AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9791022405157
400 pages
Michel Lafon (10/02/2022)
3.79/5   35 notes
Résumé :
LA BEAUTÉ N'EST PAS TOUJOURS BELLE À VOIRIsabelle est vilaine. De visage, mais aussi de cœur, car elle est l'une des méchantes belles-sœurs de Cendrillon, qu'elle martyrise depuis l'enfance. Est-ce parce que Isabelle sait que, contrairement à Cendrillon, elle n'a pas les atouts d'une parfaite princesse ? Elle est trop aventureuse, elle aime trop monter à cheval et se battre.Alors pour entrer dans la pantoufle de verre, décrocher le prince et prouver à sa mère qu'ell... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,79

sur 35 notes
5
2 avis
4
5 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
2 avis

Gaoulette
  06 juin 2022
Une réécriture d'un Spin off de Cendrillon
"La beauté n'est pas toujours belle à voir"
Quand tu passes complétement à côté d'une lecture!
Petite vilaine que je suis, je vais devoir écrire une chronique négative mais bienveillante.
Qui est Isabelle de la Paumé? La demi-soeur de la belle Cendrillon. Une intrigue va se monter autour d'elle, bien malgré elle. Et là je suis partie totalement en cacahuète.
Je suis fan des réadaptations surtout depuis ma découverte des Chroniques lunaires. Mais malheureusement, dans Vilaine de Jennifer Donnelly, je suis restée sur le bord du chemin. Je me suis perdue en route avec cette histoire de Chance, de Destinée....
L'engouement au début s'est effondré au fil des pages. Au bout de 150 pages, j'ai perdu pied!
Je tiens à préciser que l'auteure met en place un message très fort et positif autour d'Isabelle...
Une lecture dommage.
Commenter  J’apprécie          110
Seyana
  10 août 2022
Idée intéressante que cette suite du conte de Cendrillon, une histoire loin de celle édulcorée de Disney car l'auteure a choisi une des versions de l'époque. En effet, sur pression de leur mère, les deux soeurs ont coupé une partie de leur pied pour le faire entrer dans la chaussure-graal. Bien évidement cette idée désastreuse ne fonctionne pas et elles se retrouvent désormais avec un handicap et une douleur à vie.
Nous suivons donc le cheminement d'Isabelle – la 2ème demi-soeur – qui réalise que sa jalousie et sa méchanceté à l'égard d'Ella (Cendrillon) n'avaient pas lieu d'être et souhaite obtenir son pardon. Elle décide donc de prendre sa destinée en main et tient tête à tous ceux qui la juge (physique, misogynie, etc.), en plus de devoir déjouer un complot.
Octavie – l'aînée – est plus intéressée par les livres que par les princes et Mme Tremaine – la belle-maman – commence à perdre la tête.
A cela s'ajoute le village qui, découvrant avec horreur les mauvais traitements que leur nouvelle Reine bien aimée Ella avait subi, leur rend cette déchéance encore plus dure.
J'attendais beaucoup de ce livre mais l'intrigue est simplette, l'histoire limitée et trop tirée par les cheveux. Par exemple : les objets (très quelconques) offerts par la marraine et utilisés par la suite dans des situations complexes, rendent le texte ridicule. C'est comme si l'auteure n'avait plus d'idées pour poursuivre la rédaction et a forcé avec quelque chose d'invraisemblable pour se dépêtrer et terminer enfin ce roman.
Bref, c'est en deçà des Chroniques Lunaires de Marissa Meyer, et oubliable facilement.
Très déçue de cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Izdelbel
  22 mai 2021
J'ai vraiment adoré cette histoire!
Malgré un passage un peu lent et quelques répétitions un peu lourdes du narrateur, j'ai vraiment accroché à l'univers, à la construction de l'histoire et aux personnages.
Le roman suit la rédemption d'Isabelle, la "vilaine" demie-soeur, qui va tenter de se retrouver elle-même. Courageuse, intrépide, le coeur brisé par une vieille histoire d'amour ayant mal tourné, elle s'est laissé miner par la rancoeur et par la jalousie envers sa demie-soeur, si jolie que tout lui souriait, et son incapacité à entrer dans le moule et agir comme son entourage voudrait qu'une femme le fasse. Toute l'histoire repose sur l'idée qu'elle doit trouver la force de tracer son propre chemin, pour se sauver elle et tous ceux qui l'entoure (parce que, surprise, chercher à rendre les femmes servile ne profite à personne).
Honnêtement, on ressort de l'histoire avec l'envie d'aller lever une armée, prendre en main sa destinée, jeter au feu les convention et faire du monde un endroit un peu meilleur. Tout n'est pas enchanteur dans cette histoire, il y a une guerre, des morts, des injustices et tout n'est pas magiquement résolue, mais elle donne envie de se battre!
Le côté réécriture de Cendrillon est aussi bien géré, même si on voit finalement assez peu du conte original (on commence quand il se finit).
Et j'ai absolument adorée le personnage du Marquis de la Chance!
J'irais définitivement voir ce que l'autrice à écris d'autre!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MadameRatou
  24 mai 2021
Qui ne connaît pas l'histoire de Cendrillon (version Grimm, Perrault ou Disney) ? Vous savez, cette jeune fille méprisée par sa méchante belle-mère ainsi que ses vilaines demi-soeurs qui finit par épouser le prince parce qu'il danse avec elle au bal et en tombe éperdument amoureux ? Ici, Jennifer Donnelly nous propose une suite au conte. Et cette fois-ci, nous avons le point de vue d'Isabelle, qui vient de se couper les orteils pour que son pied puisse rentrer dans la pantoufle de verre. Évidemment, ça n'a pas fonctionné et Ella est devenue reine.
Dans cette version, personne dans le village ne pardonne les actes qui ont été infligés à la douce jeune fille. Isabelle, sa soeur Tavi et leur mère sont détestées, haïes, harcelées, jugées, et d'un coup elles finissent par tout perdre : amis, réputation, honneur, argent. Et si, malgré cela, elles avaient droit à une seconde chance ?
Isabelle est une héroïne que j'ai pris plaisir à suivre. Au début elle n'est rien de plus qu'une mauvaise demi-soeur, mais petit à petit, l'autrice nous la rend plus sympathique et on apprend à l'aimer. On se rend compte que sa mère est cruelle, qu'elle n'a jamais cessé de la rabaisser, de la critiquer, et qu'elle a toujours fait de son mieux pour répondre aux attentes de cette dernière. Finalement, quand Ella s'en va, elle commence à changer, à penser et à se battre pour sa famille, ses amis et, plus que tout, elle-même. Elle devient honnête, déterminée, fougueuse, droite, gentille, altruiste. Je me suis attachée à son imperfection. Pour ce qui est des autres protagonistes (je pense notamment à Chance, Destinée, Ella, Félix, Octavia — autrement appelée « Tavi » — et Hugo), je les ai adorés. Tous se démarquent, sortent du lot, ont du caractère, une profondeur et apportent quelque chose à l'histoire. C'était incroyable.
Je peux vous l'assurer : ce livre est une merveille, une pépite, et je ne m'y attendais pas. Je suis passée par mille et une émotions, ce qui fait que j'ai du mal à trouver les mots justes. Vous le savez peut-être, j'aime les contes — qu'il s'agisse des réécritures ou des versions de base. Vilaine est une histoire magnifique et magique qui transmet de beaux messages. On parle du droit des femmes à être ce qu'elles veulent être, de courage, d'aventures, d'amour, de bienveillance, de jalousie, d'espoir. On parle aussi de la vraie beauté. C'est une certitude, cette oeuvre inspirante restera longtemps dans mon petit coeur de lectrice. J'en suis littéralement tombée amoureuse. Aussi, je la recommande sans hésiter. Foncez, vous le ne regretterez pas. ♥
Lien : http://madameratou.com/vilai..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citrouille_mecanique
  28 novembre 2021
Je ne m'attendais pas à grand-chose avec ce roman, surtout que les contes réécrits du point de vue des antagonistes, c'est pas forcément ce qu'il y a de plus original.
Et pourtant, à ma grande surprise, ça a plutôt bien pris.
Bon, rien d'exceptionnel, mais plutôt addictif, bien rythmé. Et bon point, on reprend le conte de Cendrillon, mais de ce qui se passe après la fin. Donc pas trop de redites et de choses qu'on sait déjà.
L'auteure a choisi un angle de vue assez particulier avec la chance et le destin, personnifiés, qui jouent à un drôle de jeu avec la vie des personnages du conte.
Mais c'est surtout le traitement des deux vilaines soeurs qui était intéressant. Comment à force de leur répéter qu'elles étaient vilaines, elles ont fini par l'assimiler et faire comme si c'était un fait avéré. le fait qu'elles voudraient être autre chose, être elles-mêmes, mais qu'on cherche à les en dissuader, jusqu'à ce qu'elles en oublient qui elles sont et ce qu'elles veulent. On a par ailleurs deux demi-soeurs qui sont finalement très différentes : l'une, érudite et très intelligente, et l'autre, vaillante, et combattante.
Une quête initiatique bien menée, et tous les efforts pour faire ses propres choix lorsqu'on a été brimés depuis son enfance.
Bon par contre, le personnage de Cendrillon est juste ridicule. Et elle ne sort jamais de son rôle de fille "belle et parfaite" et extrêmement lisse et inintéressante. Bon, après, c'est pas son histoire, donc ça reste cohérent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Ricochet   12 mai 2021
Intrigue fantastique indépendante du conte en référence, Vilaine dessine un beau portrait de jeune fille confrontée à sa différence
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
LeDesastreLeDesastre   14 juin 2021
Tout le monde disait qu'une fille ayant une volonté tenace finirai mal.
Tout le monde disait qu'une fille devait se soumettre aux désirs de ceux qui savent ce qui est mieux pour elle.
Isabelle était jeune, elle avait seulement seize ans ; elle n'avait pas encore appris que tout le monde est idiot.
Commenter  J’apprécie          50
gwendoline-cogwendoline-co   15 février 2021
Voici les choses dont les jeunes filles meurent : de faim, de maladie, d’accidents, en couches et de violence. Il faut plus que lui briser le coeur pour tuer une jeune fille. Les jeunes filles sont solides comme le roc.
Commenter  J’apprécie          50
Tante_roselineTante_roseline   17 mai 2021
- [...] Les mortels n'aiment pas l'incertitude. Ils n'aiment pas le changement. Le changement fait peur. Le changement est pénible.
- Le changement est un baiser dans l'obscurité. Une rose dans la neige. Un chemin de traverse par une nuit venteuse, répliqua Chance.
- L'obscurité est peuplée de monstres. Les roses meurent dans la neige. Les fillettes se perdent sur les chemins de traverse, rétorqua la vieille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
boummamaboummama   18 avril 2021
Les fantômes ne sont pas des morts, revenus de la tombe pour tourmenter les vivants; les fantômes sont déjà là. Ils vivent en nous, chantent des mélopées dans les cendres de nos peines, s'embourbent dans l'épaisse boue collante de nos regrets.
Commenter  J’apprécie          30
boummamaboummama   18 avril 2021
Les livres d'histoire racontent que ce sont les rois, les ducs et les généraux qui commencent les guerres. Ne les croyez pas. C'est nous qui les commençons, vous et moi. Chaque fois que nous nous détournons, que nous gardons le silence, que nous restons à l'écart, que nous nous tenons tranquilles.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Jennifer Donnelly (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jennifer Donnelly

La chronique de Gérard Collard - L'indomptable
L'Indomptable de Jennifer Donnelly et Florence Hertz aux éditions Pocket Londres, 1914. Depuis qu'elle a perdu une jambe en escaladant les parois du Kilimandjaro, la belle et indomptable...
autres livres classés : contesVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2058 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre