AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 226609775X
Éditeur : Pocket (15/02/2000)

Note moyenne : 2.74/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Quatrième de couverture
Il y a ceux qui ont de la chance et ceux qui n'en ont pas. Anaïs Nion, trente-neuf ans, correctrice dans une maison d'Edition, n'en a jamais eu. A commencer par son nom ! A une lettre près, on pouvait la confondre avec le grand écrivain, et elle a éssuyé au total cent douze refus pour ses cinq romans.
Ses amours ensuite, pas brillantes non plus. Mariée depuis longtemps, trop longtemps à Etienne qu'elle n'aime plus, elle est actu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
FloraBishug
  19 mai 2017
J'ai débord été intriguée par le résumé de ce livre. Où l'on me promettait de suivre Anaïs, qui n'a pas de chance, à qui l'on a refusé déjà cent douze fois ses manuscrits en maison d'édition. Anaïs qui n'est plus heureuse en ménage, et qui va se découvrir à la fois une demi soeur à qui tout réussit et un galant.
En apparence, un bon livre feel good. Nouveau départ dans la vie, la chance qui se retourne etcetera.
En fait pas du tout, on suit donc Anaïs, notre héroïne, à qui le surnom "la transparente" ne va que trop bien.
Ni moche ni jolie, ni jeune ni vieille, psychorigide, aigrie et constamment jalouse et envieuse de ceux qui réussissent mieux qu'elle. On ne peut compatir à ses coups de malchance. Mais est-ce de la malchance ? Finalement je ne demande pas mieux qu'elle se plante à chaque fois.
La demi soeur ? Une saltimbanque totalement perchée, qui croit en sa bonne étoile et qui réussit absolument tout ce qu'elle entreprend, voire même ce qu'elle n'entreprend pas. Vu tous les coups de chance dont elle bénéficie dans ce livre je pense que c'est un miracle qu'elle n'ait pas été élue présidente à son âge, ou gagné au loto.
Niveau crédibilité zéro. le pire c'est qu'elle aussi est insupportable, aucun personnage n'est attachant.
Le galant ? Un auteur qui a réussi à se faire éditer, et dont Anaïs est la correctrice, et qui ne rêve que de satisfaire son fantasme sur l'intello coincée (Anaïs, si vous avez suivi). Plutôt amusant, une bonne surprise.
Mon avis final, un livre que je me serais bien passée de lire. Cela me fait penser à un mauvais Pancol poussé à l'extrême, même types de personnages (tout dans l'édition, le spectacle parisien, le cercle littéraire), des histoires très (trop) rocambolesques et absolument pas crédibles. Et beaucoup trop d'exclamations !
Cela dit, reconnaissons tout de même que certaines formules/phrases sont très bien tournées, l'auteur a le sens de la formule percutante, et quelques jolies trouvailles (un mot pour qualifier une personne, le style du Goulu). Mais une grosse déception sur la superficialité avec laquelle sont traités les personnages, sans émotions finalement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
julienraynaud
  04 septembre 2016
Un livre plaisant, plein de points d'exclamation !
Des critiques tout de même : trop de personnages qui s'entremêlent, que l'on confond. Trop de détails sur chacun d'eux, qui viennent compliquer inutilement leur CV. Surtout, à mon goût, trop de coïncidences qui arrangent bien l'auteur et auxquelles on ne peut évidemment pas croire (je ne dis pas que F. Dorin souhaite qu'on y croit) : tel personnage a pour ami le frère de tel autre, qui sort précisément avec l'éditeur d'un troisième, etc... C'est amusant mais aussi très artificiel.
Les jeux de mots, bien trouvés et variés, sont eux aussi, à la longue, très répétitifs.
Bref un roman très créatif, mais qui peut quand même agacer !
Commenter  J’apprécie          60
Sarah_DD
  02 juin 2008
Un peu toujours le même type de schéma, les mêmes croisements entre des personnages légèrement interchangeables d'un roman à l'autre. Mais c'est distrayant. Et j'aime surtout sa manipulation de la langue très harmonieuse. Au niveau de l'histoire; un peu surprise car bcp plus déprimant que les autres fois. Donc pas mal, mais à petites doses.
Commenter  J’apprécie          00
jeanjourdan
  30 novembre 2018
Une début attrayant avec un style léger pétillant qui me promettait des !moments délicieux..... mais j'ai bien vite dû déchanter. L'intrigue (mais y en a-t-une?) descend bien vite au dessous de la ceinture et le style, de pétillant devient vulgaire et frise la grossièreté. J'ai dû faire un gros effort pour arriver au bout...
Commenter  J’apprécie          00
sld09
  27 juin 2017
J'ai lu ce roman il y a des années et je n'en garde à peu près aucun souvenir si ce n'est que je n'avais aimé ni le style ni l'intrigue...
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   19 mai 2016
Sur le palier du premier étage, elle ouvre l'une des quatre autres enveloppes. elle vient des "Primevères", la maison de retraite près d'Auxerre, où son père survit avec un maximum de lassitude dans un maximum de confort... qu'il doit à la générosité de son gendre. D'une écriture presque illisible, le professeur souhaite à sa fille, pour son anniversaire, "la si capricieuse complicité des fées".
Sur le palier du deuxième étage, elle souffle son agacement sur une carte dite humoristique, représentant un angelot nu, avec en relief une matraque à la place du sexe, invitant à toucher du bois. Elle n'a aucune surprise en lisant la signature de Coco et le libellé de ses vœux : "Te souhaite la protection rapprochée de ce genre d'ange gardien !"
Sur le palier du troisième étage, Anaïs découvre un parchemin recouvert de trèfles à quatre feuilles, minutieusement dessinés et peints par son autre pilier, Marie : elle, lui souhaite "le concours efficace de ses porte-bonheur... vert espérance !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
julienraynaudjulienraynaud   26 mai 2016
Cette année, Madame, les livres se portent courts avec des titres longs.
Commenter  J’apprécie          191
julienraynaudjulienraynaud   12 août 2016
A un auteur de best-seller, plus féru de chiffres que de lettres :
- Est-ce que votre nègre rédige aussi votre feuille d'impôts ?
Commenter  J’apprécie          80
julienraynaudjulienraynaud   24 août 2016
Zigounette est toujours inscrite à l'ANPE, Agence nationale pour l'érection, et y fait toujours la queue, bien entendu.
Commenter  J’apprécie          80
julienraynaudjulienraynaud   04 septembre 2016
une phrase de Woody Allen : "Comment les femmes peuvent-elles savoir que je suis un mauvais amant... en deux minutes ?"
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Françoise Dorin (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Dorin
Emission complète : http://www.web-tv-culture.com/gran-paradiso-de-francoise-bourdin-1319.html
Avec Françoise Bourdin, c?est un peu comme si on retrouvait une amie, un membre de la famille. Chaque année, elle nous revient et nous raconte une histoire. Lire Françoise Bourdin, c?est comme passer un moment avec un proche autour d?une tasse de café et l?écouter évoquer des personnages de notre quotidien, de notre entourage. de son enfance dans les coulisses des théâtres où évoluaient ses parents, artistes lyriques, Françoise Dorin a conservé le goût de l?aventure, des destins brisés, de ce grain de sable qui fait changer de direction, de ses rencontres amoureuses qui peuvent bouleverser une vie. Et l?on retrouve tout cela dans ses romans, ce qui fait de Françoise Bourdin l?un des auteurs les plus réputés du roman populaire à la française. Avec « Gran Paradiso », voici Lorenzo, une trentaine d?années. Malmené depuis son enfance par un beau-père un peu jaloux de la vie que son épouse a pu avoir avec son premier mari décédé, Lorenzo s?est construit tout seul et a réalisé son rêve. Ouvrir un parc animalier. Mais son amour des animaux n?est pas au goût de tous et sa vision des choses bien loin d?un zoo classique où la rentabilité financière reste primordiale. Lorenzo parviendra a rendre viable son projet de parc ? Parallèlement, que fera t-il de sa vie ? Saura t?il trouver une femme sensible à sa passion ? Jusqu?à quand courbera t?il le dos face à son beau-père pour préserver le reste de la famille ? François Bourdin nous interpelle sur la difficulté de faire sa place, en famille, dans la société, dans sa vie professionnelle. L?autre grand thème du roman est lié aux animaux, au respect qu?on leur doit, à la légitimité de les enfermer ou non, et sous quelle forme ? Tout cela porté par une plume vive et agréable dans ce nouveau roman rythmé, avec des personnages attachants et proches de nous. « Gran paradiso », de Françoise Bourdin est publié chez Belfond.
+ Lire la suite
autres livres classés : femmesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Françoise Dorin (1928-2018)

Ce matin en me levant, je ne me suis pas reconnue dans la glace de la salle d'eau, et pour cause, mon miroir était ....?.....

Brisé
Brumeux
Truqué
Sale

10 questions
36 lecteurs ont répondu
Thème : Françoise DorinCréer un quiz sur ce livre