi provoquer des réactions diverses et variées selon les personnalités. C'est ainsi que de les découvrir est fort intéressant, et d'autant plus quand on constate la tournure que prend l'histoire… alors qui sont ceux en qui nous pouvons avoir confiance ?
J'ai adoré la proposition de Manon Donaldson : cet univers, ses personnages et la situation de chacun d'entre eux. L'histoire est passionnante, peuplée de secrets, de révélations et ce qui est aussi assez prenant, c'est qu'à aucun moment, on ne se sent en sécurité. le monde dans lequel, elle nous propulse est dangereux et si certains ont quelques pouvoirs, on comprend bien qu'ils n'ont pas non plus la possibilité de faire ce qu'ils veulent à tous moments, que leur cause est importante et des sacrifices devront être faits. Ils ne sont pas maitres de leurs décisions, ils dépendent de personnes plus haut placés qu'eux, et on sent bien que chaque réaction est passée à la loupe, ils sont constamment surveillés. On passe ainsi par de multiples émotions, celles qui nous encouragent à suivre les personnages, les soutenant et les encourageant dans leur entreprise. Mais la peur du danger et de l'inconnu sera constante, et elle laissera planer cette aura d'angoisse tout du long du récit, c'est palpitant et très prenant. Il y a les émotions qui découleront de l'attachement des personnages les uns vis à vis des autres, de l'amitié à l'amour, ils seront amenés à souffrir car ils ne sont pas tous dans le même camp, et les déceptions seront douloureuses. Il est difficile de donner sa confiance, et c'est un point qui occasionnera bien des déconvenues à chacun d'eux.
Ce premier opus de cette duologie est passionnant à lire, je m'y suis beaucoup plu ! le récit répond à ce que l'on attend d'une dystopie, nous proposant un monde régit par des castes bien définies, et où les rebelles mèneront un combat sans relâches pour la liberté. L'héroïne est jeune, et la part des choses entre l'innocence et la naïveté que lui confère son âge et cette envie de faire bien les choses, occasionneront le déroulement d'une histoire qui ne cède pas à la facilité. Les Black Haters sont plein de surprises et de révélations, beaucoup de mystères planent au dessus d'eux, et nous sommes alors si curieux de les découvrir. Tous les personnages sont importants, et si nous ne sommes pas toujours en mesure de bien les situer, leur progression dans ce monde est super intéressante à suivre. Vous l'aurez compris, j'ai été conquise par cette histoire, malgré quelques longueurs, qui mine de rien sont tellement pleines d'informations qu'il nous faut les découvrir. Alors si vous commencez à lire ce roman, sachez que chaque mot a son importance et que des milliers d'informations nous sont dévoilées pour mieux comprendre et appréhender l'histoire dans son ensemble, j'ai adoré !
Cette fin de ce premier tome ne vous donnera qu'une envie, vous jeter sur la suite de cette histoire. Il me tarde de découvrir ce qu'il va se passer, cette première partie a posé les bases d'une histoire complexe mais haletante et notre héroïne se retrouve plus en danger qu'elle pensait l'être alors qu'elle était prisonnière ! La prison prend toutefois une autre forme, de quelles façons va-t-elle lutter contre cela ? La suite, très vite j'espère !
Lien : http://www.livresavie.com/bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesMissChocolatinebouquinent
  26 février 2021

Nellyanna est la fille cadette du conseilleur Malvoy, une des grandes voix qui régissent le Conseil. L'Élite est composée de patriarches qui se passent le pouvoir de génération en génération et de père en fils. Nellyanna grandit au coeur de préceptes rigoureux où la place des filles et des femmes est régie d'une main de fer. Un enseignement à part des garçons. Et puis vient le temps des bals, des fiançailles et des mariages, tout cela gouverné par un code qui ne laisse aucune marge à la liberté et au libre arbitre. Mariages arrangés selon le rang de naissance et ce qu'a à offrir le futur époux. Les femmes sont conditionnées dès leur plus jeune âge aux paraître, à la gouvernance d'une maison, à l'éducation des enfants et à l'organisation de l'avenir.
Nellyanna n'échappera pas à la règle. Pourtant si son secret serait découvert, elle risquerait le bannissement. C'est le coeur brisé qu'elle doit se conformer aux obligations de l'Élite. Nellyanna est une jeune femme généreuse qui aime découvrir le monde qui l'entoure. Elle s'offusque quand elle est réprimandée face à sa curiosité, notamment en ce qui concerne la politique (qui est une affaire d'homme). Elle prend du plaisir à comprendre le monde qui l'entoure mais elle est loin de tenir toutes les cartes en main. Elle aime discuter avec le personnel de la maison. Une âme rebelle dans une société où l'apparence est de rigueur. Elle accepte très mal les convenances des uns et des autres, préférant souvent s'isoler pour éviter les vagues déferlantes qu'elle pourrait créer. Alors que le mariage « forcé » de sa grande soeur est sur le point de se concrétiser, Nellyanna fait la rencontre du mystérieux Lander qui semble en savoir long sur elle. Horrifiée que son secret soit dévoilée, prenant son courage à deux mains et malgré tous les risques qu'elle encoure, elle décide de répondre à l'invitation de cet homme tout aussi attirant que dangereux. Charismatique, impressionnant, instinctif, impulsif, fougueux, Lander est ce genre d'homme qui repousse autant qui attire. Alors que Nellyanna s'assoupit dans cette chambre inconnue, un incendie se déclare, l'obligeant à quitter les lieux précautionneusement afin d'éviter tout soupçon malencontreux. Regroupées dans une salle, les familles voient leurs vies partir en éclat. Les Black Haters, ce groupuscule qui désire faire éclater la vérité, sèment le chaos et kidnappent les héritiers des Conseillers.

C'est ainsi que Nellyanna se retrouve parmi ces hommes qu'elle connaît trop peu dans cette pièce nauséabonde. Les intimidations, les manipulations, les humiliations débutent, laissant surgir en leur sein la colère, l'abnégation et les interrogations. Un imbroglio de suspicions, de prises à partie où les voix s'élèvent et se confrontent. Les morts s'amoncellent vers cette vérité cruelle. Nellyanna s'épuise à comprendre, à survivre, à trouver une raison valable à sa présence ici, à l'homme qui l'a trahie, à l'homme qui la sauvera peut-être, à ce futur qui s'annonce, à ce choix qu'elle devra faire.

Manon Donaldson signe une nouvelle romance totalement addictive. Un univers complexe où deux camps s'opposent et au milieu cette héroïne qui n'a pas demandé à l'être. L'auteure met en avant l'aspect psychologique qui figure tout au long de sa romance. Elle pose bien évidemment les bases d'une histoire plus complexe qui se délitera au fils des tomes. Il est difficile à la fin de ce tome de tout appréhender et laisse entrevoir de nouvelles pistes. Une romance choc portée par une plume efficace au point qu'il est bien difficile de s'arrêter de lire. Des personnages complexes qui ne nous facilitent pas la vie. A la fois attachant et exécrable, ils adorent nous rendre dingue au point de ne pas savoir sur quel pied danser. Une romance tonitruante où l'action règne. J'avoue avoir frôlé l'arrêt cardiaque de nombreuses fois. Une romance rocambolesque au coeur de cet univers qui fait froid dans le dos. Une finalité en pointillée … Affaire à suivre !
Lien : https://lesmisschocolatinebo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
charlet-laurence
  21 février 2021
Cette histoire débute dans un contexte où neuf familles de l'Élite gouverne le peuple. Ils ont tous les pouvoirs et sont les plus riche.
Les règles en vigueur sont très rigides et peu en faveur des femmes. Celles ci doivent être des potiches, ne pas participer a la politique, être mariée à des hommes de leur castes - souvent choisi par leurs familles .
Nelyanna Mavoy est la deuxième née du conseiller Mavoy. Elle est le mouton noir de la famille : elle ne se complait pas dans les banalités de sa vie, elle sort des chantiers battus et brave les interdits.
Les Black Haters débarquent, plus organisés que jamais et réclament LA VÉRITÉ.
Les heritiers des Conseilles sont enlevés, chacun cache des secrets inavouables, peu sont aussi réglo qu'ils ne le laissent penser.
Lander est un homme avec des yeux émeraudes, avec une virilité sans limite. Il arrive au bon endroit au bon moment. Son cote mystérieux, implacable, froid mais bienveillant démontre la complexité du personnage, de ses pensées animées et de l'importance qu'il a dans l'histoire.
Cette histoire parle de trahison complotiste, de mensonges de masse, de nouveau départ et de maltraitance.
Plusieurs des protagonistes sont poussés dans leurs retranchements, dans des aspect très sombre de leurs secrets. Les masques se fissurent, certains tombes malgré aux et d'autres sont meilleurs qu'il n'y paraît.
Quasiment aucun des personnages n'est celui qu'il paraît être. Malgré les indices laissé certaines choses m'ont surprise et ça c'est très positif.
Ce tome 1 pose les bases du monde créé par l'auteure. il y a des intrigues de toutes part. Pour la romance elle commence assez rapidement mais il y a des rebondissements qui rajoute de la profondeur à la rapidité des événements.
Les personnages sont très intrigants et plus complexes qu'il n'y paraît.
J'ai eu un peu de mal avec certaines réactions du personnages féminin mais son évolution est carrément bien menée et positive - elle partait de sacrement loin
J'ai dévoré ma lecture. La plume est agréable, l'histoire est très bien ficelée. Et après ce cliffhanger j'ai hâte de lire la suite
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
carine13400carine13400   08 février 2021
La main posée sur mon crâne se relâche et les pas s’éloignent. J’en suis toujours à ajuster ma vision. Les gens autour de moi chuchotent et j’ouvre donc légèrement mes paupières en balayant mon environnement immédiat pour récolter un maximum d’informations.

Une manœuvre complètement inutile puisque cette pièce est pratiquement vide.

Un sol froid et terreux. Une odeur tenace d’humidité. Un endroit clos, sans autre lumière que les interstices de notre toit improvisé par lesquels s’infiltrent les rayons du soleil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : dystopieVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3676 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre