AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782363152510
53 pages
Éditeur : Storylab Editions (31/03/2014)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Elle s?appelle Héloïse, elle a sept ans. Et un confident : un vieux dictaphone qui enregistre les mensonges et les peurs de « papa », de « maman », de « la dame à l?école »... Le grand manège des adultes, dont les enfants ne sont pas dupes.Les confessions d?Héloïse racontent une famille en sursis. Un équilibre instable. Et puis, un jour, la mécanique s?enraye...Ce court récit bouleversant aborde avec justesse le sentiment d?impasse qui, parfois, dans les familles, a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  15 avril 2014
Elle souffre, cette petite Héloïse de huit ans. Maman travaille à la maison sur le net quand elle a un peu de temps entre deux tétées, Papa est souvent entre deux boulots précaires. Spirale infernale : pas d'argent mais on cède aux sirènes du crédit à la consommation, donc endettement, désespoir, colère et violence d'un père "en échec", disputes conjugales, ambiance délétère à la maison.
Comme la plupart des enfants, Héloïse absorbe comme une éponge les malheurs et les souffrances de ses parents, jusqu'à la nausée. Elle culpabilise et somatise, mais parvient à confier son chagrin, ses angoisses. Elle n'a pas d'aide à attendre de cette "oreille" qui ne se lasse pas de recueillir ses confidences, certes, mais ne lui répondra pas. N'empêche, parler lui fait du bien.
On peut déplorer des caricatures, notamment sur le personnage de la soeur aînée, et un décalage entre l'âge annoncé de la narratrice et sa maturité.
Ce texte n'en est pas moins fort et dérangeant si on se laisse embarquer par la voix de cette enfant qui sonne plutôt juste, ce qui n'est pas si fréquent dans ce genre de narration.
Le malaise et l'émotion grandissent, le ton laisse craindre un drame. Certains passages m'ont d'ailleurs rappelé le terrible 'Rafael derniers jours'. Autant dire que cette petite fille ne baigne pas dans le rose bonbon...
Une nouvelle pour adultes intense et poignante, publiée par les Editions numériques Storylab.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
darko
  18 avril 2014
Une histoire très réaliste sur le quotidien (trop fréquent) d'une enfant, confrontée à la brutalité du monde adulte.
Un livre qui se lit d'une traite, qu'on ne peut lâcher. Une histoire où l'intensité monte monte. le seul petit bémol est que j'aurais aimé une explication concrète du symptôme Héloïse, je reste sur ma faim (sans mauvais jeu de mots).
Une histoire dure et vraie.
Une immersion dans l'horreur du quotidien.
Commenter  J’apprécie          140
NicolasFJ
  13 avril 2014
Une famille qui sombre dans la misère, racontée par une enfant qui ne comprend pas le monde adulte, mais qui n'en est pas moins lucide.
Le récit se lit d'une traite. J'ai rapidement entendu la voix de la narratrice dans ma tête, chuchotant ses secrets et ses interrogations à son magnétophone. Et l'émotion a monté, monté, jusqu'à un final qui ne peut pas rendre indifférent !
Si ce court roman n'a a priori rien à voir avec le fameux Real TV du même auteur, j'y ai pourtant retrouvé la capacité de créer une voix unique, authentique, qui donne l'impression d'avoir vraiment rencontré la narratrice, et cette capacité de faire monter la pression au creux d'un quotidien qui sombre dans le cauchemar.
Mais si Real TV partait clairement en vrille à la Stephen King, Manège s'enfonce douloureusement dans la réalité. Aucun échappatoire cinématographique, cette fois-ci !
Bienvenue dans le monde réel.
Commenter  J’apprécie          40
ataxye
  27 mai 2014
Découvert grâce à Twitter, c'est en discutant avec l'auteur Hieronymus Donnovan que j'ai eu l'occasion de recevoir Manège, publié aux éditions Storylab.
Merci pour votre générosité et votre gentillesse lors de nos échanges.
Je vous invite à en découvrir la bande-annonce vidéo ici
Je réalise en fait que ce livre ne fait que 53 pages.
Une nouvelle expérience de livre se lisant sur liseuse en moins d'une heure. Pourquoi pas ?

J'ai bien aimé cette lecture, elle est tout à fait adapté au "une histoire en moins d'une heure".
Je pense que tenter de la porter en format roman classique aurait lassé le lecteur, à moins de creuser un peu dans ce vaste sujet du drame familial. Peut-être H.Donnovan y serait-il parvenu ?

Par contre le thème du manège est métaphoriquement et graphiquement tout à fait adapté à l'impression dont j'étais imprégnée tout au long de ma lecture !
Avec manège, il s'attaque à un sujet malheureusement trop souvent d'actualité.
La précarité, le stress et l'angoisse qui pèse sur les couple en quête d'un équilibre et qui, faute de moyen, en viennent à des conséquences tragiques, souvent au détriment des enfants.
Originalité de cette histoire, c'est que l'auteur s'est justement placé du point de vue de l'enfant, avec ses angoisses, ces questionnements de petit être invisible face au gouffre familial.
Un peu simpliste peut être dans le dénouement, j'aurais aimé que le personnage principal, soit plus recherché, je pense qu'on aurait un peu plus travailler autour de ses angoisses justement.

Pour conclure, c'est donc un roman court qui réussi haut la main le pari d'aborder un thème lourd, vaste et angoissant en un nombre réduit de page, le tout dans une trame cohérente …
Lien : http://serialreadeuz.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lve
  28 mai 2014
Un bon petit roman noir, qui se lit très rapidement. Vraiment fait pour la lecture numérique. Une histoire forte racontée par une petite fille à son magnétophone. L'histoire d'une famille arrivée au bout du chemin.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ZilizZiliz   14 avril 2014
[...] je me souviens d’Oriane, ma copine de l’année dernière, elle était triste à cause de ses parents. Oui, sa maman et son papa avaient décidé de divorcer et Oriane arrêtait pas de dire que c’était de sa faute. Elle pleurait tout le temps, elle était tout le temps malade [...] Alors, sa maman et son papa et elle, ils sont allés voir un docteur pour parler. Oriane a commencé à prendre un médicament, il ne fallait surtout pas qu’elle oublie. C’est madame Rocher, l’infirmière qui venait lui donner à la cantine. Et Oriane ce n’était plus Oriane, elle ne pleurait plus, ça c’est sûr, mais elle ne riait plus non plus. C’était plus Oriane. (p. 26-27)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
NicolasFJNicolasFJ   12 avril 2014
Ma Maman elle dit aussi que notre maison coûte cher, mais je ne vois pas pourquoi on continue à payer alors qu'on est déjà dedans. C'est pas logique.
Commenter  J’apprécie          40
bibliobleuebibliobleue   18 mai 2014
Tu sais, je crois que la vie d’adulte, c’est difficile à cause de l’argent. C’est pour ça qu’ils ont de la chance, les chanteurs et les riches. Mon papa et ma maman, j’ai l’impression qu’ils ne pensent qu’à trouver l’endroit où est l’argent. C’est compliqué, je ne comprends pas pourquoi les grands ont de l’argent ou pas.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Hieronymus Donnovan (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hieronymus Donnovan
Booktrailer de Manège, de Hieronymus Donnovan
autres livres classés : drame familialVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1127 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre