AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782505112778
180 pages
Kana (01/10/2021)
4.73/5   11 notes
Résumé :
La guerre entre les forces de Véga et Goldorak est un lointain souvenir. Actarus et sa soeur sont repartis sur Euphor tandis qu'Alcor et Vénusia tentent de mener une vie normale. Mais, des confins de l'espace, surgit le plus puissant des golgoths : l'Hydragon. Alors que le monstre de l'ultime Division Ruine écrase les armées terriennes, les exigences des derniers représentants de Véga sidèrent la planète : sous peine d'annihilation totale, tous les habitants du Japo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
UnKaPart
  14 octobre 2021
Une suite à Goldorak, c'était risqué. L'oeuvre et le personnage sont cultes, avec dans l'Hexagone un poids générationnel énormissime, que même Harry Potter n'atteint pas. En même temps, je vois pas comment, en agitant une baguette en bois et en déclamant du latin de cuisine, un mioche binoclard tiendrait plus de trois secondes face à un fulguro-poing… Moins vingt pour Gryffondor et retourne chez mémé, petit Potter empoté !
Or donc, les auteurs avaient zéro droit à l'erreur sur ce coup, sans quoi le fulguro-poing, c'était pour leur pomme jusqu'à les réduire en compote.

À la fin du 74e et dernier épisode de Goldorak, tout était réglé. Les forces de Vega vaincues, la base de la Lune noire détruite, la Terre sauvée. The end. Actarus s'en repart sur Euphor avec Phénicia, qui balance en arrivant en vue de la planète “maintenant, nous allons tout pouvoir recommencer”. Vu ce qu'on nous avait raconté au long de la série, j'avais toujours cru Euphor calcinée de fond en comble par Vega et je me suis toujours demandé ce que Phénicia comptait recommencer. Pas repeupler la planète à deux avec Actarus, j'espère, ils sont quand même frère et soeur…
‘Fin voilà, c'était fini, terminé, bouclé.
Quarante ans plus tard dans le monde réel, dix dans celui de Grendizer, il revient, il revient pour les enfants de la Terre. Ah non, ça, c'est Albator. N'empêche qu'il repointe le bout des cornes, le Goldo, dans une suite made in France approuvée par le créateur nippon du robot géant.
Goldorak, Gō (Nagai) !

Pour les Hibernatus qui auraient passé les quarante dernières années dans un caisson cryogénique et n'auraient jamais entendu parler du géant de fer, l'album s'ouvre sur un résumé d'une page de la série, à la fois complet et synthétique, histoire de ne pas décoller les mains vides.
Et c'est parti pour une nouvelle aventure !
Et un nouveau graphisme. Si vous vous attendez à retrouver Actarus, Goldo, Alcor, Vénusia et toute la clique comme au temps de votre jeunesse perdue, vous allez être déçus ou à tout le moins surpris. Est-ce un bien ou un mal ? Ni l'un, ni l'autre. Juste différent et affaire de goût. Perso, je n'aurais sans doute pas accroché à du graphisme old school, ou alors juste par nostalgie, faute de voir l'intérêt de proposer la même chose que dans les années 70-80. Ressortir le truc à l'identique ? Pour quoi faire, puisque ça a déjà été fait ? Pis bon, le monde du dessin a changé en quarante ans, les styles ont évolué, se sont hybridés au contact les uns des autres. Ce Goldorak en est la preuve, avec son cocktail franco-belge, comics, manga, un peu de tout, de tout un peu. Dans d'autres mains, le résultat aurait pu donner un immonde gloubiboulga, là ça en jette !

L'histoire… Les forces de Vega sont de retour et, ô surprise (ou pas), attaquent la Terre. Plus précisément, elles tombent sur le râble du Japon… dans un joli pied de nez à la VF du dessin animé où toute référence au Pays du Soleil levant avait été gommée.
On redécouvre un à un les personnages (Vénusia, Alcor, Procyon, Mizar, Rigel), qui se redécouvrent eux-mêmes les uns les autres, chacun étant parti vivre sa vie après la fin de la guerre contre Vega en perdant le contact avec le reste de la bande, à la manière du Club des Ratés dans le Ça de Stephen King.
Démarrage classique pour une suite, mais qui fonctionne bien pour refléter l'écoulement du temps et l'évolution des protagonistes depuis le dernier épisode de l'animé. Et le procédé fonctionne d'autant mieux pour les dinosaures de ma génération, parce que c'est pareil pour nous : les jeunes téléspectateurs d'antan ont tracé leur voie, les contacts avec nos idoles d'enfance se sont distendus pour relever du souvenir, loin du rendez-vous quotidien devant Récré A2.
Le temps a passé, pas pour le meilleur… Mais quand il s'agit de ressortir Goldorak, les liens se renouent. Et j'espère que ce sera le cas pour le lectorat avec cette renaissance de l'homme de fer et de son pilote d'Euphor, qui mérite un succès.
Pari réussi ! le scénar est bon, le dessin magnifique, il y a de la thématique et des nuances de gris, pas juste une gentille histoire pour les tout-petits. Les auteurs prennent soin de tout bousiller au début pour bâtir leur propre récit, tout en respectant le matériau de Nagai, le mythe Goldorak, les gimmicks de la série (l'OVT d'Alcor flingué en deux secondes de combat, le saut dans le vide-ordures, le tour de fauteuil…). Ça donne quelque chose d'un peu différent de quand on était petit mais avec la même saveur.
“Nous ne sommes plus seuls”, comme dit si bien Actarus.
Lien : https://unkapart.fr/goldorak..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
tomprof
  15 octobre 2021
Goldorak ! D'hier à Aujourd'hui...
Il fallait oser en 2021 se lancer dans cette folle aventure... Donner une nouvelle facette à ce héros mythique qu'est Goldorak !
Il faut le dire tout de suite, cette nouvelle édition du géant de fer n'est pas une énième aventure d'Actarus mais bien une nouvelle vision moderne des personnages de la série.
Le point de départ, que s'est-il passé après la fin de la série des animés ?
C'est tout ce que j'ai à vous dire sur l'histoire... je vous laisse la découvrir page après page !
J'ai surtout envie de partager le plaisir de l'album que j'ai dévoré dès que je l'ai eu en ma possession.
Il existe deux éditions, une simple et une collector ! J'ai opté pour la collector (on ne se refait pas).
Je tiens tout particulièrement à remercier la démarche commerciale de la boutique Bdnet de Bastille qui a pris la décision de garder les exemplaires pour ses clients et de limiter les quantités par client afin de ne pas contribuer à la spéculation des non amateurs de Bd qui se précipitent sur les versions collector que pour faire du fric... (voilà ça c'est fait !)
L'édition collector est magnifique dans son format tout d'abord, les planches sont grandes (25,9 x 36,8 cm).
Le découpage des planches est un hommage au manga, ce qui fait que l'on a l'impression d'être dans la lecture d'un manga... je me suis même surpris à lire les bulles de droite à gauche !
Cet album, volumineux dans sa taille et dans sa prise en main, est sans conteste le plus bel hommage que les auteurs pouvaient faire à ces personnages d'un autre siècle...
Cet album est un merci à un auteur, Go Nagai, qui un jour a changé les yeux de millions d'enfants avec son robot et son pilote...
Le tour de force des auteurs est d'avoir modernisé la vision des troupes de Vega et surtout des monstres ennemis ! Ben oui Goldorak, lui, il peut pas changer ! Quoique ! Je vous laisse découvrir les planches relatives à la maintenance du robot, là les auteurs se sont fait plaisir...
J'ai 50 ans, c'est avec une réelle émotion que j'ai lu cet album de Goldorak.
Et avec un petit pincement au coeur lorsque je suis arrivé à la fin de l'histoire...
J'avais des rêves de gosse après les animés, j'ai retrouvé, le temps de la lecture de cet album, mes rêves d'enfant...
Alors...
Merci Xavier Dorison
Merci Dénis Bajram
Pour cette histoire...
Merci Dénis Bajram
Merci Brice Cossu
Merci Alexis Sentenac
Pour vos dessins...
Merci Yoann Guillo
Pour ces couleurs...
Merci Go Nagai
Pour avoir, un jour décidé de créer Goldorak
Bonne lecture...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Floreen
  19 octobre 2021
Acheté en édition collector, cet album est un vrai bijou. Tout y est soigneusement travaillé.
Si à la base nous l'avons acheté surtout pour mon mari, c'est finalement moi qui l'ai lu en premier. Et je ne regrette pas. Les auteurs ont fait un formidable travail. Les dessins sont superbes, très minutieux. C'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé tous les personnages de mon enfance, surtout Actarus !!! Même avec quelques années de plus, ils ont toujours la même personnalité mais avec plus de maturité. L'essence même de l'anime est présente, peut-être un peu plus sombre... et l'intrigue est intéressante, bien menée, parfois surprenante, parfois nostalgique, parfois émouvante mais toujours avec autant d'action.
Je suis presque déçue d'avoir fini ce livre tant j'aurais voulu rester avec Actarus et les autres.
Bref, un excellent moment de lecture et de nostalgie.
Commenter  J’apprécie          00
SaigneurDeLivres
  29 octobre 2021
Cette édition limitée est vraiment magnifique, même si j'ai une préférence pour la couverture de l'album classique.
Bon du coup c'était assez risqué de proposer une suite à Goldorak, 40 ans après quand même... Et le pari est tenu, c'est une réussite !! Entre le travail des personnages qui restent les même mais qui ont tout de même évolué à travers le temps qui a passé, les dessins qui sont poétique, dynamique et si riche et le scénario... Franchement on ne pouvait pas rêver mieux pour une suite !
J'ai adoré et c'est un vrai kiff de pouvoir revivre une aventure de Goldorak !
Merci aux artistes !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
UnKaPartUnKaPart   14 octobre 2021
Ce qui empêche la paix, c'est la peur. Rien que la peur.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Xavier Dorison (57) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Xavier Dorison
BD GOLDORAK !! L'interview des auteurs !! Et mon avis en fin de vidéo garanti sans spoil 👌.
Notre sélection Manga Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura






Quiz Voir plus

Le château des animaux

Quel est le prénom de l’oie qui garde les chatons de miss B. ?

Josiane
Rose
Marguerite
Mathilde

6 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Le château des animaux, tome 1 : Miss Bengalore de Xavier DorisonCréer un quiz sur ce livre