AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782848867762
Éditeur : Lucien Souny (23/08/2019)

Note moyenne : 4.52/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Chaque jour éloigne un peu plus Simon des cauchemars de son enfance. Pourtant, quand un chien croise sa route et qu’il l’achève à coups de pelle, tout s’effondre, le replongeant impitoyablement dans les abysses. Son père s’est-il réellement suicidé ? Qu’est devenue sa mère ? Et qui est cette inconnue qui pleure la nuit ?
Déterminée à vaincre les démons qui le hantent, Jahia, avec qui il partage sa vie, se laissera-t-elle, à son tour, déva... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Jeanfrancoislemoine
  06 septembre 2019
A peine quelques minutes après avoir tourné la dernière page , je suis parti marcher un peu avec mon épouse , pour sortir d'un univers dans lequel je me trouvais englué , un univers tellement inquiétant que je n'avais cependant aucune envie de le quitter , certain d'être aux premières loges pour enfin " savoir " , enfin connaître " la " ou tout au moins " une " vérité...Fort heureusement , je ne me ronge plus les ongles , ce qui m'a évité bien des tourments , bien des souffrances....C'est qu'il a su faire monter la tension , Thierry , tout au long des 380 pages de ce nouveau titre de la belle collection " plumes noires " de chez Lucien Souny ....Il s'en passe des choses , il nous transporte en des lieux souvent sordides et inquiétants , cimetières , caves d'immeubles , il joue avec nos sens et nos peurs ancestrales , il nous manipule à sa guise , nous fait quitter la réalité de ce monde pour gagner les limbes du fantastique , il mêle et essore comme dans le tambour d'une machine à laver , dans un brouillard cotonneux, nos réflexions les plus logiques....C'est très bien fait , très habile , très intelligent et ...déroutant au possible , si bien qu'on a parfois l'impression de " perdre la raison" sans jamais , et ça c'est fort , perdre le fil de l'histoire . Amateurs de thrillers , de fantastique , ce roman est fait pour vous , n'hésitez pas à suivre Simon et Jahia dans leur quête de bonheur . Bien sûr , leur chemin sera long et difficile , peuplé de souvenirs douloureux , la mort de Martin , son frère et le suicide de son père , par exemple , pour Simon , poursuivi par un très grand sentiment de culpabilité et la haine d'une mère éplorée......Et puis , il y aura Hélène ...Ah , Hélène , si belle et si présente...très présente , trop présente (?) , et Will , le policier ami fidèle secrètement amoureux de Jahia ......Peu de personnages mais quels personnages !!! Ah si vous vous doutiez de ce qui vous attend . Une belle histoire d'amour , oui , si l'on veut .....Je me suis régalé mais je vais maintenant essayer de me diriger vers du plus " soft ", j'en ai bien besoin ....mais il est certain que , pour son prochain roman , Thierry me retrouvera sur son chemin . Thierry Doré rejoint la brillante pléiade de nos excellents auteurs limougeauds , une bien belle entrée dans le clan .Nul doute qu'il n'a pas fini de nous faire " frissonner " . A le voir , on ne le croirait pas , c'est un si " gentil garçon"...
S'il y a des morts ? Oui , pourquoi ? Dans un cimetière , y'en a non ? Dans les caves d'un immeuble aussi , non ? Et même ailleurs , il n'a pas lésiné sur les moyens ...... le bougre ....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10110
alinegorczak
  10 octobre 2019

Jahia, journaliste, partage sa vie avec Simon. Un grain de sable va se glisser dans leur quotidien. Jahia doute, veut aider, cherche, trouve mais pas forcément ce qu'elle espérait. Simon s'égare, se cherche, détruit. Deux écorchés de la vie. Deux existences qui se fracassent l'une sur l'autre, l'une pour l'autre, l'une avec l'autre.
Vous devez aborder ce premier roman de Thierry Doré sans trop en savoir. Laissez l'atmosphère si particulière vous prendre en charge, vous oppresser, vous effrayer parfois. Vous serez l'otage de Simon, de Jahia. Vous vous laisserez séduire ou non par leur personnalité des plus complexe. L'auteur a apporté un soin particulier à ses protagonistes dans ce thriller psychologique. On sent l'énorme travail de recherche.
L'intrigue est maitrisée de bout en bout. Quand je pensais tenir la solution, un revirement de situation venait tout remettre en question. Je me suis vraiment demandé si je ne devais pas dingue. Un véritable labyrinthe cérébral dans lequel il est pratiquement impossible d'atteindre la sortie. le final est incroyable. Il laisse sans voix avec des interrogations. Pourtant, en faisant le point en rétrospective je me rends compte que les indices étaient là depuis le début pratiquement.
Je remercie Thierry Doré pour ce SP et salue sa prouesse narrative captivante pour ne pas dire hypnotique. Sûr que ce premier roman ne sera pas le dernier et qu'il va falloir compter avec Thierry Doré dans le monde thrillerdien.

Lien : https://www.facebook.com/les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
ANGLARD
  11 novembre 2019
Thierry Doré nous entraîne irrésistiblement derrière le miroir. Son univers torturé nous bouleverse, nous retourne la tête et les tripes. Une observation incisive. Une réflexion profonde. Des personnages fouillés. le tout dans un style travaillé, un rythme parfaitement étudié. Bref, une lecture à ne pas manquer !
Commenter  J’apprécie          360
Fabh64
  25 novembre 2019
Waouh, un captivant roman psychologique et à sensations fortes.

Je dois avouer que j'ai été dans le brouillard les 80 premières pages, obnubilée par le prologue (les 4 premières) que je n'arrivais pas à mettre de côté (m'extirper de la tête !). Mais après, ça a été de l'action pure et du thriller mortel.

En fin de compte, cette lecture s'est révélée être un régal. Un vrai puzzle où l'auteur traite des mésaventures réelles et rêvées d'un couple récent (un peu plus de deux ans de vie commune au compteur).
Simon et Jahia sont deux jeunes gens qui n'ont pas été épargnés par la vie.
Lui, à ses 9 ans, il a perdu son petit frère, Martin. Ensuite, ses parents l'ont quasi renié. Et à ses 23 ans, son père s'est suicidé sous ses yeux. Maintenant, il en a 29, et avec Jahia, il compte bien fonder une famille.
Elle, depuis sa plus tendre enfance, elle a dû se taire et accepter d'endurer les violences conjugales de sa mère envers son père. Oui, pour une fois, les rôles étaient inversés et le mari devait subir. Jusqu'au jour où dans un moment de lucidité, il a pris la poudre d'escampette. Malheureusement, sa fille en a payé psychologiquement le prix.
Mais depuis deux mois environ, voilà que Simon commence à déconner.
Pourquoi ? Lui qui a l'air de tant tenir à leur cocon.
Une certaine Hélène vient de s'immiscer entre nos deux tourtereaux ...

Allez, je vous le dis, mettez-le dans votre PAL, du moins si le genre « thriller psychologique » ne vous fait pas peur !-)

Ma note : 9/10

Hélène, ma chimère Hélène, ne vois-tu rien venir ? Pas encore, laisse-le se reposer sur ses lauriers un instant, je te préviendrai lorsque Doré aura pondu son prochain roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
kade_read
  23 novembre 2019
C'est grâce à la Masse Critique-Mauvais genre que j'ai eu la chance de découvrir ce roman. Je ne connaissais ni l'auteur ni ses écrits. J'étais donc ravie de pouvoir m'y plonger. Avant de commencer à le lire, j'ai lu la seule critique qu'il y avait à son sujet : en résumé, un roman noir à l'extrême. J'avais tellement hâte de le découvrir. Hâte d'être submergée par la peur, l'angoisse. Mais le soufflé est vite retombé.
Oui, il ne suffit pas d'avoir une couverture noire pour se faire nommer roman noir … La preuve, « Une douce lueur de malveillance » a une couverture bleue et est pourtant le roman le plus noir que j'ai pu lire. C'est une atmosphère. C'est une ambiance. Je dirais une sorte de lourdeur, comme si on avait du mal à respirer. C'est pesant. C'est oppressant. Et pourtant, ça reste addictif. Tous ces sentiments, toutes ces impressions, je ne les ai pas ressenties une seule fois en lisant « Pulsions de vie ». Oui, il y a des morts. Oui, il y a des gens torturés. Mais ce n'est pas un roman noir, c'est un simple thriller. Et même pas l'un des meilleurs, au contraire.
On ne peut pas dire que l'auteur soit le maître du suspens. Loin de là ! Son intrigue se devine bien trop rapidement. Où est l'intérêt de lire un roman si l'on connaît déjà la fin ? Personnellement, j'aime être surprise. J'aime être manipulée par les auteurs. J'aime ça lorsque les auteurs torturent mon cerveau pour me faire réfléchir bien davantage. Ici, c'est facile ! Et je déteste tout ce qui est facile. Au-delà de ça, ça m'énerve !
Quant aux personnages, je les ai observés de loin. Je ne me suis attachée à aucun d'eux, ni réellement intéressée à eux. J'étais un peu comme une scientifique qui regardait la réaction d'une substance sur des cobayes. Sans émotion et sans empathie. Il ne suffit pas d'intégrer des personnages avec des tares psychologiques pour les rendre intéressants. Il faut les travailler. Leur donner vie. Je ne les ai pas senti réels. Ils sont nés fictifs et sont restés fictifs à mes yeux. Alors comment m'en soucier ?
Si on doit parler de l'écriture, je dirais que c'est un style très simple et commun. L'auteur n'a pas développé une plume particulière. Son écriture n'évoque pas de sentiments particuliers. C'est une écriture légère, fluide et facile à lire, à comprendre. Comme beaucoup, en somme. Ce n'est pas le genre d'écriture qui me fait craquer et qui me fait suivre un auteur. Et puis, quel manque de dynamisme. C'était très long. Souvent, pour rien. On aurait facilement pu enlever une centaine de pages inutiles à ce roman pour en faire quelque chose de plus dense et de plus prenant. Car, il faut l'avouer : le postulat de base n'était pas mal. Habituel pour le genre, mais pas mal … Mais comme Martin, il a été noyé dans les flots ! A mes yeux, ce roman n'était pas assez abouti pour être publié.
Pour résumer, un thriller psychologique loin d'être un coup de coeur et la promesse d'un roman noir non-tenue. C'est donc une déception pour ma part.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          153

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
ElianeLabordeElianeLaborde   22 janvier 2020
Il revit le jeune homme qu'il avait été, le garage, le pistolet, la cervelle en étoile; la mort, chaude et gluante. Et le sang, encore et partout, à plein nez, à pleine bouche, métallique et écœurant, mélangé aux odeurs tièdes de feu d'artifice et de poudre. Sur le mur, sur ses mains, sur papa.
Commenter  J’apprécie          90
ElianeLabordeElianeLaborde   22 janvier 2020
Tout le monde avait pleuré et raconté les pires horreurs sur la morte - la défunte, comme ils disaient - pendant que chacun, sans en avoir l'air, estimait la valeur des meubles.
Pour la maison, c'était déjà fait.
Commenter  J’apprécie          100
ElianeLabordeElianeLaborde   22 janvier 2020
Là, tout près de son oreille, tandis qu'une longue giclée de chimie rassurante se faufilait au creux de ses veines, une voix douce et anesthésiante lui murmura de ne pas s'inquiéter, que tout irait bien.
Commenter  J’apprécie          100
JeanLouisBOISJeanLouisBOIS   06 novembre 2019
Dans la vraie vie, le spectacle est permanent et la musique doit continuer, même quand les spectateurs en meurent. (p.23).
Commenter  J’apprécie          150
JeanLouisBOISJeanLouisBOIS   06 novembre 2019
Comme un vieux couple, ils avaient renoncé depuis longtemps à remplir tous les silences. (p.244).
Commenter  J’apprécie          180

autres livres classés : tensionVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Pulsions de vie - Thierry Doré

Nom du petit frère de Simon LEFEBVRE ?

Nicolas
Martin
Sam
Samuel

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Pulsions de vie de Thierry Doré (II)Créer un quiz sur ce livre

.. ..