AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2370112557
Éditeur : Éditions Hélène Jacob (05/01/2015)

Note moyenne : 3.31/5 (sur 13 notes)
Résumé :
JM est un brillant homme d'affaires. Professionnellement, tout lui réussit. Il collectionne les belles voitures, les costumes sur mesure, les ?uvres d'art et les jolies femmes. Rien ne semble lui faire obstacle.
JM ne se préoccupe que de lui-même et de ses affaires florissantes, car JM est un mufle. Il méprise sa famille, d'origine trop modeste, ainsi que son ex-femme dévastée par ses multiples tromperies. JM malmène ses employés et ses proches. JM est imbuvab... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Hamisoitil
  30 janvier 2015
J'avais tellement hâte de lire un autre roman de Kathy Dorl que je ne pouvais absolument pas passer à côté de celui-là. Déjà qu'avec son premier livre, c'était le coup de coeur du mois alors, je ne vous raconte même pas avec celui-ci, déconfitures et pas de pot. Bon, si, je vais vous le dire quand même. Kathy Dorl m'a encore bluffée avec sa plume.
Je n'ai fait que sourire et rigoler aux anecdotes des protagonistes mais surtout de lui, JM.
Ce gars là est juste pas possible. J'ai jamais vu ça de ma vie et pourtant je sais qu'il y a des énergumènes comme lui sur cette terre. Lui, c'est le mec, patron d'une grosse boite, trop sûr de lui. Qui connait tout, qui sait tout avec toujours le dernier mot pour te mettre K.O sur le ring. Attendez, ce n'est pas fini. le plus beau, le meilleur, le formidable, méprisant, prétentieux, arrogant au point de casser les autres, ses larbins, avec des phrases à vous faire mal à la tête. Lui encore qui ne calcule pas son fils car il fait trop de conneries ou son frangin (pas du même level, attention !), ou qui se permet même d'insulter les flics (c'est fou ça)...bref, la totale dans toute sa splendeur. Et pourtant, j'ai rigolé. J'ai rigolé au point d'embêter mon homme le soir pendant que lui était concentré sur son foot. Désolée mon chou !!
Pis un jour, une lettre arrive. Contrôle fiscal dans son entreprise. A partir de là, une série d'événements vont s'enchaîner puis s'accumuler au point de le déstabiliser LUI...au pire de le rendre complément barjot le coco.
Tout le long du livre, JM n'a pas de chance, en tout cas, elle ne veut pas de lui, ça c'est certain. Limite, on ressent même de la pitié à son égard tellement que c'est abusé tout ça, toute cette malchance qui lui tombe dessus et ce, jusqu'au bout du livre. On suit ses péripéties malencontreuses avec un petit zeste de suspense et de thriller.
Alors, bon, il y a tout de même des passages qui à mon sens sont trop tirés par les cheveux. Genre faut pas abuser quoi ! Je veux bien qu'il souffre, que la galère lui tombe dessus, prison etc.... mais certaines choses, un peu trop exagérées quand même.
Mais la plume de l'auteure est tellement exquise, fraîche, actuelle comme une météorite qui explose tout sur son passage, que tu ne vois pas, je te le jure, le truc te tomber dessus. du coup, même si c'est un peu trop, ça le fait ! Sans compter que les personnages secondaires relèvent très bien l'histoire également. Une sacrée bande.
Et pour la fin, je suis restée sans voix !
En conclusion :
C'est un livre que je vous recommande vivement. Vous allez passer un excellent moment avec tous ces personnages. Croyez-moi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SerialBookineuse
  03 juin 2017
Dans le cadre de mon tout nouveau partenariat avec les éditions Hélène Jacob, j'ai reçu Déconfitures et pas de pot et je les remercie d'ailleurs pour cet envoi. Ayant déjà eu l'occasion de me faire une idée de la plume de Kathy Dorl avec Y'a comme un lézard, j'étais assez tentée de découvrir d'autres livres qu'elle a écrit. Globalement, j'ai passé un bon moment de lecture même s'il y a eu quelques points auxquels je n'ai pas totalement accroché.
Kathy Dorl ne perd pas de temps et nous plonge directement dans le vif du sujet. C'est ainsi que dès les premières lignes, nous faisons la connaissance de JM, un homme d'affaires à qui tout réussi mais dont le caractère laisse à désirer. Imbu de sa personne, méprisant envers ses employés et totalement démissionnaire en ce qui concerne son entourage familial, JM a de quoi gagner la palme de l'homme le plus détestable (et détesté…). Aussi, lorsque sa société fait l'objet d'un contrôle fiscal, il est loin de s'imaginer qu'il s'agit là du début des ennuis. En effet, JM va faire l'objet d'une succession de mésaventures dont les conséquences vont se révéler de plus en plus désastreuses. Et si c'était une opportunité pour lui de changer et repartir à zéro sur de bonnes bases ? Deviendra-t-il un homme meilleur ?
L'intrigue est principalement basée sur le principe de la loi de Murphy qui veut que toute chose devant mal tourner, finira forcément par l'être. Ainsi, les catastrophes s'enchaînent et JM en prend pour son grade au fil des chapitres. Si au début je trouvais sa poisse amusante, au bout d'un moment j'ai fini par saturer et n'avoir qu'une envie, que tout s'arrête. En effet, qu'importe la malchance qu'on se traîne, il arrive un stade où ça frise l'improbable et, du coup, j'avais l'impression que le récit prenait une tournure de plus en plus exagérée et déprimante. Je ressentais vraiment de la pitié pour JM qui ne sortait la tête de l'eau que pour mieux y replonger. J'étais à la fois frustrée et agacée par sa situation de plus en plus désespérante et je priais littéralement pour que son calvaire cesse une bonne fois pour toute. Heureusement que l'humour vient un peu alléger l'ensemble même si j'avais un peu de mal au début avec le sens de l'humour de certains personnages qui se voulait assez cru voire grossier. Ce n'est pas trop ma tasse de thé préférant uniquement les répliques sarcastiques et ironiques. Toutefois, la plume de l'auteur est très agréable et c'est pour moi une des raisons qui a fait que j'ai trouvé cette lecture plaisante et fluide. Son style est, par ailleurs, frais et dynamique rendant le récit d'autant plus rythmé et au final on ne voit pas trop les pages défiler. Kathy Dorl a également su me surprendre avec un final qui m'a totalement prise au dépourvu car il faut dire que je ne m'y attendais pas du tout et rien que pour ça, je salue le twist de l'auteur.
Niveau personnages, il y a bien évidemment JM que j'ai aimé détester. C'est l'archétype du mec imbuvable et tête à claques tant il est égoïste, arrogant et avec un manque total de considération pour les autres. Mais, contre toute attente, j'ai fini par l'apprécier et compatir à ses malheurs. En effet, il va peu à peu changer d'attitude et devenir plus attachant. Il y a juste un détail qui m'a plus ou moins embêté et ça concerne son nom. Je ne sais pas vous mais pour moi ça fait tellement impersonnel ce genre d'initiales, d'autant plus qu'à aucun moment on ne connait son vrai prénom (du moins je n'en ai pas le souvenir) et c'est assez déstabilisant de se dire qu'on l'appelle également comme ça dans son entreprise… D'autres personnages gravitent autour de JM, à commencer par son meilleur ami Vincent, un expert-comptable tout aussi superficiel et un brin misogyne. Je ne compte plus les blagues sexistes sortant de sa bouche et on ne peut pas dire que je l'ai trouvé plus sympathique que son ami car, comme on dit, qui se ressemble s'assemble ! Viens ensuite François, le subalterne de JM, un homme gentil, serviable et fidèle, tout l'inverse de son patron. J'ai bien aimé ce personnage même si je regrette qu'il n'ait pas été davantage développé. Enfin, il y a Sophie, le seul personnage principal féminin. J'ai de suite accroché à sa personnalité vive, drôle et directe. Elle a un sens de la répartie qui m'a fait sourire plus d'une fois et j'ai particulièrement apprécié son franc parlé. C'est l'un des personnages les plus aboutis du roman aux côtés de JM.
En bref, Déconfitures et pas de pot est un roman divertissant que j'ai pris plaisir à lire malgré quelques bémols. Kathy Dorl m'a fait ressentir une foule d'émotions entre amusement, étonnement mais surtout un vrai sentiment d'injustice et d'empathie envers ses personnages. Je vous laisse découvrir ce roman et faire le plein de portes-bonheur !
Lien : https://serialbookineuse.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cocomilady
  17 juin 2015
Un super roman, bourré d'humour, des dialogues à mourir de rire et une fin plus que surprenante !
C'est le premier roman de Kathy Dorl que je découvre et j'avoue ne pas avoir été déçue une seconde. Même si j'ai été un peu décontenancée par la façon de parler des protagonistes au début, un peu vulgaires et irrévérencieux, je me suis laissée prendre au jeu de ce groupe d'amis et surtout de JM, qui a la poisse, il faut bien le dire !
JM est en effet un chef d'entreprise infect, qui maltraite ses employés et amis, les femmes, la sienne comme les autres, et ne pense qu'à lui et rien d'autre. Sûr de son droit et d'être le meilleur, il va se retrouver confronté à la loi,et à tout un tas de catastrophes qui vont le faire tomber de son piédestal !
J'ai vraiment aimé ces personnages, particulièrement JM, que l'on déteste au départ et qu'on apprécie au fur et à mesure de l'histoire, et Sophie qui m'a fait rire plus d'une fois ! le gros atout de ce roman et de l'auteure est l'humour, indéniablement ! Les expressions sont un régal, qu'est-ce que j'ai ri ! C'est bien écrit, bien amené. On bascule sans s'en apercevoir dans les sentiments, et l'on termine sur une fin totalement inattendue. Au début, on a l'impression de lire une histoire un peu superficielle et à la fin, on réalise la profondeur qu'elle cachait. C'est très beau !
N'hésitez pas à faire comme moi et découvrir cette belle plume et ce roman qui ne vous laissera pas de marbre, je peux vous l'assurer !
Lien : http://cocomilady2.revolublo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Chrichrilecture
  15 juin 2016
Humour?
Un humour pour des gamins de 10 a 12 an, Même Mr Bean est moins lourd portant je ne l'aime pas. Histoire est loufoque et tirée par les cheveux, la fin est bâclée.
Commenter  J’apprécie          30
delcyfaro
  10 août 2016
Il me restait ce roman à découvrir de Kathy Dorl et donc les vacances qui arrivaient étaient le moment idéal pour lire cette histoire. JM est un personnage odieux, brillant professionnellement il est absolument imbuvable dans son comportement tant professionnel que personnel.Des évènements et une poisse incommensurable vont le déstabiliser complétement et fragiliser la carapace de notre personnage.De déboires en déboires notre protagoniste va voir sa vie complétement transformée.C'est vraiment un super roman que nous propose l'auteure, bourré d'humour avec des dialogues à mourir de rire et une fin totalement imprévisible !Bien sur certaines situations peuvent sembler "énormes "ou irréalistes mais le côté humour et la plume alerte et fluide l'auteure font vraiment passer tout cela et on prend juste beaucoup de plaisir à découvrir les aventures et mésaventures de JM.Comme toujours dans les romans de Kathy Dorl, il y a toutefois une vraie histoire et le côté humour s'accompagne d'une réflexion sur le cours de la vie.En conclusion il s'agit d'un roman anti-tristesse et morosité qui nous offre de très nombreux rebondissements jusqu'à l'épilogue aussi étonnant qu'inattendu.Encore une fois si vous ne connaissez pas l'auteure.. foncez !!!
Lien : http://delcyfaro.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
ChrichrilectureChrichrilecture   15 juin 2016
Le seul intérêt de Facebook, c’est de retrouver le mec qui t’avait mis un râteau en 4° et de constater que la vie s’est chargée de te venger.
Ça te permet de rester en contact avec les amis, la famille….
Tu parles… Facebook pense toujours à ajouter un bouton je compatis. Parce que je suis persuadée qu’un bouton je m’en branle me serais plus approprié.
Commenter  J’apprécie          80
ChrichrilectureChrichrilecture   15 juin 2016
Tu ne crois pas qu’on devrait naitre par l’anus au lieu du vagin, histoire de s’habituer dès le départ à toutes les merdes que l’on va devoir affronter dans sa vie ? Chaque fois qu’on est égaux c’est qu’on est tous dans la merde.
Commenter  J’apprécie          40
HamisoitilHamisoitil   27 janvier 2015
- J'aimerais bien que tu m'expliques l'expression "de son vivant" ? Y a-t-il vraiment des personnes qui ont fait des choses "de leur mort" ?
- hi hi hi !
- Arrête de rire comme ça JM ! Ça m'agace !
Toi et les hommes qui rigolez en faisant "hi hi hi !", vous avez la date de décès de votre virilité ? C'est pour un sondage.
Commenter  J’apprécie          20
HamisoitilHamisoitil   30 janvier 2015
- La conjugaison, c'est comme les femmes : il est impératif de leur faire des présents, pour être plus que parfait !
Commenter  J’apprécie          60
KimysmileKimysmile   16 avril 2015
Selon une étude, 100% des phrases qui commencent par "avec tout le respect que je vous dois" signifient : "va te faire enculer".
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Kathy Dorl (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kathy Dorl
Bande annonce : Le cœur des femmes bat plus vite
autres livres classés : malchanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15440 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre