AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2732447722
Éditeur : Editions de la Martinière (13/10/2011)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 39 notes)
Résumé :
DEUX FILLES
DEUX SIECLES
DEUX DESTINS CONTRARIES

New York, aujourd'hui.
Depuis la perte de son frère, Andi, jeune fille brillante et musicienne talentueuse, est plongée dans les méandres d'une adolescence difficile.

Paris, 1789.
En pleine Révolution française, Alexandrine, qui se rêvait comédienne, risque sa vie pour sauver le petit Dauphin de France que le peuple a condamné.

Quand Andi découvr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Anneso
  20 janvier 2012
Andi est une jeune femme en classe de terminale dans un lycée renommé, en proie à bien des problèmes. Sa maman souffre d'une dépression depuis le décès de Truman, son fils cadet – mort dont Andi ne peut s'empêcher de se sentir responsable – et elle se réfugie dans la peinture. Andi se désintéresse de plus en plus de sa scolarité et ne survit que grâce aux antidépresseurs et… à la musique. C'est d'ailleurs la seule matière qui l'intéresse vraiment, et c'est sur ce sujet que portera sa thèse de fin d'année : l'influence de la musique de Malherbeau dans les compositions des artistes de notre époque. Mais son père, un éminent scientifique, ne voit pas tout ça d'un très bon oeil. Il décide donc de placer la mère d'Andi dans un hôpital psychiatrique et d'emmener sa fille à Paris, où il est attendu car participe des analyses ADN sur un coeur qui aurait appartenu à Louis XVII, fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette. Andi n'est pas du tout emballée par son voyage à Paris et ne pense qu'à une chose : regagner New York. Elle est logée chez G. et Lili, G. étant un ami de longue date de son père et ils travaillent ensemble sur ce projet. Il montre à Andi une guitare datant du XVIIIe siècle, dans laquelle elle trouve un journal intime : celui d'Alexandrine, une jeune femme du peuple qui va arriver à servir la reine et s'occuper de Louis XVII. Alors qu'elle ne pensait que cela ne serait qu'un moyen pour parvenir à ses fins, les évènements la font évoluer et elle est désormais bien décidée à tout mettre en oeuvre pour sauver la vie du dauphin. Bien plus qu'elle n'aurait pu le soupçonner et malgré les deux siècles qui les séparent, Andi et Alexandrine ont beaucoup de choses en commun…
J'ai eu un peu de mal à entrer dans cet univers new-yorkais, mais au bout de quelques pages, j'y ai trouvé mes marques, et l'aventure a commencée. J'ai été très touchée par l'histoire d'Andy et le mystère qui entoure le décès de son frère… mystère qui ne sera pas révélé immédiatement malgré l'impatience du lecteur. le récit laisse transparaître sa souffrance, et on ne peut qu'être perdu avec elle. Heureusement, la musique et là et c'est la musique qui va la sauver. Lors de son séjour à Paris, elle va d'ailleurs faire la connaissance de plusieurs musiciens, dont Virgile, qui ne la laissera pas indifférente et offrira un nouveau souffle à sa vie. La découverte du journal intime d'Alexandrine, cette jeune femme qui lutte pour survivre pendant la Révolution, qui poursuit son rêve d'être comédienne, la bouleversera. Mais finalement, Alexandrine va se retrouver à la cour en se faisant passer pour un homme, ses ambitions vont évoluer et elle n'aura de cesse de protéger le dauphin des dangers qui le menacent.
J'ai donc adoré toutes ces intrigues, le fait que la vie d'Andi soit rythmée entre ses recherches musicales et son envie d'en savoir toujours un peu plus sur Alexandrine, qui peut être considérée comme un double de notre héroïne sur bien des points. J'ai remarqué une certaine mise en abyme du lecteur au cours de la narration : telle Andi qui, au moindre prétexte, ouvre ce journal intime qui a plus de deux siècles pour savoir comment allait évoluer Alexandrine dans cet univers sombre, dès que j'avais un moment, je me plongeais dans Révolution pour savoir ce qu'il allait advenir de ces personnages. Son histoire avec Virgile est également très touchante et, combinée à leur passion commune pour la musique, ces protagonistes ont fait vibrer la partie adolescente qui est en moi.
Néanmoins, j'ai été déçue de la fin de l'ouvrage : alors que les 400 premières pages m'avaient séduite et emballée, j'ai trouvé que la fin ne correspondait pas vraiment à l'esprit du livre. L'auteur ne m'a pas emmenée là où je l'avais espéré… (Spoiler) En effet, j'ai trouvé ce retour vers le passé d'Andi inattendu mais aussi peu crédible, je n'ai pas compris où l'écrivaine avait voulu en venir et je crois que j'aurais préféré qu'elle nous en fasse grâce. Mais ce livre est un excellent ouvrage, j'ai passé un très bon moment et je vous le recommande. J'ai d'ailleurs remarqué que cette auteure a déjà publié deux autres livres précédemment et je ne manquerai pas de les découvrir.
Lien : http://decouverteslivresques..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Le--salon-de--Madame
  31 juillet 2012
Attention, petit coup de coeur à l'horizon ! J'avais vu ce livre peu de temps avant noël et il me fallait des idées cadeaux, ni une ni deux, je demande à ma petite soeur de me l'offrir.

J'ai dû résister à me jeter dessus tellement le résumé m'intriguait et le fait que j'avais lu de très bonnes critiques.

Alors voilà, vint enfin le moment où je commençais ma lecture... pour être déçue (oui oui, j'ai bien dit que c'était un coup de coeur pourtant =p ). En effet, on débute l'histoire avec Andi, une vision du monde noire, un brin dépressif et (beaucoup ?) trop musical à mon goût. Pour le côté "vision du monde noire" et dépressif, je comprend, c'est ça qui fait l'histoire aussi. On sent l'atmosphère pressante qui l'entoure, c'est vraiment bien retranscrit, enfin du moins, à mon humble avis. Pour le côté musical et bien on nous parle que de ça limite, et quelques fois j'ai trouvé ça un peu poussé, avec des termes que je ne connaissais pas forcément, et comme je ne suis pas passionnée de musique, ça m'a lassé... 100 pages comme ça, il y a de quoi décourager des gens.

Mais c'est là que je vais vous dire de ne pas vous arrêter en si bon chemin et que là suite vous réserve de belles surprises.C'est là que l'on arrive dans l'histoire d'Alex, je ne vous dirais pas comment on y arrive mais j'ai trouvé ça chouette comme idée, limite c'est crédible =p J'avoue que c'est peu fouilli dans son histoire à elle au début, il faut quelques pages pour remettre les idées en ordre. Mais après... plus moyen de s'en détacher ! Comme Andi, on veut connaître la suite et en même temps on veut retarder ce moment.

Pour ma part, je n'ai pas trouvé Andi attachante, Alex, si, un peu plus. Mais au fil des pages, l'histoire d'Andi devient plus intéressante que les 100 premières croyez-moi. Par contre, petit point négatif, dans l'histoire d'Alex, il y a un manque de précision par rapport aux dates, et ça porte à confusion.


Voilà, tout ça pour dire que je suis tombé sous le charme de ce roman, surtout l'histoire d'Alex (forcément^^), le fin est très chouette je trouve, l'idée est banale mais je ne pensais pas la retrouver ici en fait. Et une fois fini, je n'avais qu'une envie : le recommencer !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
CelineCDI
  15 février 2013
Andi, jeune lycéenne américaine très perturbée par la mort de son petit frère, est à la dérive. Alors qu'elle envisage de mettre fin à ses jours, son père l'emmène à Paris où il se rend pour analyser l'ADN du coeur d'un enfant qu'on soupçonne être Louis-Charles, fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette (enfant mort en détention dans la prison du Temple après des années de mauvais traitements). Andi, qui travaille de son côté sur un compositeur français de l'époque de la Révolution, découvre alors un journal tenu entre 1789 et 1795 par une jeune fille qui s'occupa autrefois du dauphin Louis-Charles, avant son arrestation...
C'est un roman dense qui balance sans cesse entre le récit d'Andi et celui d'Alexandrine, la jeune fille du journal, entre le 21e et le 18e siècle. Evidemment, comme on s'en doute depuis la lecture de la 4e de couverture, des parallèles sont faits entre les deux jeunes filles mais je dois dire que c'est assez subtilement fait. Andi, lycéenne torturée et hantée par la mort de son frère dont elle se juge coupable, est un personnage très travaillé, beaucoup plus, finalement, que celui d'Alexandrine. La musique joue également un rôle très central dans cette histoire mais je crains que les nombreuses références musicales ne soient pas évidentes pour des ados... J'ai trouvé le journal d'Alexandrine beaucoup trop moderne dans son expression, peu vraisemblable mais finalement, on se laisse prendre au suspense de cette histoire attachante, même si j'ai crains le pire dans le dernier tiers (totalement déjanté mais dont on comprend bien vite à quoi il est dû). Je pense que ce livre s'adressera à de bons lecteurs qui ne se sentiront pas perdus entre les époques et les flash-backs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Fanatik
  02 avril 2013
Le quatrième de couverture m'avait beaucoup attirée, le livre en lui même nettement moins.
J'ai trouvé l'intrigue longue à se mettre en place, et j'ai eu du mal à tenir parce que je m'attendais à quelque chose de bien mieux... peut-être que j'avais trop d'attente, mais ayant déjà lu L'insoumise je pensais que ce serait au moins aussi bien. J'ai été un peu déçue par cette lecture ou seul la seconde moitié du livre m'a vraiment plu. le parallèle est intéressant, plus on avance dans l'histoire et plus on peut faire un lien entre l'histoire d'Alexandrine et celle d'Andi. Ensuite on a le côté musicale, j'ai apprécié les comparaisons entre les musiques modernes et le classique.
Cependant je n'ai pas été emballée au point de ne plus pouvoir le lâcher.
Commenter  J’apprécie          60
candou42
  10 mars 2019
Le résumé du livre m'avait tentée grâce à son côté historique, j'avais envie de découvrir une histoire se déroulant pendant la Révolution.
Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé mais je ne vais pas affirmer non plus que j'ai véritablement accroché. Je savais de suite que le roman allait se construire de manière parallèle en proposant une intrigue se déroulant dans le présent et une autre dans le passé. Cependant, l'écueil de ce genre de construction est qu'une histoire est souvent plus forte que l'autre et c'est, à mon avis, le cas ici.
L'histoire présente, sombre et dépressive, n'apporte pas grand chose à l'intrigue (au contraire de l'histoire passée) et à l'issue de ma lecture je me dis que j'aurais préféré un roman se passant intégralement dans le passé. Je n'ai pas été convaincue par la fin et par la dimension "fantastique" du récit que j'ai trouvé mal maîtrisée. Pour être honnête, j'aurais préféré soit un vrai voyage dans le temps d'Andi, soit un roman purement historique.
Je dois donc avouer que ce fut une mini déception car ce type de construction littéraire me ravit en règle générale mais ce ne fut pas le cas ici. de plus, je n'ai pas accroché au personnage d'Andi trop noir, torturé et renfermé sur lui-même, je n'ai pas ressenti d'empathie alors que son histoire personnelle s'y prête totalement.
En bref, c'est une histoire que j'ai pris plaisir à découvrir même si au final, elle ne m'aura pas plus enthousiasmée que cela.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Ricochet   30 mars 2012
L’auteure a effectué un travail de documentation sur la période historique – voir la bibliographie finale – et soigné le rythme, l’écriture sobre.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   11 mars 2016
J'ai peur de lire davantage. Pourvu que la fin soit heureuse. Qu'une seule chose au moins, dans ce monde merdique, se termine bien.
Commenter  J’apprécie          90
sheilasheila   06 avril 2014
Le monde continue, stupide et brutal.
Mais pas moi.
Moi, je ne le suis pas.
Commenter  J’apprécie          150
missmolko1missmolko1   18 mai 2012
"When I was a kid I believed everything they told me," Jimmy Shoes says as we watch a little boy toddle past clutching a Grinch.
"Every damn thing. I believed in Santa Claus. The Easter Bunny. The Bogeyman. And Eisenhower."
Commenter  J’apprécie          40
Em_50Em_50   26 octobre 2017
Je compris alors, et comprendre ne m'en effraya que davantage, que je n'étais pas condamnée à mourir cette nuit là. Cela eût été une grâce. J'étais condamnée à renaître.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Jennifer Donnelly (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jennifer Donnelly

La chronique de Gérard Collard - L'indomptable
L'Indomptable de Jennifer Donnelly et Florence Hertz aux éditions Pocket Londres, 1914. Depuis qu'elle a perdu une jambe en escaladant les parois du Kilimandjaro, la belle et indomptable...
autres livres classés : journal intimeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pentaquiz : on recherche le cinquième terme

Afrique, Amérique, Asie, Europe, ...

Basson
le chien Dagobert
Le Deutéronome
Jean Valjean
New York
Océanie
Rimski-Korsakov
Russie

16 questions
435 lecteurs ont répondu
Thèmes : anatomie , bande dessinée , géographie , géopolitique , littérature , musique , société , sport , zoologieCréer un quiz sur ce livre