AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226188779
151 pages
Éditeur : Albin Michel (07/01/2009)
3/5   3 notes
Résumé :
A douze ans, Justine refuse la résignation, l'indifférence, l'injustice. Mais comment démasquer un tueur en série, quand on a pour seules armes une âme de justicière et un jeu de fléchettes ? Comment devenir l'égale de Geronimo, quand on a grandi de travers entre l'amour machiavélique d'une grand-mère et l'incompréhension d'un père veuf, qui fait le bonheur des danses du quartier dans sa boutique Magie Retouches ? Justine décide de retoucher le destin, à sa manière.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Malaura
  20 septembre 2011
A 12 ans, Justine ne veut pas devenir comme tous ces adultes qui s'indignent sans jamais agir. Comme son père par exemple, qui, depuis la mort de sa mère, se préoccupe davantage des dames qui hantent son magasin de retouches, que d'elle, Justine !
Nourrie par les histoires fantasques de sa grand-mère sur le passé familial et par les exploits de son héros, l'indien Geronimo, Justine se sent l'âme d'une justicière.
Avec la naïveté propre à son jeune âge, elle entreprend le projet fou de régler son compte à un tueur d'enfants...
Comédienne et romancière déjà remarquée avec "La douceur assassine", Françoise Dorner a une vraie sensibilité qui s'exprime à travers chacun de ses personnages, de l'adolescente en mal de repères, à la grand-mère tyrannique, en passant par le père mésestimé et jusqu'au tueur en série féru de littérature. Avec une profonde empathie, l'auteur révèle les blessures secrètes, les déchirures, les accrocs, et souligne, en une belle note d'espoir, qu'il suffit parfois de quelques "retouches" pour que le bonheur renaisse enfin.
Non pas cousu de fil blanc mais à la fois léger et grave, ce joli et bref roman ourlé d'une plume fine et éthérée, se veut tendre et attachant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
brigittelascombe
  30 décembre 2011
Magic Retouches, atelier de couture dans lequel officie Serge "au milieu de femmes rapaces aux cris d'orfraies dont il prend les mensurations" est le cadre choisi par Françoise Dorner (comédienne de théâtre,de télévision, scénariste et auteur qui a obtenu le prix Goncourt du premier roman pour La fille du rang derrière).
Serge, veuf et faible, a toujours supporté la férule de sa mère Margot, (maîtresse femme haineuse qui fume des gauloises comme un sapeur) et se débrouille tant bien que mal avec Justine, son ado de douze ans dite "Coco", à l'imagination débordante.
Ne manquent que les trois coups, le décor de théâtre de Françoise Dorner ouvre grand son rideau pour se centrer sur Justine "arrière petite-fille du soldat inconnu" car dans "Justine, il y a juste, justice, quelqu'un qui se tient droit", grand-mère Margot l'a dit, elle sait tout sur tout,Justine l'admire, elle lui a même offert des fléchettes et le livre de Géronimo en prime pour lui apprendre "les bons et les méchants".
La comédie tourne au drame car un tueur en série de fillettes sévit et Justine, petit pion sur l'échiquier vengeur d'échecs et d'humiliations de son aïeule, va prendre l'initiative, via des sites internet, de faire justice elle même.
Magic Retouches est un bon livre à mettre dans les mains de tous les ados naïfs qui surfent sur internet comme des pros sans vraiment savoir les manipulations dont ils font l'objet.
C'est bien écrit,le côté psychologique des personnages est bien traîté, l'intrigue intéressante, mais "l'héroïne" étant une fillette de douze ans,le lecteur adulte a du mal à s'identifier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
brigittelascombebrigittelascombe   30 décembre 2011
Alors voilà,il laissait enfin s'exprimer la colère qui stagnait en lui.Une colère froide,argumentée,précise,qui avait jailli d'un coup.Mais au fur et à mesure qu'il déroulait ses souvenirs rageurs comme du papier toilette,il s'apercevait qu'ils étaient encore plus lamentables et tristes que lorsqu'il les gardait serrés en silence.
Commenter  J’apprécie          20
brigittelascombebrigittelascombe   30 décembre 2011
Mais,avec les livres sur le massacre des Indiens qu'elle lui avait offerts ensuite,Justine avait compris que ce n'était pas pareil dans la vraie vie.Les bons perdaient toujours,sauf s'ils étaient plus forts que les méchants.
Commenter  J’apprécie          20
brigittelascombebrigittelascombe   30 décembre 2011
Ce n'était pas une absence pesante,sa mère.Elle n'avait laissé que de vagues souvenirs,presque toujours horizontaux:à l'hôpital,allongée sur le canapé du salon,couchée dans sa chambre.
Commenter  J’apprécie          20
brigittelascombebrigittelascombe   30 décembre 2011
En fait,un bon qui n'est pas assez méchant,face à un vrai méchant,ce n'est plus un bon:c'est un mauvais.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Video de Françoise Dorner (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Dorner
Un livre en lumière : Françoise Dorner parle de son dernier roman, Magic Retouches, paru le 7 janvier 2009 aux éditions Albin Michel.
© T2andCo - 2009
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox