AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782205060249
52 pages
Éditeur : Dargaud (26/09/2008)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 224 notes)
Résumé :
Il est l'enfant de l'encre et de la plume, la figure de proue de l'île au trésor de R L Stevenson. Il a vécue de crimes et de rêves, connu les gallons de Madère, le sac de Maracaibo et les révoltes des Boucaniers. Il va mêler l'or et le sang pour sceller leur destin aux confins des royaumes perdus de l'Amazonie.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
Dionysos89
  11 février 2015
Hardi les gars, embarquez sur le Neptune et faites la traversée atlantique en direction de l'Amazonie mystérieuse ! Mais que d'obstacles trouverons-nous en route sur l'océan Atlantique ! Xavier Dorison poursuit son récit maîtrisé sur une légende pirate prolongée de la Londres victorienne à l'Amazonie sauvage. Long John Silver, jouant toujours serré, embarque tout son petit monde en direction de l'embouchure de l'Amazone, toutefois la question est de vraiment savoir à qui est favorable le huis-clos de la traversée...
La série Long John Silver se fait un peu plus sombre avec ce deuxième tome, en parcourant l'Atlantique d'un bout à l'autre. le mystère s'épaissit et l'interaction entre les personnages fonctionne plutôt bien. À charge, ensuite, au lecteur, de rentrer pleinement dans l'esprit graphique dès le départ pour ne pas passer à côté du récit.
Commenter  J’apprécie          410
boudicca
  10 novembre 2013
Chargez vos pistolets, affûtez vos sabres d'abordage, larguez les amarres et hissez les voiles, car revoilà le célèbre Long John Silver en route pour une toute nouvelle aventure ! Après un premier tome prometteur mais néanmoins un peu décevant car purement introductif, Xavier Dorizon et Mathieu Lauffray redressent la barre avec ce « Neptune », second album de la série. Plus question de tergiverser, on rentre ici directement dans le vif du sujet, à savoir le long et périlleux voyage en mer vers la cité perdue de Guyanacapac entreprit par un équipage très hétéroclite. Jugez plutôt : un vieux loup de mer, pirate à ses heures, et les membres les plus fidèles de son équipage ; une lady anglaise désespérée et rusée ayant un très fort penchant pour la manipulation ; un médecin intègre et en proie au doute ; un étrange indien répondant au nom de Moxtechica ; et bien évidemment un capitaine avide et implacable. Guère difficile d'imaginer qu'entre tout ce beau monde, coincés ensemble pour une durée encore indéterminée, les choses ne vont pas tarder à se gâter...
Si le premier tome manquait quelque peu de piment, c'est loin d'être le cas ici ! le récit se fait beaucoup plus rythmé, les personnages plus attachants, et par conséquent l'intrigue bien plus captivante. Il est notamment appréciable de voir des personnages à peine esquissés dans le premier volume occuper davantage le devant de la scène, qu'il s'agisse du discret docteur Livesey ou du jeune Jack. Lady Vivian se fait pour sa part un peu plus en retrait, et finalement ce n'est pas un mal, tandis que Long John Silver s'impose davantage. Mais la plus grande qualité de l'album est de faire renouer le lecteur avec les récits d'aventures et de pirates de son enfance. On retrouve ainsi tout ce que l'on a pu apprécier dans « L'île au trésor» de R. L. Stevenson à qui scénariste et dessinateur rendent ici un bel hommage. Cela joue non seulement sur l'intrigue mais également sur les graphismes qui, bien que toujours aussi particuliers, en deviennent moins perturbants, certaines planches surprenants même parfois par leur beauté ou les souvenirs qu'elles éveillent.
Avec ce second volume, Xavier Dorizon et Mathieu Lauffray signent un très bel album dans la droite lignée de l'oeuvre de Stevenson et qui ne manquera pas de réveiller le désir d'aventure qui sommeille en chacun de nous. Une seule envie une fois la lecture achevée : se ruer sur « Le labyrinthe d'émeraude », troisième et avant-dernier tome de la série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          312
Sachenka
  10 décembre 2020
Dans ce deuxième tome de la bande dessinée Long John Silver, le sympathique rufian fait partie de l'équipage du Neptune, en route vers l'Amérique, vers la riche cité perdue de Guyanacapac. À bord se trouvent aussi le docteur Livesay et un jeune mousse Jack qui n'est pas sans rappeler Jim Hawkins des aventures originales. Tant qu'à faire vibrer la nostalgie des amateurs de Stevenson… Toutefois, cette fois-ci, le navire est dirigé par un homme capable, le capitaine Hastings. La rivalité entre ce dernier et John Long Silver atteint son paroxysme à l'approche de la terre ferme, dans un combat épique bien que rapide. Mais je vais trop vite : pendant la traversée mouvementée, personne n'est en reste. Certains personnages meurent, d'autres complotent, des révélations menacent d'être dévoilées… à commencer par celles de l'intrigante Vivian Hastings, qui a son propre agenda. Bref, le lecteur ne s'ennuie pas! Au début, les couleurs sombres m'agaçaient un peu, je n'arrivais pas à saisir tous les détails de certaines cases. Mais je m'y suis habitué. Et cette palette faisait d'autant plus ressortir les couleurs quand il y en avait. Par exemple, des flaques de vin ou de sang, des tentures rouge vif, un éclairage jaune criard. Ces contrastes violents étaient appropriés à l'intrigue. Un autre détail également, dans les boites de texte ou de dialogue, les lettres « R » ressemblaient à des « Q », m'obligeant à relire à quelques reprises. Mais, ça aussi, je m'y suis habitué. Pour tout le reste, je suis preneur et il me tarde de lire le troisième tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
cicou45
  17 juillet 2012
Dans ce deuxième tome, le lecteur se retrouve embarqué à bord du "Neptune", le bateau censé emmener le capitaine Hastings et tout son équipage dont sa belle-soeur, la fourbe Lady Hastings et la bande de pirates qu'elle a recruté de son propre chef et qui se sont mêlés à l'équipage initial mais le capitaine commence à avoir des doutes sur Long John Silver, le chef de ces derniers. Aussi se tient-il sur ses gardes.
Mais à être trop curieux, cela ne fait parfois qu'aggraver les choses. C'est malheureusement Elsie, la domestique de Lady Hastings qui en fera les frais et paiera de sa vie.
Etant parvenu à la conclusion qu'il ne pouvait pas s'agir d'un accident mais bel et bien d'un crime, le jeune Jack O'Kief, le protégé de Silver qui sera, à tord, roué de coups pour ce crime dans l'espoir qu'il fasse tomber les têtes pensantes de cette organisation mais en vain.
Bientôt, ce n'est que révolte et mutinerie à bord de la part des hommes de main de Long John Silver avant que le Docteur Livesey n'est pu dénoncer ces malfrats puisque Lady Hastings est persuadée d'avoir le contrôle sur Silver et de maîtriser la situation mais est-ce réellement le cas ? Que peut bien faire une femme face à toute un corps de marins, uniquement attiré par le soif d'or ?
Un deuxième volet toujours aussi bien travaillé au niveau du graphisme, une histoire qui continue dans ses intrigues et ses machinations et la suite paraît plus que prometteuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Under_the_Moon
  06 mars 2015
A l'issue de la lecture du 1er tome de cette série, mon avis était mi-figue mi-raisin, mais là .. sans hésitation je peux dire que ce tome-ci est beaucoup mieux que le précédent ! Et à tous les niveaux.
Le scénario est plus "original" et m'a enlevé l'impression de déjà-vu en lisant le tome précédent.
Il y a plus d'action, avec certaines vignettes (les onomatopées) qui sont un petit clin d'oeil au style des comics. le rythme est bien plus soutenu, et les auteurs ont trouvé un bon équilibre entre les scènes d'actions et celles du jeu psychologique entre Long John Silver et le Capitaine Hastings. Sans compter que la qualité des dialogues est bien meilleure.
Et en plus, pour ce qui est du graphisme, il y a eu des efforts au niveau des traits de visages. A noter aussi le graphisme de certaines scènes en mer parfois à couper le souffle avec de magnifiques camaïeux de bleus, gris et or.
La suite ! La suite !
Commenter  J’apprécie          253

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
boudiccaboudicca   30 octobre 2013
Comprenez que le pirate se sente à l'étroit sur la terre ferme. Il pourrait se contenter de sa ferme, mais non, il lui faut Maracaïbo ou Tortuga... Et de l'or ! Peu leur importe d'amasser ou de ménager, ils ne comptent que sur le jour présent, et jamais sur celui qu'ils auront à vivre...
Commenter  J’apprécie          230
goodgarngoodgarn   10 mars 2013
Vingt-cinquième jour de mer. nous avons parcouru plus de mille lieues et atteint les alizés. Les jours se ressemblent, avec une effrayante répétition. Chaque heure apporte son lot de faim, de froid et de douleur.
Des planches qui craquent et sément leurs échardes aux cordes qui cisaillent les mains en passant par le vent de sel qui met les chairs à nu. Tout sur ce navire semble s'acharner à faire souffrir les marins.
Misére au port, bagne sur le pont, enfer de l'au-delà, il n'existe pour ses pauvres hères aucun espoir d'une vie meilleure. La terre ferme ne leur offre rien de plus que la mer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Under_the_MoonUnder_the_Moon   06 mars 2015
Des planches qui craquent et sèment leurs échardes aux cordes qui cisaillent les mains en passant par le vent de sel qui met les chairs à nu, tout sur ce navire semble s'acharner à faire souffrir les marins.
Misère au port, bagne sur le pont, enfer de l'au-delà, il n'existe pour ces pauvres hères aucun espoir d'une vie meilleure.
La terre ferme ne leur offre rien de plus que la mer.
Commenter  J’apprécie          120
manU17manU17   15 février 2014
Cette petite bruine, le ronflement de la houle... C'est le moment que je préfère...
Respire cet air, La Murène, sens le bien ! Ce n'est pas le souffle de la mer...
C'est le vent de la liberté.
Commenter  J’apprécie          200
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   14 août 2016
- Elle ne vous a rien dit, avant de mourir ?
- Pas le moindre mot. Pourquoi ?
- Figurez-vous qu'avant notre départ, elle m'avait confié ses soupçons au sujet de certains membres de l'équipage. Ce fameux accident pourrait très bien ne pas être si fortuit que cela.
- Un crime ? Capitaine, la houle était forte et il est fort à probable que ce qui a frappé ma pauvre Elsie cette nuit ne soit rien d'autre que le hasard.
- Ma chère, le hasard ne figure pas dans le manuel de la Royal Navy. Croyez-moi cette affaire appelle la potence pou le fouet
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Videos de Xavier Dorison (55) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Xavier Dorison
Vous l’attendiez, il revient en 2021 aux Editions Kana !
autres livres classés : piratesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3999 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre