AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Faton (01/04/2001)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
A propos de l'exposition Nicolas Tournier au musée des Augustins à Toulouse Valentin; Nicolas Tournier; Nicolas Régnier; Guy François; Vouet et Vignon à Rome; L'école lorraine

Sommaire

Du nouveau, à propos des Caravagesques français ?
Rome 1620, les Français à l'épreuve de la réalité
Nicolas Tournier, un caravagiste original et inspiré
Valentin, l'accomplissement d'un génie
Nicolas Régnier... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
claudeparis936
  09 août 2014
Le caravagisme est un courant pictural de la première moitié du XVIIe siècle, issu de l'oeuvre de Caravage, caractérisé par le réalisme des représentations et la vigueur des contrastes d'ombre et de lumière. Il commence avec l'arrivée de Caravage à Rome en 1591 et s'achève avec la disparition de Georges de la Tour et de José Ribéra, en 1652.
La caravagisme s'étendit, non seulement, à l'Italie : Rome, Naples où Caravage séjourna deux fois et délivra la peinture locale de son caractère provincial avec d'autant plus d'efficacité que la tradition du XVIe siècle n'y avait pas de racines http://www.babelio.com/images/bouton_ok_t1_bg.gifprofondes ; mais aussi à la Hollande et aux Flandres avec Ter Brugghen qui, après son séjour à Rome où il fréquenta Gentileschi, Manfredi ... jeta les bases du caravagime hollandais ; à la France où dès le début du XVIIe siècle la cour de France avait adopté l'idéal classique ; enfin à l' Espagne avec, entre autres, Zurbaran, nommé le "Caravage espagnol" et José Ribera qui fit la totalité de sa carrière en Italie.
Peu de révolutions artistiques auront été aussi explicites et marquantes. En plein contexte de la Contre-Réforme, où le Concile de Trente préconise une peinture plus simple et plus lisible que celle des artistes De La Renaissance classique et maniériste, Caravage aura effectué en respectant ses commanditaires une série d'innovations qui eurent un succès quasi immédiat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
claudeparis936claudeparis936   09 août 2014
Peintre religieux par excellence, Guy François a pratiqué un caravagisme atténué par le filtre saracénien et vraisemblablement aussi par celui de l'art bolonais à travers Guido Reni. Armé d'un solide métier, il peint de grandes scènes religieuses destinées à orner les retables aménagés dans les églises et sa clientèle est avant tout celle des jésuites, chartreux, carmes, franciscains et les autres ordres religieux créés dans la première moitié du XVIIe siècle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
claudeparis936claudeparis936   09 août 2014
Aux yeux de ses contemporains, Nicolas Régnier (né à Maubeuge en 1590) comptait au nombre des artistes les plus réputés de la Venise du XVIIe siècle : il fut cité en 1663 parmi les quarante et un peintres de renom actifs dans la Cité des Doges, avec le titre élogieux de pittore classico. Ce succès fut toutefois rapidement oublié. Au début de notre siècle, ce n'est plus le célèbre vénitien recherché des cours italiennes que redécouvrirent Hermann voss et Roberto Longhi, mais l'un de ces nombreux Nordiques de passage à Rome : Nicolo Renieri, un artiste méconnu d'obédience caravagesque, adepte de la Manfrediana methodus et proche de Simon Vouet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
claudeparis936claudeparis936   09 août 2014
Depuis la fin du XVIe siècle, Rome était le théâtre d'une révolution artistique d'une amplitude comme l'histoire de l'art en connaît rarement. Contre les excès du maniérisme, les Carrache avaient été les premiers à réagir en proposant un naturalisme réformé, sorte de compromis du dessin florentin et romain et de la couleur de Venise. Caravage était allé beaucoup plus loin en tentant de s'affranchir des grands modèles du passé et en se concentrant exclusivement sur la nature qui l'avait selon lui "suffisamment fourni en maîtres".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
claudeparis936claudeparis936   09 août 2014
Les vrais caravagesques, les plus purs si l'on peut dire, sont d'abord des manfrédiens : c'est-à-dire des artistes marqués par la Manfrediana méthodus, ce procédé qu'avait si bien exploité Bartolomeo Manfredi, un des plus fidèles imitateurs de Caravage, consistant à cadrer à mi-corps des figures dans une composition en largeur, qu'il s'agisse de scènes de cabaret ou de thèmes religieux.
Commenter  J’apprécie          10
claudeparis936claudeparis936   09 août 2014
Nicolas Tournier est l'un des Caravagesques français les moins connus, bien que des oeuvres comme le Christ en croix du Louvre ou le Christ descendu de la croix du musée des Augustins de Toulouse soient justement admirées.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : caravagismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Le tableau mystère [1]

1. Quel écrivain et journaliste a passé une grande partie de son enfance au château du Clos Lucé à Amboise ?

François de Closets
Jules Vallès
Louis Aragon
Gonzague Saint Bris

7 questions
253 lecteurs ont répondu
Thèmes : déduction , peinture , mystèreCréer un quiz sur ce livre