AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2211209904
Éditeur : L'Ecole des loisirs (20/04/2012)

Note moyenne : 3.18/5 (sur 11 notes)
Résumé :
En 2084, vous ne pourrez jamais être seul même si vous voulez juste vous balader, tranquille. En 2084, des robots commenteront un match de foot à la télé en buvant un pastis. En 2084, des créatures étranges pourront vous décapiter en deux temps trois mouvements. En 2084, le grand Mozart se verra dépouillé de son art. En 2084, même les manipulateurs des clones que vous êtes devenus seront congédiés, car vous serez contrôlés par des puces électroniques. Vous révolter ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Mladoria
  28 janvier 2017
Une pièce de théâtre futuriste sur un monde à la Big Brother régi par des êtres de l'ombre, marionnettistes de l'âme. La perspective est saisissante. Les personnages sont des clones dont seuls certains se rendent compte de la supercherie et laissent la place à leurs manipulateurs pour une scène de danse.
Tantôt drôle, tantôt cynique, tantôt tendre et mélancolique, les émotions d'une société désincarnée s'enchaînent dans de petites scénettes dont la finalité profonde est une réflexion sur notre futur un brin déshumanisé mais pour lequel les relations humaines restent primordiales au bien-être.
Intelligente et bien pensée, je serai curieuse de voir ce que peut donner la mise en scène.
Commenter  J’apprécie          90
marlene50
  20 janvier 2018
Cette pièce de théatre a été créée par la Compagnie Flash Marionnettes le 15 octobre 2010 au Théâtre Jeune Public de Strasbourg, dans une mise en scène d'Ismaïl Safwan, avec Vanessa Rivelaygue, Marie Seux et Vincent Eloy.
Cela se passe en 2084 dans un monde de robots, de clones et de puces électroniques !!!
Scénettes intéressantes mais tout ceci est pour moi bien effrayant et déshumanisé.
Imaginons que cela soit ?
Heureusement je ne serais plus là depuis très longtemps pour voir soi-disant ... un monde idéal !!!
Cependant l'idée est bien trouvée et peut être pas si folle que ça.
Commenter  J’apprécie          60
orbe
  10 mai 2012
Une pièce de théâtre très courte, très originale et très drôle. On y évoque avec beaucoup d'acidité les relations entre "marionettes" ! A moins qu'on ne parle en fait de l'homme et de sa nature? A croquer !
Commenter  J’apprécie          80
MIOP
  08 janvier 2013
Avec beaucoup de délicatesse et d'ironie parfois, avec un langage un peu dépourvu de sens, Philippe Dorin nous dépeint une société en décalage avec la réalité, un monde où vivent robots et clones. La crainte du futur reste le fer de lance de cette pièce mais il est abordé avec beaucoup d'humour. Un beau voyage dans le temps à recommander aux grands comme aux enfants. C Fontanel
Commenter  J’apprécie          10
CDIdees
  05 juillet 2015
Vu sur scène au TEP
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Ricochet   06 juin 2012
Inventive, faussement délirante et toujours savoureuse, cette petite pièce de théâtre suppose une mise en scène plutôt élaborée : à voir dès que possible.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
marlene50marlene50   20 janvier 2018
Lumgo dépouille Mozart des ses chaussures,

Mozart attrape le bras de Lumgo.

Mozart : Je te demande juste un petit service en échange !

Lumbo : Point ne m'en faut trop demander !

Mozart : Partout où tu iras, tu diras qu'un jour, sur ta route, tu as croisé le grand Mozart.

Lumbo : ça je moi partout dirai ! Tout ce veux que tu ! Grand zart le Mo ! Schu le grand bert ! Bee le grand thoven aussi ! Tout, tout, tout !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
EveToulouseEveToulouse   19 octobre 2016
Aujourd'hui, nous sommes le 24 mars 2084. L'air nous vient d'Orcières-Merlette, dans les Alpes. Le volume respirable est fixé à 32 litres par personne. Nous vous demandons d'éviter les déplacements inutiles. Des dispenses sont accordées exclusivement au personnel chargé de la surveillance ainsi qu'à nos athlètes qui brillent actuellement dans nos stades.
Commenter  J’apprécie          20
marlene50marlene50   20 janvier 2018
Personnage virtuel !
S'il y a bien une chose qui sera jamais virtuelle, c'est la connerie.
Commenter  J’apprécie          52
EveToulouseEveToulouse   19 octobre 2016
HP : Bienvenue, Numéro 43! Alors vous, vous serez l'enfant.
Numéro 43 : L'enfant?
HP : Oui, l'enfant!
Numéro 43 : J'aurais préféré lampadaire.
HP : Pourquoi lampadaire?
Numéro 43 : Pour tenir la chandelle à l'amour.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : marionnettesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr