AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Cédric Babouche (Illustrateur)
ISBN : 9791091965200
Éditeur : Clochette (16/10/2014)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Que se passe-t-il quand l'homme le plus riche de la ville perd la clef de son coffre et que l'homme le plus pauvre de la ville trouve une chaîne en or avec une clef au bout ?

Leur vie change, mais eux, changent-ils ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
peti_lu
  03 novembre 2014
J'ai ouvert la boîte aux lettres il y a tout juste 15 minutes.
Je vois cette grande enveloppe, adresse écrite à la main je l'ouvre, c'est une de ces petites choses que j'apprécie. Et à la première page, une dédicace personnalisée écrite par Maureen Dor ... il n'en faut pas plus pour dévorer ce livre pour tout vouloir et ne rien regretter.
Deux éléments dans ce livre. Parce qu'il s'agit d'un livre avec des dessins, je dirais que le coup de crayon est génialissime noir et blanc avec uniquement un dégradé de rouge à certains endroits mais à un seul endroit en général par dessin.
Ensuite l'histoire, que dire si ce n'est l'illustration pour faire comprendre aux petits que l'argent ne fait pas le bonheur, que parfois l'argent nourrie des attirances qui ne sont pas sincères, alors se posent les questions de l'amitié, de la sincérité mais également de ce qu'est l'essentiel dans la vie.
Alors oui l'adage l'argent ne fait pas le bonheur mais y contribue se vérifie très souvent, mais nager dans le fric comme Monsieur Picaillon semble aussi avoir de nombreux revers.
Il ne me reste plus qu'à le lire à mes neveux et voir leurs réactions !
Merci à Babelio et à masse critique
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ExtraVagance
  27 novembre 2014
Monsieur Picaillon est très riche, il peut s'acheter tout ce qu'il veut et il a de nombreux amis qui viennent pour ses fêtes et sa grosse télé. Basile-le-fil est très pauvre, il aime bien sa vie sans superflu : le soleil, le vent, ses amis. Un jour, Monsieur Picaillon perd la clef de son coffre. Pour vivre, il se retrouve à vendre tout le superflu et il perd ses amis qui ne peuvent plus profiter de ses richesses. Basile, lui, trouve une chaîne en or avec un clef au bout. N'ayant rien à enfermer, il la porte autour du coup, suscitant la jalousie de ses amis. Les deux personnages, que tout oppose, ont jusque là fait leur chemin séparément, l'un sur la page de gauche, l'autre sur celle de droite. Puis ce qui n'aurait pas du arrivé arriva : ils se rencontrèrent et les choses rentrèrent dans l'ordre.
La fin de cette histoire aurait presque un gout amer et fataliste. Là où on aurait attendu une petite morale sur le bonheur et l'argent, sur la rencontre entre pauvreté et richesse, malheureusement, et de manière très réaliste, on en revient à la situation initiale. La morale est bien là, mais elle laisse songeur et fait réfléchir sans imposer de raccourci simpliste.
Je ne m'attendais pas à cette conclusion et j'ai vraiment beaucoup apprécié découvrir cet album. Papier épais, couverture mate, dessin en nuances de gris à l'aquarelle, avec juste ce qu'il faut de couleur pour souligner un élément de l'histoire. le dessin est sympathique et colle tout à fait à l'historie. C'est donc un bel objet.
L'ayant reçu pour la Masse Critique de Babelio sur la Jeunesse de l'éditrice même, j'ai découvert avec grand plaisir la dédicace personnalisée.
En conclusion un bel album qui fera réfléchir les enfants sur l'argent, le dénuement, la qualité de vie et d'amitié que ces deux situations génèrent. Je le recommande chaudement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bazart
  07 mars 2015
C'est l'histoire de deux personnages, un qui est très riche (Monsieur Picaillon) et l'autre qui est très pauvre (Basile-le-fil). Ils ont quand même un point commun : ils sont tous les deux accompagnés d'un animal domestique (un chat pour l'un, un chien pour l'autre). L'un peut avoir tout ce qui peut s'acheter, l'autre a tout ce qui ne s'achète pas (le soleil en été, la fraîcheur de la bise en automne…).
Un jour Monsieur Picaillon perd la clef de son coffre fort et c'est Basile le fil qui la retrouve dans les poubelles. Sans clef, Monsieur Picaillon ne peut plus accéder à son coffre et ne peut plus rien acheter alors pour continuer à manger, il vend le superflu. Basile-le-fil lui pourrait s'acheter une table, des chaises en revendant sa clef en or mais il considère qu'il n'en a pas besoin. L'un comme l'autre constatent que leurs soi disant amis se comportent bizarrement depuis que leur situation financière n'est plus la même . Et puis un jour Monsieur Picaillon et Basile s'assoient sur le même banc …leur vie a changé mais eux-ils sont ils les mêmes ? Pour connaître la fin, il faudra lire l'histoire : )
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
LillyMaya
  03 novembre 2014
Reçu aujourd'hui dans le cadre de la Masse Critique Littérature Jeunesse du 16 octobre 2014
Merci à Babelio et aux éditions Clochette !
Je vois que petit_lu a été plus rapide que moi, et a déjà publié sa critique...
à mon tour maintenant !
Merci à Maureen Dor pour la dédicace dans le livre ! C'est une gentille attention !
Tout d'abord la forme, c'est un bel album, la qualité du papier (mat) est très agréable.
Les illustrations sont très belles. Avec plein de petits détails. Par contre, ne cherchez pas un album coloré, puisque les dessins sont dans des tons gris, avec parfois une petite touche de couleur. Mais cela permet de mettre en valeur certaines choses, comme la fameuse clé ! Et quel travail à l'aquarelle...ces nuances de gris ! Superbes !
Du côté de l'histoire à présent. C'est un récit qui oppose deux points de vue : celui de Monsieur Picaillon et celui de Basile-le-Fil.
C'est une jolie réflexion sur ce que l'on possède ou pas et sur la valeur que l'on donne aux choses. La dernière phrase du livre est malheureusement tellement vraie...mais je vous laisse la découvrir !
Par contre, je pense que cet album s'adresse à des enfants qui sont en âge de comprendre et de réfléchir à cette thématique avec leurs parents.
C'est un très bel album, qui peut être lu à plusieurs niveaux ! Une réflexion sur la richesse, mais aussi sur l'amitié.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
peti_lupeti_lu   03 novembre 2014
Monsieur Picaillon se mit à vendre le superflu. Une table, une chaise, que faut-il de plus ?
Commenter  J’apprécie          20
peti_lupeti_lu   03 novembre 2014
Quand il était riche, Monsieur Picaillon avait plein d'amis
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Maureen Dor (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maureen Dor
Maureen Dor était invitée du salon du livre jeunesse Crocmillivre à Dijon - Librairie Grangier
autres livres classés : pauvretéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1031 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre