AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205078461
Éditeur : Dargaud (07/09/2018)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Férus d'étymologie, Dominique Roques et Alexis Dormal s'emparent des origines les plus surprenantes et étonnantes des mots pour les expliquer à travers leur personnage fétiche, Pico Bogue. En une page et un gag, chaque mot voit ainsi ses racines ou origines détaillées, le tout en riant ou souriant. Incontournable pour tous les curieux de la langue, enfants ou adultes.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Ziliz
  04 janvier 2019
Pico Bogue se fait pédagogue : il nous présente l'origine de mots du langage courant, ainsi que d'autres dérivés de leur racine grecque, latine, ou autre.
Comme dans les précédents albums de la série, on trouve un gag par page, autour de situations familiales, d'échanges entre Pico, sa soeur, et leurs parents. Il s'agit essentiellement de jeux de mots et de chutes 'drôles' en lien avec le terme proposé.
On (re)découvre ici l'étymologie de 150 mots classés en ordre alphabétique, de 'Avant-propos' à 'Conclusion'. On sent que les auteurs ont trouvé le filon pour plusieurs années : il reste les lettres D à Z.
La relecture de mes avis sur les premiers albums de Roques & Dormal me confirme que j'aimais bien l'esprit de 'ce petit cousin de Mafalda'.
Cet ouvrage me déçoit, peut-être parce que l'aspect 'étymologie' me semble léger (un sujet qui m'intéresse et sur lequel je lis en ce moment), et que les chutes, en lien avec le terme et l'origine étudiés, sont souvent tirées par les cheveux.
Disons que je suis 'masculine', sur l'affaire : une chose à la fois. Soit j'étudie de l'étymo, soit je suis en mode rigolade.
Une bonne façon de donner envie aux enfants d'étudier les langues anciennes, cela dit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          304
Palmyre
  26 décembre 2018
Pico Bogue !! le retour !!
J‘ai toujours autant de plaisir à découvrir un nouvel opus des aventures de cette petite terreur à la gâchette ultra rapide des répliques assassines.
Là, Pico est plongé dans l'étymologie des mots français. Lui, sa soeur Ana Ana, ses amis et sa famille se relaient pour nous expliquer le sens de certains mots. C'est très instructif, je dois dire. Appréciant l'étymologie, les auteurs ont réussi le pari d'allier humour et enrichissement intellectuel.
Une fois encore Pico dégaine plus vite que son ombre et trouve toujours le moyen de tirer profit du sens des mots à son avantage.
Un ouvrage intéressant à feuilleter, j'ai apprécié découvrir l'origine des mots. Je pense même pouvoir utiliser quelques planches pour illustrer mes cours et peut-être captiver certains de mes élèves au maniement de la langue française.
Sélectionnée dans la dernière opération masse critique graphique, cette bande dessinée est un excellent cadeau de Noël. Merci à Babelio et aux éditions Dargaud.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
jmb33320
  22 décembre 2018
C'est parce que je m'intéresse depuis toujours aux mots et à leurs racines que j'ai été intrigué par cet ouvrage, proposé dans le cadre de la dernière opération Masse Critique « Graphique ». Je remercie les éditions Dargaud et Babelio pour avoir choisi ma candidature.
Je n'avais jamais entendu parler de Pico Bogue, ni de sa soeur Ana Ana et de leur petit monde, avant la lecture de ce premier tome d'une série en cours. le principe retenu par les auteurs est d'illustrer le plus souvent un mot par page, parfois deux pages, sans toutefois prétendre être un dictionnaire complet.
Tout d'abord je dois dire que j'ai été agréablement surpris par la qualité d'impression de ce volume, vraiment fait pour résister à de nombreuses manipulations : papier épais, dos solide.
J'ai été charmé par le dessin de ces vignettes, tout en finesse mais avec un petit côté « ébouriffé », à l'image de la coiffure de son personnage principal. Les couleurs sont éclatantes mais jamais vulgaires, un peu à la manière d'aquarelles peu sages.
Le projet de donner le goût des mots aux plus jeunes peut sembler très ambitieux dans une époque qui accorde d'abord de l'importance à l'image. J'ai trouvé ce pari tenu : si chaque saynète, qui forme un tout, est pleinement accessible aux enfants, le fond étymologique n'est pas sacrifié pour autant. En fonction de l'âge des lecteurs on peut imaginer une présence parentale pour éclaircir si besoin le sens de certains mots. Mais la prééminence de l'aspect ludique de la lecture l'emporte toujours sur l'histoire particulière de chaque mot illustré.
Ce premier volume traite de mots commençant par A, B et C. La série devrait donc, au final, être composée d'environ dix volumes. Je souhaite longue vie à cette entreprise prometteuse !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
Tortoise
  21 janvier 2019
J'ai choisi ce titre lors d'une opération Masse Critique "Graphique" de Babelio, étant intéressée par l'étymologie et intriguée par les BD de Pico Bogue dont j'avais entendu parler.
L'objectif assumé par les auteurs n'est pas de faire de cet ouvrage un dictionnaire, mais plutôt un petit panorama de ce que peut apporter l'étymologie : une connaissance plus approfondie des mots que l'on utilise, par leurs racines et l'histoire de leur usage qui en a souvent fait varier le sens.
Cette volonté est servie par les strips de Pico Bogue, personnage espiègle qui met en scène des jeux de mot en explorant leur étymologie, dans des situations du quotidien avec ses parents, sa soeur Ana Ana, et ses amis.
Si certaines planches s'en trouvent empreintes d'un brin de poésie et d'une certaine philosophie, je trouve malgré tout que dans leur grande majorité, elles sont trop didactiques, et malgré la volonté des auteurs on s'approche bel et bien d'un dictionnaire, illustré certes, mais un dictionnaire tout de même, qui de fait s'avère bien lacunaire en tant que tel.
Malgré les mises en situation, c'est trop énumératif, trop exclusivement centré autour des mots en eux-mêmes...
Je ne suis donc guère convaincue par le résultat de cette idée intéressante, et cela autant à destination d'amateurs d'étymologie que de néophytes curieux...
Mais je retiens aussi les rares pages qui m'ont séduites par leur juste équilibre, et par l'univers tout particulier de Pico Bogue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cap0CapesDoc
  29 septembre 2018
j'ai offert cette bande dessinée à une amie collègue, prof de français et fan de Pico Bogue ! J'ai bien entendu lu la bande dessinée avant. J'ai adoré, comme tous les Pico Bogue. On retrouve l'humour de ce petit garçon, avec les mots et leurs origines. Vivement la suite, car pour le moment on n'a que les 3 premières lettres de l'alphabet...
Lien : http://capocapesdoc.over-blo..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ZilizZiliz   22 septembre 2018
Bonjour !
Ce mot - bonjour - je ne l'ai pas inventé...
Je m'adresse à vous grâce à un langage façonné par d'autres hommes.
Pourtant, ce ne sont pas leurs idées qui doivent sortir de ma bouche, mais les miennes !
Alors je préfère bien connaître les mots pour vraiment penser par moi-même.
Dans le mot 'étymologie', on trouve le mot grec 'etumos' qui veut dire 'vrai', et le mot grec 'logia' qui veut dire 'étude, recherche'.
Pratiquer l'étymologie, c'est aller à la recherche du vrai sens des mots. Je ne suis pas sûr que le vrai sens d'un mot se cache uniquement dans sa racine. Mais on y découvre son sens primitif.
Et, comme il y a une évolution de l'homme, il y a une évolution des mots.
Des changements de prononciation ont transformé les mots. Parfois leur sens s'est élargi ou s'est inversé. Et j'adore découvrir que plusieurs mots, en apparence différents les uns des autres, ont des origines communes étonnantes.
(Avant-propos, p. 3-5)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ZilizZiliz   04 novembre 2018
■ ATOME.
C'est fou... Dans l'Antiquité, les Grecs savaient déjà que les atomes existaient. Par contre, ils croyaient qu'on ne pouvait pas les couper... Du coup, ils les ont appelés 'atomos' qui signifie 'qu'on ne peut pas couper'... Donc un 'atome' porte en son nom une très vieille erreur scientifique... C'est cocasse !
(p. 78)
Commenter  J’apprécie          160
Myriam3Myriam3   03 février 2019
J'aime l'étymologie parce qu'elle me fait penser aux arbres. Les mots et les arbres sont nourris par la lumière, mais aussi par des racines qui vivent enfouies dans l'obscurité.
[...]
Nous servons de terreau aux mots.
Commenter  J’apprécie          70
PalmyrePalmyre   24 décembre 2018
"Anémone" vient du grec "anemos", qui signifie vent...
car cette fleur...
s'ouvre au vent.
Commenter  J’apprécie          120
Lire un extrait
Videos de Alexis Dormal (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexis Dormal

Angoulême 2015 - jour 1
Malgré la pluie, le froid et la sécurité renforcée, les festivaliers sont nombreux sur le stand Dargaud ce midi de la 1ère journée... Alexis Dormal, Jessica Abel, Jordi Lafebre et Juanjo...
autres livres classés : pico bogueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14685 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre