AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de athena1


athena1
  22 février 2011
J'ai découvert Christophe Donner en 2005 avec son bouquin corrosif Bang Bang, et c'est avec Un roi sans lendemain que notre relation s'est poursuivie.
Comme un vieil amant se manifestant à nouveau, je retrouve C Donner avec ce roman (autobiographique ?)...
Autant dire que j'ai dévoré cette tranche de vie. Que l'on me pardonne, j'ai adoré m'immiscer dans cette intimité !
Mais revenons à l'histoire ! Elias Chamoun, libanais, à cent-quatre ans, et s'évertue à ne pas vouloir mourir, il veut vivre encore un peu... Sa femme, Farah, quatre-vint-cinq ans, épouse d'un second mariage ne rêve que d'une chose, que son mari parte enfin ! Pour ses fautes du passé, sa sénilité du présent, cette épouse, mais elle n'est pas la seule, désespère de voir ce vieillard s'accrocher à la vie comme une sangsue. D'ailleurs, l'instant le plus intense demeure celui du repas, lorsque Elias s'étouffe, toute la famille est suspendue à sa trachée. Mais au fait Elias feint-il ?
C Donner nous livre un roman brut sans fioriture mais crée en nous un profond malaise. Serions-nous des égoïstes paralysés par notre triste sort. La vieillesse couronnée de sénilité nous pousse-t-elle à désirer la mort de nos proches ? Mais surtout, les vieillards, amusés, ne feignent-ils pas leur état afin qu'une dernière fois se joue devant eux la lâcheté humaine ?
Un roman qui soulève bien des questions, et nous rappelle parfois des souvenirs assez sombres.
Lien : http://www.athena1-lire.blog..
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus