AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782848868882
150 pages
Lucien Souny (17/03/2022)
5/5   5 notes
Résumé :
Si René, le gardien des lieux pouvait encore parler, il raconterait ce qui est arrivé à Anna, à Julie et à Nolwenn. Peut-être.
À moins que la peur ne l’arrête. Ou la mort.
Car, comment asséner des vérités cachées qui piétinent l'amour et l’amitié ? Comment décrire ce mauvais rêve du 12 avril, qui se répète inexorablement, avec son cortège de destructions ?
Et comment protéger ceux qui ne veulent pas voir le danger ?
Anna, Julie, Nolwenn, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
lulu8723
  10 juin 2022
Thierry DORE. Jusqu'au bout du miroir.
Je referme ce livre. Je suis dubitative. Je n'ai pas bien compris l'histoire dont l'auteur déroule le scénario. Et pourtant le début est prometteur : Jeanne, onze ans voit sa grand-mère attaquée et dévorée par des chiens errants. Nous sommes le 13 juillet 1788. Elle affronte la horde sauvage, les chiens se calment et l'encerclent . Elle détient un secret, elle a un pouvoir extraordinaire ! C'est une véritable sorcière ! Un joli parallèle à exploiter.
3 avril, de nos jours, René Artaud, ancien mercenaire, gardien d'une propriété privée, extermine de façon violente des chats. Il règne en maître sur ce domaine qui porte le nom de Beausoleil. Les trois filles de la propriétaire de la demeure et leurs compagnons viennent passer quelques jours à la campagne, dans ce lieu isolé. Anna est peintre, son ami Dimitri tient une galerie d'art et ce sont eux qui arrivent les premiers. Nolween, infirmière dans un service de gériatrie, abrège la vie de patients en phase terminale. Elle subtilise la montre en or déposée sur la table de nuit, son acte accompli. Son ami, Yann est professeur de philosophie. C'est Julie qui arrive la dernière. Pas de trace de Anna. Elle aurait, selon son compagnon quittait la résidence dès son arrivée. Les jeunes femmes vont mener l'enquête, inquiètes de ce retournement de situation. Dimitri est un homme violent.
Je suis perplexe. Ce récit est, pour moi, peu compréhensible, déroutant. de bons thèmes exposés mais non développé. Nous sommes enfermés dans un cloaque d'invraisemblances, de non-dits, de violence ? Qui est le prédateur ? Où se situe la proie ? J'ai eu du mal à trouver le fil rouge reliant les personnages, les lieux, l'action ; tout est confus. Je suis très déçue par cette lecture. Je ne pense pas être la seule. A ce jour, aucune critique n'a été publiée. Et pourtant d'autres l'ont lu : ils ont noté des citations, preuves de lecture. J'ai un café lecture prévu dans une semaine, inutile de vous dire que je n'inciterai pas les personnes présentes à prendre ce roman. Je ne mets aucune notation…. ( 09/06/2022).

Lien : https://lucette.dutouràorange.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          113
leoA
  17 juin 2022
J'adore la double histoire qui s'imbrique super bien. L'intrigue est facile d'accès, on y rentre très vite et les allers retours entre les deux histoires construisent une intrigue qui vous prend à la gorge et ne vous lâche plus. J'ai adoré les personnages, surtout Jeanne, la pauvre ! et René, le monstre qui est pourtant tellement à plaindre... Un bouquin à lire absolument pour passer un bon moment cet été.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
babetteLyonbabetteLyon   28 mars 2022
Vous savez à quoi on reconnaît les sales types ?
— Non.
— Moi non plus, et c’est justement à ça qu’on les reconnaît !
Commenter  J’apprécie          80
ThibaultAD1975ThibaultAD1975   17 mai 2022
Elle l'avait imaginé brave et fou, courageux et fier, et elle avait eu peur, de cette peur diffuse et pernicieuse que ressentent les mères et les épouses.
Commenter  J’apprécie          30
ThibaultAD1975ThibaultAD1975   17 mai 2022
Rien n'aurait pu effacer l'expression qui s'afficha sur son visage, pas même la main qui le gifla.
Commenter  J’apprécie          30
ThibaultAD1975ThibaultAD1975   17 mai 2022
A force de remuer la terre des autres, on finit toujours par tomber sur un os.
Commenter  J’apprécie          30
ThibaultAD1975ThibaultAD1975   17 mai 2022
Sur ses joues, de profonds sillons marquaient encore le passage du malheur.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : polar psychologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Thierry Doré (II) (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Pulsions de vie - Thierry Doré

Nom du petit frère de Simon LEFEBVRE ?

Nicolas
Martin
Sam
Samuel

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Pulsions de vie de Thierry Doré (II)Créer un quiz sur ce livre