AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
4,44

sur 18 notes
5
9 avis
4
7 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
mcd30
  31 mai 2020
Excellent !
En une soixantaine de pages, nous assistons à l'initiation de Riguel dans le désert blanc et à sa rencontre avec sa destinée.
Une légende va se créer sous nos yeux.
Un mystère que d'autres personnages du Cycle de Barcil n'ont pu résoudre, nous est dévoilé.
Grâce à Cassini nous découvrons l'existence d'un autre univers.
Jean-Marc Dopffer a placé la barre très haut avec ce court récit qui si je ne m'abuse nous embarquera vers de nouvelles aventures bien plus étonnantes. Mais je n'en dirai pas plus. Bonnes lectures à tous les curieux.
Merci pour ce SP.
Commenter  J’apprécie          330
Livre_o_vert
  20 décembre 2021
Riguel est un jeune voulant suivre les traces de son père au sein d'un clan. Il doit suivre un rite initiatique pour être reconnu comme guerrier barbare. Soit il revient vainqueur avec une tête d'ours en trophée, soit il décide de ne pas revenir du tout. L'échec ne semble pas être une possibilité pour lui. Nous avons donc au départ un personnage un peu sauvageon.

La première partie de la nouvelle n'est pas ma préférée, c'est un peu lent contrairement à l'autre nouvelle que j'avais lu du même cycle. Mais c'est normal, qui dit voyage initiatique dit voyage intérieur, et donc lenteur pour bien s'imprégner de l'univers glacial et de cette quête.

Il va se retrouver face à une femme. Est-ce une déesse ? Une habitante ? Il ne le sait pas. Mais il va apprendre beaucoup de choses avec elle. Celle-ci va lui donner à réfléchir sur la façon qu'ont les êtres vivants de vivre "avec" la nature, la relation aux autres... Mais j'avoue que je suis resté sur ma faim, car on ne sait pas où ça va mener. 

J'ai apprécié le tempérament moins barbare du jeune homme que dans la précédente nouvelle. Il n'est pas contre le fait d'apprendre des autres qui lui sont inconnus pourtant. Ce n'est pas un personnage farouche, mais il craint les dieux plus que tout. 

La lecture est fluide et rapide, mais elle manque d'action dans son ensemble. À mon avis, il pourrait être intéressant de lire chaque tome les uns après les autres comme si c'était un roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Missnefer13500
  04 juillet 2020
C'est sans hésitation (et sans lire le résumé) que j'ai accepté de lire cet opus, proposé par l'auteur, - que je remercie pour sa confiance - , du Cycle de Barcil.
Je ne cache pas que je ne suis pas, à priori, une adepte des nouvelles, cependant Jean-Marc Dopffer me pousse à revoir mon opinion préconçue : à savoir que l'on ne peut pas offrir une histoire aboutie en peu de pages.
Pour preuve, il y parvient en 68 pages, brossant de sa plume poétique à la fois l'univers, le personnage de Riguel, tant physique que psychologique, le tout assorti d'une suite de rebondissements et d'actions à travers une quête initiatique, tout en adressant au lecteurs plusieurs messages et réflexions sur la manière d'appréhender le monde en le corrélant avec le notre. Ecologie, relations avec la nature, croyances...
Nous suivons Riguel dans sa quête dans laquelle il ne peut faillir, alourdie par le poids de son histoire personnelle. Parviendra-t-il à accomplir ce rituel et avoir ainsi le droit de porter le titre honorifique de combattant ? Qu'adviendra-t-il de cette rencontre avec Cassini qui ouvre la porte sur un autre univers ? Que ressortira-t-il de cette rencontre qui semble déterminante pour la suite.
Avec cette nouvelle, j'ai le sentiment que la saga de l'auteur prend un chemin particulièrement structuré que chaque récit apporte des éléments importants qui vont au fil des textes s'imbriquer pour un résultat, que suspecte bluffant.
Une fois de plus, Jean-Marc Dopffer m'a séduite par sa plume, son univers et son imagination.
Une série de nouvelles à découvrir et à suivre.
Lien : http://missneferlectures.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Yumiko
  31 mai 2020
Je suis heureuse de retrouver l'univers du Cycle de Barcil avec une autre nouvelle mettant en avant un nouveau personnage. Une fois de plus, l'auteur nous propose une histoire passionnante, bien que courte, et nous plonge totalement dans son univers et dans l'histoire de son personnage. C'est un univers qui a beaucoup de points forts et ces nouvelles nous donnent vraiment envie de plonger dans un roman qui le mettra encore plus en avant sur un nombre de pages plus élevé pour développer davantage les personnages et le récit.

Riguel est un personnage attachant et qui doit partir pour accomplir le Rituel des Guerriers, un rituel qui va le conduire au coeur du Désert Blanc, un lieu étrange et dont certains ne reviennent pas vivants. Bien décidé à réussir l'épreuve, Riguel part sur ce chemin semé d'embûches, mais il va se retrouver face à des événements inattendus qui le conduiront à découvrir des choses encore plus surprenantes...

J'ai beaucoup aimé ce nouveau personnage et l'histoire est passionnante. Emplie d'action et de rebondissements, nous sommes frustrés qu'elle soit si courte et qu'elle se termine si vite tellement nous avons envie d'en apprendre davantage. J'ai beaucoup aimé en apprendre plus sur le peuple de Riguel, un peuple dont la vie est rythmée par des croyances et des légendes passionnantes à découvrir.

J'ai aussi particulièrement apprécié le gros rebondissement de cette nouvelle avec une rencontre très inattendue. Cette partie aurait d'ailleurs pu prendre encore plus de place et nous permettre ainsi d'en apprendre plus sur cet élément. Je préfère rester un peu floue quand à ce fait, car il est important de conserver le mystère pour ne pas vous gâcher la surprise.

En bref, j'apprécie toujours autant cette série de nouvelles qui nous présente au fur et à mesure les personnages du Cycle de Barcil et j'ai hâte que nous puissions plonger entièrement dans cet univers avec un roman les mettant en scène.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


gabrielleviszs
  26 juin 2021
Cinquième nouvelle de cette saga et nous découvrons un nouveau personnage : Riguel. Chacune de ces nouvelles peut être lues indépendamment les unes des autres. Adopté par le meilleur ami de son père alors que ce dernier a été vaincu par le désert blanc, Riguel décide que c'est à son tour d'affronter cette épreuve. le rituel des guerriers, ce moment où tu pars seul, en terre hostile, un froid glacial, des monstres en tout genre, avec un couteau pour seule arme afin de revenir avec la tête d'un ours blanc. Une épreuve digne des plus grands de son peuple, un rite de passage obligé s'il veut devenir un des guerriers de son clan et ainsi faire honneur à son père parti trop vite. Il va lui falloir bien plus que du courage pour affronter tout ce qui va l'entourer, et encore plus ses propres peurs.


Riguel est un personnage qu'on n'oublie pas facilement. C'est un jeune homme qui part pour exécuter un rite de passage. La tache semble simple, aller à la rencontre d'un ours blanc et le décapiter. Simple, tout le monde peut le faire... Simple, bien sur, avec une dague et rien d'autres que ses mains et son esprit. Il faut qu'il soit fort, qu'il affronte ses peurs de l'inconnu, mais surtout de lui-même. Être seul n'est pas simple, car il n'y a que nos pensées qui nous entourent en plus du danger permanent bien entendu. Mettant un pas après l'autre, il va devoir avancer et combattre les éléments. Il veut voir la fierté dans le regard de son père adoptif. Mais la quête d'être un jeune homme devenir un guerrier ne se fait pas sans mal. Des jours durant, il ne fait que marcher, marcher sans trouver âme qui vive. Pas un seul ours à l'horizon, pourtant il sait qu'il y en a, tout comme des créatures affreuses bien plus forte qu'un ours.


Son esprit l'emmène loin dans ses pensées durant cette traque. Il ne cesse de revoir ses larmes lorsque son père n'est pas revenu comme il le fallait. Il n'a jamais réussi à surmonter cela, même si son père adoptif lui a fait ressentir l'amour d'un père. Il n'a jamais trouvé sa place également et son passé nous est dévoilé petit à petit. Pas besoin de grand discours, nous comprenons aisément que ce rite de passage est pur lui une chance de faire ses preuves. Cette quête est faite de choix, et puis une rencontre insolite va le détourner quelques instants de sa traque.Cette rencontre sera pleine de surprises. Difficile d'expliquer en quoi sont les surprises, il faut juste comprendre que Riguel va découvrir autre chose, des éléments qu'il n'a jamais vu, ni même pu imaginer un jour. Ce jeune homme est bourru, sauvage et lorsque la délicatesse lui rentre de plein fouet dans l'estomac, cela va l'amener à voir plus loin, à vouloir comprendre ce qui se passe réellement. La vie peut parfois apporter de bons moments, malgré la peur qui tenaille depuis des heures et des heures.



C'est un récit avec très peu d'actions, c'est plus une réflexion sur soi-même, un long moment seul afin de rechercher en soi ce qui fera de vous un guerrier, un autre homme. Bien entendu, il y a l'attaque de cet ours blanc qui veut défendre son territoire et cette créature le rahu qui ne va pas être en reste. le début est lent, un peu long, jusqu'à ce qu'il ne se retrouve plus seul. Il croit en des Dieux que seul son peuple croit encore. C'est un clan de guerrier qui ne garde que ceux qui sont déterminés à réussir. Et il fera tout pour, même à dévier un peu de sa route. Rien n'est facile, Riguel n'est pas comme les deux autres personnages que j'ai suivi, plus bourru et pourtant nous savons que les nains le sont le plus. C'est un personnage qui évolue énormément dans ce récit court bien entendu, mais l'évolution est fulgurante. J'ai adoré le voir devenir ce guerrier tout en utilisant toutes ses capacités mentales et physiques. Par contre je n'ai pas réellement compris le sens de la rencontre, ni où cela allait mener. Si certains passages le font évoluer, cela reste éphémère.


Nous suivons ce personnage, un peu comme Tom Hanks dans le film seul au monde. Riguel part de son camp pour se retrouver seul et devenir un homme. Ces différents affrontements vont lui forger un nouveau caractère, une nouvelle force intérieure. le côté science-fiction ne l'histoire ne m'a malheureusement pas convaincu, par chance elle n'est pas très longue. Je n'ai pas compris pourquoi avoir fait ce choix. Est-ce que les Dieux s'amuseraient avec ce que nous imaginons ? le Rahu est une créature qui fait froid dans le dos et son choix de dangerosité est tout simplement admirable. Quel animal pourrait être plus vorace et tueur qu'un ours blanc prêt à défendre chère sa peau ? D'une manière générale, Riguel est un personnage qui ne s'oublie pas de sitôt de part son évolution, sa franchise et son courage. La peur est un élément clé du récit et la combattivité dont il fait preuve est tout simplement parfaite.


En conclusion, Riguel le téméraire est un personnage qui n'a de cesse de nous montrer sa détermination. Moins d'actions que les autres, ce récit est plus centré sur ses pensées, sur lui-même, sur sa capacité à affronter sa peur afin de devenir un autre. Certaines questions restent en suspend et je me demande si nous allons avoir les réponses dans les suivantes. Dans tous les cas, seuls les Dieux savent déjà ce qui se passent et ils nous le cache bien !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/le-cycle-de-barcil-riguel-le-temeraire-dopffer-jean-marc-a208043726
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesLecturesDeMag
  10 mai 2022
C'est la troisième nouvelle du cycle de Barcil que je lis, et j'ai encore une fois découvert une nouvelle facette de ce vaste univers.
Nous suivons Riguel, qui part seul effectuer le Rituel du Guerrier dans le Désert Blanc. C'est l'occasion de passer de l'adolescence à l'âge adulte, de prouver sa valeur et sa force à son clan, mais surtout de dépasser ses propres limites, aussi bien physiques que mentales.
L'action est moins présente dans ce récit que dans les deux que j'ai lu précédemment, mais l'on assiste au cheminement personnel de Riguel, que l'on apprend à connaître au travers de cette épreuve. On découvre peu à peu son passé, la perte de son père et la relation qu'il entretien avec son père adoptif, ses doutes, ses faiblesses, ses ambitions. Riguel est un guerrier mais il est avant tout un homme, dans toute sa complexité. Il part chasser l'ours blanc mais en chemin il rencontre Cassini (présente aussi dans «Ugo le Sage », j'ai adoré retrouver ce personnage) et découvre à travers elle une toute nouvelle réalité.


J'ai beaucoup aimé ce récit et j'ai été touchée par le personnage de Riguel ainsi que par ses réactions face à Cassini. Je suis encore choquée par la fin de la nouvelle mais… bien sûr je ne dévoilerai rien… je vous laisse la découvrir !


Avec le Cycle de Barcil, l'auteur offre un concept original qui inclura à terme 10 nouvelles, chacune centrée autour d'un personnage différent et pouvant se lire indépendamment des autres, dans l'ordre de notre choix.
Lien : https://instagram.com/les.le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
chloemotais
  02 juin 2021
C'est la première nouvelle de Jean-Marc Dopffer que je lis. Au total il va y en avoir 10 qui peuvent être lu séparément.

Dans ce tome, nous suivons les aventures de Riguel le téméraire. Il fait face à un quête initiatique au milieu de la nature. C'est une nouvelle pleine d'action et chargée de rebondissements et de rencontres surprenantes.

A l'origine, je ne suis pas très fan des nouvelles mais j'ai réellement été comblée par celle-ci.

Je la recommande vivement.
Commenter  J’apprécie          10
mariposa64
  22 août 2020
Je tenais à remercier M. Dopffer pour m'avoir fait lire son oeuvre.

La couverture est très belle et le résumé en décrit suffisamment pour vouloir découvrir son roman fantasy.

Riguel, un jeune et courageux barbare, s'élance à son tour pour exécuter le rite. Aura-t-il la force de relever le défi du Rituel des Guerriers ?

Je ne connaissais pas cet auteur et j'ai apprécié lire cette nouvelle, qui je trouve un peu courte.

l'auteur à une plume riche est agréable, l'histoire est rythmée et entrainante, avec mystère et personnage possédant de grande révélation.

Je vous incite à le lire car cela fut une très belle lecture.
Commenter  J’apprécie          10
Senrys
  27 juillet 2020
Nous allons suivre les traces de Riguel, qui afin d'intégrer pleinement son clan va devoir relever le "Rituel des Guerriers", comme ses pères l'ont fait avant lui. Dans le Désert Blanc, il devra y trouver un ours blanc et rapporter sa tête à son clan.

Il s'agit là d'une nouvelle assez courte, donc je ne vais pas m'étendre plus longtemps sur l'histoire de celle-ci, mais plutôt poser la question : Riguel arrivera-t-il à effectuer le "Rituel des Guerriers" ?

Cette nouvelle continue de nous parler de l'univers créé par Jean-Marc Dopffer, et c'est toujours un réel plaisir à lire !

Le protagoniste de notre lecture est un homme qui ne demande qu'une seule chose, réussir cette épreuve et pouvoir enfin porter les armes, car sans celui-ci, seul le couteau lui est autorisé, imaginez donc celui-ci devant s'enfoncer dans le Désert Blanc avec ce simple petit bout de métal en main, et là, toute la portée de ce rituel prend son sens. Il faut être un très bon guerrier pour réussir, mais surtout, il faut être intelligent et ingénieux. La force ne fait pas tout et cette quête va nous le prouver.

Une fois encore, cette lecture m'a beaucoup plu, car j'aime beaucoup l'univers de Barcil et la vision que l'auteur nous en offre au travers de ces diverses nouvelles. de plus, la couverture de "Riguel le Téméraire" est vraiment sublime !

La plume de l'auteur est toujours aussi plaisante à lire, l'histoire est rythmée et bien conçue, les temps morts sont relativement rares et le suspense toujours aussi prenant. Même au travers de texte très court, l'auteur arrive parfaitement à nous faire ressentir tout un tas d'émotions diverses.

Les descriptions sont bien dosées afin de nous permettre de bien visualiser les lieux où les personnages, les actions et les combats sont toujours aussi impressionnants et intenses, et je n'ai pas vraiment la sensation que quelque chose soit bâclé à cause du faible nombre de pages.

L'auteur excelle dans ce domaine de la "courte nouvelle pour une histoire intense" !
Lien : https://www.yurensei-chronic..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lumerolle
  03 juin 2020
Le cycle de Barcil est une série de dix nouvelles écrites et autoéditées par Jean-Marc Dopffer. Chaque histoire met en scène un personnage qui aura un rôle important dans un roman clôturant la saga. Je remercie chaleureusement l'auteur de m'avoir une fois de plus permis de plonger dans son univers. Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à visiter son site où une carte de Barcil vous attend.

Riguel est issu d'un clan des hommes du nord. Svalbardien dans l'âme, il prend la dague de ses ancêtres pour passer l'Epreuve des Guerriers et avoir droit de porter une épée au côté des combattants. Rapporter la tête d'un ours est un rite ancestral de passage à l'âge adulte qui doit se faire en solitaire dans le Désert Blanc. Cette terre enneigée et hostile qui met le coeur des hommes à nu. Il partait pour atteindre son objectif, il va faire une rencontre bouleversante.

Cette aventure nous dévoile le pays nordique et les adversaires que les Tigyliens affrontent au Pont Frontière lors de la seconde aventure du cycle de Barcil (Gienah, la Mercenaire). Contrairement à ses précédents récits, ce chapitre est plus lent à démarrer. La narration prend le temps de l'introspection en présentant le passé de Riguel et sa nature sensible sous la couche de muscles et l'aspect brute. Elle est le reflet de la méditation que le voyage dans ce paysage blanc engendre. Par la suite, l'action reprend le dessus en prenant un tournant des plus surprenants.

La mythologie autour du dieu des Glaces, Svanhyel, est légèrement mise en avant. le rideau est partiellement levé sur la nature du mur au bout de l'océan et la légendaire Astragan. Progressivement, l'écrivain dessine son univers à travers les intrigues et les yeux de ses personnages.

Il s'inspire des visions antiques des Grecs et des Romains sur les hommes du nord pour dépeindre le barbare Riguel, qui, s'il peut être téméraire, possède quelques fois, une certaine prudence et intelligence. Il est à l'écoute et prompt à apprendre des autres. Sous les traits durs, Jean-Marc Dopffer gomme la violence bêtement véhiculée de siècle en siècle pour dévoiler un être bien plus sensible qu'il n'y parait, et une civilisation qui lutte contre l'inhospitalité de la glace pour survivre. Riguel aime profondément sa tribu et il est mû par le désir de venger son père. La seule raison qui peut faire vaciller sa détermination, est l'action des dieux. Il est croyant au point de les craindre.

Dans ce tome, le cadre de fantasy médiéval est pour la première fois ébranlé par un monde différent. Je vous laisse découvrir lequel. Si cette nouvelle montre les prémisses de l'incidence d'une telle rencontre, je suis curieuse de connaître ce que celle-ci va engendrer par la suite.

La plume de l'auteur est toujours aussi délicieuse à lire. Poétique et visuelle, elle esquisse la blancheur de la banquise et la monstruosité des Rahus avec réalisme. Elle rend palpable ce monde qui balance entre hostilité et plénitude.

En bref, Riguel le Téméraire déploie une histoire légèrement différente des précédentes par sa structure et son début méditatif. Elle marque un tournant dans la ligne temporelle de Barcil qui commençait déjà à vaciller dans les récits antérieurs. J'ai hâte de lire la suite.
Lien : https://uneloupiotedanslanui..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2057 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre