AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B0000DXK3K
Éditeur : Le Livre de Poche (30/11/-1)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 14 notes)
Résumé :
L'expérience ressemble aux cure-dents: personne ne veut s'en servir après-vous.


Après les livres de guerre (dont le plus connu est ''Les Croix de bois''), Dorgelès passe à des récits et des romans qui ont pour thème la vie libre et joyeuse, la bohème, dans lesquels il égrène ses souvenirs agrémentés d'amusantes anecdotes : ''Le château des brouillards'' se passe à Montmartre où il a vécu et où il y a fréquenté chansonniers, peintres et mauvai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
oran
  05 mars 2017
La Bohème si célèbre chanson écrite par Jacques Plante et chantée par Charles Aznavour semble avoir été intimement inspirée par ce livre « le château des brouillards » qui raconte de manière jouissive la vie de cette communauté hétéroclite : marlous de tout poil, faux-monnayeurs, anarchistes, lorettes, midinettes, mauvais garçons, « escrocs honoraires », « filous fantaisistes », poètes, peintres et rapins , dessinateurs, musiciens, sculpteurs, aux poches vides… , tour à tour titillés par les muses, illuminés par Dionysos ou en mal d'inspiration, qui partagent leur misère dans des galetas, qui se retrouvent, le soir, pour décliner leur passion, et leur mal de vivre au Lapin agile.
Paul -Gérard Clair , un jeune poète vient y vivre une bohème dorée, « un bonheur facile » avec l'héritage d'une grand-mère, une « fortune qui tenait sur une planche de placard : rien que des louis ficelés dans du papier gris. »
Gérard partira à la guerre ,celle qui devait être la der des der, et il n'en reviendra pas.
Un Montmartre bien loin des clichés actuels, où s'agglutine la foule des touristes.
A lire pour retrouver la vraie butte, un voyage nostalgique, une époque révolue .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          124
VACHARDTUAPIED
  27 mars 2013
Pas très emballé par cette lecture mais je ne désespère de lire d'autres romans de Dorgelès.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
oranoran   05 mars 2017
Je vous mentirais, mon petit Gérard, si je vous disais que je m’en fou. Mais en peinture, j’ai un principe : il faut aimer avant de comprendre et acheter avant d’aimer. C’est la meilleure façon de se faire une collection.
Commenter  J’apprécie          62
oranoran   05 mars 2017
Le château des brouillards
On accédait à la propriété par une rampe pavée que barrait une grille et ce grand parc, qui dominait la rue Girardon de plusieurs mètres avait l’air retranché derrière une contrescarpe. Les acacias, les vernis du Japon et les marronniers entremêlaient si bien leurs branches que les maisons disparaissaient dans la verdure ; à gauche, le château proprement dit, vieille demeure du XVIIIe siècle, restée grande dame sous sa coiffe d’ardoise, à droite, une rangée de pavillons modestes qu’on louait par étages. Renoir avait eu là son atelier, Léon Bloy son logement, et l’on contait que Gérard de Nerval aimait y venir grappiller du raisin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
oranoran   05 mars 2017
Peu de gens l’ont réellement connu, ce coin disparu du Vieux Paris. On le confond toujours avec le Montmartre d’en bas, celui des boîtes de nuit et des coiffeurs pour dames : c’est lui faire peu d’honneur. Chez nous, on se serait cru à la campagne. Pas d’autobus, pas de grands immeubles, pas de trottoirs encombrés. Chaque carrefour avait sa borne fontaine, chaque maison son bout de jardin, et les cafetiers vous offraient au lieu de moleskine, de rustique bancs de bois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
oranoran   05 mars 2017
M. Martial Gouttenoir allait chez le Mage pour acheter des tableaux. Elie Grinberg n’en vendait pas, c’est certain, pas plus que le père de M. Jourdain ne vendait d’étoffe mais aux fins de mois il en cédait à ses relations pour le l’argent. Le vieil amateur s’était ainsi offert à des prix raisonnables des Picasso, des Modigliani, des Utrillo, des Van Dongen, tous ces produits de Montmartre que dédaignaient les grands marchands.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
VACHARDTUAPIEDVACHARDTUAPIED   27 mars 2013
La femme rend lâche. C'est elle qui conseille au gréviste de rentrer à l'usine, à l'artiste de faire du commerce, au soldat de plier le dos. Parce qu'elle ne pense qu'à la pâtée, qu'elle a un pot-au-feu dans le coeur.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Video de Roland Dorgelès (13) Voir plusAjouter une vidéo

Jean Louis Bory reçoit le prix Goncourt
Au restaurant Drouant, le jury du Goncourt, parmi lesquels, Francis CARCO, Léo LARGUIER, COLETTE, Lucien DESCAVES, Roland DORGELES et André BILLY, ont décerné le 42ème prix Goncourt à Jean Louis BORY pour son livre "Mon village à l'heure allemande". ...
autres livres classés : roland dorgelèsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1353 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre