AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Et Si... (53)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
iris29
  24 janvier 2017
Après sa trilogie "Ma raison d'espérer ", (sur laquelle j'avais émis des réticences , je trouvais que l'auteur étirait trop son histoire , surenchérissait dans les problèmes de son héroïne ) , après donc cette première oeuvre, Rebecca Donovan nous propose un roman qui est un sans-faute .
Un sans-faute parce que l'histoire est sobre (l'auteur pour des raisons mercantiles n'éprouve pas le besoin de développer sur des kms ) et surtout pour la fin que je n'avais pas devinée !
Cal , Nicole, Rae et Richelle sont non seulement des voisins mais les meilleurs amis d'enfance , et cela durera toute la vie ...
Sauf que Richelle déménage à San Francisco , ils ne la reverront pas et Nicole décide de ne plus leur parler . Pendant 3 ans, elle les snobera dans les couloirs du lycée .
Et puis quelques temps après son entrée en faculté (à quelques milliers de kms de chez leurs parents) , Cal tombe sur Nicole dans une soirée... Nicole qui est sensée suivre des cours à Harward , Nicole son amour d'enfance qui lui déclare s'appeler Nyelle .
Alors, sosie parfaite, jumelle cachée, ressemblance hallucinante ? Il reste un autre mystère, cette fille n'a pas du tout le même caractère posé que Nicole . Nyelle est extravertie, foldingue, imprévisible, s'habille de fripes, ne suit aucun cours alors que Nicole était calme, polie, réfléchie, travailleuse, élégante , nickel chrome .
Cherchez l'erreur ... et Cal replonge .
La quatrième de couverture oriente vraiment la lectrice vers une histoire d'amour , certes , il y a de ça , mais pas que !
Moi ce qui m'a séduite c'est le coté mystérieux du roman , d'autant que comme je l'ai dit plus haut , je n'avais pas envisagé cette fin ...
Je me suis faite avoir comme l'adolescente moyenne que je ne suis plus. Et malgré mes nombreuses lectures de romans à suspens , je n'ai rien vu venir !
Je suis très heureuse du tournant amorcé par Rebecca Donovan : plus de sobriété, elle cède moins aux sirènes commerciales tout en maintenant ce qui fait son charme: romantisme et plume addictive .
Un roman charmant , juste charmant .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          474
ostenc
  03 février 2017
J'ai adoré !
Beaucoup de mystère dans ce roman, que l'on va découvrir en même temps que le héros. Le récit alterne entre aujourd'hui où on suit Cal, et le passé où les voix des trois amis d'enfance se croisent, Cal, Nicole et Richelle. C'est très émouvant, doux et amer, subtil et beau. Les sentiments sont très bien décrits, les personnages sont très attachants.
Un vrai beau roman.
Commenter  J’apprécie          270
popsybulle
  01 mars 2017
J'avais déjà Ma raison de vivre et Ma raison d'espérer de cette auteure. Ces deux livres furent pour moi de très bonnes lectures dont je lirai prochainement le tome 3. Alors évidemment, quand je ai vu Et si... dans le rayon nouveauté de la fnac, je n'ai pas résisté.
On suit Cal, une jeune étudiant qui accumule les femmes. Son problème, c'est qu'il n'arrive pas à s'engager. Un beau jour, il va croiser Nyelle, une belle jeune fille qui ressemble étrangement à Nicole, l'amoureuse de son enfance... Alors il va tout faire pour découvrir ce que cache réellement Nyelle qui malgré son visage souriant et apaisant renferme bien des mystères....
Tout de suite, rien qu'en lisant le résumé ou la quatrième de couverture, on comprend plus ou moins l'intrigue et le mystère de l'histoire.
Je ne vais pas y aller par quatre chemins. Rebecca Donovan m'a beaucoup, beaucoup déçue. L'histoire ne m'a pas séduite. On n'est pas surpris par les évènements, chose que j'apprécie beaucoup dans les romans. La surprise et le fait de ne pas savoir ce qui va se passer compte beaucoup pour moi. Bon là, c'était raté.
Les personnages... Etaient moins approfondis moins profonds moins attachants que dans la trilogie Ma raison de vivre, Ma raison d 'espérer. Je n'ai pas trop aimé la personnalité de Nyelle. J'ai l'impression que ce genre de personne n'existe pas vraiment dans la réalité.
Malgré tout, ce livre passe quand même un gros message: vivez votre vie comme vous l'entendez. Ne laissez personne faire des choix à votre place.
Ca rattrape assez bien l'ensemble et me donne au final un avis assez mitigé sur ce roman.
C'était une assez bonne lecture, mais une déception par rapport à Ma raison de vivre et Ma raison d'espérer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Gaoulette
  31 octobre 2016
Que dire du retour de Rebecca Donovan : et bien FELICITATION!!!!! UN RETOUR EN FORCE!!!!! Après nous avoir présenter sa superbe saga Ma raison de Vivre, elle partait avec une certaine pression pour moi (et oui toujours exigeante). On peut vite déchanter quand un auteur connait un immense succès avec une romance addictive (je ne citerais pas de nom) et qu'au final on se rend compte que c'était un coup de génie.
Mais Rebecca Donovan nous offre ici une nouvelle histoire qui vous transpercera le coeur de plein fouet.
Et si, un titre si énigmatique que j'ai attendu jusqu'à la fin pour en connaitre le sens.
L'histoire : Cal la vingtaine étudiant croit retrouver une amie d'enfance Nicole dans un bar mais celle-ci s'appelle Nyelle. Il va être subjugué par cette étrange fille persuadé que c'est Nicole et va suivre ses périples qui va le replonger dans son enfance et ses années lycée.
C'est un roman en deux temps : Cal nous parle du présent avec sa vie étudiante trépidante, sa meilleure amie Rae, sa collection de gonzesse et ses tentatives loufoques de faire plus ample connaissance avec Nyelle.
Et puis nous avons le retour en enfance où Cal, Richelle et Rae (amis au temps des biberons) font la connaissance de leur nouvelle voisine Nicole et vont l'intégrer à leur groupe de "looser" assez atypique.
Franchement cette double narration donne un véritable suspens à ce récit et Rebecca Donovan nous donne des informations à comptes gouttes. On voit l'évolution des personnages que ce soit au présent ou au passé. Et si c'est avant une très belle histoire d'amitié avec un grand A où l'amour n'a pas sa place. Je vous laisse le découvrir.
En ce qui concerne le mystère, je vous avouerai qu'à un moment donné j'ai compris, voulu ou pas de l'auteur va savoir, mais à aucun moment ça n'a gâché ma lecture bien au contraire. L'auteure nous kidnappe et on veut le connaitre tous les détails et le fin mot de l'histoire. Et je vais vous avouer que la dernière phrase m'a fait pleurer.
Je sais je ne dis pas grand chose sur cette magnifique histoire mais ce serait gâcher la surprise. Sacré coup de maitre de l'auteur pour ses belles leçons de vie : l'amitié, les promesses, l'espoir, la quête de soi, la fidélité et bien entendu l'amour passionnel.....
Un coup de coeur et un retour triomphal pour Rebecca Donovan. Vous avez adoré Ma raison de vivre, vous succomberez à Et si.......
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
Marie123
  05 janvier 2018
Pendant deux jours, ce livre m'a obsédée. Je ne voulais rien faire d'autre que le lire. J'ai vécu un tas d'émotions en lisant ce livre - je suis passée de la joie à la tristesse, j'ai été émue, j'ai ri... J'avais l'impression d'y être et de vivre l'histoire. le personnage principal, Cal, m'a charmée. En plus, l'histoire est narrée par lui, ce que j'ai adoré, car je trouve que c'est trop rare qu'un garçon fasse la narration. Nyelle m'a fascinée. J'avais vraiment hâte de connaître la vérité à son sujet.

L'histoire est captivante. J'avais toujours hâte de connaître la suite, plusieurs théories différentes me tournaient en tête. le livre contient 470 pages et on apprend la révélation finale dans les 30 dernières pages. On est donc tenus en haleine tout le long, mais ça ne m'a pas dérangée. La fin m'a touchée et l'épilogue a répondu à toutes mes questions. Disons qu'un pareil coup de coeur, ça commence très bien mon année livresque! À lire!
Commenter  J’apprécie          60
cats26
  02 décembre 2017
Cal rencontre Nyelle qui ressemble trait pour trait à Nicole, son amie d'enfance mais elle ne le reconnait pas et son caractère extraverti, excentrique est à l'opposé de celui de Nicole. La jeune fille intrigue et attire Cal mais elle semble fuyante et détient de nombreux secrets en plus d'avoir du vif-argent dans le veines.

Parallèlement et en alternance avec le récit de l'évolution de la relation entre Cal et Nyelle narré du point de vue du jeune homme, on a des retours sur les moments de l'enfance de Cal et des trois filles qui étaient ses amies (Rae, Richelle et Nicole). Ces passages-là sont racontés du point de vue de Nicole ou Richelle.
Le récit est rythmé, efficace car le suspens repose moins dans le développement attendu de la romance que dans la révélation progressive du secret de Nyelle. Plus le roman avance, plus on approche du moment fatidique qui a tout changé dans leur vie.

J'ai bien aimé ce roman car tous les clichés qu'il contient (liste des choses à faire à l'âge adulte, faire l'ange dans la neige, faire du canoé nocturne par exemple) ne m'ont pas rebutée.
le personnage de Nyelle vu à travers les yeux de Cal paraît réellement sortir de l'ordinaire. Un mélange de force de caractère et de vulnérabilité à fleur de peau.
En fait, mes passages préférés ne sont pas dans la romance mais dans l'amitié très forte entre Nicole et Richelle. A travers des événements dramatiques, les petits bonheurs de l'enfance, les moments partagés se construit une formidable relation entre les deux filles, Richelle la fillette vive et téméraire, sûre d'elle et curieuse, et Nicole, la petite fille timide et silencieuse qui s'efforce d'être la petite fille modèle qu'exigent ses parents.
J'ai trouvé ces chapitres plus intéressants que ceux consacrés aux tribulations amoureuses de Cal et à sa vie estudiantine partagée entre soirées et sorties. Quand étudie-t-il? Quels cours? Mystère. Ces aspects importent peu car le campus universitaire ne semble être qu'un terrain de chasse pour le jeune homme qui aligne les conquêtes sans aucun effort apparent. Que lui trouvent-elles, toutes?

Au final, une romance aux péripéties un peu classiques mais enrichie pour moi par le passé des protagonistes, même si le premier rôle masculin paraît bien fade à côté de l'éclat et de la complexité de l'héroïne.

A partir de 15 ans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Loryane
  14 octobre 2017
Je n'ai pas vraiment de mot pour décrire cette histoire, cette dernière est juste « belle » et « pure ». La beauté du roman englobe tellement de richesse, que ce soit dans les émotions ou dans le sens du message que l'auteur souhaitait nous faire passer. Sincèrement, pendant une grande partie de la synopsis j'ai trouvé des longueurs, des descriptions inutiles et des moments répétitifs ; mais tout les secrets, toutes les vérités à découvrir ; dépassent aisément ses défauts. le roman n'est pas bouleversant, c'est plus que ça ; la profondeur des sentiments et des pensées de Nyelle et de Cal, fissure avant tout un fragment de notre âme. Pendant ma lecture je n'ai pas eu la sensation de frisson et boule dans la gorge, néanmoins maintenant que je suis mélancolique de cette romance ; j'ai envie de crier et de pleurer. Délicat dans la façon dont est exprimé le récit, puissant dans les passages où les émotions prennent totalement le dessus sur les personnages.

Nyelle, je crois que je n'ai jamais pu trouver mon héroïne ; jusqu'à maintenant. C'est « elle », tellement de nuance et d'intensité ressort de cette fille que j'ai envie d'en trembler. Sa fragilité est comme une vague venant de l'océan, douloureuse et ferme. Mais sa force donne autant de raison de l'aimer, puisqu'elle se bat contre ses démons en « oubliant » ou en « recommençant » ; est-ce réellement du courage ou de la faiblesse de choisir de taire ses sentiments ? Sincèrement, de la part de cette âme blessée et manipulée, c'est de la libération et une preuve de fidélité. J'ai admiré sa résistance, gardé autant d'énigme sur soi-même et le passé, révèle une volonté de fer et un caractère bouillonnant. Sa joie de vivre et ses idées insensées donne le sourire mais cache une immense souffrance, Nyelle est naturelle et passionnée par l'adrénaline ; malgré les cicatrices du passé encore ouvertes.

Le jeune homme n'est pas prêt de tomber amoureux, Cal enchaînent soigneusement les filles. Gentil, adorable ; il ne sait comment dire « non », c'est clairement le vice le plus considérable. Il veut trouver la fille « Et si », celle qu'il ne compte jamais laisser partir, la femme qu'il peut regretter. Sa façon d'être peut paraître malpropre envers ses rencontres, pourtant ce n'est pas un « bad boy » ou un « mauvais garçon ». Il ne peut pas être parfait, ses décisions sont réfléchis et censées et il a droit au bénéfice du doute malgré ses actes. Je n'ai pas ressenti de profondeur venant de lui, toutefois il a réussi à me plaire ; en étant honnête j'ai été charmé par son obstination et son envie de « bien faire ». D'un côté, il est mignon et ça m'a donné envie de le prendre dans mes bras et parfois son aspect bienveillant m'a énormément agacé. Il tient en balançoire mon petit coeur, ça balance dans une direction et puis d'un coup vers le contraire de celle-ci.

Le tout, le mélange entre amitié et histoire d'amour se fait avec une tendresse éblouissante ; certes la lenteur et le pas à pas de la synopsis est une des causes de cette douceur infini. « Et si… » donne voix à un message, celui de vivre sa vie en étant soi-même et de rester maître de son destin. Ce n'est pas uniquement une romance, avant tout c'est une histoire de vie avec une leçon de morale essentielle et importante. On essaye de comprendre le secret de Nyelle, au fil des pages il y a toute sorte d'indice qui nous emmène à deviner le fin mot de cette histoire ; sincèrement j'ai été surprise de la façon dont se déroule la révélation. le suspense est donc mis en avant, puisqu'on se pose des questions ; qui est Nyelle ? Et que lui est-il arrivée ? le mystère envahit le récit et occupe énormément de place. Les émotions qui s'envolent de cette oeuvre, fascinante et débordante de nostalgie ; coupe légèrement le souffle. Je ressens encore tout le chagrin de Nyelle, sa manière de manifester ses tourments m'a ouvert le coeur. Je perçois de nouveau l'amour de Cal, son besoin d'être prêt d' « elle ». Et je respire toujours les sentiments de ses deux personnalités réuni, de l'union qu'ils forment ensemble ; pleine d'harmonie et de spontanéité. L'histoire en elle-même est ordinaire, toutefois les sujets restent riches et intéressants ; au-delà de la simplicité se dessine une généreuse authenticité venant de la part des personnages.

Dans ce livre, Rebecca Donovan n'hésite pas à offrir plusieurs point de vue ; celui de Cal, de Nicole et de Richelle. En outre, elle ose mettre des flash-back ; mettant en scène le passé de cette bande d'amis. Sincèrement j'ai été étonné par le style de sa plume, autant dans sa première publication « Ma raison de vivre » c'est poétique et très « adulte » ; alors que dans « Et si… » elle préfère rester dans la simplicité et présenter une écriture un peu plus « Jeunesse ». Les longueurs peuvent être gênantes au moment de la lecture, mais au final les descriptions des instants que vivent les personnages et le développement de leurs pensées promettent de se sentir proche d'eux et de la synopsis. Rebecca Donovan aime nous faire tourner la tête et le coeur, une autrice ayant une plume sincère.

Et si… c'est un coup de coeur ? Je me suis noyée dans la confusion en terminant cette oeuvre. Je ne cesse de songer à l'histoire, aux propos que l'écrivain nous transmet. Et tout mon être me dicte que ce n'est pas un coup de coeur, ce n'est pas suffisant ; ce récit mérite tellement plus. Certes ce roman contient quelques défauts et fausses notes, toujours est-il que j'estime un livre imparfait. Les émotions dans « Et si… » sont infini, tout est possible ; amour, tristesse, colère, joie, peur. La mélancolie détient une présence évidente et touchante. À l'égard de Cal j'ai ressenti autant d'agacement que d'adoration. Tandis que Nyelle m'a fais vivre tout un tas d'émotion, un torrent d'expérience ; je n'ai pu que l'admirer et l'aimer pour sa personnalité. Rae est une jeune femme drôle et différente, c'est un peu le « soleil » de l'histoire. Rebecca Donovan expose une ribambelle de sentiment et un flot de sensation, je suis émerveillée par son talent puisqu'elle n'enjolive aucunement les faits et la réalité. Son écriture ne brille pas, mais elle atteint les étoiles. La beauté du message, la magie de sa plume, la grandeur d'âme des personnages ; tout une cascade de vie et d'étincelle.
Lien : https://lesfaceslitteraires...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Shelunaita
  17 mars 2017
J'ai beaucoup apprécié cette lecture. J'ai particulièrement aimé les changements de points de vue. La majorité du livre a pour narrateur Cal, mais l'auteure navigue habilement entre le passé et le présent. Résultat, on avance doucement dans l'histoire, on découvre la vérité du Nyelle en même temps que Cal, mais les retours dans le passé nous en apprennent beaucoup sur l'enfance de Cal et sa relation avec ses amis d'enfance : Nicole, Rae et Richelle. Les passages dans le passé étant racontés par différents narrateurs, nous avons conscience des pensées de chacun à des moments importants de leur vie.

Concernant les personnages, Cal est attachant mais un peu lâche. Son comportement avec la gente féminine est loin d'être exemplaire, mais il le sait, plus ou moins. le personnage le plus intéressant a été celui de Nyelle. Elle croque la vie à pleine dent, elle se fiche du qu'en dira-t-on, elle est bien dans sa peau. Nyelle est un beau personnage, très touchante et c'est aussi un véritable ouragan. Dès leur rencontre, la vie de Cal sera à jamais bouleversée.

Pour ce qui est de la conclusion de l'histoire, on la pressent mais pas dès le début. En fait, pendant toute la première moitié du roman, je me demandais dans quelle direction irait l'auteure : rester dans la vie réelle, ou partir sur un aspect plus fantastique ou plus spirituel. Mais passé certains chapitres, on sent se dessiner la fin, et on enchaîne les pages, on veut savoir si on est dans le vrai ou totalement à côté de la plaque. Dans tout les cas, la fin ne m'a pas déçue. Certes pas très surprise, mais aucune déception. J'ai plutôt été contente d'avoir vu juste ^^

Et si ... est une belle histoire d'amour mais surtout d'amitié qui véhicule de beaux messages sur la vie elle-même. L'auteure y parle d'acceptation de soi, de tolérance, mais aussi du fait de vivre avec le regard des autres, de vivre sous la pression d'autrui, l'influence des parents et des amis sur notre vie et nos choix ... J'ai vraiment passé un excellent moment. C'est à la fois drôle et touchant, plein d'empathie et parfois de tristesse, mais on ne tombe jamais dans le mélo. Encore une belle découverte. Je lirai avec plaisir d'autres romans de Rebecca Donovan.
Lien : https://shelunaitachronicles..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
dreamworld
  02 mars 2017
Il était une fois, quatre enfants vivants dans un même quartier et jouant ensemble. Il y a tout d'abord Cal, le garçon de la bande, au grand coeur. Puis Richelle, sans peur, pleine d'énergie. Rae est cash et n'hésite pas à dire ce qu'elle pense. Et enfin Nicolle, la timide, celle qui doit avoir le rôle de la petite fille parfaite.
Une dizaine d'année après, tout a bien changé, Rochelle a déménagé il y a bien longtemps et à arrêté de donner des nouvelles tandis que Nicole s'est liée d'amitié avec les populaires avant de disparaître de la vie de tous après la fin du lycée. Il ne reste plus que Rae, toujours dans la même ville, toujours la meilleure amie de Cal, qui étudie loin d'ici. Mais un jour, Cal rencontre une fille qu'il prend pour Nicole. Et si c'était elle ? Et si la vie lui donnait une deuxième chance ?

C'est Cal qui nous raconte son histoire. Je me suis très vite attachée à lui car il est gentil malgré sa fâcheuse habitude à briser le coeur des filles. Il est vraiment sympatique et j'ai eu l'impression de suivre les aventures d'un ami. Les autres personnages sont moins développés, à part Nyelle, la fille qui ressemble à Nicole, qui est très présente mais aussi très mystérieuse. Les amis semblent aussi sympas mais ils restent en retrait, en "décor", ce qui ne m'a pas empêché d'adorer Rae par exemple.

Les chapitres sont séparés par des flashs back du passé. On y revoit les quatre meilleurs amis, enfants, et on tente de comprendre ce qu'il s'est passé, comment on en est arrivé là. J'ai beaucoup aimé lire ces passages qui permettent de connaître Nicole et Richelle et de s'attacher à elle.

Ce livre commence de façon mystérieuse et au départ, on se pose vraiment beaucoup de questions. On est impatient de savoir ce qui est arrivé à Nicole et de comprendre qui est Nyelle. Mais le récit se tranforme en histoire d'amour et d'amitié très mignonne, et même si on est toujours très curieux, ça a moins d'importance qu'avant.

C'est un livre que j'ai vraiment trouvé très mignon, tout choupinou, rempli d'amour et d'amitié. J'ai adoré ce côté léger et gentil, ca fait du bien de lire un livre comme cela. Même si certains passent sont un peu plus durs, c'est tout de même cette impression de douceur et de joie qui me reste après avoir refermé ce livre.

J'ai vraiment aimé retrouver l'auteur, que j'avais adoré dans "Ma raison de vivre". L'écriture est la même, toujours fluide et reconnaissable, autant dans le style que dans les personnages. J'ai apprécié le fait qu'elle n'ait pas reproduit certains schéma qui m'ont lassés dans les deux tomes suivants ma raison de vivre (le personnage qui vit des trucs horribles et retombent dans arrêt dedans, écrire deux tomes de plus alors que c'était mieux en one shot...) et j'en ai été très contente.

Enfin, j'aimerais dire que beaucoup ont été surpris par la fin mais pas moi, donc de nous attendre pas à une révélation de foi pour ne pas être déçu comme j'aurais pu l'être.

En bref, j'ai passé un très bon moment en lisant ce roman qui réchauffe le coeur. Bonne lecture à tous ceux qui le liront et à tous les autres !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
audel75
  21 janvier 2017
Cal, un jeune garçon à l'université croise la route d'une jeune fille étrange, Nyelle. Celle-ci va le ramener quelques années en arrière lors de sa rencontre avec une autre jeune fille Nicole. Et si Nicole et Nyelle ne faisait qu'une ? c'est ce que va tenter de découvrir notre narrateur.

Le récit raconté par Cal est ponctué de chapitres retraçant la relation entre Cal et Nicole à travers le temps et trois point de vue différents : celui de Nicole, bien sûr, celui de sa meilleure amie Richelle et enfin, celui de Rae la meilleure amie de Cal. On a donc deux récit qui s'entrecroise dont l'un des deux est polyphonique.

Et si, le secret que cherche à découvrir Cal ne concernait pas directement Nicole ? Et si, Nyelle était LA fille qui lui fallait ? et s'il ne parvenait pas à l'empêcher de le fuir ? … autant de possibilités qui vont hanter et mettre à l'épreuve notre jeune héros !
Lien : https://voyagecodex.wordpres..
Commenter  J’apprécie          30


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz :Ma raison de vivre de Rebecca Donovan

Quel est le prénom du personnage principal ?

Sara
Amelie
Emma
Bernard

8 questions
78 lecteurs ont répondu
Thème : Ma raison de vivre, tome 1 de Rebecca DonovanCréer un quiz sur ce livre