AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Philippe Dumas (Illustrateur)
EAN : 9782211012836
67 pages
Éditeur : L'Ecole des loisirs (31/07/1999)
3.94/5   24 notes
Résumé :
Le maître d'école a cassé sa tirelire pour aider ses élèves à acheter un cheval. C'est lui qui a eu cette idée. C'est un maître d'école très gentil et spécialement têtu, et heureusement qu'il y a un maître d'école gentil et têtu dans cette histoire. Le cheval s'appelle Bir-Hakeim. Il est sorti de son box et il a souri aux enfants. Les enfants étaient ravis. Ils ne pouvaient pas savoir qu'un cheval qui sourit est un cheval gravement malade. Le maître a appelé le vété... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Aurore666
  16 avril 2013
Dans un village français, le maître d'école, qui veut lutter contre la mort du village, décide d'intéresser ses élèves et de les rendre acteurs de leurs apprentissages, grâce à la vie avec un animal, le cheval. Lorsque les parents sont partis manifester, lui et les enfants récoltent toutes leurs économies afin d'aller acheter leur cheval, sauf que le vendeur est un arnaqueur et leur vend un cheval malade, car un cheval qui sourit est un cheval malade, ce que le maître et les enfants ne savaient pas.
Je dirais que je ne suis pas d'accord sur le fait que ce livre soit adressé à de jeunes enfants (8ans). C'est beaucoup trop tôt pour que les enfants puissent comprendre les subtilités et la morale de cette histoire qui dépeint la société actuelle; une école en difficultés, où l'instituteur essaie d'intéresser ses élèves et de les rendre acteurs de leurs apprentissages; les difficultés dans le domaine de l'agriculture; l'appât du gain; et des allusions politiques qui ne peuvent que dépasser nos jeunes enfants. de plus, tout cela est traité dans un style très réaliste mais assez "gore" puisque toute l'opération se passe (et est décrite en long et en large) sous le nez des enfants sur une toile cirée dans la cour de récréation.
Malgré tout, ce livre amène une touche d'espoir puisque le cheval se relève et guérit et que, quand les agriculteurs reviennent déçus de leur manifestation, les enfants sont là pour leur remonter le moral.
Ce livre montre aussi que quand on veut quelque chose très fort, on peut y arriver...
Le style d'écriture est particulier car on ne connaît l'identité du narrateur qu'après la moitié du livre.
En conclusion, c'est un livre que je ne déconseillerais pas mais que je n'indiquerais pas pour des enfants de 8 ans...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
p-maude
  24 février 2014
Lorsque j'ai lu le titre de ce livre je me suis dit : « Il est fait sur mesure pour une petite fille de 8 ans qui adore les chevaux ! » L'histoire est un peu mélancolique… je vous plante le décor. Dans un petit village agricole français qui se meurt, un instituteur très précoce en ce qui concerne la pédagogie se dit "lorsqu'un enfant est pris de passion pour quelque chose, je considère qu'il est pratiquement sauvé". C'est pourquoi, avec ses économies, il part acheter un cheval accompagné de ses élèves pendant que les parents sont partis manifester avec leurs tracteurs à Paris. Bir-Hakeim est l'heureux élu. Mais qu'a-t-il de si extraordinaire ? Il sourit. Ce qui n'est pas pour déplaire aux enfants bien entendu. Ils le croient tous impatient de visiter sa nouvelle maison… Ce que les enfants ignorent, c'est qu'un cheval qui sourit va bientôt mourir. Chers parents ne vous inquiétez pas, un gentil vétérinaire vient opérer ce cheval en plein milieu de la cour de l'école et tout est bien qui finit bien ! Bir-Hakeim est sauvé et tout le monde peut le cajoler. Au début de cette lecture, j'ai trouvé que le ton du livre était très « adulte » et puis je me suis dit : « ça fait plaisir de lire un livre pour enfant qui les considère déjà pour ce qu'ils sont, des hommes et des femmes en devenir. » pour une fois qu'on ne parle pas de pipi, de cauchemars ou de fantômes . Merci à l'auteur qui m'a fait entrevoir tout l'intérêt de la littérature enfantine. Une jolie histoire bien construite riche de sens, en vocabulaire et en émotions. Bravo monsieur Donner !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lecteursmalgrenous
  07 mai 2015
C'est une école pauvre et tous les élèves sont tristes alors le directeur décide d'acheter un cheval. Il n'a pas assez d'argent. Il en récolte et achète un cheval qui ne sourit jamais. Un jour, il tombe malade et un vétérinaire vient le soigner. Il lui enlève l'intestin, et le remet. Les élèves pleurent et tremblent. le cheval se réveille et il sourit avec les élèves.
Ce livre m'a plu parce que j'adore les chevaux même s'il évoque la tristesse. J'adore quand le vétérinaire essaye de sauver le cheval.
Commenter  J’apprécie          10
MarieBlanco
  30 septembre 2012
Petit livre bien sympathique au premier abord... le maître d'école d'un village qui pour sauver le village des fuites de la population vers les villes et du désintéressement des jeunes décide de créer un endroit où chaque élève pourrait s'amuser et donc développer une passion, car selon le maître : "lorsqu'un enfant est pris de passion pour quelque chose, je considère qu'il est pratiquement sauvé". le choix portera donc vers l'acquisition d'un cheval, seulement voilà : il faut de l'argent pour l'acheter. le maître décide donc d'y mettre toutes ses économies, ne souhaitant pas retirer cet espoir aux enfants. le cheval Bir-Hakeim dès lors apparait.
On pourrait penser que c'est une histoire toute simple mais voilà que le cheval se trouve très malade... le maître d'école est donc contraint d'appeler le vétérinaire sous l'oeil inquiet des élèves de la classe. Bir-Hakeim leur a de suite plu par son sourire, sauf que quand un cheval sourit c'est quand il va mourir. le vétérinaire intervient et c'est à ce moment-là que l'on découvre qu'il est le narrateur. Apparaissent alors un discours sur l'avenir du cheval et des sentiments très forts venant des élèves, mais aussi du maître et du vétérinaire. Un petit livre qui au final se trouve fort de sentiment et de sens à donner aux relations entre les humains et les animaux.
Lien : http://mary-book.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Aurore666Aurore666   16 avril 2013
"L'équarrisseur, c'est celui qui abat les animaux et qui les découpe en morceaux pour en faire de la viande et du cuir.
Commenter  J’apprécie          20
lisanoellisanoel   28 novembre 2012
Le livre est d'un réalisme poignant. Une première lecture qui prend vraiment les enfants au sérieux. Intéressant !
Commenter  J’apprécie          20
NathanNBill2015NathanNBill2015   17 septembre 2015
c’était l'histoire d'un village très pauvre ou il y a une école il devais acheter un cheval
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Christophe Donner (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Donner
Christophe Donner vous présente son ouvrage "La France goy" aux éditions Grasset. Rentrée littéraire automne 2021.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2549013/christophe-donner-la-france-goy
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : VétérinairesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les lettres de mon petit frère

Est-ce que le grand frère est gentil avec son petit frère?

Non, il ne l'aime pas
Oui, il est même attentionné
Il ne le précise pas

10 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Les lettres de mon petit frère de Christophe DonnerCréer un quiz sur ce livre