AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2896480064
Éditeur : L'Hexagone (02/04/2012)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous vivons dans un monde qui ne cesse de nous rappeler l'impermanence des choses et la fragilité de la vie. Si le poème témoigne des ombres qui nous happent et fracturent notre lien à l'Autre, il célèbre aussi la beauté de l'être et sa quête de sens. Coeurs, comme livres d'amour rappelle la précarité mais invite à l'union, ouvre un espace où l'ici est un tourbillon d'intensités qui nous porte au-delà d'une rupture originelle avec le monde. Dans cette clairière, le ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Lorelay
  15 juillet 2012
C'est à la fois épuré et lyrique, chaud, sensible, sensuel. Ça vient de l'âme. C'est coeurs, comme livres d'amour (Hexagone), de la poète québécoise Hélène Dorion, couverte de prix ici et à l'étranger. le mot coeur y est décliné de toutes les façons. Et l'amour se donne, se prend, se perd parfois, "tandis que le monde se hâte vers nulle part."
- Danielle Laurin
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
coco4649coco4649   23 janvier 2018
LA PLUIE DESSINE DES OMBRAGES…


La pluie dessine des ombrages, tu vois le lac se dénouer,
la saison a comblé le vide, parmi les ondes,
les années s’émiettent, devant toi, chaque trace
que tu croyais transparente s’embrouille
et se dissipe dans le présent.
Les feuilles s’arrachent à l’infini, aveugles de l’intérieur,

et alors qu’il ne reste plus un bruissement dans le décor,

une histoire glisse au fond des eaux,
pareille à une gare où il n’y aurait que des départs.

Où vas-tu, effrayée d’être avec ta vie qui se retourne, seule

avec des bagages éreintés, une vie
qui s’effrite, un dernier voyage au bout de l’absence ?

Du haut des falaises, tu imagines un chemin qui pointe
vers l’aube certaine, la figure enfin épuisée de la douleur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LittleMary226LittleMary226   16 février 2015
Effrayée par ma solitude
comme l’oiseau par le reflet de son vol
je cogne ma tête contre la vitre. Le jour
se déchire, laisse s’avancer la blessure à guérir.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Hélène Dorion (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hélène Dorion
Hélène Dorion – Tarn en Poésie (2013)
Intervention d'Hélène Dorion au Lycée Lapérouse d'Albi le12 avril 2013.
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3415 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre