AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Florence Hertz (Traducteur)
ISBN : 2714443311
Éditeur : Belfond (06/05/2008)

Note moyenne : 4.05/5 (sur 110 notes)
Résumé :

A l'aube du XXe siècle, des bas-fonds de Londres aux côtes californiennes en passant par les réserves naturelles du Kenya, une saga historique captivante, portée par un souffle romanesque exceptionnel.

Un tourbillon d'aventures et de passions. Son diplôme de médecin en poche, India Selwyn Jones, une jeune aristocrate, décide de renoncer aux privilèges dus à son rang pour se consacrer aux plus nécessiteux, dans le quartier populaire de Whitech... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
tynn
  01 janvier 2013
Romantisme, quand tu nous tiens!
Si vous cherchez une romance, ce livre est pour vous!
Dans l'Angleterre des années 1900, entre un voyou au grand coeur des bas-fonds londoniens et une jeune femme médecin, issue de la haute société, c'est le coup de foudre.
Et leurs amours contrariés nous entraînent dans une débauche de grands sentiments, de frustrations, de trahisons, de retrouvailles...
Le contexte social, économique et politique de l'époque est intéressant, avec la montée de revendications envers les injustices de classes, la lutte contre la misère ouvrière, l'indépendance personnelle et professionnelle des femmes, les avancées de la médecine.
Un livre très guimauve, à l'intrigue prévisible, qui aurait enchanté mon adolescence... malheureusement j'ai pris un peu d'âge 😟 et je suis contrainte de constater que cette lecture de genre ne fonctionne plus. Mais ceci n'engage que moi et ne constitue pas un jugement de valeur.
Commenter  J’apprécie          121
ninou-lilou
  14 décembre 2011
C'est une histoire magnifique !
Elle se déroule en 1900, c'est la suite de L'insoumise, où l'on a suivit le parcours de Fiona et fait la connaissance de Sid qui est en fait Charlie le frère de Fiona.
India, jeune fille de bonne famille, obtiend son diplôme de médecine, exceptionnel pour une femme à cette époque, et sauve le chef de la pègre gravement blessé.
Certains personnages secondaires sont très attachants, comme par exemple Ella et sa famille. Ella est une infirmière qui travaille avec India à la clinique du Docteur Gifford, un médecin qui ne s'intéresse qu'à l'argent. Par reconnaissance Sid veut aider India en finançant le dispensaire pour les femmes pauvres qu'elle projette d'ouvrir avec Ella. Mais elle refuse son argent qu'elle dit "sale". Pour lui ouvrir les yeux sur la misère de ces pauvres femmes à qui elle ne cesse de faire la morale sur l'alimentation de leurs enfants, Sid lui fait visiter les bas-fonds de Londres et lui fait rencontrer des familles. C'est dans cette intimité qu'un amour va naitre entre ces 2 êtres que tout sépare.
Comme il est si bien dit dans le résumé, le fiancé d'India est un homme abject. Pour lui, tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins, et il n'hésite pas à aller jusqu'au meurtre pour ne pas perdre la dot que lui rapporterait son mariage avec India.
En parallèle il y a aussi l'histoire de Seamie, le plus jeune frère de Fiona. Il a bien grandit depuis le tome 1 et le pauvre va vivre une horrible tragédie.
Il y a beaucoup de rebondissements et l'auteure nous fait voyager des bas-fonds de Londres jusqu'aux magnifiques paysages africains où nos héros se retrouvent par hasard et vont devoir encore affronter de terribles épreuves.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LaChroniquedesPassions
  11 octobre 2015

Un très très très très gros coup de coeur !

Une épopée brillantissime qui m'aura tenue en haleine sur presque 1000 pages.
C'est vrai que c'est un pavé mais franchement à peine commencé je ne pouvais plus le lâcher.
India est une aristocrate qui cherche à s'émanciper des contraintes faites aux femmes en ce début de 20ème siècle. Elle veut faire ce qu'elle veut de sa vie. Après six années de médecine, elle est devenue une des rares femmes médecins d'Angleterre. C'est un personnage de femme extraordinaire. Moi qui d'ordinaire ne suis pas trop portée sur le milieu médical, j'ai été ébahi par les avancées de la médecine à travers le regard de cette femme passionnée. Elle contrebalance avec le héros, Sid qui lui nous entraîne dans la noirceur des bas fonds londoniens...
L'un des gros points forts de roman c'est le brio de l'auteure à mêler la petite et la grande histoire de manière tout aussi passionnante.
La grande histoire de l'Angleterre du début du 20ème siècle ; sa misère sociale, ses avancées médicales, la mise en avant de certains partis politiques jusque là marginalisés au profit des partis conservateurs, les derniers grands explorateurs....

C'est une période riche dont Jennifer Donnelly propose un aperçu qui m'a convaincue et vraiment captivée.
Quant à la petite histoire...Elle est juste sublime. C'est vraiment une romance « épique » comme on peut l'imaginer dans une grande saga. J'ai beaucoup pensé à Ken Follet dans ses grandes sagas historiques ou alors Tatiana de Paulina Simmons. On a une structure narrative riche en rebondissements. le couple phare partage la vedette avec d'autres personnages tout aussi captivants. Ils sont partie prenant de l'histoire avec un charisme qui nous les fait tout autant apprécier.
Cependant, je dois dire qu'India et Sid sont vraiment un couple dont l'amour contrarié va vraiment très loin. On a le grand huit des émotions. Rien ne leur est épargné à notre plus grand plaisir. Il faut dire qu'ils tombent sur « des méchants vraiment méchants ». Ce Freddie Lytton,le dit méchant est un personnage mais qui m'a fait bouillir tant il était ignoble tout en m'en délectant....
Bref
Une romance historique
que je conseille chaudement !
Lien : http://lachroniquedespassion..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
dom007
  05 juillet 2015
Ce roman fait partie de ce que j'appelle « les romans pièges », c'est à dire que l'on se plonge dedans, on tourne les pages sans pouvoir s'interrompre tout en sachant que l'histoire est « légère » et que le final de l'intrigue sera sans trop de suspense.
L'auteur joue sur nos sentiments et même si notre PAL est toujours aussi grosse on s'immerge dans ce livre de 1003 page en version de poche tout en acceptant l'irréalité de l'histoire.
India est une jeune femme décidée qui vient d'obtenir son diplôme de médecine dans l'Angleterre des années 1900. Elle vient d'une famille riche mais rêve d'ouvrir un hôpital pour femmes et enfants. Elle est fiancée à un député mais elle va aussi rencontrer le Robin des Bois des bas fonds londoniens. Résumé un peu trop sévère sans doute et très raccourci car l'auteur nous décrit très bien les quartiers sordides de Londres, la médecine des pauvres, et nous fait vibrer avec tous ces portraits de femmes aux caractères bien trempés.
Une belle romance pour reposer par ces fortes chaleurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
helaia
  23 mai 2014
objectif atteint, 5 sur 5 pour ce livre qui m'a embarquée aussi bien dans les bas-fonds et l'aristocratie de Londres que dans la brousse africaine et les hauts sommets du Kilimandjaro.
Quelle tristesse de quitter ces personnages :-(
Je me suis régalée avec se livre. Malgré une épaisseur qui pourrait en décourager plus d'un à première vue.
L'histoire qui est certe un peu romanesque n'en demeure pas moins captivante.
Je recommande se livre! (même à ceux qui n'ont pas lu les précédant livres de l'auteur, ce qui est mon cas).
Tout ce que j'aime était réuni dans ce roman: l'Angleterre Victorienne, une histoire d'amour passionnante et passionnée, des personnages, une héroïne forte, déterminée et un poil féministe.
Parfois 1000 pages ce n'est pas assez.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   11 octobre 2015
Sid était allongé sur son lit, yeux clos, cherchant le sommeil. Il n’avait pas dormi depuis trois jours et était exténué. Il ne pensait qu’à se reposer, mais n’y parvenait pas, par la faute de cris stridents qui montaient à travers le plancher. Finalement, n’y tenant plus, il se leva, mit ses bottes et descendit rageusement. C’était le début de la soirée et, le Barkentine étant encore presque vide, il vit la cause du vacarme dès qu’il arriva en bas. C’était India qui se disputait avec Desi pardessus le bar.
—Je sais qu’il est là ! Il faut que je le voie ! Prévenez- le, au moins !
—Je sais pas de qui vous voulez parler.
— C’est un comble, vous travaillez pour lui !
Sid se décida à intervenir.
— C’est bon, Des, je m’en occupe.
India se tourna vers lui en l’entendant.
— Que me vaut l’honneur de votre visite, docteur Jones? demanda-t-il, la voix rauque de fatigue.
India montra la boîte à cigares.
—Je crois que vous le savez aussi bien que moi.
— Ah, je vois. Venez, nous allons en parler dans mon bureau.
Il la précéda dans l’escalier pour la guider jusqu’à sa chambre, ferma la porte sur eux et passa aussitôt à l’attaque.
— Vous êtes revenue alors que je vous l’avais interdit! Et cette fois, avec dix mille livres sur vous. Vous êtes complètement folle !

—J’ai pris un fiacre qui m’a presque amenée jusqu’au bout.
— Peu importe. Je vous interdis de venir ici !
India ne répondit pas, trop occupée à regarder autour d’elle. Le lit en fer avec ses draps défaits, les vêtements par terre. La bouteille de whisky sur la table de nuit.
—Tenez, dit-elle, soudain gênée. Reprenez ça. Je ne peux pas accepter votre argent. Vous n’auriez pas dû me l’envoyer. Vous savez très bien ce que je pense du... de...
— De l’argent sale ?
— Exactement.


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
basilic92basilic92   01 avril 2013
"Le gouvernement prend des terres aux gens d'ici pour les donner à ceux qui arrivent. Si on faisait ça en Angleterre, ça s'appellerait du vol, mais tant que c'est en Afrique, on appelle ça le progrès."
Commenter  J’apprécie          110
boubiboubi   15 mars 2015
...Nous n'analysons pas les poètes romantiques ! Nous établissons des diagnostics. Nous étudions les pathologies des patients. Les étudiants ne peuvent qu'observer, car ils sont bien trop ignorants pour faire autre chose. Le sentiment est l'ennemi de l'intelligence...

...Quand on se laisse aveugler par la compassion, on court au désastre. Les patients, il faut les voir, et non les plaindre... Il faut observer les patients avec objectivité et détachement,.., c'est la seule façon de les guérir. (22)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sld09sld09   11 septembre 2017
Fenwick n'était pas homme à s'embarrasser des convenances. Il disait haut et fort ce qu'il pensait, et critiquait qui bon lui semblait quand bon lui semblait. India avait suffisamment été victime de sa virulence pour le savoir. Elle gardait encore un cuisant souvenir de sa première semaine de cours. Fenwick lui avait demandé d'interroger un malade qui souffrait de pleurésie et il lui avait fait lire ses notes pendant le cours pour décrire les symptômes. Un hurlement avait accueilli la première phrase qui commençait par «J'ai senti...»
- Comment ça, Jones, vous sentez ? Vous n'êtes pas dans ma classe pour avoir des états d'âme. Nous n'analysons pas les poètes romantiques ! Nous établissons des diagnostics. Nous étudions les pathologies des patients. Les étudiants ne peuvent qu'observer, car ils sont bien trop ignorants pour faire autre chose. Le sentiment est l'ennemi de l'intelligence. Avez-vous compris, Jones ? Répétez !
- Oui, professeur. Le sentiment est l'ennemi de l'intelligence, avait bégayé India, les joues en feu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
boubiboubi   15 mars 2015
- Dites-moi ce qu'il fsut faire pour que les hommes se tiennent un peu tranquilles.
- Ça, Madame, il n'y a rien de plus simple !
- Ah, oui ? Et comment faut-il s'y prendre ?
- Il n'y a qu'à en faire des femmes. (533)
Commenter  J’apprécie          20
Video de Jennifer Donnelly (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jennifer Donnelly

La chronique de Gérard Collard - L'indomptable
L'Indomptable de Jennifer Donnelly et Florence Hertz aux éditions Pocket Londres, 1914. Depuis qu'elle a perdu une jambe en escaladant les parois du Kilimandjaro, la belle et indomptable...
autres livres classés : médecineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1722 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..