AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782416005725
Eyrolles (01/09/2022)
3.95/5   22 notes
Résumé :
Garder la maison et les moutons ? Beurk. Supporter un mari ? Jamais de la vie. S’aplatir devant les Anglais ? Même pas en rêve ! La petite Jeannette a des idées bien affirmées et les clame haut et fort ; à douze ans, elle en a déjà fait voir de toutes les couleurs à ses parents. Et les choses ne vont pas en s’arrangeant… Une nuit, Jacques d’Arc rêve que sa fille s’enfuit avec des hommes en armes. Un songe prémonitoire ? Avec humour et intelligence, Michel Douard nou... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,95

sur 22 notes
5
5 avis
4
6 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

Emilie77400
  23 septembre 2022
Romans d'Histoire pop' est une nouvelle collection des éditions Eyrolles. le principe ? Nous présenter des personnages historiques sous un prisme très contemporain. L'Histoire est respectée mais à celle-ci se mêle une part de fiction qui vient combler les zones d'ombres.
C'est donc avec la pucelle la plus connue de France que s'ouvre la collection.
De Jeanne d'Arc, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, je ne connaissais pas grand-chose, à part la prise d'Orléans, ses visions et sa fin tragique. Je ne m'étais jamais interrogée sur les raisons qui l'avaient amenée sur les champs de batailles à un si jeune âge. Et c'est justement cela que va nous relater Gautier, dit « le Puant », un narrateur fictif proche de notre héroïne. Cette proximité permet de nous éclairer sur les aspects plus personnels de son histoire tout en nous expliquant le contexte historique de l'époque. Ainsi nous découvrons Jeannette, une jeune fille extrêmement pieuse, au caractère bien trempé et dotée d'une volonté farouche d'accomplir son destin.
C'est une lecture que j'ai vraiment appréciée de part cette écriture très actuelle, même si, il faut bien le dire, j'ai quelques fois trouvé le vocabulaire un peu trop familier. J'ai également eu un peu de mal à démêler la réalité de la fiction et j'ai donc complété ma lecture par l'écoute du podcast « Entrez dans l'histoire » de Lorant Deutsch dédié à Jeanne. Cela m'a permis de comprendre un peu mieux le contexte historique très complexe car pendant ma lecture je m'étais focalisée sur l'histoire de la jeune femme plutôt que sur l'Histoire avec un grand H.
Je trouve cette collection parfaite pour permettre au plus grand nombre d'aborder l'Histoire, c'est en quelque sorte une « vulgarisation historique ». J'ai pour ma part appris beaucoup de choses et en plus j'ai pris beaucoup de plaisir à ma lecture.
Il me tarde de découvrir les prochains personnages : Pasteur qui vient également de sortir et Vercingétorix qui sera en librairie début 2023.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Marie-Nel
  29 septembre 2022
Ce roman attire l'oeil avant tout par sa couverture flamboyante et pleine de couleurs. La tranche du livre est elle-même colorée de façon très vive et j'adore ça ! Ça m'a tout de suite plu et m'a donné envie d'en savoir plus. 
Les éditions Eyrolles ont créé une nouvelle collection, "Romans d'Histoire pop'", dans laquelle ils vont brosser le portrait de personnages célèbres de notre Histoire avec un grand H. Celle-ci est bien respectée, ce roman mélange très bien la réalité à la fiction, les recherches historiques sont sérieuse. Ce qui l'est moins, c'est le ton du livre, plus fantaisiste, plus drôle. le vocabulaire est souvent anachronique, avec des mots et des expressions que l'on emploie maintenant. Ça fait bizarre de les voir, j'ai trouvé cependant que cela donnait beaucoup plus de réalisme au personnage, il était plus vivant, plus concret et très moderne. 
Cette collection commence par deux personnages très célèbres et très opposés, Louis Pasteur et Jeanne d'Arc. J'ai donc lu en premier celui sur Jeanne d'Arc. C'est une femme qui m'a toujours fascinée, je passais très souvent dans son village natal, Domrémy-la-pucelle, en allant dans ma famille, et je regardais toujours sa maison, la nature autour où je me disais que ces prairies avaient vu la jeune bergère. J'ai déjà lu des livres relatant son histoire et son parcours de vie, mais la découvrir ici d'une autre façon, m'a très vite intéressée. Ici, dans ce roman, c'est un personnage fictif, Gauthier, dit "Le puant" qui nous raconte l'histoire de Jeanne qu'il connait bien et qu'il nomme Jeannette. Il va ainsi retracer la vie de son amie depuis sa naissance jusqu'à son départ pour Orléans. 
J'ai découvert une Jeanne intrépide, au fort caractère. J'ai aussi fait la connaissance de ses parents, Jacques d'Arc, et Isabelle Romée, ses frères et soeurs. Ce que je n'avais jamais fait dans les autres.livres lus. Jeannette est une petite fille imprévisible pour ses parents, elle sait ce qu'elle veut. Elle est très pieuse, n'arrête pas d'aller se confesser auprès du curé de la paroisse, au grand dam de celui-ci qui finit par en avoir marre de toujours voir la petite fille. Elle ne veut pas avoir d'enfant, elle veut encore moins se marier, ses visions lui font penser qu'une autre destinée l'attend. Ce qu'elle va avoir beaucoup de mal à faire accepter à ses parents. 
J'ai beaucoup aimé suivre Jeanne. Elle est parfois infernale. L'auteur la montre et la dépeint déterminée, têtue, et je pense que cela se rapproche de la réalité, car pour faire tout ce qu'elle a fait, il fallait tout de même une belle part d'entêtement. J'ai surtout beaucoup aimé le ton des dialogues. Les Saints qui apparaissent à Jeanne sont différents de ce que l'on peut s'imaginer. Ils viennent parler à Jeanne, pas toujours bien habillés, ils n'hésitent pas à rabrouer la jeune fille si elle est trop impétueuse. Ils lui parlent régulièrement. Elle va arriver à imposer son idée de rejoindre Charles VII afin de bouter les Anglais. 
L'auteur a rendu Jeanne très attachante. J'aimais déjà beaucoup ce personnage mais je l'apprécie encore plus après avoir fini ma lecture. J'ai aimé comment l'auteur l'a dépeinte. J'ai souvent souri, ri même, les facéties sont nombreuses, Jeanne est parfois infernale. En plus, l'auteur fait de temps en temps des allusions aux flammes, au feu, au fait que Jeanne aime la chaleur, etc... C'est rigolo, ce ton sarcastique est très sympa. 
 Le style de Michel Douard est très bon, il sait raconter une histoire, la vie d'une personne. Il a choisi une narration à la troisième personne qui permet de garder une certaine distance avec le personnage principal et c'est très appréciable. L'utilisation du présent pour l'écriture rend l'histoire encore plus réelle, j'ai eu l'impression de la vivre en temps réel, d'être avec Jeannette et sa famille à Domrémy, de suivre une amie. C'est très immersif. La lecture se fait donc toute seule, sans heurts, les pages se tournent sans vraiment se rendre compte, même si les chapitres sont longs, la lecture est très fluide. Pourtant, on connaît la finalité de la vie de Jeanne d'Arc, cela ne m'a pas empêchée d'avoir envie d'arriver à la fin, surtout par curiosité de savoir comment tout cela allait être traité par l'auteur. J'ai apprécié le choix final qu'il a fait. 
 J'ai passé un excellent moment avec ce livre. Cette nouvelle collection a le mérite de vulgariser L Histoire, de la rendre accessible au plus grand nombre. Tout en s'amusant, on accède à des connaissances, j'ai encore appris des choses sur ce personnage. Et les nombreuses sources mentionnées par l'auteur à la fin du livre m'a donné une liste de titres à lire. Je vous recommande vivement la lecture de ce livre et de cette collection aussi. Un autre livre sur Louis Pasteur est sorti également, et un sur Vercingétorix est prévu pour début 2023. Plein de belles heures de lecture en perspective. J'ai commencé celui sur Louis Pasteur et je le trouve passionnant !
N'hésitez pas vous aussi à découvrir cette collection de livres pétillants, pleine de couleurs et riche de connaissances
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MademoiselleMaeve
  24 octobre 2022
Mon enfance tout feu tout flamme, biographie de Jeanne d'Arc signée Michel Douard est sortie en même temps que la bio de Louis Pasteur J'ai craqué au bureau de Louise Cado. Ces deux bios rock'n'roll font partie de la collection des Histoires ébouriffantes dirigée par ma copine Elisabeth Segard.
Michel Douard est un auteur de thrillers et rédacteur tourangeau. Il a changé totalement de registre pour raconter avec beaucoup d'humour l'enfance de la célèbre jeune fille. Si la forme est vraiment drôle et légère, ne vous y trompez pas, c'est sérieusement documenté. Ce n'est pas parce que l'on est un peu irrévérencieux que l'on n'est pas sérieux.
Tout le monde, enfin je crois, connaît au moins un peu Jeanne d'Arc. En gros, on sait qu'elle entendait des voix, qu'elle a guidée une armée pour aller « bouter les Anglais hors de France » et qu'elle a fini sur le bûcher telle une sorcière. Mais est-ce que vous saviez qu'elle n'avait que dix-sept ans à l'époque ? Je sais qu'au XVe siècle on vivait moins vieux et qu'à cet âge-là, on pouvait déjà être mariée et avoir beaucoup d'enfants. Mais quand même, seulement dix-sept ! Cela force le respect. Sacrée Jeanne !
L'auteur nous raconte les premières années de Jeanne, née en 1412 à Domrémy, en Lorraine. le livre s'arrête lorsqu'elle arrive à lever l'armée du dauphin et qu'elle conduit les soldats à destination en évitant les embûches, ce qui force leur respect. Elle arrive même à les amener jusqu'à une église pour assister à la messe. Avec eux !
Jeanne va très souvent à la messe, car elle est très pieuse. Elle vient d'une famille de paysans assez aisés qui donne beaucoup aux pauvres. La jeune fille passe son temps à se confesser, si bien que le curé se planque dès qu'il aperçoit la petite. Comme Louis Pasteur, dans J'ai craqué au bureau, le pauvre curé est proche du burn-out avec une petite comme Jeanne.
Le contexte historique est celui de la guerre de Cent Ans. le roi d'Angleterre Edouard III revendique le trône de France suite au traité de Troyes, mais la noblesse française veut que la couronne revienne au dauphin Charles, fils du défunt Charles VI. Et Jeanne aussi. La France est partagée entre les Anglais et les Bourguignons d'un côté, et ceux qui sont restés fidèles au dauphin Charles de l'autre. Comme Jeanne.
Elle déteste les Anglais et les Bourguignons. Elle veut que le gentil dauphin comme elle l'appelle devienne roi. Et gare à celui qui n'est pas d'accord avec elle. C'est qu'elle a du caractère la petite Jeanne !
Elle ne supporte pas non plus le blasphème et n'hésite pas à remettre dans le droit chemin les âmes égarées… Mon Dieu, je vais vous laisser découvrir comment, parce que j'ai tellement ri que ce serait dommage de vous gâcher le plaisir en vous racontant tout.
L'histoire est racontée par un mendiant, le « Puant », qui a beaucoup d'affection pour la gamine, qu'il appelle Jeannette, qu'il appellera toujours Jeannette. Il la voit grandir, courir après le curé, flanquer des roustes, prier, prier, prier, faire l'aumône et refuser de se marier. Avoir des enfants jamais ! Sa soeur est morte en couches. Et Jeanne est LA Pucelle.
Ce sont les voix célestes de l'archange saint Michel, de sainte Marguerite et de sainte Catherine qui la guident. Elle commence à les entendre vers douze ans. Ce sont eux qui lui disent qu'elle doit libérer la France et mettre le gentil dauphin sur le trône, qu'elle va libérer la France et mettre le gentil dauphin sur le trône. Pas forcément facile pour une petite paysanne. Mais bon, après tout, le Seigneur l'a choisi elle. Il doit avoir ses raisons. Alors elle va apprendre à se battre et se préparer à convaincre le gentil dauphin de la laisser embarquer des soldats avec elle pour faire la guerre aux Anglais – encore faut-il réussir à le rencontrer pour le convaincre !
J'ai vraiment beaucoup ri. Entre les expressions en référence aux flammes, le vocabulaire parfois contemporain et cette petite Jeanne au caractère affirmé, j'ai passé un super moment – et appris plein de choses. Et puis cela fait réfléchir. On s'est souvent moqué de cette jeune femme qui entendait des voix, mais il faut bien admettre qu'elle a réussi à déplacer des montagnes, elle, la petite paysanne de Lorraine.
Et puis c'est touchant ce récit raconté par le Puant qui a beaucoup de tendresse pour son intrépide Jeannette, cette gamine qui rend ses parents fous. Dans cette biographie, on découvre une jeune femme forte et féministe. Et badass comme on dit. Lorsque j'ai tourné la dernière page, j'ai été déçue. C'était déjà fini et moi j'en voulais plus. J'ai quitté ce livre avec beaucoup de tristesse en pensant à son destin tragique. Et à ceux qui n'hésitait pas à jeter les femmes qui les gênaient dans les flammes.
Alors, oui, évidemment, je vous conseille ce livre. Et pas parce que la directrice de collection est ma copine – je ne vous dirai jamais qu'un mauvais livre est bien, d'une part parce que je ne voudrais pas être responsable du fait que vous dépensiez de l'argent pour un livre nul et puis vous ne me feriez plus confiance et ça je ne le veux pas. Je vous conseille ce livre car il est instructif, qu'on découvre une Jeanne d'Arc que l'on ne connaît pas et que c'est franchement drôle. Tout simplement.
Lien : http://mademoisellemaeve.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
zeitnot
  31 octobre 2022
La Jeunesse de Jeannette, ça déchire !
Dans ce bouquin bien sympathique, Michel Douard nous raconte Jeanne avant les combats. Il invente une Jeanne enfant et adolescente, il nous l'offre telle qu'elle aurait pu être, avec un caractère pas possible.
Les dialogues actualisés en mode djeunnn donnent un côté décalé à la vie pendant la guerre de Cent Ans.
Autant j'avais adoré l'opus sur Pasteur, autant je reste mitigée sur celui de Jeanne d'arc. Cest sympa, mais trop léger du point de vue contenu historique.
Commenter  J’apprécie          130
soleil
  12 novembre 2022
Michel Douard raconte une partie de la vie de cette jeune fille du XV ème siècle qui n'a pas failli à aller au bout de sa mission, élevée et propulsée par sa foi.
L'auteur retrace les premières années de Jeanne qui finit par rejoindre le Dauphin Charles et son entourage.
N'y allons pas par quatre chemins ! J'ai aimé ce roman que j'ai lu d'une traite. À mi-chemin du livre alors que j'étais encore dans la Meuse avec Jeanne et sa famille, je me suis fait la réflexion que sans qu'elle ait enfourché son cheval en vue de rejoindre le Dauphin et combattre, Michel Douard ne m'avait pas ennuyée une seule minute à narrer la vie de cette fille dans sa campagne meusienne.
➡️ J'ai apprécié son traitement des caractères de Yolande d'Aragon, de l'entourage de Charles, de Jeanne et ses parents.
La fidélité à sa foi, son audace (son inconscience ?), sa force que j'ai déjà lues dans un autre roman sont bien représentées ici, couplées d'un ton davantage mordant qu'elle garde jusqu'à la fin du roman.
➡️ À vouloir aborder cette histoire de façon loufoque parfois, l'auteur ne tombe jamais dans le ridicule, la grossièreté. Tout est habilement équilibré 👌
➡️ L'ensemble de la narration est très vivant.
➡️La page consacrée à ses visions de l'archange saint Michel est sublime et créé une suspension dans le récit.
Un livre distrayant que l'on ne lâche pas.
Un très bon moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


autres livres classés : jeanne d'arcVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Le Moyen Age : quiz inutile

La première d'entre elles eut lieu au Moyen-Âge : il s'agit de pèlerinages armés en Terre sainte.

Les croisières
Les croisades

10 questions
234 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , humourCréer un quiz sur ce livre